AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Lun 16 Jan - 23:41

Se réveiller et pousser un cri de surprise dans un nouvel environnement. Se rappeler qu'on n'est plus planqué dans une voiture, dans un immeuble en décrépitude, ou quel que soit le lieu que Morph avait pu choisir pour lit ces derniers temps. Il était en sueur, et paniqué. Il avait dormi plus tard que les gens avec qui il devrait partager l'espace ici et en même temps, ça l'arrangeait de ne pas aller se coucher en même temps ou de ne pas les croiser. Déjà, se retrouver entouré d'humains après avoir survécu seul sur la route, c'était une épreuve. Mais devoir répondre à une certaine autorité, c'était autre chose. Il était nouveau à Whitestable. Rien qui ne le mette en position décisionnaire dont il avait l'habitude dans son ancien quartier. Et dans sa famille. Penser à elle serra son coeur comme jamais. Il avait du mal à respirer.

Il se leva et alla faire un brin d'exercice, seul, des pompes,abdos, tractions, de quoi le garder en forme et prêt à tout. Puis Morpheus alla faire un brin de toilette et rejoignit les parties communes. Le camps était grand, et bien organisé il ne pouvait pas dire le contraire. C'était un bâtiment important et apparemment imprenable, la raison qui l'avait amené ici particulièrement. Et puis... Lena avait entendu parlé de rumeurs comme quoi il y avait des camps qui s'étaient formés en dehors des capitales. C'était plus sûr selon elle. Ils s'étaient disputés plusieurs fois sur la meilleure option à prendre. Parcourir les routes avec les petites et leur mère adoptive et risquer tout ce qui pouvait leur tomber dessus, ou rester dans un endroit plus infesté, mais chez eux et barricadés. Il avait... Eu tort. La rage au ventre, Morpheus s'était rendu là où on servait le petit déjeuner.

Et puis il avait entendu quelques personnes du camps parler de quelqu'un qui approchait. A part le protocole d'usage. On l'avait laissé plutôt tranquille le temps qu'il s'acclimate, mais il n'avait pas encore eu l'occasion de parler de son don... Il l'avait travaillé, même si vu le temps qu'il avait eu pour ça il avait encore des progrès à faire. C'était jamais assez. Mais il se rapprocha malgré tout de l'entrée tandis que les guetteurs parlementaient. Il dit à un gars qui voulait lui barrer le passage qu'il pouvait aider et força pour avancer. Et c'est là qu'il le vit. Sa tête, son allure, même si ça faisait sans doute plus d'un an qu'il ne l'avait pas vu il l'aurait reconnu entre mille. Il aurait voulu garder un visage fermé. Merde, il lui aurait même gueulé dessus si c'était possible. Mais vu la méfiance des autres face à un arrivant il ne se retint pas longtemps avant de crier.

« J'le connais ! Laissez le rentrer, c'est un putain de bon samaritain. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 22 Jan - 22:21

Un putain de camp... Difficile de dire à première vue si c'était une bonne idée ou un traquenard mortel mais... quoi qu'il en soit, ça vendait du rêve. Franchement, la vie en solitaire à buter du zombie et bouffer des trucs fades relevés avec ses restes d'épices, c'était pas trop palpitant. En plus, il avait manqué de se faire bouffer le cul plusieurs fois. Par des zombies hein. Par un chien enragé, aussi. Les animaux n'étaient pas supposés se transformer en zombie mais celui-là, il en avait presque eu l'air. Et puis y'avait eu ce connard d'humain aussi, qui lui avait taxé sa bouffe pendant qu'il dormait. Et ses épices !! La moitié de ses épices bordel. La bouffe allait devenir encore plus fade que sa vie. Putain de chier. Il avait à peine entrevu la silhouette se barrer lorsqu'il s'était réveillé en sursaut. Et il n'avait pas réussi à lui courir après.

Alors ouais, il commençait à en avoir doucement sa claque de la vie en solitaire. Ca tombait bien, il avait surpris une discussion la veille sur un camp. Il était resté planqué parce que les mecs ne l'inspiraient clairement pas mais.. il avait tendu l'oreille pour entendre la localisation. Et sans trop de peine, ce matin là, il s'était pointé devant. Evidemment, le camp était gardé. C'était même tout l'intérêt -ou du moins en partie - d'une vie en communauté. Des types motivés pour faire les sentinelles devant les entrées.

Jesus avait levé les mains en guise de paix et s'était avancé doucement alors que deux types braquaient sur lui des armes qui semblaient venir d'un autre temps. Ils les avaient décrochés dans la vitrine d'un musée ou quoi ? Il n'était franchement pas certain que ces trucs là puissent tirer mais... il n'avait pas spécialement envie de tester ses théories, là, tout de suite. Surtout s'il voulait être accepté. Alors il leur expliqua. Ce qu'il y avait à expliquer, à savoir pas grand chose. Qu'il voulait les rejoindre. Qu'il pourrait leur être utile. Il ne mentionna pas son don, pas tout de suite, évidemment. Fallait pas jouer toutes ses cartes quand même, il était pas complètement con hein. Et puis une voix l'interpella alors que les hommes lui intimaient d'entrer. Jesus leva le visage, les sourcils froncés. Et ils se soulevèrent d'un coup alors que son regard croisait un visage familier. La grimace s'envola d'un coup, sans dévoiler de sourire -fallait pas pousser non plus - juste un air vraiment surpris.

"Morph ? Mais... putain... j'te pensais..."


Il laissa sa phrase en suspens. Il le pensait rien, en réalité. Il l'avait surtout rayé de son esprit depuis de bons mois, comme beaucoup de monde. C'était mieux. Surtout celui là. Mais... là... sans déconner, ça lui faisait presque plaisir de voir sa gueule. Et... ça l'énervait de s'en rendre compte. Merde. L'apocalypse, ça foutait vraiment le bordel dans les émotions. Encore plus que la déprime qu'il avait traversée.

"Si on m'avait dit que je serais presque content de voir ta sale gueule putain..."


Finit-il par cracher en s'approchant de lui, sous le regard des deux gardes. S'ils avaient été seuls, il serait peut-être allé jusqu'à le serrer dans ses bras. Parce que putain, c'était quand même cool. Même s'il l'aimait pas hein, mais... l'apocalypse faisait revoir certains trucs. Au moins, les deux hommes avaient baissé leurs armes. C'était déjà ça de pris. Mais ils ne les laissèrent pas discuter plus longtemps avant de l'embarquer pour un entretien en tête à tête avec la chef. Rha. Saloperie.

Il dû répondre à une tonne de questions chiantes et aussi débiles que celles de sa psy, montrer patte blanche à d’innombrables reprises pour que finalement, on le laisse sortir. La chef l'accompagna à l'extérieur et rappela Morpheus à leurs côtés.

"Même s'il nous a rejoins récemment, Morpheus sera ton guide ici, puisqu'il semble que vous vous connaissez déjà bien. Je te garde à l'oeil. Ne prends pas ta place ici pour acquise. Nous avons des règles et je tiens à ce qu'elles soient respectées."


Jesus acquiesça de la tête avant de lever les yeux au ciel en direction de Morph. Putain, ça allait être chiant en fait la vie en communauté...

"Alors, qu'est-ce que tu fous là ? Pas capable de t'occuper de ton cul tout seul, c'est ça ?"


Demanda-t-il en s'avançant vers son nouveau guide.

"T'avise pas de prendre la grosse tête avec cette histoire de guide hein..."


Précisa-t-il tout de même alors que la chef s'éloignait d'eux.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 29 Jan - 16:31

En plein apocalypse, voir la tête de son feu meilleur ami d'enfance, devenu ennemi, perdu de vu depuis des plombes... C'était un peu un putain de choc quand même. Mais aussi tellement de bien. Heureusement pour Morph, quand on avait appris à jouer les durs, on savait prendre sur soi pour rien montrer et c'est ce qu'il fitn les épaules en arrière et le torse droit. Pourtant il aurait pu le serrer dans ses bras ce connard. Et lui foutre un pain pour être le premier à sortir vivant de ce merdier. Le premier qu'il retrouvait. C'était pas tellement une surprise, au final, s'il y réfléchissait bien. Seule une tête de gland pareille pouvait survivre dans un tel merdier. Morpheus était bien passé pour savoir que Jes était capable du meilleur comme du pire. Quoi qu'il se soit passé par le passé, quelle que soit la rancœur et les sentiments confus qu'il portait au fond de lui, il ne pouvait pas nier que l'autre était un bon. Un survivant, un vrai. Ils avaient survécu aux mêmes galères avant de se séparer, d'ailleurs. Alors non c'était pas si fou de le retrouver encore vivant. Même s'il aurait jamais imaginé ici...

« J'aurais aussi préféré pas revoir ta face de rat.»

Il répondit comme "bienvenu" évident. Fallait pas déconner. Et il se retrouva embarqué avec lui pour son premier entretien. Comment est-ce qu'ils pouvaient encore accepter des bouches à nourrir ici, c'était une vrai question. Même s'il fallait des bras pour défendre ce genre d'endroit, ils ne connaissaient de nul part ces jeunes qu'ils recrutaient. Ce pour quoi Morph pouvait être reconnaissant. On lui avait jamais laissé une chance de cette façon. Ca l'avait touché. Un peu. Quand on l'avait laissé entrer et une fois quelques questions réglées, laissé prendre ses marques ici. On pouvait pas vraiment parler de confiance quand les autres avaient pas le choix mais... De nos jours, c'était ce qui s'en approchait le plus. La preuve, on lui foutait déjà l'autre dans les pattes, sans même réfléchir à deux fois sur sa dangerosité. S'ils savaient, ces crétins. Mais c'était plus une marque de responsabilisation qu'ils faisaient là. Genre "on t'a à l'oeil, t'as une chance, la foire pas". Aucun doute que si lui ou Jes trahissaient cette "confiance" les autres du camps n'auraient pas de scrupules les concernant. C'était pas comme s'ils avaient connu de meilleurs traitements avant. Il garda l'air fermé et serieux les bras croisés jusqu'à ce que leur chef de camps sorte et il toisa Jesus qui rechignait déjà.

« Ouvre pas déjà ta grande gueule, t'as de la chance que je leur ai pas dit de te buter avant d'entrer. Je peux toujours d'ailleurs. »

Pour dire quoi ? Il avait finalement été pire gangster que lui, outre leurs histoires de gangs. Jes avait rejoint le "droit chemin" avant lui. Mais LUI il savait tenir ses responsabilités. C'était normal, finalement, qu'il soit son mentor ici plus ou moins.

« Suis moi, j'vais te montrer où les nouveaux dorment et où tu pourras te laver. Tu refoule grave. »

Il le bouscula en sortant, sans répondre à sa question. Elle le rendait déjà agressif alors que c'était plus de la petite provoque, il le savait. Mais elle réveillait plus au fond de lui. Le fait qu'il avait dit vrai. Enfin. Son cul, il s'était plutôt bien démerdé avec c'était...les filles et... Morph serra les poings et pressa le pas. Il lui expliqua sommairement ce qu'on lui avait montré quelques jours plus tôt. Au final, tout le monde était plutôt occupé par des taches quotidiennes, ça servait à maintenir la communauté soudée qu'ils disaient. Ca même lui pouvait comprendre. Quand on était paumé c'était là qu'on commençait à chercher la merde. Il fini par lui montrer la cantine, et en dernier le dortoir qui servait de chambre aux petits nouveaux. Sans doute que quand on montait en grade ou en importance, on avait droit à un peu plus d'intimité mais pour le moment, ça serait ici. A cette heure de la journée il n'y avait personne. C'était pas plus mal, si jamais y'avait des comptes à régler.

« Voilà... T'as des questions ? »

Morph le regarda enfin avec la même ardeur, et autant de ressentiment qui venait d'il ne savait pas où. Il aurait dû être content de voir n'importe quelle tête connue, dans un monde pareil. Alors pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 12 Fév - 21:40

Les années n'avaient visiblement pas adouci le ton de Morpheus. Ca faisait presque plaisir de le voir toujours aussi rageux. C'était vrai quoi, l'apocalypse avait tendance à changer les gens en bisounours armés de bazookas, c'était usant à la longue. Et Jesus ne pouvait pas s'empêcher de sourire un peu en l'entendant. Comme s'il allait y croire. Non mais sans déconner. Comme s'il se serait laissé faire aussi.

"Dis-leur pour voir. Qu'on s'amuse."


Répondit-il, comme une ponctuation, avant de commencer la visite des lieux. Morph racontait que de la merde, ça non plus ça n'avait pas changé. Il s'était douché hé. Y'a pas si longtemps. Genre... quelques jours. Dans le putain de cours d'eau glacé de la ville. Alors ouais, il allait pas y aller tous les jours non plus, il ne tenait pas à changer ses couilles en boulettes glacées et à se choper une hypomachin-là. Surtout qu'à côté du monde extérieur, zombies et poubelles éventrées compris, il ne refoulait pas tant que ça hein.

"Je refoule toujours moins que ta sale gueule !"


Jesus finit par le suivre, relativement docilement, pour faire le tour des lieux. Il s'attarda sur la cantine, songeant que tôt ou tard, ça serait probablement par là qu'il se rendrait utile, sa mutation à l'appui. Mais il ne tenait pas à être changé en usine à bouffe dégueue tout de suite, surtout que ça lui pompait de l'énergie ces conneries. Alors il n'allait pas non plus donner trop de lui-même pour des connards inconnus hein. Se faire intégrer dans une communauté, c'était une chose et elle n'était pas encore acquise... Donner de lui-même... hé, il n'était pas con à ce point quand même hein.

En soupirant, il se posa sur un lit et posa son sac et tout son bordel avec lui avant de relever le regard vers Morph. Des questions, il en avait pas mal dans sa tête, même si en réalité c'était d'avantage des piques et méchancetés en tout genre que de réels renseignements. Jesus s'affala sur le lit après s'être étiré et avoir jeté ses baskets au sol. Il croisa ses bras derrière la tête et regarda l'autre avec un petit sourire en coin.

"T'es content de me revoir ? J'suis sûr que t'es content de me revoir, espèce de connard."


Dit-il d'un ton amusé. "Espèce de connard", c'était affectif, Morph le savait sans doute, à moins qu'il l'ait oublié. Il croisa ses jambes sur le lit en s'appuyant un peu sur ses coudes pour se redresser, calant un oreiller derrière sa tête. Putain, un putain de matelas moelleux, même si on sentait quelques ressorts, un putain d'oreiller, c'était quand même presque le paradis. Surtout couplé aux barricades. Parce que des appartements, c'était pas ce qui manquait, mais des lieux safe un peu plus...

"Pourquoi t'as ramené ton cul jusqu'ici ? T'es venu tout seul ? T'es un mutant ou pas ?"

Ouais, il n'avait jamais été trop doué pour les pincettes et toutes ces conneries. Et puis Morph lui avait demandé s'il avait des questions hein. Autant les poser.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 19 Fév - 1:57

Comment ce connard faisait-il pour se rendre insupportable à peine il avait mis le pieds ici, sérieux. C'était peut être plus la banlieue où ils avaient grandi, c'était peut être plus leur territoire qu'ils se disputaient à coup de guerre de gangs rivaux mais merde, il était arrivé le premier. Ça lui trouait le cul d'être respectueux deux secondes merde ? Morph avait déjà du mal à se sentir chez lui, surtout qu'il n'avait que quelques jours derrière lui pendant lesquels il avait tout juste pu se frotter à l'autorité du camps et ça paraissait mal barré pour qu'il n'en fasse qu'à sa tête alors le voir faire le merdeux le faisait chier douze fois plus. Surtout que s'il foutait la merde, ça lui retomberait forcément dessus. C'était parce qu'il avait dit qu'il était cool, qu'ils l'avaient fait rentrer. Qu'est-ce qui lui avait pris putain...

« J'ai envie de foutre ta face de rat dans le mur, fils de pute. T'en penses quoi ?»

Malgré toute l'agressivité qu'il y avait dans le choix de ses mots et le regard noir qu'il lui renvoyait, Jes' devait savoir au fond que ça lui faisait plaisir de voir une tête connue en vie, même la sienne. Il était pas con, ce fils de chien. Meme si plutôt crever que de l'admettre. Enfin... Morph pouvait le traiter de tous les noms intérieurement et extérieurement, il savait pertinemment que son adversaire, qui avait été un jour son ami, était franchement futé. Sa première question faisait mouche d'ailleurs. Au moins ça empêcherait l'autre d'analyser d'avantage les sentiments contradictoires qui l'habitaient à cause de leurs retrouvailles.

« Vas te faire, j'tai pas demandé de me faire un interrogatoire. Et range tes merde ou j'les fout au feu !»

Il shoota dans une basket qui dépassait pour qu'elle atteigne sa tronche. Il avait jonglé avec plus compliqué. Elle tomba presque sur ce qu'il cherchait à atteindre. Morph posait son cul sur le lit d'à côté.

« Si tu demandes, c'est que t'en es un. Ça m'étonnais que tu sois pas un de ceux qui refoulent dehors. Encore une fois, t'as une chance de cocu. »

Aussi bizarre que ça soit, il n'était pas des plus pressé pour se vanter de ce qu'il savait faire. Il n'avait eu qu'un petit aperçu au camps des dons des autres et comment dire... Y'avait plus viril que de tomber les zombies comme des mouches. Enfin, pas les zombies depuis quelques temps. Depuis le premier soir en fait, il n'avait quasiment jamais réussi à réitérer son exploit. L'adrénaline l'avait fait réussir une ou deux fois mais au final, c'était plutôt les humains qu'il arrivait à tomber ou à anesthésier partiellement. Il aurait pu le faire avec ce connard, ça lui aurait fermé sa gueule. Calme, les bras épais croisés sur son T shirt, Morph arbora a ce moment un sourire un peu plus maléfique.

« Mais si tu veux j'te fais une demo là tout de suite. On verra si tu l'ouvres toujours après.»

Il se pencha et tendit sa main vers lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Mer 22 Fév - 22:19

Ce connard n'avait décidément pas changé. C'était au moins aussi énervant que réconfortant. Mais pour l'heure, Jesus avait choisi d'en sourire. Fallait dire que la situation se prêtait plutôt bien à la bonne humeur, si on ignorait la sale tronche de l'autre. Un plumard rien que pour lui, des barricades, une putain de planque protégée avec de la bouffe à foison, faudrait être con pour faire la gueule et râler. Comme Morph quoi. Mais il était con ce con là, c'était pas nouveau.

"Que t'as pas trop changé ni gagné en maturité."


Dit-il en haussant les épaules, sur un ton volontairement un peu trop hautain. C'est que de la maturité, on leur en faisait bouffer par paquet de dix, quelques années plus tôt. Parce que ouais, les gens étaient assez cons pour demander à des gamins de l'être, dans leurs situations, et s'étonner qu'ils le soient pas assez. Eux, ça les faisait marrer autant que ça les faisait rager, à l'époque.

"C'est chez moi ici, j'en ai rien à foutre que ça te plaise pas. Mes merdes, je les fous où je v..."

Il s'interrompit pour esquiver une basket qui lui arrivait dans la tronche et sans réfléchir, la renvoya illico à son lanceur, le loupant de peu. Non mais il se prenait pour qui, ce connard ? C'était quoi cette pulsion débile de l'assommer avec une basket là ?

"T'es vraiment un connard putain."


Conclut-il plus pour lui que pour quiconque d'autre. C'était rien de nouveau. Mais ça l'énervait quand même. Il s'en voulait un peu d'avoir été content de revoir sa sale tronche à peine plus tôt. Il était vraiment incapable de faire des efforts ce connard. Incapable d'empathie aussi putain. Pas étonnant qu'il l'ait viré de sa vie. Elle était mieux sans lui. Jesus haussa les épaules, le regardant d'un air insolent. Il ne parlerait pas le premier. Et s'il pensait n'avoir rien à cacher concernant sa mutation, il commençait à revoir son jugement. Finalement, il ne voulait peut-être pas que Morph sache pour ce qu'il était capable de faire. Nourrir ce crevard avec sa bouffe fade perso ? Et quoi encore ? Il se recula un peu en le voyant s'avancer et le stoppa d'un "ho" à voix haute. Il foutait quoi là ? Il croyait quoi ? Il le prenait pour le dernier des pigeons.

"Vas t'faire, j'suis pas un cobaye, si t'es trop con pour poser des mots sur ta mutation tant pis pour ta gueule."

Il se recula un peu plus. Ce connard était capable d'être... capable -justement- de faire un truc qui faisait mal. Il n'avait pas trop envie d'expérimenter ça. Il avait assez donné. Il n'était pas venu ici pour se faire buter par la mutation d'un connard, ça non.

"J'suis sûr que tu fais un truc de tapette. Trop honteux pour en parler hein... Y'en a qui disent que les mutations se font pas au hasard, t'sais. Mais j'sais déjà que t'en es une alors... assume."

Lui, chercher la merde ? Non... non non, jamais. Ca ne lui ressemblait pas. Comme la provocation. N'empêche qu'il se demandait bien ce dont ce connard était capable. Et... qu'il n'était pas tout à fait tranquille à l'idée qu'il puisse s'en servir. Leurs lits étaient à côté tout de même...

"Y'a des horaires pour grailler ? C'est libre service ou bien... ? J'ai la dalle putain..."


Dit-il en se redressant soudainement. Un peu pour changer de sujet et ne pas se faire avoir par la mutation de Morph, fallait bien l'avouer. Mais aussi parce que ça faisait une éternité qu'il ne bouffait que du fade et de l’exponentiellement fade. Ici, y'avait forcément mieux.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 5 Mar - 16:25

C'est qui qui avait le caractère de chiotte là sérieusement ? Jes' se foutait de sa gueule. Comme d'habitude. Séparément, Morpheus avait tout du gars droit à responsable aux yeux des gens. Il avait pratiquement élevé ses petites soeurs adoptives, il avait été l'homme de la famille pendant très longtemps, trop longtemps même. On lui avait souvent reproché d'être trop sérieux à l'âge où il aurait du être un gamin encore. De vouloir jouer les grands. Pas qu'il ait tellement eu le choix mais c'était dans son caractère de vouloir montrer l'exemple de toute façon. Sauf que lorsqu'il était avec Jésus, les rôles étaient comme inversés. Comparativement, il avait toujours eu tendance à partir d'avantage au quart de tour, et ça lui avait coûté. Il se croyait vraiment meilleur que lui ? Bien sûr c'était ce que tous les gamins de là où ils avaient grandit tendaient à vouloir prouver mais là, et parce que ça faisait écho à ce qui les avait séparés, ça faisait particulièrement chier Morpheus. Et cette putain de réaction à son don. OK c'était de la provoque, mais d'où il avait besoin de l'insulter ?

« Vas te faire foutre bâtard, tu chie ton froc c'est tout ! Et c'est qui la tapette ? Répète pour voir ? »

La peur était pas un truc tellement permis, entre eux.

« Tu vas montrer un peu de respect parce que sans moi, tu serais resté dehors avec ta face de rat. Tu boufferas quand ça sera l'heure et tu garderas ton putain de coin clean, OK ? »

Il s'était levé et avait carré les épaules, attrapant le T shirt de Jesus qui s'était redressé, en disant ça, le tirant vers lui. Il savait garder une voix calme même quand il était énervé, et c'était ce qui impressionnait le plus les autres, d'habitude. Peu de gens l'avaient vu vraiment en colère au final. Pour ça il fallait s'en prendre à sa famille. Ou à ses amis. Et ceux qui faisaient ça revenaient pas pour s'en vanter. Il serra la mâchoire, faisant ressortir ses carotides et trapèzes avant d'expirer un bon coup une fois le coup de sang passé.

« Si tu respectes pas les règles ici, tu te fais foutre dehors. Et moi avec vu que j'me suis mouillé pour toi, alors t'as pas intérêt à jouer aux cons. Ou au plus malin. »

La tête du type qui savait jouer au con, Jes' l'avait sans problème. Et d'aussi près, y'avait pas à tortiller pour chier droit. Il savait qu'il l'énervait. Il le cherchait en plus ce connard. Alors il allait pas être déçu.

« J'crois me souvenir que la tapette, c'était pas moi. T'en redemandais alors t'la ramène pas trop ok ? »

OK. Il voulait pas être le premier à finir de remettre ça sur le tapis, surtout vu combien ils avaient fait pour que ça reste un tel secret que même eux semblaient avoir oublié. Mais putain il le cherchait, Morph allait pas le laisser insinuer quoi que ce soit. Il était pas comme lui. C'était des conneries de quand ils étaient super jeunes, super proches aussi. Il le considérait comme un frère à l'époque. On fait pas des trucs comme ça à son frère. Et en même temps, les deux faisaient en sorte d'oublier ça et de faire soigneusement comme si rien du genre ne s'était passé. Mais même à l'époque il avait fallu que l'autre la ramène hein. Qu'il dise les trucs, alors que sans ça ils auraient tout aussi bien pu continuer à faire semblant qu'il se passait rien, tout en se mentant à eux même et à leur famille, amis, au Monde en fait. Ca allait très bien à Morpheus qui avait aucune envie de mettre de mot sur quoi que ce soit. Bordel, il était pas pédé. Il était déjà sorti avec des meufs à l'époque, et il allait continuer. Alors pourquoi cet enfoiré. POURQUOI. Il se l'expliquait pas. C'était pas le premier, ni le dernier qu'il avait regardé mais c'était le seul qui l'avait fait passer le pas et plus d'une fois. Les autres, Morpheus pouvait toujours nier et trouver des excuses. Mais avec lui il y revenait, merde. C'était peut être pour ça qu'il l'avait autant haï après. La trahison, en plus du fait qu'ils s'étaient retrouvés dans des camps opposés.

« Tu devrais commencer par prendre une douche, tu refoule. »

Il l'avait vite relâché, mais pas assez pour que ces souvenirs ne refassent pas surface. Et avec tout ce qui s'était passé ces derniers jours il avait besoin de tout sauf de doutes comme ça. Soudain, le don de l'autre avait plus trop d'importance. Il trouverait bien de toute façon. Putain, dire qu'il allait devoir pioncer à côté de cet enfoiré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Mer 22 Mar - 20:31

Fallait pas commencer à le provoquer. Pas Morpheus en tout cas. Dire qu'il avait été content de revoir sa tête de con. Dire que ça lui faisait encore plaisir, au fond de lui, même s'il ne voulait pas se l'admettre. Leurs joutes verbales à deux balles lui avaient manqué.

"C'est toi, connard. Tu veux que j'te le répète encore ?"


Ouais, ces joutes-là. Avec leur manque de finesse, de maturité, de jugement, de tout un tas de choses qu'on aurait pu leur reprocher. Rien à foutre. Il répondait avec ses tripes, avec son instinct, pas avec les réflexions de philosophes à la con hein.

Jesus eût un mouvement de recul lorsque l'autre chopa son t-shirt mais se laissa faire sans se débattre. Il n'était pas une poule mouillée, Morpheus n'allait pas lui faire peur comme ça, il croyait quoi hein ? Il se contenta de le regarder d'un air mauvais, la mâchoire avancée, les poings serrés, prêt à bondir ou à rétorquer un truc.

"Sans toi, j'aurais prouvé ma valeur, comme tous les connards du coin. Va pas t'croire trop important. T'es venu parce que t'étais content de me voir, c'est tout."


Non mais ho, il n'allait pas se laisser impressionner comme ça par lui hein. Ça n'arrivait plus depuis des années ça. Et il ne s'était pas dit qu'il pourrait compter sur un allié à l'intérieur en entrant. Ouais, il était content que ça soit arrivé... enfin il le pensait jusqu'à présent, mais ça n'excusait pas tout. Et il allait être nettement moins content si Morpheus continuait à les lui briser comme ça. Ce qu'il semblait avoir l'intention de faire à en croire le reste de sa tirade. Jesus leva les yeux au plafond.

"Je jouerai pas au con si tu joues pas au con. Faut pas commencer. Et tu le sais."


Dit-il, d'un air un peu plus sérieux et moins provocateur, cette fois-ci. Il avait posé sa voix. Il était sérieux. Parce qu'il était capable de l'être. Il ne s'était pas pointé dans ce camp pour jouer les petits cons. Enfin pas que. Et il avait bien l'intention de se faire respecter.

Et soudain, un sourire en coin s'incrusta sans qu'il ne parvienne à le camoufler entièrement. Merde, pourquoi il venait remettre ça sur le tapis d'un coup, ce crétin, alors qu'il se trouvait bien trop près de lui, hein ? Putain. Il ne voulait pas repenser à ça. C'était un peu douloureux. C'était ancien. C'était un peu honteux aussi. Et en même temps, c'était un tas de bons souvenirs. Putain, ouais, il l'avait voulu. Mais il n'était pas le seul hein...

"Et qui est-ce qui s'est agrippé à qui, là, hein ?"


Demanda-t-il, d'un ton amusé, son sourire toujours au coin de ses lèvres. Non mais merde, il venait remettre ça comme ça, alors qu'ils s'étaient pas croisés depuis des plombes ?

"Va pas essayer de faire croire que t'en redemandais pas hein. Pas à moi."

Parce que ouais, ils étaient deux. Et dans ses souvenirs, Morph n'était pas le dernier pour avoir envie de faire des conneries. Alors qu'il essaye pas de se la ramener sur ce front-là.

"Je refoule pas plus que toi t'sais. Mais c'est p'tet que t'as envie de me rejoindre dans la douche ?"

Il ne s'étonna même pas sur la présence de douches ici. Parce que ça aurait été donner trop de fierté à Morpheus, même si ce con-là n'y était sans doute pour rien dans l'infrastructure du campement. Jesus se recula et se releva avant de fouiller dans son sac à la recherche de fringues propres. Enfin moins crades. Il ôta les paquets de bouffe et les épices pour fouiller tout au fond et en sortir un boxer et un t-shirt avant de remettre tout le bordel à l'intérieur.

"Pas la peine de m'accompagner, j'ai repéré le chemin."


Il chopa ses affaires, laissant le reste dans la piaule en espérant qu'on lui piquerait rien et se dirigea vers les douches, non sans en profiter pour fureter ici et là. Le camp était grand et y'avait du monde un peu partout. C'était bizarre de revoir autant de civilisation après tout ce temps. Il n'était pas certain de s'y faire réellement. Mais pour un temps au moins, ça serait parfait. Et mine de rien, la douche, même froide, était plus que bienvenue. Il en profita amplement. Les douches, ça n'avait jamais été sa grande passion dans la vie mais là, fallait avouer que ça faisait un bien fou. Même le savon qui puait la rose de parfum de vieille lui parut un bonheur. Et il revint dans les chambres un peu plus tard, le sourire aux lèvres. Parce qu'un camp de survivants qui cocotait le parfum de chiotte, c'était drôle.

~ ~

Ca ne faisait qu'une poignée de jours. Pour l'instant, Jesus avait réussi à garder sa mutation inaperçue. C'était bien. Il était content de savoir qu'il avait sa place ici même sans cloner de la bouffe dégueue. Ouais, il en fallait pas beaucoup pour être content, heureusement. Il était frais. Relativement du moins. C'était reposant de pioncer dans un camp, malgré... tout le reste et tous les à côté. Ce matin, il allait devoir être utile. Ça, c'était pas grave. Mais il allait devoir se rendre utile sous les ordres de Morpheus. Ça, c'était vachement plus chiant. Voilà pourquoi il se retrouvait à poireauter comme un con au milieu des salades en l'attendant. Heureusement, il ne pleuvait pas même si le sol regorgeait encore d'eau.

"Bah c'est pas trop tôt !"


Lâcha-t-il finalement en le voyant arriver. Crétin. A tous les coups, il l'avait fait exprès de le faire attendre. Juste pour se donner une pseudo autorité à la con.

"Alors ? Dis-moi qu'on est pas là pour planter des putain de brocolis..."


Non parce qu'il voulait bien participer à la vie du camp, un peu, mais fallait pas déconner. Il était pas jardinier. Et les brocolis, c'était dégueu.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Ven 31 Mar - 12:43

On aurait vraiment dit deux coqs en plein combat d'ego, les deux là. Face à face le torse bombé, la main de Morph serrée sur le tissus du T-shirt de Jesus. Ça faisait longtemps que c'était comme ça entre eux. A vrai dire, même gamin ils se mettaient dessus, il n'y avait juste pas la même tension. Ni le même ressentiment... Du moins du côté du rasé. Il lui en voulait encore pour beaucoup de choses. Une séparation de chemin qui s'était faite comme une déchirure, alors qu'ils étaient inséparables, ça en faisait partie et pour beaucoup le jeune homme rapprochait à Jésus de l'avoir lâché alors qu'il aurait eu besoin d'un gars comme lui à ses côtés. Il avait encore l'impression que ce dernier le jugeait pour les choix et le chemin qu'il avait pris, qu'il le regardait de haut, lui, le mec bien qui avait pas mal tourné. Y'avait ça et... Y'avait les non dits. Morph le haïssait pour avoir révélé ce truc chez lui qu'il arrivait à peine à nier d'habitude. Mais quand il était là, c'était encore pire. Alors il l'avait lâché pour en rester à la rancoeur. Quoi que c'était un peu foutu. Outre des pulsions dégueulasses, y'avait aussi que ça faisait un putain de bien de voir un visage familier.

« Fais gaffe ou j'vais prendre ça pour une invitation sale tapette. »

Il avait lancé. Comment est-ce qu'il allait pouvoir dormir tranquille avec ce connard à côté... Mais c'était la règle. Les nouveaux au dortoir, et après lui c'était le dernier arrivé.

****

Ça ne s'était pas amélioré avec le temps. Fallait dire que c'était un peu un sport entre eux que de se provoquer tout le temps. Sans méchanceté parfois malgré les mots employés, c'était presque une façon de se respecter qu'ils avaient instaurés, à part lors de leur dernières retrouvailles quelques temps avant que tout parte en couilles. Mais là maintenant qu'ils étaient là, c'était presque redevenu comme avant.  Sauf qu'un truc avait changé depuis. Morph avait tout fait et faisait toujours tout pour le nier. C'était pas faute d'avoir essayer. Quoi qu'il en soit, peut être que pour cette raison il redoublait d'efforts pour relancer les joutes verbales, et arriver après lui alors qu'il était toujours très ponctuel pour ses tâches, ça faisait partie du truc. Pour lui montrer qui commandait quoi. Jes' l'avait cherché toute la putain de semaine et ça lui plaisait qu'à moitié.

« Mais vas te faire si t'es pas content, y'a d'la place de l'autre côté du mur. »

Il dit en guise de bonjour. Non mais fuck quoi. Et il haussa un sourcil à sa remarque de gamin. OK il pensait pareil. Ça le saoulait et il avait l'impression que le camps profitaient bien des nouvelles recrues, y'avait de l'injustice dans l'air lorsqu'on voyait des connard avec à peine plus d'ancienneté qui avaient des tâches moins lourdes alors qu'ils allaient devoir se tuer sous le soleil. Mais il prenait son mal en patience. Il était persuadé que sa petite soeur, l'aînée d'entre elles, était peut être parti par là d'après les rumeurs dont elle lui avait parlé à l'époque. Chaque jour il se disait qu'il aurait dû l'écouter. Même si avec les plus petites c'était évident qu'ils ne seraient pas allés bien loin... Peut être qu'elles auraient pu...

Ça ne servait à rien de se flageller comme ça mais parfois il ne pouvait pas faire autrement. Il n'avait toujours pas abordé le sujet avec Jes, toujours trop occupé à lui tenir tête pour le moment. Une autre chose dont ils n'avaient pas reparlé, c'était leur mutation respective. Comme beaucoup de choses on aurait dit que le premier qui faisait un pas vers l'autre avait perdu, mais Morpheus se demandait franchement s'il n'avait pas vu un truc louche une fois ou deux. Il avait peut être rêvé, mais il avait l'impression qu'à l'heure du dîner il l'avait vu manger sa ration plusieurs fois.

« Des salades. Ça m'fait chier autant que toi mais tu seras bien content de les bouffer alors ta gueule. On doit d'abord labourer tout le truc, retaper le mur d'enceinte aussi. »

Il lui montra le mur de pierres qui avait triste mine. Ici il n'étaient pas dans une partie habitée ou visitable du château, ça devait être un truc touristique avant et ils étaient dans l'arrière cours. Il fallait passer un "garde" pour y aller histoire que personne ne choure les récoltes en cours, mais au moins ils auraient un peu la paix en bossant là. Y'avait déjà des têtes qu'il pouvait pas blairer.

« J'ai vu avec le boss, il dit que ça peut être notre taff un moment si on se demerde pas trop mal. Franchement j'prefere ça à l'évacuation des chiottes, mais ptet que t'aimes avoir les mains dans la merde ?»

Il avait dit avec un sourire narquois. Ça se trouve ils allaient devoir quand même, on lui avait expliqué l'engrais... Mais au moins c'était sportif, et même s'ils allaient crever de chaud à la fin, Morph préférait être occupé à ça. Tant qu'on lui demandait pas de planter ses navets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Mer 12 Avr - 21:13

Les temps apocalyptiques, c'était vraiment de la merde. Putain, il s'était démerdé pour ne jamais avoir à faire de jardinage, parce que franchement, c'était un des trucs les plus chiants du monde et paf, voilà que l'apocalypse le collait dans un fond de jardin avec un crétin. En retard, le crétin en plus. Sérieux, il avait pas signé pour planter des putain de choux de bruxelles ou une autre plante dégueulasse à la con. Si c'était ça, il était encore mieux ailleurs. Enfin... ça, il ne le pensait qu'à moitié. Et il se contenta de grommeler un truc inaudible lorsque Morpheus l'invita à aller voir de l'autre côté du mur. Pfff, ce crétin se croyait tout permis parce qu'il était arrivé quelques jours avant lui au camp. C'était tellement stupide de sa part. Comme si ça pouvait faire une quelconque hiérarchie. Les premiers jours étaient passés, ils auraient dû être sur un pied d'égalité maintenant. Mais non, monsieur se pensait encore supérieur. Comme d'habitude quoi...

"Des salades... ils ont vraiment que ça à foutre. Ca a jamais nourri personne une salade, ils feraient mieux de planter des trucs utiles..."


Mais visiblement, on l'avait pas consulté pour faire le plan du potager. Et ils n'étaient pas là pour les planter mais pour faire les travaux de merde, évidemment. Enfin les salades avaient un avantage, c'était déjà tellement insipide de nature que s'il les multipliait, ça ne changerait strictement rien. Sauf qu'il n'avait aucun intérêt à multiplier les salades. Parce que c'était insipide et inutile, justement. Fin de la réflexion. Jesus soupira en voyant le vieux mur de pierre à moitié effondré. Ça allait être chiant. Pas autant que d'autres trucs mais... putain, il préférait presque aller de supermarché pillé à supermarché saccadé pour espérer trouver trois conserves en esquivant les zombies. C'était dire...

"Si ça peut m'éviter de t'entendre raconter de la merde, c'est à réfléchir... "


Encore heureux qu'on l'ait pas mis à l'évacuation des chiottes. Là, il se serait barré du camp direct. Il voulait bien faire un semblant d'effort pour la vie en communauté malgré tout le mal qu'il en pensait mais ça... fallait pas déconner.

"Heureusement qu'on a des putain de barricades. Parce que devoir choisir entre avoir les mains dans la merde et avoir les mains dans de la putain de terre dégueulasse en t'ayant comme compagnie, franchement j'ai connu mieux.."


Ne put-il s'empêcher d'ajouter, en se baissant pour commencer à inspecter la zone. Ils allaient devoir commencer par débroussailler, il semblait. Le soleil tapait déjà et ça promettait pour la matinée et l'après-midi à venir. En grognant encore un peu, Jesus se mit au boulot, commençant à arracher les mauvaises herbes qui parsemaient tout le terrain et se faufilaient même à travers le mur, le fragilisant encore d'avantage. C'était plus coriace que ça en avait l'air à première vue, ces saloperies là. Fallait user de force pour les déraciner.

Ils travaillèrent un moment, en plein soleil, avant que Jesus ne décrète que c'était l'heure de la pause. Il fit quelques pas avant de s'asseoir sur un bout du muret un peu effondré. Dans sa poche, il avait glissé une barre chocolatée qu'il sortit. Avant de sursauter lorsqu'elle se retrouva en trois exemplaires dans sa main. Putain de m... Il détestait lorsque sa mutation se réveillait hors de son contrôle ! Et jeta un coup d’œil suspicieux à Morpheus. Pourvu que ce crétin n'ait rien vu... Le brun attrapa l'une des barres et la lui tendit, l'air de rien.

"Tiens, ça te rendra moins grognon."


Dit-il en la lui tendant avant d'entamer la sienne. A force de la dupliquer celle-là, elle n'avait plus tellement de goût. Mais ça restait du chocolat et du caramel, c'était cool hein. Un sourire se dessina sur ses lèvres alors qu'il croquait dedans. Putain, ça faisait du bien de se retrouver là, mine de rien. Avec ce crétin-là. Il l'avait déjà à moitié avoué en arrivant ici et il ne le redirait pas mais il lui avait manqué, ce con. Et s'il n'y avait pas tout le reste de la rancœur qui lui restait en travers de la gorge. Y'avait peut-être du bon temps qui se perdait. Mais.. rha ! Pourquoi pensait-il à des trucs comme ça hein ?


"Tu m'as pas dit... comment t'as fait pour te retrouver dans ce coin paumé ?"


Demanda-t-il, aussi bien par réelle curiosité que pour détourner l'attention de Morpheus, au cas où elle se serait un peu trop portée sur la multiplication des saintes barres de chocolat ou sur son regard un peu insistant et baladeur.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Envi de changer d'interface...?
» Confession en rose gélatine [Feat Morph] / CLOS
» Sèche moi ces vilaines larmes et viens danser! (Morph et Amelia) - Bal
» I've been waiting for so long } Feat Morph ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Whitstable-
Sauter vers: