AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Ven 21 Avr - 20:26

Les travaux manuels, c'était pas une nouveauté et même ça servait de moyen de lâcher de la pression, c'était donc sans trop rechigner qu'il avait accepté cette tâche lui. Même s'il se doutait plus qu'un peu qu'on n'aurait pas proposé la même à un autre. C'était écrit sur sa gueule qu'il était le genre de gars qu'il fallait mater, c'était plutôt clair, l'expression du chef de camps avait parlée pour lui. Mais franchement, à part qu'il avait la dalle le soir, il préférait ça plutôt que se faire chier toute la journée, et au moins il entretenait son corps. Sous le soleil qui tapait ce jour ci, c'était autre chose... Surtout que c'était pas des petits cailloux qui s'étaient effondrés du mur et qu'iks devaient dégager pour faire un nouveau plan à salade à côté du premier. Et puis y'avait Jes qui ralait. Sérieux, il croyait qu'il kiffait ça la bouffe de lapin ? N'empêche que c'était un truc super rapide à faire pousser apparemment, ça repoussait même si on replantait une partie dans la terre. Comme les patates quoi. Tous les jours, on apprenait des trucs de fous. Morph lui fit remarqué d'un air savant tout en faisant comme si ça lui était évident depuis des années avant de s'atteler à la tâche. D'abord dégager le terrain s'avéra leur donner plus de mal que prévu. Si Jes y tenait tellement, il pouvait y aller de l'autre côté du mur hein. Tapette. A un contre un il lui ferait bouffer la terre qu'il avait l'air de kiffer tellement. Il avait l'air plus crevé que lui, c'était ce qui faisait dire ça a l'autre. Même si en temps normal ils étaient peut être de force égale (quoi que Morph aurait préféré crever la gueule ouverte que de l'admettre) il avait beau être plus boeuf... Là c'était surtout parce qu'il avait eu droit à quelques semaines de plus de repos que ce dernier, à l'abri des murs. Même si Jes avait l'air d'avoir repris du poil de la bête depuis qu'il était ici, ça le faisait chier de le remarquer. Il restait plus faible, et decretait la pause goûter.

Et il vit encore ce qu'il avait cru apercevoir du coin de l'oeil les jours précédents. Y'avait un truc avec ces barres. Il pouvait pas y en avoir autant, vu qu'il avait dû refiler un max de ce qu'il avait sur lui en arrivant. Et là Jes avait fait une tête chelou, et se retrouvait à partager un peu vite. Mouais. Morph ne dit rien à part un "vas te faire, connard" qui signifiait plus ou moins merci, mais laissa un bruit de bouche exprimer ce qu'il avait remarqué avant de mordre dedans. Et c'était...

« Putain c'est dégueulasse ton truc. »

Mais c'était à bouffer, et son ventre avait quand même l'air d'apprécier l'apport nutritif, alors il ferma sa bouche le temps de finir. Au moins, il n'allait plus se torturer l'esprit à essayer de chercher ce que Jes' savait faire de différent maintenant. Est-ce que ça marchait sur autre chose que la bouffe ? Genre les flingues ? Le truc c'était qu'il savait parfaitement que s'il demandait le premier, l'autre gros Con serait capable de faire le malin ou lui faire du chantage ou un truc du genre... Quoi que vu la question qui suivait, il aurait limite préféré. Morph abordait pas ces choses là. Ce qui l'avait amené ici, ce qui avait déclenché son don de merde. Il resta interdit un moment, puis sorti une clope entamée de sa poche pour la rallumer avec un vieux briquet. C'était rare ces conneries maintenant. Il pesa vraiment le pour et le contre de lui parler de tout ça, mais se décida finalement à une demi vérité.

« C'est Lena qui m'a parlé du coin. Avec tous les trucs historiques qu'elle se bouffait, elle disait que y'avait des chances que ce soir sûr, parmis les filles avec des remparts tout ça. Et pas loin d'un ports quoi. »

Jes' devait se souvenir d'une petite gamine pleine de caractère, déjà quand ils se côtoyaient encore à l'époque. Elle avait pas peur de lui, elle avait genre peur de rien en fait. C'est pour ça que Morph était persuadé qu'elle était toujours en vie. Il gardait un air sombre en disant ça, tirant un moment sur sa cigarette déjà bien raccourcie avant de la donner à Jesus.

« Elle voulait aller vers le sud, où y'a moins de monde et en même temps des voies d'accès à d'autres continents. Moi j'pensais qu'on était mieux barricadés tu vois, surtout que le quartier on le connais par coeur. M'ma... Elle voulait pas bouger toute façon. Avec les petites tu vois. »

Ses tics nerveux, poings se serrant, le prenaient petit à petit et il se mordait les lèvres. Pourquoi il se confiait à ce connard ? Il pouvait rien comprendre. Morph de frappa le front avec sa paume en sortant des insultes contre lui même un moment avant de se calmer. Il n'allait pas le dire. L'image était trop fraîche,
et même si parfois il se remémorait la scène comme une punition à lui même,
là c'était différent. Morpheus avait horreur de se montrer faible devant les autres, mais devant Jes' qui allait certainement l'insulter de pas avoir fait ce qu'il fallait pour sa propre famille ? Comme il s'insultait lui même. Son silence disait le reste de toute façon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Mer 3 Mai - 20:21


Sérieux, qu'est ce qu'il en avait à foutre de la vie des salades et des patates ? Celle de Morpheus était devenue chiante à ce point entre ces murs pour qu'il s'y intéresse ? En plus, la bouffe qui repoussait à partir d'un moignon, ça le fascinait d'autant moins qu'il pouvait le faire du bout de ses doigts lui. Et c'était immédiat au moins. Alors ouais, ça perdait en goût mais... Franchement, on lui ferait pas croire que ça changerait quoi que ça soit pour des salades. M' enfin il ne comptait pas parler de sa mutation pour le moment. Alors il ne dit rien. Jusqu'à ce qu'il manque justement de se faire capter par Morph. Il se rattrapa en lui filant le doublon et haussa les épaules à son remerciement. Il ne pouvait pas en attendre plus de ce crétin. Mais son air indifférent s'évanouit en entendant l'autre.

"Mais va t'faire toi même, connard. C'est de la bouffe putain. Depuis quand t'es devenu une fillette au point de faire ta difficile sur la bouffe ? Putain.. Ce camp, ça t'rend mou ou quoi ? "


Non mais sans déconner... Il s'attendait pas à des courbettes mais ça.. C'était vexant. D'autant qu'il le prenait personnellement. C'était en quelques sortes lui qui avait fait naître cette barre de ses mains. Alors même s'il n’élaborait pas la recette, ça l'énervait. Pour quelques minutes, comme à son habitude. Jesus s'énervait aussi vite qu'il se calmait, et vice versa. Et ... il ne s'attendait pas à changer si radicalement de tronche en posant une question somme toute anodine et supposée détourner l'attention de ses barres de chocolat sans goût. Jesus fronça les sourcils. Ca puait un peu, que Morpheus parle de sa famille. Avec tout ça, c'était vrai, il en avait presque oublié que ce crétin avait une famille à laquelle il tenait. La sienne, il l'avait perdue avec les années, bien avant l'apocalypse qui l'avait sorti du trou à rat dans lequel il vivait. Ouais, il se souvenait de Lena. Cette gamine hyperactive, beaucoup trop dans leurs pattes à l'époque à leur goût. Morph était déjà chiant à la protéger tout le temps. Une chose était certaine, il ne l'avait pas croisée au camp. Et il n'était pas difficile d'en tirer des conclusions. Les histoires se ressemblaient, ces derniers temps.

Il l'écouta sans rien dire, cessant de croquer dans sa barre de chocolat dont il replia l'emballage avant de la glisser dans sa poche. Et le regarda, les traits encore plus froncés lorsque l'histoire ne trouva pas de fin. Pas difficile de savoir hein... Et pourtant, la question lui cramait le bout de la langue.

"Et c'est toi qui t'retrouves dans un camp de fillettes... c'est la poisse quand-même..."


Finit-il par constater après un silence. De sa bouche, c'était quasiment des paroles de compassion. Parce que ouais, il allait pas non plus lui dire qu'il était désolé et lui brosser les pompes avec une éponge de mer, il avait quand même mieux à foutre. Mais perdre sa famille, même si c'était ce qui pendait au nez de tout le monde, c'était quand même une sacrée saloperie. Parfois, il se disait que c'était pas plus mal d'avoir perdu la sienne avant.. Au moins, il n'avait pas à s'en vouloir de ne pas avoir su protéger..

"En parlant de fillettes, les pauses c'est pour les feignasses. On l'finit ce mur ou quoi ?"


Pour ne pas s’appesantir plus longtemps, il se releva et se remit au boulot. Pendant un moment. Jusqu'à ce qu'il se fasse chier à nouveau. C'était vraiment pas super passionnant de dégager des pierres à la con. Pas pire que de chasser le cafard, ceci dit. D'ailleurs, il en trouva non pas un mais deux, presque par hasard. Le brun n'hésita qu'un instant avant de les choper par la carapace pour les glisser dans la nuque de Morpheus, sous son t-shirt, alors que ce dernier avait le dos tourné.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 14 Mai - 21:46

Heureusement, Jes était pas le genre à plaindre les gens ou avoir pitié. Enfin pas de lui en tout cas, c'était peut être le fruit de leurs nombreuses années à se battre ensemble contre les mêmes démons. Ils savaient l'un comme l'autre que la pitié c'était limite pire que la mort. Cela dit, un mot de condoléance, ça lui aurait arraché la gueule ? Morph n'en montrait rien mais y'avait un truc de vexant là dedans. Enfin. Au moins, il enfoncait pas le couteau dans la plaie. Il le traitait pas de lâche ou de planqué ou autre. Et il lui servait pas de sa pitié sur un plateau, il faisait même comme s'il avait pas vu ses gestes envers lui-même, la colère que Morph extériorisait en se foutant un pain. Ouais, y'avait pire. C'était peut être même rassurant d'avoir un frère comme lui ici, finalement. Le seul qui pouvait comprendre même si Morph le soupçonnait de ne comprendre qu'à moitié. Il avait pas de famille lui. Ça les avait rapprochés, mais aussi éloignés, parce que Jes était jaloux du moins c'était ce que l'autre pensait.

Il avait beau être orphelin, sa "mère" l'avait recueilli, lui et ses soeurs adoptives. Lena et les autres étaient pas de son sang mais ça revenait au même. Comme pour Jésus, fut un temps. Avant que ça soit autre chose. Et puis plus rien. Morph savait depuis le début que sa famille adoptive étaient tout pour lui. C'était pour ça qu'il avait tellement fait pour elles, tout ce qu'il pouvait pour leur offrir une belle vie, même si ça voulait dire perdre pied et faire des trucs dont il avait pas été fier. Il s'était drôlement écarté du droit chemin, quitte à se faire engueuler par celles-là même qu'il voulait protéger. Alors sans elles... Il était plus que l'ombre de lui même.

Une fois la barre dégueulasse terminée il s'était remis à bosser en grognant, puis en gardant un peu de distance. Il broyait du noir, même s'il n'en était plus aux accès de colère du début, dans ces moments là c'était difficile pour lui de voir ce qui l'entourait. Manquerait plus qu'on voit ses yeux sur le point de chialer... Et dans ces moments il voulait qu'on lui foute la paix, ou être seul, mais là c'était pas tellement possible... S'il repassait devant l'autre type qui gardait le potager, il allait le faire suer. Et c'était sans parler de Jes', c'était hors de question de perdre la face devant lui. C'était sans compter le sens de la blague de ce dernier.

« Ahhh !! Putain c'est quoi t'as fait quoi !!»

Dans un réflexe, il essaya de se débarrasser de ce qu'il avait dans le T shirt sans la moindre pensée pour ce que la bestiole pouvait devenir. Il finit par retirer son T shirt et le jeter à plusieurs mètres, non sans lancer de nombreux jurons supplémentaire. Il respirait fort, et planta ses yeux noirs dans ceux de Jésus, avec une envie de le tuer. Ses yeux n'avaient pas perdu les larmes qui étaient montées, mais c'est avec rage qu'il se jeta sur lui pour lui mettre une droite bien sentie. Il tomba avec lui à terre. A cause des vannes que son ami avait ouvert avec le sujet qui le blessait le plus au Monde, Morph était incapable de s'arrêter.

« C'est quoi ton problème putain !? C'est quoi !! Tout ça ça te fait marrer ?? »

Il continuait, tout en se battant avec lui. Qu'il réplique ou pas ça ne changeait rien.

« C'est ça qu'tu cherches ?! Ça t'a pas suffit la dernière fois, t'en veux encore, ça t'manquait ?! Espèce de connard de merde j'vais t'fumer !! »

Difficile de voir une blague anodine quand Morpheus avait l'impression que l'amitié qu'il u avait eu entre eux ne voulait plus rien dire pour Jésus. Il avait été son frère, il avait connu sa famille, reçu comme l'un des siens ! Ils avaient été plus proches que Morph avait jamais été avec qui que ce soit dans toute sa vie, ça voulait rien dire pour lui ? Oui, lui même avait changé quand il avait pas eu le choix pour faire vivre sa famille, la distance avait grandi entre eux, mais il avait tout oublié de ce qu'ils étaient avant pour être un tel connard maintenant qu'ils se retrouvaient ? La colère aveuglait Morph, ses larmes aussi d'ailleurs, il ne se rendait même plus compte de ce qui se passait autour ni de qui venait les séparer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Lun 15 Mai - 21:36

Morpheus avait toujours des reactions bizarres. Mais là... là ça dépassait toutes les limites du bizarre habituel. Un sourire amusé se dessina sur les lèvres de Jesus alors qu'il le regardait se débattre pour ôter son t-shirt. Sourire qui se changea en rire franc. C'était marrant de le voir devenir fou pour deux pauvres cafards. S'il savait où il avait vécu, lui...

"Ca va, j't"ai pas filé la peste non plus !"

Répondit-il, s'écartant pour ne pas se prendre le t-shirt dans la face. C'était vraiment une putain de chochotte, il ne s'était pas attendu à une telle réaction. Vraiment pas. Il pensait que Morph râlerait et tenterait de lui foutre un coup de truelle, pour ça qu'il s'était écarté.

Et... il ne s'était encore moins attendu à ce que ce dernier se jette sur lui. Jesus n'eût pas le temps de réagir que déjà il chutait à terre, Morpheus au dessus de lui. Et là, il pouvait remercier le sol d'être boueux. Même si un cri de surprise suivi d'un râle s'échappèrent de ses lèvres. Il ne put que serrer les dents et encaisser le coup qu'il ne vit pas venir non plus. Pas si fort en tut cas. A son tour, par réflexe, il riposta. Non mais on ne le frappait pas comme ça, ho !

"Calme toi ho, ça va, c'est juste des insectes à la con putain..."


Riposta-t-il en encaissant d'autres coups. Putain, il n'y allait pas de main morte ce crétin. Il s'en voulait presque de riposter aussi fort pour se défendre. Mais c'était chez Morph que ça ne tournait pas rond, pas chez lui ! Qu'est-ce qui le foutait dans un état pareil soudainement ? Deux pauvres crétins de cafard ? Sans déconner... il allait vraiment pas bien Morph pour péter un plomb comme ça.

"Hé, stop, tu fais mal connard, ça va pas non ? Putain mais... arrête ! T'es complètement taré !"


Il se débattait à présent plus qu'il ne frappait. Enfin il tenta la stratégie un instant. Avant de revenir aux coups, constatant que Morpheus était devenu incontrôlable. Il lui aligna une autre droite suivie d'un coup de genou. Et s'en mangea plusieurs en retour.

"Mais quelle dernière fois ? C'est quoi ton problème putain ? Arrête de t'acharner sur... moi, merde !"


Et pour cause, depuis qu'il était arrivé au camp quelques jours plus tôt, c'était festival d'acharnement. Oh, il n'était pas le dernier pour répondre, évidemment. C'était pas son genre de se laisser faire. Et puis il connaissait Morpheus. Mais là... ca dépassait l'habituel, de loin.

Le mec qui gardait le potager, sans doute attiré par les cris et tout le potin qu'ils devaient faire, débarqua soudainement, fourche à la main, pour les séparer. Non, ils étaient deux. Ou... trois. Ce fut soudainement le bordel. Enfin un peu plus. Et l'instant d'après, on le maintenait, bras dans le dos, et on leur passait un savon. Et... rha putain de chier. Comble de l'humiliation. On lui demandait des excuses. Jesus jeta un regard noir à Morpheus. Putain, c'était pas de sa faute si l'autre avait des réactions totalement disproportionnées. C'était juste des insectes à la con. De gros insectes mais quand même.. Et l'autre con qui n'allait pas leur foutre la paix tant qu'ils s'excusaient pas, rha, chier. Il ne voulait pas qu'on les foute à une tâche encore plus ingrate juste parce que Morpheus était trop con pour savoir se contenir.

"C'est bon, t'inquiète, on va régler ça entre nous, c'est juste un malentendu."


Fallait tenter... L'autre n'avait clairement pas l'air convaincu mais il avait surtout pas l'air de vouloir s'emmerder. Et ses potes, c'était pareil. Ils les engueulèrent un peu plus et leur dirent qu'ils les avaient à l'oeil avant de repartir. Jesus les regarda s'éloigner avant de se tourner vers Morph à nouveau.

"Tu t'crois trop important pour tout ça, c'est ça ? Ou bien... c'est quoi qui t'es arrivé ? Depuis quand t'es devenu... con comme ça ? On peut même plus te faire de blagues ? C'est quoi ton problème ?

Après tout, ça avait toujours été dans leurs habitudes de se faire des petites crasses et taquineries sans méchancetés. Des cafards ou autre chose... fallait bien se marrer, merde. Déjà que c'était chiant de refaire un mur... Putain, il avait mal partout en plus maintenant. Couvert de bleus. C'était bien malin ça... Il soupira et s'assit sur un bout de muret, le regard rivé vers Morpheus. Vraiment, il avait du mal à le reconnaître. Et ça lui faisait de la peine, bien plus qu'il ne pouvait l'avouer.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Sam 3 Juin - 0:02

La violence des réactions de Morpheus ne datait pas d'hier, ni leurs disputes où ils en venaient aux mains à vrai dire. Combien de fois ils s'étaient retrouvés virés de la classe ou fait botter le derrière pour ça, il ne comptait plus. Mais aussi violemment et en y mettant toutes ses forces, il n'y avait eu que quelques rares fois. Il pouvait les compter sur une main. La fois dont il parlait lui restait d'ailleurs toujours en travers de la gorge. Peut être que Jesus s'en souvenait pas. Quand ils avaient... Enfin... Ils avaient réitéré certains trucs. Sans mettre de mots dessus, un paquet de fois même. Et là fois où il avait essayé de mettre un mot dessus, il s'était fait recevoir. C'était cette fois là où quelque chose s'était brisé. Et puis ils s'étaient plus tellement vus... Morph avait fait un bout de chemin tout seul, pour sa famille. Sans doute pour se prouver des trucs à lui même aussi. Et il était p'tetre revenu changé, mais Jes avait changé aussi. Quand à aujourd'hui... Il le reconnaissait plus. Et ça lui faisait un mal de chien. Plus que les coups qu'il s'était pris aussi et qui pourtant lancinaient pas mal.

Une fois le sermon passé -Morph ne doutait pas qu'ils allaient les avoir à l'oeil à partir de maintenant si c'était pas déjà le cas- il laissa son cul tomber par terre et resta interdit, le dos contre le muret que Jes allait rejoindre un peu après non sans l'avoir devisagé d'abord. Il tint tête à ce dernier un moment avant de la baisser, les coudes sur les genoux, interdit. Qu'est-ce qu'il comprenait pas sérieux. Comment on pouvait pas comprendre.

« J'pensais retrouver un frère, mais c'est un connard que j'ai en face de moi. »

Il commença d'une voix grave. Il ne comptait pas se battre à nouveau, mais que ça ne l'empêche pas de rétorquer. Oh, il aurait préféré être du genre hautain et qui laisse mariner son prochain mais il avait tellement de rancoeur en lui, tellement de colère... Et beaucoup de tristesse aussi. De dépit. Ça devait s'entendre dans sa voix, mais franchement au point où il en était, Morph n'en avait plus rien à foutre.

« Quelle genre de raclure de chiottes faut être pour pas comprendre. J'ai perdu ma famille. J'ai vu leurs putains de cadavres là où j'pensais les avoir laissées en sécurité. Mes soeurs, espèce de connard, tu te souviens ?!»

Il avait fini par lever les yeux et c'était de la pure rancoeur qu'ils transmettaient.

« Donnie, Kate, Tamara, Nell. Y'a que Lena qu'était pas là et j'l'ai toujours pas trouvée. Y'avait ma mère aussi, le cerveau explosé sur le sol de la cuisine. Tu sais, celle où elle t'a invité à rester dîner ou dormir des putains de centaines de fois. Parce que t'étais mon frère. T'étais où hein ?! T'étais où quand c'est arrivé, pour te foutre de moi comme ça, j't'écoute ! Je t'annonce ça et toi tu penses que c'est le moment de te foutre de moi encore ?! Tu penses que c'est ça que j'veux ?!»

Il avait plus ou moins fini, et surtout décrété que quoi que Jes répondrait, il n'allait pas lui pardonner si facilement. Forcément qu'il n'aurait pas pu être là vu comment leur relation avait évoluée, ça faisait des plombes qu'ils s'étaient pas vus ni pardonnés quand toute cette histoire avait commencé... Pourtant, Morpheus aurait voulu qu'il soit là. Ils se seraient demerdés à deux. Il se serait pas senti obligé de tout gérer seul. Comme quand il avait commencé ses conneries. Il avait voulu prendre toutes les responsabilités et à chaque fois ça avait foiré. S'il avait pu compter sur lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Mar 6 Juin - 19:39

D'accord. Morpheus petait un plomb. Un sacré même, vu son état. Mais putain, pourquoi c'était encore lui qui ramassait bordel ? Et c'était quoi cette flopée de haine qu'il se prenait dans la tronche ? Que Morph soit triste, il pouvait le comprendre. Ils avaient tous perdu des proches. C'était la merde pour tout le monde. Mais qu'il l'insulte de la sorte ? Et qu'il tente de le faire culpabiliser avec sa famille ? Mais putain. Quel connard. C'était pas lui qui avait explosé le cerveau de la mère de Morph sur le sol. Ouais, il l'aimait bien. Mais putain, il y était pour rien, bordel de cul. Et puis depuis le début, Morpheus agissait en connard envers lui. Et puis...

"Un frère ? Tu t'fous de ma gueule ? T'as vu comment tu m'as accueilli ? Je fais un pas en avant, tu me fous une claque dans la gueule. Tu crois quoi ? J'suis pas masochiste hein. Et tu penses que c'était facile pour moi dehors ? Tu crois que t'es le seul à avoir vu des putain de cadavres ? Pose-toi deux secondes la question, putain. Ici y'a que ça. Des connards qui ont tout perdu. Y'a pas qu'à toi que ça fait mal."


Ça y est, sa colère à lui grimpait aussi. Y'avait des choses qui auraient mérité d'être dites depuis longtemps et qu'il était peut être temps de lâcher.

"Et toi, t'étais où quand j'ai perdu ma mère ? Tu crois que t'es le seul à souffrir ? T'es qu'un putain d'egoiste, tu l'sais ça ? T'étais ou quand j'me suis retrouvé seul comme un connard hein ? Ma mère aussi elle t'as accueilli. Comme son fils. T'étais pas là quand on l'a foutue en terre hein. "


Il se releva, s'avança vers lui et le poussa sans ménagement. Il lui en avait pas voulu. Pas trop en tout cas. Ça faisait déjà longtemps. Mais il avait pensé à lui lorsqu'il s'était retrouvé plus seul que jamais. Si ce con n'avait pas tout gâché .. Il aurait aimé l'avoir à ses côtés, ouais. Parce que les choses paraissaient plus faciles quand ils étaient deux. Il pouvait gueuler et ça exorcisait ses problèmes. Peut être qu'il se serait pas enfermé chez lui pendant des mois. Peut être qu'il n'aurait pas attendu qu'il soit trop tard pour se décider à sortir de sa piaule de merde et affronter l'apocalypse.
Mais Morpheus n'avait pensé qu'à sa putain de gueule et sa putain de réputation de merde. Et cette fois encore... Il ne savait même pas pourquoi il attendait autre chose de lui, en fait. C'était prévisible. Ce connard n'avait toujours pensé qu'à sa gueule.

"Tu peux penser c'que tu veux. T'façon, t'as pas attendu aujourd'hui pour changer la réalité à ta façon hein. C'est dans tes habitudes j'crois. Mais t'as vu la gueule de ce monde ? Ouais, ça fait chier. C'est la merde. Et ça m'fout en rogne de les savoir mortes . Mais c'est pas vraiment une surprise t'sais, vu la merde que c'est dehors. La surprise, c'est les crevures comme nous qui survivent et passent entre les filets. Et je crois que vaut mieux encore s'en satisfaire que de s'apitoyer sur le reste. "

Voilà, c'était son avis. Essayer de penser le moins possible à sa vie d'avant. Enfin.. Sa vie d'avant, avant que ça devienne de la merde. Ça commençait à remonter. Il l'avait regrettée, l'époque insouciante qu'ils avaient partagé tous les deux. Mais l'époque n'était plus à la nostalgie. Ça n'apportait rien. Et ils n'étaient plus des gamins. Morpheus avait bien changé, surtout...

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Sam 10 Juin - 19:23

Morpheus eut tout juste entendu les premières phrases de Jes qu'il ne se priva pas de lui demander s'il se foutait de sa gueule. Accueil ? Accueil ?? Il voulait le tapis rouge en plus ?! Il avait pas été mieux dans son genre, à l'insulter et à lui mener une vie de chien depuis qu'il était arrivé au camps, jusqu'à y'avait pas trois minutes avec ses putains de blagues de merde. Ça ne le dérangeait pas de parler par dessus lui qu'il l'écoute ou non. Il croyait quoi, qu'il allait le faire chialer avec ses histoires de pauvre gars tout seul dehors ? C'était la merde pour tout le monde ouais. Et il avait pas vu non plus ce que Morph avait été forcé de voir. Il avait pas vu sa famille massacrée, bordel de merde. C'était si compliqué à comprendre de quoi il avait besoin là ? Mais quelle partie de tout ça passa au dessus des mots de Jes, il n'en savait rien, le reste s'étouffa dans sa propre colère et son putain de désespoir de toute façon. Il en pouvait plus, faut dire. Ça plus la pression de se faire encore jeter. Morpheus avait beau être courageux, il avait pas envie de retourner dehors. Sans doute que Jes non plus.

Il s'était tu mais ce dernier avait continué. Sur un sujet qui n'avait pas effleuré son ami jusqu'à présent. Il parlait de cette période où il avait perdu pied et ils s'étaient perdus de vue, et quand ils s'étaient recroisés, trop différents pour se comprendre. Trop vexés et trop blessés aussi. En tout cas c'était son cas à lui. Quand il avait commencé ses conneries, d'abord un petit taff facile, puis de pire en pire pour gagner plus de thunes pour ses soeurs et sa mère, Jes avait pas été là pour l'aider. Il l'avait putain de jugé surtout. Il lui dit ça en le repoussant aussi, mais pas assez fort, ni assez convaincu. L'image de Jésus enterrant sa mère sans lui venait de lui traverser l'esprit et l'avait retourné. Il avait jamais su. Il avait été tellement occupé, les mois qui avaient précédé cette merde, à retrouver sa place et essayer de gagner du terrain après avoir décidé de se sortir tout seul de la merde dans laquelle il s'était fourré. C'était pas comme s'il lui avait pas manqué. S'il avait su... Il aurait mi tout de côté pour être là. Il le fixait en train de cracher le reste de son venin. Il lui en voulait autant de l'avoir envoyé chier quand il avait osé dire à voix haute des trucs qu'il arrivait déjà pas à assumer sur eux deux. Il lui en voulait de l'avoir fui quand il avait commencé à déconner sérieusement. Et l'avoir vu comme un étranger à son retour même si... Morph avait tout fait pour ça. Et malgré tout il le touchait, ce connard, avec ses mots.

Égal à lui même, il avait carré les épaules et avait regardé son ami en serrant la mâchoire, sans baisser le menton tout du long. Et puis il s'était approché, ok Jes était sur ses gardes, mais il allait pas lui foutre un pain pour ce qu'il allait faire... Il passa un bras autour de son ami et serra son poing contre lui pour le rapprocher. Et puis il fit pareil avec l'autre. Une accolade qu'ils n'avaient pas partagée depuis un bon nombre d'années... Morph y mettait de la force. Et puis il posa son menton quand il senti que le pire était passé.

« Je serais venu si t'avais appelé. J'suis peut être un connard et j'étais dans une mauvaise passe mais sérieux... J'serais venu tu le sais. »

Il dit sincèrement. Il serra un peu plus. Ils étaient crades et suants et trempés, il avait déjà des bleus des coups qu'il avait pris et portés mais il avait attendu cette putain d’accolade depuis trop longtemps. Puis il le relâcha un peu. Il voulait pas passer pour un faible.

« J'ai déconné... Je reconnais, mais j'étais paumé, je m'étais tellement foutu dans la merde... ils s'en seraient pris à mes sœurs Jes. J'étais déjà trop impliqué. J'pouvais pas refuser. Mais j'suis désolé. Vraiment. »

Il finit par se détacher et le regarder dans les yeux. Morph avait beaucoup de fierté, et de rancoeur tenaces aussi. Mais il n'était pas de mauvaise foi concernant ces choses là. Trop honnête pour être un truand, il paraissait. Ça l'avait perdu en fin de compte. Au final, cet apocalypse lui avait rendu sa liberté... Mais à quel prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Sam 17 Juin - 23:13

Une fois de plus, il était en colère. Ca le foutait en rogne de parler de tout ça. De faire face à un mur. Enfin non. Un mur, ça n'envoyait pas des reproches injustifiés à la gueule. A priori. Même si parfois y'avait des conneries marquées dessus. Il était juste face à un connard d'égoïste. Et il se rendait compte qu'il l'avait sans doute un peu idéalisé, parfois, en repensant à lui. Alors ça l'agaçait. Et balancer tout ça, un peu de ce qu'il avait sur le coeur et de ce qu'il pensait, finalement, ça ne faisait pas tellement passer la colère. Au contraire. Ses poings étaient serrés sur eux-même, ses doigts enfoncés dans ses paumes. Il n'y avait pas grand chose à ajouter. Et il se doutait que Morpheus n'irait pas dans son sens et n'approuverait pas.

Il ne se doutait en revanche pas du tout de ce que le brun s'apprêtait à faire, lorsqu'il s'approcha de lui. Jesus fronça le visage, le regardant en serrant les dents et se raidit lorsque Morpheus passa ses bras autour de lui. Hein ? Qu'est-ce qu'il foutait là ? Il mit une fraction de seconde à percuter. Tendu comme il l'était, il ne s'attendait carrément pas à ça. Et ses épaules mirent un instant de plus à se décrisper. Avant qu'à son tour, il ne pose son front contre l'épaule de Morph, inspirant profondément. Putain. Il le haïssait ce con mais... ça faisait du bien, de le sentir comme ça. De ressentir cette chaleur humaine.. il ne savait même plus depuis combien de temps il n'avait pas ressenti ça. Même s'il fallait mettre pas mal d'autres choses de côté. Il le fit sans même en avoir conscience, un petit instant. Ses poings se décrispèrent un petit peu alors qu'il se décidait enfin à passer ses bras autour de Morph, à son tour.

Il ne répondit rien. Il n'y avait rien à ajouter. Il le savait oui. Morpheus serait peut-être venu. Mais pourquoi l'aurait-il appelé ? Ils ne s'étaient pas vus depuis des mois, des années. Et avant ça, tant de chaos.. Il l'avait rayé de sa vie. Il ne pensait pas le revoir. Leur amitié était loin derrière, enterrée. Il ne l'avait pas appelé. Ni lui, ni d'autres. Il avait ruminé son chagrin dans son coin. Il n'avait pas non plus voulu paraître faible. Même si peut-être qu'avec son soutien, ça aurait été différent.. il n'avait pas trop envie d'y penser. Il hocha un peu la tête et relâcha ses mains en sentant que l'autre s'éloignait.

"T'es pas le seul à avoir déconné. C'est du passé de toute façon. C'est loin derrière. Et...moi aussi j'suis désolé."


Même si ça lui arrachait un peu la tronche de le dire, avec ce qu'il lui restait de fierté, il pouvait l'avouer à son tour si Morpheus le disait. Il le pensait, en réalité. Il savait qu'il avait déconné pour plein de trucs. La période avait été compliquée, de bien des points de vue.

"J'pourrais pas te promettre que je ferais les choses différemment, si c'était à refaire. Mais j'ai changé. Toi aussi je pense. Alors ce qu'il s'est passé y'a des années... J'sais pas. Y'a peut-être certains trucs qu'il vaut mieux laisser de côté."

Il baissa les yeux et shoota dans un caillou puis dans un deuxième, les expédiant un peu plus loin, contre le muret. Il faisait surtout allusion aux guéguerres qu'ils s'étaient faites quelques années plus tôt. Mais il y avait d'autres choses aussi... qu'il était difficile d'évoquer.

"Tu me prends sûrement pour un connard mais j'le pensais quand je disais que j'étais content de te revoir ici. Franchement, vu comment c'est dehors, y'avait quasiment aucune chance que je retrouve un visage connu. Et pourtant t'es là. Et.. t'es peut-être un connard aussi mais j'suis content que ça soit toi quand même, le visage connu."

Ouais, bon, il en disait peut-être un peu trop là. Mais c'était sur le coup de l'émotion, merde ! Enfin des émotions contradictoires là. Ca partait un peu dans tous les sens dans sa tête alors forcément, dans ses paroles aussi. Au moins, il s'était calmé. Momentanément. Il était quand même prêt à repartir au quart de tour, fallait pas déconner hein.

"J'voulais pas te vexer, juste te changer les idées."


Marmonna-t-il finalement, le regard baissé, un peu honteux alors qu'il se retournait pour reprendre ses outils. Il était temps de se remettre au boulot pour en finir au plus vite. Le soleil tapait fort et il commençait à avoir la tête qui tournait un peu.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 546

» points : 826

» avatar : Malik Lindo

» multicomptes : Connichieur et Kazudon



MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Lun 26 Juin - 23:08

La présence familière de Jesus n'était rien de comparable avec ce que le jeune muté avait connu jusqu'à présent. Depuis le début de toute cette merde, les quelques survivants qu'il avait côtoyé, à peine sympathisé, rien n'avait ce goût là. S'il n'était pas coincé dans son drapage de fierté et de virilité mal placée, Morph l'aurait bien serré plus fort. Il aurait même chialé à vrai dire, comme un peu plus tôt. Il était franchement trop sensible pour des conneries. Mais Jes... C'était un peu tout pour lui. Ce qui lui restait de son passé, qui connaissait qui il avait été avant. Qui avait partagé son enfance avec lui et... Et tout le reste. Ce qui lui revenait en tête rendait la proximité moins anodine. Et là séparation plus difficile aussi. Surtout quand Jes prononça ses excuses. Même à demi mot, c'était plus que ce que Morph espérait. Ça lui serrait le coeur, vraiment, et lui demandait pas mal de self contrôle pour rien montrer mais c'était plutôt réussi de son côté. Et puis ils s'étaient lâchés, et Jes avait continué.

« Putain mec, tu veux me faire chialer ou quoi. Arrête sérieux. »

Il avait dit avec un petit rire amer, carrément surpris et gêné.

« Moi aussi... J'veux dire, je pouvais pas le dire devant les autres. Puis t'aurais pris la grosse tête, et tout. »

Ses mimiques de grosse gêne balourde ressemblaient un peu à celle de l'autre aux cheveux longs, ses yeux étaient tout aussi élusifs en tout cas. Il fini par relever la tête. Il comprit enfin le geste à la con de Jes et mit un temps avant de grogner sans mauvaise rancoeur non sans un brin d'agressivité que c'était une idée de merde. Il se remit à l'ouvrage et tint plus ou moins la cadence jusqu'à ce que ça soit l'heure de becter.

Il ne remit pas l'incident sur le plateau et de fait, il semblait à Morpheus que plus les jours passaient, plus il avait l'impression de retrouver le pote qu'il avait laissé quelques années plus tôt. Avec l'inconvénient qui allait de paire, de sentiments confus. Mais dans l'ensemble lui même avait l'impression de retrouver un nouveau souffle et de l'énergie, assez pour déconner avec lui et se faire réprimander. Ce qui ne l'empêcha pas, un soir, de réveiller Jes discrètement et de lui faire mine de le suivre. La nuit était noire sur le camps qui éteignait tout ou presque pour éviter d'attirer les regards, et les deux amis se faufilant discrètement sans trop d'encombres ni de mauvaise rencontre. Une fois arrivés au portail, Morph fit signe à la vigie et lui fourra quelque chose dans la main. Celui ci leva un oeil vers Jes, fit mine d'avoir une objection à ajouter et finalement se résigna.

« Il sait qu'il y a que moi qui ait les couilles dans le camps pour choper ce dont il a besoin.»

Il expliqua à Jes, tout en avançant, maintenant libre. Ça faisait peut être peu de temps qu'il était au camps, mais son passé de receleur lui donnait au moins cet avantage. Il ralenti la cadence en silence en espérant que son ami ne fasse pas de réflexion là dessus. Même s'il avait fait genre, il n'avait pas été fier au fond, de tout ça. Au bout d'un moment les embruns de la mer finirent par leur fouetter les narines, et peu de temps après ils arrivèrent sur la plage tout juste éclairée par la lune.

« Ils sont pas prêts de nous laisser sortir tranquille, même si normalement n'importe qui aurait fait ses preuves déjà, t'sais... Enfin je commence à décéder moi là dedans ! »

Sur ces mots il s'étira. Clairement même le jour où on commencerait à leur filer des missions à l'extérieur, il y avait peut de chance qu'ils les laissent ensembles. A peine arrivés sur le sable Morph avait déjà tombé le haut et ses chaussures, et se dirigeait vers l'eau à reculons avec un air de fierté mêlée de défi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t363-morpheus-don-t-ne
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 783

» points : 753

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]   Dim 2 Juil - 22:28

Putain, ça faisait du bien de retrouver Morpheus, quand il se montrait un peu moins sur ses gardes. Jesus n'en rajouta pas encore parce qu'il en avait déjà beaucoup trop balancé et que quand même, merde, il n'était pas une meuf, à balancer tous ses sentiments là. Mais il n'en pensait pas moins et sa façon de jouer avec ses dreadlocks pour s'occuper les mains et de baisser les regards en disait suffisamment.

Les tensions s'étaient un peu relâchées les jours suivants. Tout n'était pas parfait, bien sûr que non, le monde restait aussi pourri et les défauts du camp lui sautaient de plus en plus aux yeux, jour après jour. Évidemment, ce n'était pas le semblant de paradis que l'on pourrait croire de l'extérieur. Ca, il s'en doutait déjà en arrivant. Mais de plus en plus, il se surprenait à s'agacer pour des manières de gérer les crises qui lui semblaient inappropriées, des façons d'ôter toute intimité à chacun, de s'immiscer dans les affaires... Malgré tout, la plupart du temps il faisait profil bas. Le camp avait peut-être ses souci mais en attendant, il était à l'abri, loin des zombies. Et de plus en plus, il se rendait compte qu'il avait au camp un ami précieux. En tout cas, il l'espérait.

Ce n'est pas pour autant qu'il ne grogna pas lorsque Morpheus le réveilla un soir, alors qu'il était en train de s'endormir presque paisiblement. Le brun n'eût pas vraiment le loisir de protester alors il le suivit en silence. Attendant d'être en dehors des dortoirs pour, à voix basse, poser des questions et émettre des protestations, pratiquement sans réponse. Dubitatif, il suivit tout de même son ami, même s'il eût un moment d'hésitation lorsque ce dernier leur fit passer le portail, devant l’œil du vigile.

Loin d'avoir une idée de ce que Morpheus avait en tête, Jesus le suivit en dehors du camp, pas mécontent malgré tout de passer ces portes-là pour retrouver un peu de liberté. Même si la nuit ne lui semblait pas forcément la meilleure des idées. Les zombies ne dormaient pas et n'avaient pas besoin de lumière pour se diriger, eux. Mais pour l'instant, pas de grognement qui se fasse entendre. C'était le calme plat. Jusqu'à ce que le bruit familier et régulier des vagues s'écrasant sur la plage vienne l'interrompre. Jesus rit un peu en comprenant les plans de son ami.

"Quand tu parles de virée, tu fais pas les choses à moitié !"

Lança-t-il avant de faire tomber à son tour pantalon, chaussures puis haut pour ne garder que son boxer. Heureusement, les jours s'étaient réchauffés et la fraîcheur de la nuit était même salutaire.

"La plage, la pleine lune, j'ai l'impression d'être une putain de princesse disney.. "


Plaisanta-t-il encore en s'avançant vers les premières vagues. Franchement, ils étaient entre potes mais ça faisait quand même méga cliché de sortie romantique. Bon, la lune n'était pas parfaitement pleine et ça manquait de barque et d'italien qui chantait, une guitare à la main mais l'idée y était quand même.

L'eau n'était pas si chaude qu'espéré et le brun ralentit un peu en sentant les vagues lui glacer les chevilles. Mais voir Morpheus entrer avec aisance lui fit passer toute envie d'avoir l'air d'une chochotte et, prenant son courage à deux mains, les dents serrées, il s'avança jusqu'à avoir de l'eau à mi-cuisses, devançant son ami.

"Bah alors.. on a froid aux fesses ?"


Le nargua-t-il en se retournant vers lui, un sourire moqueur au coin des lèvres. Ce n'était pas l'envie de l'éclabousser qui manquait mais il s'abstint de lancer les hostilités, se souvenant un peu amer de la dernière réaction que Morpheus avait eu à ses petites taquineries. Il avait parfois l'impression de marcher sur des oeufs avec lui mais c'était sans doute ça aussi, se redécouvrir. Ils n'étaient plus des adolescents à présent et ils avaient évolué, chacun dans leur direction.

Et puis fallait l'avouer, elle n'était vraiment pas très chaude. Il faudrait un peu plus de temps pour qu'il s'habitue et plonge en entier. Ou le faire d'un coup sec.

"A trois, on plonge ?"


Proposa-t-il, une lueur de défi dans les yeux, pour essayer de se donner de l'élan.

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Here we are again, I should've known better [ Morph & Jes' ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Envi de changer d'interface...?
» Confession en rose gélatine [Feat Morph] / CLOS
» Sèche moi ces vilaines larmes et viens danser! (Morph et Amelia) - Bal
» I've been waiting for so long } Feat Morph ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Whitstable-
Sauter vers: