AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 206
» points : 186
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Dim 1 Oct - 21:45


       
Une journée à la fois...

Joshua & Matthew

       
Cela faisait quelques heures déjà que Joshua était debout, dans l’incapacité de pouvoir se rendormir. Il marchait dans sa chambre, faisant des vas et vient répéter le long de cette chambre qui lui avait été donnée à son arrivé, il y a de ça quelques jours, au château. Lui qui avait toujours vécu avec la peur au creux du ventre, à devoir veiller sur son frère, sans aucune protection qu’une maison à peine solide, il n’avait jamais ressentit ce besoin d’avoir une chambre, d’avoir un endroit sécuritaire où il pouvait ce réfugier. La peur continuait de régner, bien entendu, mais désormais, Joshua avait trouvé un camp de survivant où il avait été accepté. Et cela lui donnait un gout amer dans la bouche de pouvoir dormir, sans avoir toujours à craindre à chaque second. Alors il dormait, mais peu, où à peine 1 ou 2 heures par alternance. Imaginer s’il aurait trouvé ce camp avant, si son frère avait bien voulu faire partir d’une troupe, peut-être serait-il encore à ses côtés aujourd’hui. Ou tout simplement s’il s’était montré assez courageux, son frère serait encore là avec lui. Nathaniel aussi. Mais le voilà seul, à glisser ces doigts sur le médaillon à sa nuque, le regard dans le vide. Aurait-il dû obliger son frère à le suivre quand il lui a demandé? Non, il aurait dû seulement le protéger, comme un grand frère devrait le faire. Il avait manqué à sa mission, comme si c’était surprenant…

Joshua finit par sortir de sa chambre, rejoignant rapidement la salle à manger en bas, sans rien prendre pourtant à manger. Joshua n’avait jamais été quelqu’un qui mangeait beaucoup, et encore plus depuis la mort de son frère. Et puis, vivant au château désormais, il préférait laisser ses portions pour les plus jeunes, ou pour ceux en ayant vraiment besoin. Il avait donc seulement pris un peu d’eau, avant de prendre son sac et de sortir dehors. Il se sentait tellement inutile : Il avait toujours aimé bouger – après tout les sports extrêmes, et les sensations fortes étaient son véritable gaga -, mais encore plus, il avait toujours aimé être utile et servir à quelque chose. Pour le moment, il se sentait simplement inutile, sans avoir vraiment de poste attitré dans le château. Et il détestait ça. Dès qu’il s’arrêtait pour penser, il revoyait son frère, Nathaniel, Ezekiel… Et il ne voulait plus penser à ça. Il voulait bouger, il voulait continuer à chercher Nath.

Ce jour-là, il sortit donc du château, dépassant les barrières de sécurité pour aller chercher des provisions pour les siens. Vérifiant avant tout que son couteau était bien aiguisé et son fusil était plein, il commença à marcher pour aller vers les maisons et les commerces proches. Marcher n’était plus un supplice pour lui : Il marchait, marchait, sans se rendre compte des distances qu’il parcourait. Puis il finit par rentrer dans une maison, s’engouffrant à l’intérieur. Le jeune homme commença à chercher, trouvant quelques petites choses minimes, sans plus, avant de tomber sur un livre. Son regard se mit à briller, et il se pencha pour venir prendre le livre entre ces mains. Il y fit tomber la poussière et le feuilleta avec douceur. Un livre en bon état! C’était merveilleux! Et alors que Joshua était en train d’examiner le livre avec douceur, il lâcha presque un cri en attendant la porte s’ouvrir, se tournant vivement vers celle-ci, sa main glissant sur son fusil dans une rapidité qu’il avait apprit à avoir. Mais ses yeux s’habituèrent lentement et il se surprit à reconnaitre la personne devant lui.

« Docteur Logan? », dit-il en s’approchant de lui, évitant une souris qui passa rapidement entre ses jambes.  Maintenant plus proche, il pouvait très bien le reconnaitre et ses sourcils se haussèrent encore plus de surprise. « Vous êtes encore en vie! Je… Je ne sais pas si vous vous souvenez de moi, je suis Joshua Matthews! »


       
codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1256
» points : 778
» avatar : James McAvoy
» crédits : cheschirecat
» multicomptes : Jonathan Wintersky & Christopher Winchester

» pouvoir : Télépathie
» appartenance : Maman poule des Black Walkers
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Lun 9 Oct - 21:03


   
Leur groupe allait mal, il ne fallait pas se mentir. Marley, la petite dernière avait disparue. Comme ça, sans qu'on ne retrouve jamais son corps ou qu'il n'entende parler de quoi que ce soit. Elle était partie en mission d'infiltration, pour surveiller plusieurs groupes, et elle n'était jamais revenue. Cette guerre entre camps était déjà bien trop importante pour qu'ils n'en rajoutent, mais c'était difficile de s'endormir tranquillement le soir alors que ses pensées partaient toujours vers la jeune femme, si jeune, si innocente, qui pourrait être encore vivante, ou s'être fait dévorer par des zombies. Mais comme si cela n'avait pas suffit, leur groupe avait été touché par la maladie, et c'est Iris qui en fut la première victime. La panique était générale, mais ils n'avaient pas pu y faire grand-chose ; en effet, avec aussi peu de médicaments et de moyens, c'était comme jouer au cinquante-cinquante, et Matthew détestait ça. Vraiment. Et ensuite ça avait été Allan. Lui et Matthew se connaissaient depuis le début de l'apocalypse : le jeune médecin l'avait aidé, sauvé et soigné malgré sa morsure. Et quand Allan s'était réveillé le lendemain, avec une force surhumaine, Matthew était resté à ses côtés, le calmant et essayant de faire sens. Mais tout ça n'était plus que des souvenirs auxquels il ne pouvait s'empêcher de penser à chaque fois qu'il fermait les yeux. Allan était mort. Celui qui se croyait invincible ne l'avait pas été, et c'est entêtement avait eu raison de lui. Leur groupe était donc au magnifique nombre de trois, et c'était d'un ridicule que Matthew aurait pu en rire s'il n'était pas aussi triste. Ça lui rappelait tellement les débuts avec Alexander, où ils s'amusaient à dire qu'ils formaient un magnifique groupe de survivants au nombre de deux, voire de quatre s'ils comptaient les chats. Mais même repenser à ça n'arrivait pas à lui redonner un vrai sourire, seulement un rictus amer.

Alors avec tout ça, Matthew avait besoin de prendre l'air. Comme à chaque malheurs qui arrivaient, il avait énormément de mal à contenir toutes les pensées qui affluaient vers lui. Avec le temps il avait réussit à apprendre assez de son pouvoir pour savoir comment bloquer les pensées, mais il n'était pas un surhumain et sa tête restait celle d'un homme lambda. Alors quand les maux de crâne étaient trop importants et qu'il avait besoin de prendre l'air, il quittait le camp, essayant de se faufiler tout en laissant un mot derrière lui. C'était de plus en plus difficile de sortir sans se faire intercepter, et son statut de médecin faisait apparemment de lui un être plutôt important et qui attirait les problèmes. Une fois dehors, le jeune docteur avait enfin pu respirer, et malgré les environs peu sympathiques, il était content d'avoir pris cette décision. Et avec un peu de chance, il trouverait des vivres ou autres choses utiles à ramener au camp. Pas qu'ils soient en manque, dans un sens... Un garde-manger plein pour trois personnes en deuil, ça allait pouvoir tenir encore des moins facilement, voire plus. En partant, il avait pris, comme d'habitude, son sac à dos avec son minimum : compresses, bandages, et quelques trucs à manger et à boire. Il avait pris l'habitude de se préparer à toutes les éventualités depuis le temps. Une maison attira immédiatement son attention alors qu'il se baladait, et il se décida à y entrer, n'y voyant aucuns problèmes. En espérant qu'un de ces tarés qui venaient de tuer tout le monde au Squad ne s'y trouve pas... Ouvrant la porte, il dégaina rapidement son pistolet lorsqu'il aperçut quelqu'un devant lui. Qui apparemment le connaissait. Fronçant des sourcils, un air de reconnaissance prit place sur son visage. « Monsieur Matthews ! Bien entendu que je vous reconnais, malgré, vous savez, tout ça. » expliqua-t-il en se montrant, sachant très bien qu'aucun des deux ne ressemblaient à ce qu'il avaient été un jour. Normal, mais quand même. « Vous cherchez Nathaniel ? » demanda-t-il alors, réalisant que son meilleur ami était, après tout, dans le coin. Il se rappelait de leur dernière rencontre, qui s'était plus ou moins bien passée, d'ailleurs... « Savoir que vous êtes tous les deux en vie, c'est étonnant mais rassurant. »
Quand nos chemins se croisent à nouveau.
Matthew & Joshua

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 206
» points : 186
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Dim 15 Oct - 22:24


       
Une journée à la fois...

Joshua & Matthew

       
L’espoir était plus fort que la peur, qu’on disait. Et Joshua voulait y croire : Il voulait croire que cet espoir que lui avait donné récemment Cupidon soit plus fort que tout les peurs qu’il avait d’affronter des zombies et, encore plus, d’affronter ces humains. Parce que Joshua n’avait jamais été un héros, n’avait jamais été ce que j’aurais appelé un homme courageux. Et il ne s’était jamais vanter de l’être. Il savait qu’il n’était pas courageux, il savait qu’il n’avait rien aussi d’un meilleur ami exemplaire. Un meilleur ami exemplaire n’aurait jamais laissé son ami en arrière, n’aurait jamais abandonné, n’aurait jamais tourner le dos. William, son frère, avait souvent tenté de lui dire que ce n’était pas sa faute, mais il fallait arrêté de toujours reprocher la faute sur les autres. C’était de sa faute, c’était tout de sa faute si, présentement, il n’était pas aux côtés de Nathaniel à rire avec lui, et à survivre aux zombies ensemble. C’était sa faute s’il l’avait quitté, sa faute s’il n’avait pas été assez courageux, assez tenace pour aider ces amis. Et s’était sa faute si son frère était mort. Et il espérait que, désormais que Cupidon lui aille confirmer avoir vu Nathaniel il y a de ça quelques temps, que sa peur n’allait pas le prendre. Il ne devait pas le prendre. Il devait retrouver Nathaniel, il devait l’aimer, il devait ce faire pardonner. C’était tout ce que Joshua désirait en ce moment : Ce faire pardonner de tout les malheurs qu’il avait causé. Mais comment arrivait à se faire pardonner… quand Joshua n’arrivait même pas à se pardonner lui-même? Quand Cupidon lui avait apprit que Nathaniel était encore là, qu’il était proche, le cœur de Joshua s’était arrêté un moment, et ses yeux s’étaient remplit de larmes. Il désirait simplement une chose désormais : aller le sauver. Aller le protéger comme il aurait dû le faire. Être son meilleur ami, comme il aurait dû l’être. Parce qu’il n’avait jamais tenu sa promesse.

Et revoir une personne qu’il avait connue de cette époque où il n’avait pas encore tout abandonné, une personne qui avait essayé de l’aider, une personne qu’il avait connue à l’époque où Nath était avec lui, que Ezekiel était là, que son frère l’attendait à la maison… Cela lui brisait encore plus le cœur, alors qu’il refermait lentement son livre en se tournant vers le Docteur Logan quand ses yeux le reconnurent. Il ne bougea pas tout de suite, comme ne réalisant pas tout de suite que l’homme se tenait véritablement devant lui, avant de se bouger rapidement pour aller le rejoindre. Tout ça. Oui, tout ça. Joshua fixa autour de lui, son regard s’assombrissant un court moment, avant de se poser sur le Docteur à nouveau, souriant un peu. Le pendentif à son cou semblait lui peser encore plus. Nathaniel. Ce nom résonna en lui alors qu’il se redressait un peu plus, sa voix tremblante :

« Vous l’avez vu aussi? Oui, je… Un homme au château va me conduire jusqu’à chez lui bientôt. Nous allons chercher Nathaniel et Ezekiel pour les amener en sécurité. Cela va faire longtemps que je… que je ne l’ai est pas vu. »

Joshua se redressa un peu, avant de sourire doucement, hochant lentement de la tête en rangeant le livre qu’il avait trouvé dans son sac.

« Je suis simplement content d’entendre que Nathaniel soit encore en vie. C’est un battant, je sentais qu’il allait survivre… Et je suis contente de voir que vous aussi. Vraiment. »

Il mit son sac sur son dos, se penchant un peu vers le Docteur avec inquiétude.

« Vous allez bien? Vous avez besoin d’aide? », dit-il rapidement, voulant se concentrer sur comment allait son ami, à la place de penser à combien le passé lui manquait.



       
codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1256
» points : 778
» avatar : James McAvoy
» crédits : cheschirecat
» multicomptes : Jonathan Wintersky & Christopher Winchester

» pouvoir : Télépathie
» appartenance : Maman poule des Black Walkers
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Mer 8 Nov - 23:21


   
C'était rare que Matthew retrouve des gens qu'il connaissait d'avant cette apocalypse. Et ça n'avait pas toujours été tout rose, ces retrouvailles. Avec Nathaniel, d'ailleurs, par exemple : il ne l'avait jamais apprécié, et ça n'avait pas changé, surtout que Matthew était toujours aussi collant qu'avant. Mais Joshua, c'était une autre histoire. Matthew le renvoyait encore à l’hôpital, inquiet pour son meilleur ami. Matthew n'était pas stupide. Naïf, peut-être, mais pas idiot. Il avait vu beaucoup de gens passer pendant son internat, et même après. Ce n'était pas juste de l'amitié qu'il avait devant lui, mais bien plus. Au moins pour Joshua. Et si ce n'était pas le cas, alors il aimait vraiment beaucoup son meilleur ami. Mais Nathaniel avait repoussé tout le monde, même la personne dont il était le plus proche. En fait, seul son frère avait été accepté après son accident, et tout le reste avait été ignoré. Beaucoup avaient mal pris les paroles parfois dures du blessé, et n'étaient jamais revenu. Mais certains avaient persévéré, et Matthew devait bien l'avouer : friand de romance, il aurait aimé que cela soit le cas de Joshua. Mais non, il était parti, ne donnant plus de nouvelles. Il ne pouvait pas dire qu'il avait vu des changements chez son patient après : toujours de mauvaise humeur, Matthew n'aurait pas su dire s'il avait été affecté ou pas. Et il n'allait pas lui poser la question : un jour, il avait demandé où Joshua était et pourquoi il ne venait plus, et il ne recommencerait plus. Il était peut-être collant, mais il connaissait quand même ses limites, et de plus, il n'aurait pas aimé se prendre un blâme parce que Nathaniel aurait porté plainte contre lui pour harcèlement ou se serait même juste plaint auprès de ses chefs. « Je l'ai vu il y a quelques semaines de ça, oui. On cherchait tous les deux des vivres, et on a faillit se faire attaquer. Heureusement que... j'étais là, on va dire. » expliqua-t-il, hésitant déjà à révéler son don. Avec le temps, il avait appris que tout le monde ne prenait pas la chose bien, alors même s'il appréciait beaucoup Joshua, il préférait être prudent et prendre quelques distances de ce côté là.

Matthew se demanda pendant quelques secondes qui pourrait bien être cet homme qui devait les emmener au château. Ce n'était pas qu'il doutait des dires de Joshua, pas du tout même, mais il doutait de cet homme, surtout. Il espérait sincèrement que ce n'était pas un piège ou quelque chose du genre. Même si Nathaniel n'était sûrement pas du genre à suivre n'importe qui... Et même si c'était le cas et que l'homme s'avérait être mauvais, Nathaniel serait sûrement tellement insupportable que l'homme se tuerait ou fuirait avant de pouvoir faire quoi que ce soit. « Et je vous rassure : il n'a pas changé d'un cheveux. » sourit-il, espérant vraiment rassurer l'autre. Même si bon, c'était peut-être pas si bon que ça, son non-changement... Comment allait-il réagir en revoyant son meilleur ami ? Serait-il heureux de le voir en vie, ou lui en voudrait-il tellement de l'avoir laissé qu'il ne lui pardonnerait pas ? C'était tellement compliqué. Et il ne put réellement y penser plus longtemps ; en effet, la question suivante de Joshua le figea complètement, comme si on venait de lui poser un flingue sur le tempe. Allait-il bien ? Un rire nerveux lui échappa, et il secoua la tête, essayant d'empêcher les larmes de couler. « Ouais. Je suis vivant, pas vrai ? C'est pas le cas de tout le monde, alors je m'estime chanceux. Enfin j'imagine. » souffla-t-il doucement mais assez fortement pour que Joshua puisse l'entendre. Ses pensées dérivèrent de nouveau vers le petit groupe brisé qui l'attendait, et son cœur se serra douloureusement. Il ne pourrait pas supporter de perdre quelqu'un d'autre, pas après tout ça. « Vous cherchiez quelque chose en particulier ? Je pourrais peut-être aider, je suis là surtout pour prendre l'air. On a jamais trop de vivres, mais ce n'est pas vraiment une urgence pour mon groupe. » demanda-t-il alors à l'homme, espérant changer de sujet pour se changer les idées. Peut-être pourra-t-il être utile à quelqu'un.
Quand nos chemins se croisent à nouveau.
Matthew & Joshua

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 206
» points : 186
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Mar 12 Déc - 3:22


       
Une journée à la fois...

Joshua & Matthew

       
Joshua fixa un moment Matthew qui se tenait désormais devant lui, souriant avec douceur en baissant lentement la tête, posant ces mains sur ces hanches en secouant la tête, avant de regarder ailleurs en relâchant un soupir de soulagement. Suite à la zombie apocalypse, le jeune homme ne pensait pas revoir des gens qu’il avait aimé. Après la perte de son frère, encore moins. Mais désormais, le voilà face à un homme qu’il avait côtoyé à l’époque où tout allait pour le mieux, où il n’avait pas à se soucier de ce qu’il faisait ou ne faisait pas. À ne pas se soucier de ce qu’il disait à Nathaniel. À ne pas se soucier de savoir si les frères Massari allaient bien… C’était tellement plus simple quand il n’avait pas à se soucier de tout ça. Oh qu’il aurait aimé pouvoir retourner au passé, mais il espérait toujours qu’ils finissent par trouver le remède à tout ce qui se passait et qu’ils puissent à nouveau… retourner à leur vie normal. Sa petite vie d’avocat lui manquait, parfois. Pourtant, comme il avait voulu détruire ces notes de cours concernant les lois. Mais il ne l’avait jamais fait, et ça c’était plutôt positif non? Mais bon, on s’éloigne du sujet là : Tout ce que je voulais dire, c’était que Joshua avait beaucoup de regret sur le passé et pouvoir revoir ces gens qui l’avait connu permettait d’alléger la peine un peu.

« Vous l’avez sauvé…? », murmura Joshua, surpris, plus pâle désormais au parole de l’homme, inquiet brusquement pour Nath. « Mais il allait bien quand vous l’avez laissé, hein? Il n’a pas été blessé? Est-ce que vous savez si… Désolé… », il secoua la tête, essayant de reprendre sur lui, avant de rire un peu nerveusement. « Désolé, dès que cela concerne Nath, je deviens super inquiet. J’imagine que c’est une des choses qui n’a pas changé, même après tant d’années. Je ne pourrais jamais cesser de m’en faire pour lui. » Joshua soupira lentement, posant sa main sur son avant bras en levant la tête vers Matthew. « Je n’aurais jamais dû le laisser, mh..? » C’était une évidence même, mais Joshua l’avait murmuré pour lui, hésitant, regardant ailleurs. Non, il n’aurait jamais dû, mais il l’avait fait. La voilà, la vérité. Joshua leva les yeux vers Matthew, surpris, avant de rire doucement, attendrit, son regard devenant lentement plus doux à mesure du temps. « Vraiment? Ça me rassure… Qu’est-ce qu’on ferait sans notre Nathaniel international grognon et mécontent de la vie? », souffla doucement le jeune homme, avant de se redresser.

Joshua se tourna vers lui en souriant, posant sa main sur sa taille lentement, glissant sa main sur son médaillon à sa nuque, l’effleurant. « En effet, ce n’est pas tout le monde… Nous devons nous dire chanceux d’être encore en vie. », dit-il. « Mon groupe n’a pas non plus besoin de grand chose, mais je cherchais des vivres. C’est toujours bien ramener quelque chose… Vous voulez venir essayer de trouver des vivres avec moi? »


       
codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1256
» points : 778
» avatar : James McAvoy
» crédits : cheschirecat
» multicomptes : Jonathan Wintersky & Christopher Winchester

» pouvoir : Télépathie
» appartenance : Maman poule des Black Walkers
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Jeu 21 Déc - 4:01


   
Parler de Nathaniel, ça rappelait pas mal de souvenirs à Matthew, et pas forcément que des bons, malheureusement. Sa relation avec le jeune handicapé n'avait pas toujours été des meilleure, et leurs retrouvailles avaient prouvé ce fait. Le jeune médecin n'était pas du genre à être blessé facilement, au contraire en fait. Pendant tout ce temps où il travaillait à l’hôpital, que cela soit en tant qu'interne ou ses quelques temps en tant que médecin, il n'avait jamais pris un mauvais commentaire personnellement. Être élevé par un père qui vous dénigre à longueur de temps aidait, et les commentaires négatifs ne passaient non pas à côté de lui, mais il savait faire la part des choses. Si quelqu'un critiquait ses talents, il acceptait et se remettait en question sans pourtant en faire un fromage. Si tout ces années avec son paternel lui avaient bien appris une chose, c'était qu'il devait arrêter de tout prendre dans la gueule jusqu'au point de ne plus pouvoir le supporter. Tout garder au fond de lui, il avait arrêté. Et ce, même avec des patients comme Nathaniel, qui refusait toute aide et qui dénigrait les gens autour de lui pour se protéger. Mais leur dernière rencontre... Matthew devait avouer qu'il avait été blessé d'une certain manière. Il avait été heureux de revoir quelqu'un qu'il connaissait, et la froideur du jeune homme l'avait quelque peu désemparé. C'était toute cette apocalypse qui jouait avec ses sentiments, aussi...

« Pas de problème, je comprends. » sourit-il gentiment à Joshua. « On a tous quelqu'un à qui on tient tellement qu'on pourrait tout foutre en l'air pour cette personne, pas vrai ? » Il savait très bien que ça avait été difficile entre les deux jeunes hommes, mais leur amour aussi. Ou du moins, l'amour de Joshua envers son meilleur ami était logique. Ça se voyait dans ses yeux, dans ses paroles et dans ses réactions. « Il allait bien quand on s'est quitté, oui. Pas une seule égratignure, si ce n'est sur son ego, peut-être. » plaisanta Matthew, haussant un sourcil pour appuyer ses dires. Se faire aider par son ancien médecin pot de colle, ça avait difficile pour Nathaniel, et il n'avouerait certainement jamais qu'il avait eu, effectivement, besoin de son aide. « Le laisser ou non, je ne sais pas trop si c'est la question. Votre histoire... c'était bien compliqué, n'est-ce pas ? Je ne dirais pas qu'il y a un coupable dans cette histoire, et s'il en faut un, alors il y en avait sûrement deux. » Il n'était pas psychologue ou spécialiste de l'amour après tout, mais Nathaniel avait bel et bien repoussé son meilleur ami, comme tout le monde. Joshua avait seulement fait ce qu'il lui demandait, et même si Matthew ne comprenait pas qu'il ait pu abandonner aussi facilement, il ne le jugeait pas. Au contraire, il les admirait tous les deux, les bougres.

« Je pense que ça serait une vraie apocalypse, d'avoir un Nathaniel toujours heureux et souriant. » affirma-t-il pour alléger l'atmosphère. Il sourit gentiment à l'autre, hochant la tête après que son regard de soit posé sur le médaillon autour de son cou. Il n'allait pas en parler, la douleur dans les yeux de Joshua étant bien trop importante. « Je vous suis. Mon groupe n'en a pas grand besoin, mais on sait jamais, trouver des médicament est notre priorité en ce moment. » Ce qui était totalement vrai, de plus. « Vous restez avec un groupe du coin ? Au château, peut-être ? » Il n'osa même pas demander s'il restait avec le Squad, en fait. Ou avec ces nouveaux psychopathes qui étaient arrivé en ville... Mais bref. « J'ai repéré une maison barricadée tout près d'ici, on pourrait peut-être y jeter un coup d’œil ? » proposa-t-il ensuite, se rappelant de ce qu'il avait vu en marchant. Il se rappelait qu'elle avait attiré son attention, et qu'il s'était dis que peut-être, il était possible de trouver des choses intéressantes à l'intérieur.
Quand nos chemins se croisent à nouveau.
Matthew & Joshua

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 206
» points : 186
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Mar 9 Jan - 5:35


       
Une journée à la fois...

Joshua & Matthew

       
Les souvenirs rattachés à Nathaniel, comparativement à ceux de son frère désormais décédé tué de ses propres mains, n’avaient jamais disparut de sa tête, n’avaient jamais laissé son esprit tranquille. Cette torture, qui durait désormais depuis trop longtemps, l’avait suivit au moment même où il avait quitté son meilleur ami, où il avait osé faire ce pas de trop. Ce moment où il lui avait tourné le dos et qu’il n’était jamais revenu. Depuis, c’était une course pour le jeune Joshua. Une course pour se faire pardonner, surtout quand l’Apocalypse était arrivé. Encore une fois, cela montrait son piètre courage. Il aurait eu temps de le faire avant, de faire reculons et d’aller se pardonner, mais il avait entendu la fin du monde pour que le professeur de littérature se décide enfin à se bouger et courir à la rescousse de Nath. Mieux valait tard que jamais, oui, mais dans ce cas-là, c’était aussi pathétique. Peut-être que d’une certaine façon, il avait aussi souffert de cette façon dont Nathaniel lui avait parlé, lui qui… Était tombé amoureux de son meilleur ami. Lui qui avait cru pouvoir un jour lui avouer ses sentiments, l’aimer et être aimé en retour, le voilà retourner à la case départ, avec un vide en lui. Et désormais, l’Apocalypse avait été déclenché, et si ça n’avait pas été de Matthew et Cupidon, il serait toujours en train de le chercher à l’heure qu’il est. Mais ce qui était certain, c’est qu’à l’heure actuel, où ses mains tremblaient encore parfois de cette douce torture qu’il devrait désormais porté à vie sur le cœur (la mort de son frère), il était plus qu’heureux de revoir quelqu’un qu’il avait connu. Il était heureux de pouvoir encore compter certains amis proches… Il était heureux de savoir que le Docteur Souriant (oui, bon, à l’époque, il s’amusait à le surnommé ainsi) avec survécu à tout ça. Il releva les yeux vers le Docteur en se sentant sourire.

« Vous ne pourriez pas mieux dire, oui… Nous avons tous quelqu’un à qui nous tenons énormément… Je serais prêt à tout pour lui. », dit-il lentement, soupirant un peu en glissant son regard sur le côté. Il eu un léger rire, doux. « Bien-sûr. Ça ne serait pas Nathaniel si son égo ne serait pas … immense? », dit-il en riant joyeusement. « J’imagine que oui… Malheureusement, je ne sais toujours pas comment Nath’ pourra me pardonner ma lâcheté, si un jour il veux bien me reparler. », dit lentement le jeune professeur, glissant sa main sur sa joue, soupirant un peu. Il se tourna après un moment vers le Docteur, surpris, avant d’éclater de rire. « Pour ça, je suis bien d’accord avec vous! Grincheux, ça lui va bien, après tout! », puis il rajouta : « Je suis au château, oui! C’est une belle place, et je m’y sens bien. »

Il approuva à la proposition de Matthew, avant de marcher à ses côtés pour rejoindre cette fameuse maison barricadée, souriant un peu. Joshua se sentait bien au côté du Docteur, et il se sentait en sécurité, ce qui lui arrivait rarement depuis l’Apocalypse. « Vous, vous êtes dans un bon groupe? »

Ils arrivèrent à la dite maison et Joshua força l’entré pour que les deux hommes puissent y passer en se faisant petit. Une fois à l’intérieur, ils commencèrent à chercher des choses intéressantes, Joshua haussant les sourcils en se dirigeant rapidement vers les livres, un sourire sur les lèvres, les prenant avec douceur, le regard brillant. « Leurs livre sont encore en bonne état! » Mon Dieu, Joshua…



       
codage by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1256
» points : 778
» avatar : James McAvoy
» crédits : cheschirecat
» multicomptes : Jonathan Wintersky & Christopher Winchester

» pouvoir : Télépathie
» appartenance : Maman poule des Black Walkers
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   Mer 7 Fév - 12:20


   
Compte tenu de la relation passée entre Joshua et Nathaniel, Matthew se doutait très bien à quel point cela devait être difficile pour l'homme devant lui. Mais il se demandait aussi ce qu'il se passait dans la tête de l'autre. Pensait-il à lui ? C'était sûrement son petit côté fleur bleue qui ressortait, mais il ne pouvait pas s'empêcher de se poser la question, et de prier pour que ce soit le cas. Que se passerait-il si des retrouvailles se passaient mais que Joshua était le seul heureux de revoir son meilleur ami ? Matthew ne serait certainement pas présent si cela devait arriver, mais quand même. Rien que de s'imaginer la scène, ça lui donnait envie de prendre le pauvre ancien professeur dans ses bras. « Grincheux un jour, grincheux toujours. » Il en riait, mais la dernière fois qu'il avait vu son ancien patient, il n'était pas aussi heureux. C'était peut-être les nerfs, et en fin de compte, c'était différent de vivre la chose ou d'en plaisanter avec quelqu'un de sympathique. Il ne savait pas comment Joshua faisait pour supporter son ami, mais dans un sens, ils se connaissaient depuis bien avant, quand Nathaniel était encore quelqu'un qui ne passait pas son temps à crier sur les autres pour évacuer sa frustration et sa colère. Il avait sûrement été un jeune homme bien gentil, qui n'avait pas cet air renfrogné à chaque fois qu'il se levait, jusqu'au couché. Mais Matthew ne l'avait jamais connu comme ça, et c'était bien difficile de trouver des qualités à quelqu'un qui ne semblait pas franchement en avoir. Ou alors il était encore blessé de ses paroles, ce qui était bien probable. Depuis l'apocalypse et sa morsure, Matthew avait beaucoup plus de difficultés qu'avant pour se détacher des choses, c'était un fait.

« Tant mieux. J'ai entendu de bonnes choses sur cet endroit, contrairement à d'autres. Je connais quelques personnes là-bas, aussi. » D'ailleurs, plus il y pensait, plus il se disait qu'il devrait aller les voir, quelque fois. Certaines personnes, il n'avait pas forcément envie de les voir, mais d'autres, si. Et le fait que Joshua s'y trouva désormais, lui aussi, cela lui donnerait une excuse en plus pour y pointer le bout de son nez sans en faire partie. Le château, c'était sûrement le seul camp de cette ville ou ses alentours qui n'avait pas de mauvaise réputation. Autant Matthew aimait le sien, autant il fallait bien avouer que certaines rumeurs circulaient sur les Black Walkers. Un endroit aussi fermé aux autres, où aussi peu de monde résidait et qui avait autant de vivres, c'était pas franchement bien vu par les survivants qui avaient du mal à trouver de quoi vivre, et les quelques intéressés cherchaient comment entrer. Ils étaient maintenant en route pour aller à la maison que Matthew avait aperçu plus tôt, continuant de discuter. « Oui. Au départ, j'étais tout seul, comme presque tout le monde. J'avais pu rester chez moi, ici. Mais un jour, j'ai rencontré quelqu'un, j'ai rejeté sa proposition et ensuite je me suis fait attaquer chez moi. » grimaça-t-il en se remémorant cette partie de sa vie qu'il préférerait oublier. Le jour où il avait fait entrer les mauvaises personnes chez lui et où il avait été mordu. « Mais cette personne est venue me sauver. Le meilleur timing jamais vu dans ce monde, je vous jure. » Alexander était son sauveur et le resterait. C'était bien ça qui rendait les choses difficiles. Ses sentiments, qu'il pensait partager, ne l'étaient apparemment pas. La dure réalité...

Joshua aida pour entrer dans la maison, et une fois fait, ils se dépêchèrent d'y mettre les pieds pour ne pas qu'on les remarque. Personne ne semblait vivre ici, ou du moins, pas depuis quelques jours. Avec le temps, il avait appris à reconnaître ce genre de choses. Un sourire s'étira sur ses lèvres lorsqu'il entendit l'autre homme parler avec excitation, déjà vers les fameux livres en bon état. S'approchant, le jeune médecin en attrapa un aussi, ouvrant pour regarder l'intérieur. « Harry Potter. » sourit-il, riant ensuite un peu. Bon dieu, que ça remontait à loin, d'un seul coup. Plus personne ne croyait à ses choses là, mais en fin de compte, avec ces histoires de pouvoirs, peut-être que ce n'était pas si impossible et idiot que ça. « Si tu veux en embarquer quelques uns, je t'en prie. La plupart des gens s'en servent pour faire du feu, maintenant. » Son groupe n'avait pas besoin de faire ce genre de choses, mais c'était seulement parce qu'ils avaient de quoi chauffer largement leur camp. Les autres survivants n'avaient pas tous cette chance, bien au contraire. Alors effectivement, certains utilisaient tout ce qui pouvait brûler pour se réchauffer, et même si cela brisait le cœur de Matthew, il les comprenait complètement. Reposant le livre, le jeune médecin partit chercher d'autres choses, fouillant les tiroirs. Il tomba sur une montre à gousset en or, et pendant un moment il l'a contempla avant de la remettre à sa place. On sait jamais, si les personnes revenaient, elles aimeraient peut-être retrouver des affaires précieuses à leur place. Son regard se posa ensuite sur des boîtes de conserves rangées dans la cuisine de taille moyenne. « Joshua. Tu pourrais trouver ça intéressant. » appela-t-il, prenant deux boîtes dans son sac. Partager, il était prêt à le faire avec les gens qu'il connaissait et en qui il avait confiance.
Quand nos chemins se croisent à nouveau.
Matthew & Joshua

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand nos chemins se croisent à nouveau. [Matthew]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trois chemins qui se croisent (PV Oeil de Lynx et Nuage de Cerisier)
» Nos chemins se croisent, ce n'est pas un hasard [Louane]
» Quand deux destins se croisent
» MELangeons le tout, et..
» Quand des fous se croisent ... [PV : Brise le Vent, Flamme Noire, Fleur de Brume et Nuage de Plume]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: