AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Nora R. Blake
Nora R. Blake
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/07/2017
» messages : 301
» points : 543
» avatar : Hayley Williams
» crédits : Boulet
Red is the new Blake
When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel]   When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel] - Page 2 EmptyJeu 4 Jan - 22:46

Nora regarda par la fenêtre. Il pleuvait vraiment maintenant. Elle se sentit défaitiste. La rouquine se serait bien volontiers facepalm si elle en avait trouvé l’énergie, mais là, à échanger des presque confidence avec Nathaniel, elle avait un sérieux coup de mou. La Blake reconsidéra les arguments de son ours bourru favori. Elle savait bien qu’elle n’avait pas beaucoup de chance de réussir ou de survivre dehors ; restait qu’elle n’avait pas vraiment envie d’attendre la Mort non plus.

Elle n’avait jamais été un lapin terré dans son terrier. D’ailleurs c’était bien le contraire qui l’avait poussé à faire du parkour et à jouer les singes entre bâtiments et mobilier urbain. Il lui suffirait donc juste d’attendre le jour et d’aller assez vite pour se trouver des planques pour la nuit, si deux jours de marche jusque Whitstable ne suffisaient pas. Il ne lui restait plus qu’à attendre la fin de la pluie pour repartir depuis sa chambre étudiante, de l’autre côté de la ville. Pas question de partir trempée, Red ne se risquerait pas à choper une pneumonie en cours de route.

Bien sûr, elle ne voulait pas être déçue. Personne ne voudrait être déçue. Il y avait même un fort potentiel de chance qu’elle le soit. Mais franchement, qu’est-ce qu’il leur restait à tous, pour vivre, à part un peu d’espoir que ça s’arrête un jour ? Juste de la volonté pour quelque chose. Et sans volonté pour rien, Nora Blake était bien persuadée qu’aujourd’hui on ne survivrait pas. Elle jeta un coup d’œil à Nate, et tenta de s’interdire de penser que certains étaient moins chanceux que d’autres et auraient plus de mal dans cette démarche. Elle ferma les yeux, tentant d’oublier ce fâcheux détail. Parfois elle avait l’impression qu’elle en voulait presque autant à la vie que lui de l’avoir coincé dans ce foutu fauteuil.

Le jeune homme bourru la rembarra dans sa tirade, et quand il finit sa phrase en lui demandant comment elle s’était attachée à lui, elle lui décrocha un sourire.

« Franchement, parfois je me demande, mais c’est comme ça. Oh Roméo, pourquoi es-tu Roméo ? » imita-t-elle dramatiquement, en essayant de ne pas se faire rire elle-même. Elle s’approcha du Massari et lui fit un bisou sur la joue, s’écartant un peu, toujours penchée au dessus de son fauteuil, avant qu’il n’ait eu le temps de grogner toutes les insanités qui lui passeraient bien volontiers par la tête. « Je t’aime bien nounours, c’est tout. C’est comme me demander pourquoi la pluie ça mouille. Y a pas de sens particulier, ni de réponse, c’est juste naturel. »

Elle cligna des yeux quand Nate souhaita qu’ils se revoient. Aussi bizarre que ça paraisse, son cerveau n’avait pas même envisagé qu’ils ne se revoient pas. A vrai dire, cet organe coincé dans sa caboche pensait au temps immédiat et aux besoins immédiats en admettant seulement que tout ce qui était passé ne bougerait plus. C’était complètement stupide. Elle s’était vu aller chercher sa famille, y arriver, et revenir. Dans toutes les options futures que son cerveau de rousse lui avait présentées, il n’y en avait pas une ou Nate était expressément marqué absent. Elle reviendrait. Et de toute façon, si elle échouait, elle reviendrait aussi.

« Oh t’inquiètes pas pour ça, tu ne te débarrasseras pas de moi comme ça grincheux. Il en faudra plus que ça pour m’éloigner. Puis faut bien que quelqu’un vienne de tenir compagnie et t’amener tes clopes, non ? » elle tenta un sourire et se refusa à laisser des larmes monter. Nora cligna des yeux pour chasser la sensation de picotement montante. Il fallait qu’elle parte parce qu’il commençait vraiment à se faire tard.

« Je vais devoir y aller… » souffla-t-elle à demi-mot. Sans attendra d’autorisation quelconque, elle enlaça Nate pour se donner du courage, ou lui donner du courage, ou leur donner du courage, elle n’en savait rien. Mais elle pensait que ça ne leur ferait pas de mal à tous les deux. Au pire, il aurait juste de quoi maugréer pour les prochaines heures.

La rousse se redressa, un sourire en coin sur les lèvres. Après un regard vers la fenêtre, elle attrapa sa veste, l’enfila, et se dirigea vers la porte.

« Prend soin de toi nounours, d’accord ? » demanda-t-elle en se retournant et en tirant la langue.



Spoiler:
 

_________________
When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel] - Page 2 04hat64
Because All We Know is Falling
Revenir en haut Aller en bas
https://betterhidebetterrun.forumactif.org/t728-catch-the-red-hea
 
When Stubborn met Grumpy [Nora & Nathaniel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nathaniel Ourobor [ACCEPTE] ~> Serpentard
» Azénora
» Adénora Jones (TERMINE)
» Horreur Boréale... [Irving, Nora & Crispin]
» Enjoy the escort [ pv Nathaniel ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: