AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 The die is cast [Connie - James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 06/04/2017
» messages : 1052
» points : 2000
» avatar : Jack Falahee
» crédits : Avengedinchains
» multicomptes : Coco, Eli & Aerin
» pouvoir : Phytokinésie
MessageSujet: The die is cast [Connie - James]   Ven 29 Déc - 0:04

The die is cast


Des jours et des jours qu'une angoisse sourde enserrait le cœur de James, insidieuse, pesante. Et si les premiers temps, il avait réussi à se raisonner, se plongeant dans ses livres pour la faire taire, il n'y arrivait plus. Emi avait l'habitude de s'absenter mais pas si longtemps, il devait lui être arrivé quelque chose. Rien que l'idée lui retournait l'estomac et il ne pouvait pas rester planqué dans la chambre qui lui servait de refuge à l'université, il devait en avoir le cœur net. C'était stupide, il avait passé des semaines entières à se demander s'il reverrait sa jumelle un jour, sans savoir si elle était réellement vivante mais jamais il ne s'était autant inquiété que ce jour-là. Il en avait fait une crise de panique, se demandant s'il avait pu oublier quelque chose qu'elle lui aurait dit et ça avait fini par le décider... plutôt que d'attendre bien sagement son retour, il allait la chercher. Sans laisser de mot - petite vengeance mesquine pour le cas où elle rentrerait avant lui. Ainsi, elle se ferait du souci de ne pas le trouver et elle comprendrait ce qu'il vivait à chacun de ses départs. C'était puéril mais ça lui faisait du bien de s'imaginer se faire engueuler ensuite. Parce que ça voudrait dire qu'elle était à nouveau avec lui et peu importe son degré de colère envers lui, rien ne comptait plus à ses yeux.

Il avait donc rassembler un minimum d'affaire dans son sac, à savoir une bouteille d'eau, quelques rares barres de céréales restantes, il ne comptait pas non plus s'absenter trop longtemps donc c'était inutile de trop se charger. Il avait sa canne, les clés de sa moto, il était prêt. Il jeta un dernier coup d’œil à sa plante/cobaye qui avait poussé de plusieurs centimètres dans la nuit et ferma la porte, descendit les escaliers jusqu'au parking. Il s'assura qu'il était bien seul avant de démarrer sa bécane et de se mettre en route. Il ne savait pas bien par où commencer mais le centre ville lui semblait le plus adapté. Au pire, s'il se souvenait bien, Nathaniel n'habitait pas bien loin et peut-être aurait-il eu des nouvelles de sa sœur. Toute information serait bonne à prendre dans l'état où il était, de toute façon, à défaut de trouver de l'aide avec son ancien ami. Un boiteux et un type en fauteuil roulant, c'était même pas la peine de les imaginer déambulant dans Canterbury. En tout cas, James n'était pas prêt à faire courir son risque à son ami, peu importe son angoisse.

Quand il arriva à hauteur de la cathédrale qui avait brûlé, le jeune homme bifurqua sur la droite pour s'en éloigner un peu et, dans une petite ruelle, il se gara. Il y avait là un immeuble assez haut et une idée venait de germer dans son esprit : depuis le toit, peut-être arriverait-il à y voir plus clair ? A ressentir la présence de sa sœur quelque part en ville ? A défaut de mieux, il grimpa donc les étages, aussi vite que sa patte folle le lui permettait et finit par déboucher sur le toit... qui n'était pas inoccupé.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t574-james-donovan
avatar
fonda ; Too Far Gone
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 194
» points : 750
» crédits : Cedrick

» pouvoir : L'omniscience.
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Ven 29 Déc - 10:39

Le membre 'James Donovan' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Hellfire' :

Résultat :

_________________
Compte PNJ, ne pas envoyer de MP sur ce compte.
Contactez Amethyst Bowie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
fonda ; Too Far Gone
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 194
» points : 750
» crédits : Cedrick

» pouvoir : L'omniscience.
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Lun 15 Jan - 22:08

Ils étaient arrivés sur ce toit. Mais à dire vrai, ce n’était pas prévu. La troupe s’était installée depuis un moment à côté des ruines, sans vraiment avoir un campement établi. Seulement un peu de confort pour Hermes, les autres étaient capables de vivre à la dure. Seulement, leur réputation commençait à les précéder et les “proies” n’était plus aussi nombreuses qu’au début. Gaïa savait que ses enfants avaient faim. Et que fait une maman quand ses petits ont faim ? Elle essaie de trouver des solutions, coûte que coûte. Alors quand elle avait entraperçut ce petit rouquin décharné, elle n’avait pas vraiment hésité à le suivre. Quitte ou double. Soit il était seul, et donc une proie facile. Soit il vivait en groupe, et ils pourraient nourrir tout le groupe. Gagnant, gagnant. Elle l’avait traqué jusqu’à arriver sur le haut de ce toit où la petite fouine avait son repère. Quel naïf. Il croyait que la hauteur le protègerait ? Foutaise. Elle avait réussi à l’empoigner. Mais le freluquet était peut-être plus vigoureux que prévu… Surtout qu’un autre visiteur arrivait sur le toit. Et bien, c’était jour de fête.

C’est ton ami ?” demanda-t-elle en resserant son étreinte sur le poignet du rouquin.

_________________
Compte PNJ, ne pas envoyer de MP sur ce compte.
Contactez Amethyst Bowie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 18/09/2016
» messages : 2029
» points : 1925
» avatar : Caleb Landry Jones
» multicomptes : Cecilou, Thomas, Morph, Kazu <3

» pouvoir : Polymorphie
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Ven 19 Jan - 21:17

Contrairement à ce qu'on aurait pu croire, la solitude allait parfaitement au jeune rouquin. Autant il avait apprécié le temps qu'il avait passé avec les deux emmerdeurs à la ferme, autant depuis la découverte morbide qu'il avait faite de ce drôle d'ami et du frère qu'il n'aura jamais connu... Il réagissait comme à chaque fois qu'il était blessé. En se coupant du monde, en s'empêchant de créer de nouveaux liens. Il était resté avec Ulysse et s'il avait eu besoin de ces quelques jours -sans pour autant l'admettre- avec celui qu'il aimait un peu trop, si ce dernier n'avait pas dit tout haut qu'il avait besoin d'air... Connie l'aurait fait. Et pourtant il lui manquait. Peut être que c'était pour ça qu'il se renfermait encore plus. Aussi parce que même s'il lui en avait fait la demande à demi mot, il n'était pas certain qu'Ulysse revienne. L'attente le tuait. La déception serait bien plus grande s'il n'en revenait pas au mode de vie solitaire qu'il avait avant. C'était donc ce qu'il avait fait.

Il avait peut être perdu la main, ou peut être que la fatigue mentale l'atteignait plus qu'il ne le pensait, mais il se pensait vraiment discret et n'avait vu personne le suivre lorsqu'il était retourné à sa planque sur le toit ce soir là. Son toit. Il était fatigué de batailler... Mais il voulait vivre. Il sauta sur la benne qui lui permettait d'atteindre l'échelle de secours menant là-haut, et escalada agilement. Il n'entendit rien venir. Il avait jeté son sac à dos à terre, le sac dans lequel il rangeait son arme à feu. Quand elle lui saisit le bras c'est à ça qu'il pensa en premier, à quel point il avait été naïf et con. Et combien il était fragile, aussi. Sa poigne était si ferme à cette femme. L'autre arriva comme un messie ou presque. Une fraction de seconde, Connie pensa que l'homme qui venait d'arriver était de mèche, mais elle ne poserait pas cette question. D'un coup d'adrénaline et sur la commande de son seul instinct, il saisit le petit couteau qui était dans sa poche au lieu de continuer vainement à déserrer sa prise, et dans un mouvement vif alla le planter là où il pouvait. Il n'atteint que son épaule, et c'est à peine si elle broncha. Réalisant que la situation allait tourner au cauchemar il se débatti en criant comme un animal pris au piège, essayant de la mordre pour la faire lâcher. Le visage de Kaleb souriant d'un air lubrique amusé en lui expliquant qu'il saurait se servir de sa bouche en cas de danger lui fit monter les larmes aux yeux. Putain 8o était si faible.

« Le sac ! »

Il gueula à l'adresse de l'autre, allié, ennemi, il était proche de son sac à dos qui contenait sa seule arme à feu. Soit il s'en servirait pour l'aider et il serait 0zut être sauvé, soit il serait aussi cuit qu'avant. Il releva ses yeux vers l'autre, sauvage mais aussi pris au piège qu'il était, implorant. Il ne savait pas du tout ce que cette femme lui voulait mais elle lui faisait froid dans le dos. Son instinct lui lançait des alertes constamment et d'être confiné comme il l'était, il cédait à la panique. Jamais il ne s'était trouvé aussi sûr qu'il allait crever s'il ne se serait pas de là.


(Dites moi si ça vous va ! Je peux pas faire bcp plus long encore)

_________________
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t72-connie-hate-me-and
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 06/04/2017
» messages : 1052
» points : 2000
» avatar : Jack Falahee
» crédits : Avengedinchains
» multicomptes : Coco, Eli & Aerin
» pouvoir : Phytokinésie
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Dim 4 Fév - 0:19

The die is cast


Merde, si encore James avait été moins perdu dans ses inquiétudes, il aurait sûrement perçu, avant d'arriver sur le toit, le bruit que la bataille s'y déroulant faisait. Il aurait pu préparer une approche moins stupide que les bras ballants - enfin, le gauche puisque le droit tenait sa canne - et n'aurait pas marqué cet instant de surprise qui pouvait être mortel. Il n'avait aucun moyen de savoir ce qu'il se tramait mais, en tout cas, la femme semblait être la menace. Peut-être se trompait-il et peut-être que le rouquin était simplement très bon acteur. Avec son air implorant, l'écrivain ne pouvait pas le laisser ainsi en galère. Même sans de toute façon, il ne l'aurait pas fait. C'était dans son tempérament de défendre la veuve et l'orphelin, l'Apocalypse n'avait pas changé ça. Bien au contraire même. Et tant pis s'il se fourvoyait. Son instinct le trompait rarement et la femme ne semblait pas être des plus amicale. Il se dégageait d'elle une sauvagerie, une violence qui incitait James à n'avoir aucune confiance en elle. Et à se méfier encore plus même si elle semblait ne lui prêter qu'une relative attention, se faisant plus pressante sur sa victime.

Bon, OK, James était prêt à intervenir mais que pouvait-il bien faire ? Sa canne lui avait parfois sauvé la mise face à des zombies mais il sentait bien que face à la femme, ça ne ferait pas grand chose. Peut-être la faire rire à la rigueur mais guère plus. Il regrettait de ne pas être sorti plus armé. Il avait la tête ailleurs et avait oublié l'élément essentiel à la survie. Peu importe, il ne resterait pas sans rien faire. A défaut de la mette hors d'état de nuire, ça la surprendrait sûrement suffisant pour qu'elle desserre son étreinte et ensuite... et bien, il serait toujours temps de voir ce qu'il faudrait faire. Il allait donc agir ainsi quand le rouquin lui hurla "le sac". Quoi le sac ? Un moment indécis, se demandant s'il perdait simplement la tête, James finit par repérer le fameux sac, à quelques mètres de lui. Il n'avait pas le temps de réfléchir plus, il s'en empara et l'ouvrit, repéra rapidement l'arme qu'il saisit. Il enleva aussitôt la sécurité et la pointa ensuite sur la brune.

"Lâche-le ou je tire."

Putain, le rouquin lui avait planté son couteau dans l'épaule et elle avait à peine bougé. Seul son regard encore plus résolu et ampli de... haine, oui c'est à ça que ça ressemblait, prouvait qu'elle avait vu ce qu'il s'était passé. Elle ne sentait rien ou quoi ? James n'en aurait pas été étonné avec ce qu'il avait vu comme mutation mais, si c'était le cas, ils étaient en train mauvaise posture. Sa menace suffirait-elle alors que d'être blessée n'y faisait rien ? C'était un dilemme d'autant plus compliqué que tirer risquait d'attirer encore plus l'attention mais avait-il le choix alors qu'elle ne semblait pas le prendre au sérieux ? Il crut voir qu'elle esquissait un geste et, en une fraction de seconde, l'écrivain se décida. Visant la jambe de la femme, il tira, sans aucune hésitation.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t574-james-donovan
avatar
fonda ; Too Far Gone
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 194
» points : 750
» crédits : Cedrick

» pouvoir : L'omniscience.
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Jeu 8 Fév - 20:52

La douleur au lieu de faire lâcher la femme, contracta un peu plus ses muscles sur les épaules du gamin. Quelle teigne. Il ne pouvait pas se laisser tuer en étant tétanisé par la peur comme tous les freluquets de cet âge là. Elle grogan plus qu’elle ne cria, l’insultant au travers de ses dents serrées. Elle savait encaisser la douleur. Ils étaient deux, mais ils n’avaient pas pour autant le dessus. Du moins pas avant qu’il sorte une arme. Ça changeait probablement un peu la donne. Redistribution des cartes. Elle tenta le bluff.

Vas-y, tire.


Elle ne s’attendait pas vraiment à ce qu’il tire alors que potentiellement, il pouvait blesser l’autre. Autant la douleur à l’épaule avait été maîtrisable, celle de sa jambe la prit quelque peu au dépourvu. Elle relâcha son étreinte, réalisant qu’elle avait probablement été un peu orgueilleuse. Son bras encore valide se tendit vers l’homme armé, et le ciment sous ses pieds se mit à bouger, et ce qu’il y avait de pierre, de terre dans ces mélanges chimiques contre-nature qui composaient les habitation moderne s’éleva en pic, se plantant dans la jambe de cet impertinent. Le rouquin était presque oublié, elle voulait faire payer à celui-ci la douleur de sa jambe. Une fois le pic au travers de sa jambe,
celui-ci s'explosa, en lui, en une myriade de petit débris, déchirant les chairs de sa jambe. C'était une véritable boucherie, et son regard froid prouvait que c'était tout à fait volontaire, même si elle peinait à rester en équilibre sur sa jambe touchée, et déjà visiblement ensanglantée.

_________________
Compte PNJ, ne pas envoyer de MP sur ce compte.
Contactez Amethyst Bowie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 18/09/2016
» messages : 2029
» points : 1925
» avatar : Caleb Landry Jones
» multicomptes : Cecilou, Thomas, Morph, Kazu <3

» pouvoir : Polymorphie
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   Mer 14 Fév - 8:04

Les zombies, c'était une chose. On apprenait à vivre avec même si jamais on ne pouvait totalement baisser sa garde, ils étaient lents, prévisibles. Et à moins de se mettre dans une situation délicate des le départ il y avait toujours un moyen d'en réchapper... Un moyen. Si c'était le cas, est-ce que Connie aurait retrouvé Kaleb et son frère morts ce soir là ? Est-ce qu'ils avaient voulu mourrir pour se retrouver dans une situation inextricable... Cette pensée lui faisait froid dans le dos, à lui qui tenait tellement à la vie. Mais c'était plus ou moins sûr à présent. Ils n'auraient jamais été surpris comme lui l'avait été sur ce toit, comme le débutant qu'il était. Des larmes de rage coulaient sur son visage. Il aurait dû être plus prudent. Mais les zombies, il connaissait, ça c'était un danger totalement différent. La force de cette femme était terrifiante... Et son seul allié était un parfait Inconnu qui ne semblait pas comprendre la situation. Quand il prit le gun, Connie eut un élan d'affection pour lui plus grand que ce qu'il avait ressenti depuis un moment. Il n'était pas totalement seul face à cette montagne qui lui donnait des frissons sans trop savoir pourquoi. Quand il tira, le rouquin tira de toutes ses forces, il ne s'y attendait pas mais ça lui donnait une petite longueur d'avance.

Il faisait le tour pour le rejoindre quand elle répliqua. Et son regard face à ce qu'elle venait d'accomplir confirma les craintes du rouquin. C'était une femme extrêmement dangereuse.

Il retira l'arme des mains de son sauveur accidentel pour la braquer sur elle. Il ne pouvait rien pour l'autre et s'il ne la mettait pas en joue elle recommencerait sans doute et ça serait fini pour eux deux. L'autre n'allait pas pouvoir courrir. Il ne pouvait pas le planter là, il ne pouvait pas le porter, dans sa tête les solutions restantes fusaient et s'éliminaient une à une pour qu'il n'en reste qu'une. Il braqua directement son visage.

« Si je vois la moindre brindille bouger je t'explose la cervelle ! »

Il rugit. Il baissa le flingue et tira, atteignant son autre molet en sommation.

« Casse toi maintenant où c'est ta tête la prochaine. »

Il n'était pas certain d'assurer un coup fatal. Mais il n'en laisserait rien paraître. Il s'était placé entre elle et le blessé, chose qu'il ne s'était jamais imaginé faire, et bluffait pour sa vie. Il sentait l'adrénaline taper jusque dans ses oreilles, à la moindre déconcentration Connie savait qu'une transformation commencerait mais il n'avait aucun moyen de savoir si elle serait rapide ou non, si elle serait utile. Il pensait à son père, le seul assez costaud dans ses souvenirs pour exploser le crâne de cette femme contre le sol. Le même qui n'aurait jamais fait de mal à une mouche, même pour se défendre lui même. Il lui manquait tellement. UkysR lui manquait. Et Kaleb, Et Kjell. Et toutes les personnes qui n'étaient de toute façon plus là pour lui sauver la peau. Il ne restait que lui et cet inconnu. Il avait beau être solitaire et sauvage, il sentait qu'il ne pourrait l'abandonner sur ce toit.



(Hrp: Je vous laisse décider de la suite ? Si elle bouge il tire v. V ! -James tu voulais pas jouer un peu plus longtemps avant de tu sais quoi ??)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t72-connie-hate-me-and
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: The die is cast [Connie - James]   

Revenir en haut Aller en bas
 
The die is cast [Connie - James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» Cast up
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury :: Canterbury Cathedral-
Sauter vers: