AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une rencontre percutante || Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/10/2017
» messages : 78
» points : 350
» avatar : Charles Michael Davis
» crédits : Moi-même
» multicomptes : Aucun
Souris, tu m'inquiète!
» pouvoir : L'inhibiteur du gêne mutant
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Une rencontre percutante || Thomas   Sam 14 Oct - 18:39

Derek avait quitté la ville de Londres depuis peu. Il marchait sans trop savoir où il allait d’ailleurs. Il avait cherché pendant des jours et des jours la moindre trace possible de Kyle et de Thalia. Ils n’avaient pas pu se volatiliser comme ça non? Il avait cherché et cherché … bon peut-être qu’il avait tourné en rond aussi et qu’il était passé plusieurs  fois dans le même coin sans trop comprendre pourquoi.  Comment allait-il faire pour se rendre à destination comme il se doit s’il n’arrivait pas à s’orienter sur le chemin à prendre même en suivant les panneaux … ou pourquoi ils ne mettaient pas plus de panneaux plus proches pour éviter que les gens ne tournent précocement? Dans tous les cas, Derek s’exaspérait lui-même de toujours se perdre. Il en avait même marre.

Ainsi Derek marcha tranquillement en fronçant des sourcils. Ça devait faire pas moins de 25 minutes qu’il tournait en rond. Si au début il se disait seulement que le décor se ressemblait énormément, il finit par se rendre compte qu’il repassait là où il avait déjà passé quand il remarquait les petits tas de roche qu’il avait faits pour être capable de voir s’il prenait un chemin différent ou pas. Il regardait autour de lui et soupira brusquement. Frustré d’être encore une fois perdu, il sera un peu les dents et finit par se mettre à courir pour évacuer sa frustration.

Il courrait sans vraiment regarder où il allait, il courrait juste pour se défouler. Son incompétence à s'orienter le mettait autant en colère que s’était aussi quelque chose qui arrivait à le déprimer. Il ne voulait pas non plus se laisser surcharger par la déprime. Il courrait pour « s’aérer les idées » comme il disait souvent. Tout à coup, en courant, il percuta quelqu’un et perdit l’équilibre et tomba à même le sol. Il secoua la tête et releva la tête.

« Oh mon dieu! Je suis désolé! », dit-il avec un léger accent avant de se relever.

Il tendit la main pour aider l’homme à se lever à son tour.

« Je suis vraiment désolé! Est-ce que t’es blessé? », ajouta l’américain.

Il le regarda un moment dans les yeux lui tendant son autre main pour lui serrer la main.

« Je m’appelle Derek Mitchell … je sais que ça ne m’excusera pas, mais … j’étais perdu … je le suis toujours d’ailleurs … m’enfin là n’est pas la question! Ça ma mit en colère parce que ça m’arrive souvent et je dois me rendre quelque part … mais comme mes parents on oublier de me donner un sens de l’orientation à ma conception …  je ne regardais pas où j’allais, je courrais pour évacuer ma frustration. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t910-si-je-dois-mourir
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 03/05/2017
» messages : 1047
» points : 1453
» avatar : Luke Evans
» multicomptes : Connichieur & Morphinou & Kazusexy

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante || Thomas   Mar 24 Oct - 13:33

Quitter Londres, même sa banlieue morose, était un déchirement pour l'homme qui préparait ses affaires dans le plus grand silence. Il n'aurait droit qu'à un sac d'effets personnels là où il allait, et encore, c'était si ça ne l'alourdissait pas trop. On était venu frapper à sa porte avec cet ordre de mission, et Thomas ne s'était pas attendu à autre chose depuis que dehors ça tournait au cauchemar. Les militaires avaient déclaré la loi martiale un peu partout dans le monde. Ce n'était qu'une histoire de temps avant qu'on ne rappelle les anciens soldats pour grossir les rangs. A vrai dire, ce n'était pas de gaieté de coeur qu'il y allait, mais il avair conscience que c'était différent des années où il avair dû servir sur des fronts étrangers, à tuer pour des raisons plus qu'obscures et pas souvent légitimes. Ça l'avait tué à petit feu à l'époque, mais là... Protéger les civils, établir des endroits sûrs et non contaminés, combattre l'avancée de l'épidémie... Ça semblait bien sûr le papier. Thomas aurait préféré rester près des gens pour ça mais on n'avait pas toujours le choix.

Il avait fait son packetage et s'était mis en route, ses anciens élèves, un peu comme ses enfants, n'étaient plus dans le coin depuis longtemps de toute façon. Et il avait marché. Il avait atteint la première base qu'on lui avait indiqué mais elle avait subit de lourdes pertes quand il était arrivé sur place, les dégâts étaient visibles mais plus ses occupants. A part des corps qui gisaient sur le sol, il ne trouverait rien ici. Thomas ne pouvait plus rien pour eux mais il n'en était pas moins touché. S'il avait eu le temps, il les aurait enterrés ou couverts mais il y avait trop de gens et pas assez de couvertures... Il avait alors sorti sa carte, pour prendre la direction de la base suivante. Il ne portait plus son attention sur la route et entendit trop tard les bruits de pas qui se dirigeaient vers lui. Il eut à peine le réflexe de s'arrêter qu'on le percuta de plein fouet et le mit à terre. Merde, il en fallait de la masse pour renverser un type comme lui. Lorsqu'il vit l'autre se relever il comprit pourquoi il avait le cul par terre, l'autre homme avait au moins la même carrure que lui. Thomas se saisit de sa main tendue et se releva.

« Pas de mal, j'avais le nez dans ma carte. Vous êtes suivi ? »

Il demanda en regardant par dessus l'épaule de l'autre. Un Américain, à en croire son accent. Derek Mitchell n'avait pas l'air mauvais, mais Thomas restait un peu sur ses gardes. L'autre était peut être bavard et avair l'air sincère, ce n'était pas être méfiant c'était juste son caractère à lui, généreux mais toujours sur la réserve.

« Je vois. Si vous savez où vous devez aller, je peux peut-être vous indiquer le chemin. »

Il proposa après avoir récupéré sa carte et remis son sac à dos en place. Il se détendit un peu et lui offrit un visage plus amical. On avait souvent reproché à l'ex professeur d'être un peu... Impressionnant quand il ne souriait pas. C'était utile pour asseoir son autorité auprès de ses élèves, mais moins pour instaurer un climat de confiance. Il montra du doit le lieu où ils se trouvaient, juste à côté de la croix qu'il venait de faire pour rayer le camps militaire qui n'existait plus.

« Notre position. Londres est dans cette direction. » Il pointa vers le nord ouest « Et je me rends dans cette direction. Vous connaissez l'endroit où vous allez ? »

Il n'avait pas hâte de retrouver ce camps à vrai dire, mais ça tenait plus du devoir au niveau apocalyptique où ils en étaient. Aider son prochain pouvait possiblement le ralentir, mais c'était aussi ce pour quoi il aimait oeuvrer.


(hrp dis moi si ça te va !! Tu peux faire intervenir des zombies ou un vilain pnj !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/10/2017
» messages : 78
» points : 350
» avatar : Charles Michael Davis
» crédits : Moi-même
» multicomptes : Aucun
Souris, tu m'inquiète!
» pouvoir : L'inhibiteur du gêne mutant
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante || Thomas   Mer 20 Déc - 5:21

Derek regardait l’homme un moment. Il ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas sourire ou encore d’être sur ses gardes. L’ex-policier devait être un des rares à toujours sourire encore et toujours. Il avait toujours eu pour mot dire que les sourires réchauffent les cœurs, même les plus glacés c’est pourquoi il continuait de sourire, parce qu’il se disait que par les temps qui courait, les gens avaient besoin d’un peu de chaleur humaine ! Il y avait aussi qu’il refusait de changer la personne qu’il était malgré la situation, il voulait toujours rester lui-même parce qu’il s’était dit que s’il devait mourir, il préférait rester lui-même… tout comme Peeta Mellark s’était dit dans Hunger Games, Peeta avait tout à fait raison et la même vision que Derek sur le fait d’être condamné à mourir.

Derek observa l’homme et s’approcha de lui quand il sortit une carte. Il s’approcha pour mieux voir et observa la carte tranquillement, avant de sourire un peu.

« En fait, j’arrive de Londres. Je veux aller à Canterbury, je n’ai aucune idée par où je dois aller. C’est l’endroit où je devais aller avec deux amis, avant qu’on soit séparé, j’imagine qu’ils iront également là-bas malgré tout, donc je me dis que je dois y aller également ! »

Il regarda l’homme un moment avant qu’il entende un bruit derrière eux. Il se retourna vivement et aperçut un groupe de 6 zombies qui leur bloquait la route. Derek fronçait des sourcils et ramassa rapidement une grosse branche au sol. Il balança rapidement les bras pour frapper de plein fouet un de zombie à la tête. Il tomba à la renverse au sol en grognant avant que Derek ne lui fracasse le crâne d’un grand coup vers le sol, lui écrabouillant le crâne le « tuant ». Il releva la tête vers l’homme un moment avant de sursauter un peu, voyant un zombie près de l’homme, arrivant par son dos. L’ancien policier sortir rapidement son fusil. Heureusement qu’il avait trouvé une boite de balles en chemin, sinon il ne ferait pas long feu. Il pointa son fusil sur le zombie et tira un coup droit dans la tête du zombie qui tomba inerte au sol.

Derek s’approcha rapidement de l’homme qui avait été assez gentil pour commencer à l’aider.

« Vous n’avez rien ? Il n’a pas eu le temps de vous toucher j’espère, non ? »

Il le regarda un moment légèrement inquiet avant de se mettre dos à dos avec l’homme qu’il ne connaissait ni d’Adam ni d’Ève.

« Je protègerais vos arrières ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t910-si-je-dois-mourir
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 03/05/2017
» messages : 1047
» points : 1453
» avatar : Luke Evans
» multicomptes : Connichieur & Morphinou & Kazusexy

MessageSujet: Re: Une rencontre percutante || Thomas   Jeu 4 Jan - 0:09

Avec son calme parfois placide, parfois juste de surface, Thomas n'était pas un homme qu'on prenait facilement par surprise. Encore moins ces derniers temps où l'apocalypse développait des réflexes de survie d'avantage développés, avec l'adrénaline qui parcourait bien plus souvent vos veines. Et puis il avait l'avantage d'un soldat parfaitement entraîné, sans avoir quoi que ce soit d'un être hors du commun non plus, il était en forme. Quoique la question pouvait se poser. Depuis que la fièvre l'avait quitté et laissé avec une mutation lupine qui le rendait sauvage et imprévisible... Et dangereux... Il se demandait si ça affecterait aussi sa capacité à rester humain. Il espérait que non, surveillait les symptômes, et n'avait rien vu de tel dans son humeur lorsqu'il était lui même. Dans son corps. Il n'empêche que ça l'inquiétait.

L'américain était calme lui aussi, et lui indiquait ce qui l'amenait. Pas vers Londres donc. C'était plus sage en réalité, vu le Monde qui les entourait, le nombre d'infectés était forcément plus élevé dans une ville à forte densité mais on ne pouvait pas forcément empêcher les gens de vouloir retrouver leurs proches, de se dire qu'il y avait aussi plus de vivres et d'abris, que les murs étaient plus sûrs... Lui en était parti pour rejoindre un régiment qu'il ne voulait pas rejoindre. Canterbury... C'était dans la même direction se disait il en traçant du doigt la route qui y menait, du moins au départ. Lui il se rendait à Whitestable, au camps militaire qui était au moins à un jour de marche à allure soutenue... Voire deux selon ses calculs. Il allait transmettre la partie qui ne concernait pas sa propre destination à Derek Mitchell quand ce dernier poussa un cri pour l'avertir du danger imminent.

Thomas mis la main sur le couteau à sa cuisse et en un rien de temps, il l'avait en main pour accueillir leurs assaillants. Il ne s'attendait pas, même en ayant vu le fusil de Derek, que ce dernier achève aussi rapidement et brutalement le premier zombie qui venait à eux avec une branche. Thomas entendit et vit le crâne de l'autre se briser dans un bruit effroyable. Si c'était une bonne nouvelle que l'autre sache aussi bien se défendre, ça n'était pas rassurant pour autant.

« On devrait commencer à s'éloigner. »

Thomas se tenait prêt pour les autres mais parfois la retraite était plus sage que l'attaque. C'était sans compter le zombie qui arrivait derrière lui. Une fraction de seconde, il cru que le fusil que l'autre relevait était pour le tuer lui. Il entendit la déflagration et l'attaquant derrière lui tomber avant qu'il ne se retourne. Il resta silencieux une seconde, puis récupéra sa carte, ses affaires sur le dos, et se débarrassant d'un troisième qui lui fonçait dessus à la force de son couteau et de son poignet, il lança pour l'autre.

« On part. Ils ont du vous entendre à des kilomètres à la ronde, c'est trop risqué de rester ici. »

Même s'il était reconnaissant pour sa vie, la violence et la rapidité à tuer de l'autre ne lui plaisaient pas beaucoup. Et oui avec un coup de fusil pareil, d'autres allaient rappliquer bien plus nombreux et ils risquaient d'être encerclés. Ce n'est que quelques kilomètres parcourus et une bonne heure plus tard que Thomas accepta de ralentir le pas. Il n'avait pas été bavard du long, loin de là, et avait à peine adressé un regard à son sauveur, trop occupé à écouter et à trouver un chemin sûr. Et à réfléchir à ce qui venait de se passer. Quand il finit par sortir de sa torpeur, il tourna son regard vers Derek, ils étaient sur un chemin de campagne, qui suivait la même direction que la route mais qui restait éloigné pour plus de sûreté.

« Merci pour tout à l'heure. »

Pour lui avoir sauvé la vie. Il réfléchit silencieusement avant d'ajouter.

« Vous avez de l'entraînement pour viser aussi bien avec un vieux fusil ? »

La question était innocente, mais Thomas essayait malgré tout de le jauger.


(hrp: tu peux les faire arriver quelque part pour se poser si tu veux !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Une rencontre percutante || Thomas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une rencontre percutante || Thomas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tim Thomas
» Derrière le masque... (Thomas et Victoire of Norfolk)
» Your guardian angel {pv Thomas of Norfolk}
» Tim Thomas sur le marché des transaction !
» Mélanie quitte le bar du mistral [PV Thomas]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: