AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « Cela faisait tellement longtemps... » [James]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 193
» points : 85
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Mer 11 Oct - 2:36

Où étais-tu passer...?
ft. James


La vue était belle, du haut du château. Joshua, appuyé contre ces avant-bras, s’y était laissé plongé dans cette vue, fixant au loin, au lieu de baiser les yeux et de voir, encore une fois, les désastres qu’avaient semé les zombies, le virus, sur leurs passages. Pendant un moment, Joshua voulait simplement se remémorer les bons souvenirs, en fixant devant lui les hauts arbres, le ciel – cette journée-là, il était d’un bleu éclatant – et les quelques oiseaux qui volaient encore dans le ciel. Désormais qu’il s’était établit au château, il pouvait plus se laisser à penser aux souvenirs, aux moments pensées qu’il ne retrouverait… Non. Il allait dire jamais, mais Joshua voulait croire à un meilleur avenir : Il voulait croire que ce virus allait finir par disparaitre, il voulait croire qu’un jour, leur monde redeviendrait celui qu’il avait été. Ou du moins, que les zombies n’y seraient plus. Il désirait y croire. Après tout, s’il y avait bien une chose qui pouvait encore les faire tenir debout, c’était l’espoir de retrouver leu monde un jour. Sinon, pourquoi seraient-ils en train de se battre? Joshua glissa sa main à son médaillon, soupirant lentement en levant les yeux vers le ciel éclairé.

Le jeune homme se rappelait encore des journées, avec un soleil aussi beau qu’aujourd’hui, où les deux frères Matthews allaient rejoindre les deux frères Massari et les jumeaux Donovan. Ils y passaient la journée ensemble, sans se soucier du soleil qui finissait par se coucher au loin. Leurs parents, habitués, les laissaient faire, vu qu’ils ne s’éloignaient jamais beaucoup des terrains. Joshua était devenus amis avec eux, très rapidement. Tous, sans exception. Il se rappel de cette amitié plus forte que tout avec Nathaniel, de ce désir de protéger Ezekiel et Emily et de ce soutient que lui apporté à chaque jour James. Il se rappel de ces soirées où, tous ensemble, ils marchaient le long du trottoir en se racontant des anecdotes ou des blagues. Ou encore quand ils allaient s’amusé à « celui qui saute de la falaise le plus vite ». Bah ouais, les sensations fortes, ils avaient toujours adorés ça. Pendant un moment, un sourire apparu sur les lèvres de Joshua, alors que ce dernier baissait la tête en riant, ce souciant peu si des gens le trouvait étrange. Il avait juste envie de sourire, de rire, à ces mémoires de ces bons souvenirs. C’était la belle époque, lorsque sa peur ne lui avait pas encore retirer toutes ces personnes chères…

Joshua finit par redescendre en bas, prenant son sac au passage pour sortir hors du château. Toujours son couteau et son fusil à sa ceinture, il commença à marcher vers d’autres endroits à fouiller pour les ressources, pour le château. C’était alors qu’il était en train de chercher dans une maison, feuilletant un livre qu’il venait de trouver avec fascination, qu’il entendit des bruits dehors, ressemblant beaucoup à ceux qu’un zombie faisait. Joshua sortit rapidement, et il s’arrêta à peine une fraction de seconde : C’était bel et bien un zombie, aucun doute possible. Et sans regarder le reste, le sens de survie de Joshua s’activa. Hormis, cette fois-là, à la place de fuir, comme il aurait fait avant, il s’avança vers la zombie. Cette rancœur qu’il avait depuis la mort de son frère la suivait encore aujourd’hui : sortant rapidement son couteau, il le planta dans le crâne du zombie à répétition, jusqu’à ce qu’il soit mort de chez mort. Et ce n’est que quand Joshua se redressa qu’il vit que le zombie poursuivait quelqu’un. Et pas n’importe quoi. Son visage se tendit rapidement de surprise, puis son regard s’illumina brusquement en reconnaissant James. Il se tourna vivement vers lui, rangeant son arme.

« James! »

Même si cela faisait un moment qu’ils ne s’étaient pas vu, il n’avait pas pu oublié son visage : C’était James…! C’était bel et bien lui! Il vient rapidement le rejoindre, venant le serré avec force dans ces bras.

« James, tu es encore en vie! Je suis tellement heureux!! »


fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 06/04/2017
» messages : 927
» points : 1787
» avatar : Jack Falahee
» crédits : Avengedinchains
» multicomptes : Coco, Eli & Aerin
» pouvoir : Phytokinésie
MessageSujet: Re: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Dim 15 Oct - 2:02

Ca faisait tellement longtemps...


Ça faisait plusieurs jours que James n'avait pas vu sa sœur. Ce n'était pas la première fois qu'elle s'absentait un long moment mais chaque fois, c'était le même stress pour le brun qui se plongeait à corps perdu dans la lecture pour ne pas trop y penser. Il ne voulait pas l'étouffer, il la connaissait trop bien pour savoir qu'elle avait besoin de sa liberté mais lui ne pouvait s'empêcher de toujours craindre le pire. Il n'était pas l'aventurier de leur duo loin de là. Son évasion à lui, ç'avait toujours été dans les bouquins. Que ce soit en les dévorant ou en les écrivant et, au moins, l'Apocalypse ne l'avait pas privé de ce plaisir, c'était déjà ça. Sauf qu'il venait de terminer un thriller où il était question d'un tueur en série qui s'en prenait exclusivement aux jeunes femmes de caractère et forcément, comment ne pas penser à Emi après ça ? Du coup, l'écrivain n'arrivait plus à se changer les idées et, de toute façon, y'avait quasiment plus rien à manger. Il fallait donc qu'il aille faire un tour en ville et qui sait, s'il croisait sa jumelle, il pourrait râler qu'elle faisait tout pour le faire tourner en bourrique ! Non mais c'est vrai quoi. Elle faisait tout un fromage quand il s'éloignait trop longtemps mais elle, par contre, elle n'en faisait qu'à sa tête, pff. C'est donc en bougonnant intérieurement - tout plutôt que de laisser l'inquiétude le tétaniser - qu'il récupéra sa moto et fila vers le centre de Canterbury. Les épiceries et magasins, c'était inutile de s'y arrêter mais il avait repéré, la dernière fois, une impasse où les maisons semblaient ne pas avoir été visitées. Ou tout du moins, pas pillées. Avec un peu de chances, il trouverait rapidement son bonheur et serait de retour à l'université dans l'heure. Ouai, c'était un bon plan ça. Parce que s'il ne rentrait pas avant Emi, il ne pourrait pas lui faire les reproches qu'il comptait bien lui faire, hors de question !

Il gara donc sa bécane dans un coin à l'abri des regards, veillant à ce qu'il n'y ait pas de zombies alentour et se mit en route. Et tout se déroula selon ses plans jusqu'à... l'ouverture de la porte de la première maison. Pas de bol ! C'était infesté de morts vivants, bien trop pour que le brun puisse avoir un quelconque espoir si jamais il se faisait repérer mais heureusement, ils semblaient en phase de sommeil. Pas tous pourtant et James jugea préférable de fuir plutôt que de les affronter. Avec sa patte folle, il ne pouvait pas se permettre de jouer les kamikazes. Il repartit donc dans le sens inverse, pressant le pas autant que possible tout en se tenant prêt à agir si le besoin s'en faisait sentir, tenant fermement sa canne dans sa main. Et quand il entendit un bruit sourd derrière lui, il se tourna, prêt à frapper... et figea son geste en voyant qu'un gars avait tué le bouffeur de cervelle qui l'avait pris pour cible. Eh ben, l'aide était la bienvenue, c'était certain et James allait le remercier quand l'autre l'appela de son prénom avant de le prendre dans ses bras. Là pour le coup, le jeune homme se sentait clairement oppressé et ce n'était pas les bras de l'autre qui en étaient la cause. Enfin, pas au sens premier en tout cas. Purée, sa mémoire lui jouait encore des tours. Il n'avait aucune idée de qui était l'autre mais à voir son sourire, ils avaient dû bien se connaître et être des amis, a priori.

"Euh salut. C'est cool de te revoir. Ça va ?"

Ouai, piètre performance mais je vous rappelle que James était écrivain, pas acteur ! Et sa mémoire lui faisant défaut, il ne savait vraiment pas quoi dire. D'autant qu'il luttait déjà contre le début de panique qu'il sentait venir. Putain ce qu'il détestait cette sensation, cette impression de ne pas être maître de lui-même. Et plus il cherchait à se souvenir, moins il y arrivait. A croire que, ces derniers temps, il régressait plus qu'autre chose. Mais chaque chose en son temps... avant de complètement perdre pied, il devait d'abord se mettre en sécurité. Et ça fournirait aussi une diversion en espérant que l'autre ne se vexerait pas de son manque d'enthousiasme à le retrouver. Avec un peu de chance, il mettrait ça sur le compte du stress et du danger, nan ?

"Je crains que ses potes rappliquent rapidement, faut filer de là. J'ai ma moto pas loin, je t'emmène ?"

Non que ça lui plaisait vraiment de se retrouver avec un inconnu dans le dos - même en sachant que ce n’était pas vraiment un inconnu - mais bon pas le choix pour le moment.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t574-james-donovan
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 193
» points : 85
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Dim 15 Oct - 23:28

Où étais-tu passer...?
   
ft. James

   

   Joshua n’aurait jamais cru que, en venant au château, il allait retrouver autant de ces anciens camarades. Nathan, Kyle, Layne dont il avait croisé la route récemment, Matthew, sans parler de Nathaniel et Ezekiel, et désormais, il apprenait aussi que les deux jumeaux étaient en vie. Ça faisait beaucoup en seulement quelques jours. Beaucoup à digérer aussi. Lui qui avait vu, il y a de ça quelques temps, sa vie tombé en morceau suite à la mort de son petit frère, le voilà à nouveau confronter à toutes sortes de situation. Lui qui avait cru que toute surprise était finit, et bien il s’était bien trompé! Et pourtant, il était doué d’habitude pour éviter tout situation un temps soit peu inquiétante, comme ce zombie qui avait presque attaquer un homme. Habituellement, il aurait sans doute tourné les talons et serait rapidement partit comme il était venu. Mais voilà, depuis quelques temps, avec la mort de son frère, son arrivé au château et ses retrouvailles avec Nathaniel, il voulait devenir quelqu’un de plus fort, quelqu’un qui était réellement prêt à se mettre en avant, à défendre ces amis, et d’arrêté de craindre chaque évènement. Dans un monde comme ils étaient rendus, il ne pouvait plus craindre tout. Il avait déjà trop perdu à cause de ça. Joshua avait perdu son frère, avait perdu aussi les Massari pendant un long moment seulement à cause qu’il ne s’était pas tenu assez fort devant les épreuves. Désormais qu’il avait une troupe à protégé, il devait faire des efforts de son côté pour changer et surtout pour défendre les autres. Et il en faisait des efforts : Il sortait souvent dehors pour chercher des ressources, pour trouvé de la nourriture ou de l’eau à ramener au château. Il essayait aussi d’encourager les jeunes solitaires à venir se réfugier au campement, car après tout, c’était ce qu’il avait de mieux à faire. Ne pas rester seul, car c’était presque la mort assurée du au nouveaux groupes de survivants qui s’était formés.

Alors en voyant que quelqu’un était en danger, ni une ni deux, il agit. Il ne laissa pas la peur rentrée en jeu comme à chaque fois, il ne fit que rapidement sauter sur le mort-vivant pour venir le tuer, transperçant son cerveau de bord en bord. Il n’avait même pas regardé avant si la personne avait vraiment besoin d’aide, il l’avait simplement fait. C’était normal après tout, non? Se redressant et rangeant son couteau, il se tourna vers l’homme, prêt à l’aider avant de figer un court moment en reconnaissant son précieux ami d’enfance, James. Celui avec qui il avait partagé tant de souvenirs, celui qu’il avait tant aimé avant que le jeune homme ne disparaisse, comme sa sœur, suite à un accident. Joshua n’en savait plus, mais il savait que voir James devant lui, en ce moment précis, le rendait plus qu’heureux. Joshua le prit donc dans ces bras par reflexe, venant le serré avec force contre lui en glissant sa main dans son dos, le rapprochant de lui. Il avait eu si peur de ne jamais le revoir… comme plusieurs, il avait cru le perdre à jamais. Mais James semblait un peu tendu, voir même distant autant dans la réponse à son câlin que dans sa voix. Joshua s’éloigna un peu, fronçant les sourcils, mais il préféra ne pas poser de question tout de suite, vu que James releva un point important : Les autres pouvaient arrivés.

« C’est vrai, tu as raison. » dit Joshua en se redressant. « Ouais, ça serait sympa, James! »

Il le suivit rapidement, prenant son sac sur son dos. Ils montèrent sur la moto du jeune homme et ils filèrent ce mettre en sécurité, avant que les autres zombies ne rappliquent. Et ce ne fut que quand ils furent certains d’être en sécurité que les deux hommes débarquèrent de la moto, Joshua se redressant en se tournant vers James, le regardant en silence. Il semblait en bon état… hormis sa jambe. Joshua avait remarqué que l’une des jambes de James semblait plus fragile. Il ne le dit néanmoins pas à voix haute, plongeant son regard dans les yeux de James.

« Emilya est là aussi? », demanda-t-il plein d’espoir. « Je pensais ne pas vous revoir, vous m’avez tellement manqué! Est-ce que vous avez un groupe? Est-ce que vous avez assez de ressources? », puis remarquant qu’il posait trop de questions à la fois, il se calma : « Désolé… Je vais trop vite. C’est juste que… ça fait tellement longtemps. On n’arrêtait pas de jouer ensemble enfant… et je pensais pas te revoir. »


   

   
fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 06/04/2017
» messages : 927
» points : 1787
» avatar : Jack Falahee
» crédits : Avengedinchains
» multicomptes : Coco, Eli & Aerin
» pouvoir : Phytokinésie
MessageSujet: Re: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Sam 21 Oct - 0:22

Ca faisait tellement longtemps...


Se concentrer sur l'instant, fuir les lieux et le danger, ne surtout pas penser à autre chose et encore moins à cet inconnu dans son dos, voilà ce que James ne cessait de se répéter, se forçant à respirer le plus calmement possible malgré son cœur qui battait tellement fort qu'il n'aurait pas été surpris de le voir sortir de sa poitrine. Il aurait pourtant dû être habitué, depuis le temps, à ses trous de mémoire mais non, toujours pas. Cette sensation de perdre le contrôle de sa vie, c'était terrible. Son esprit, c'est ce qui l'avait toujours démarqué des autres depuis tout petit mais maintenant, que lui restait-il ? Ça semblait futile face au danger permanent qui rôdait mais le jeune homme avait aussi conscience du danger que cela représentait. Il pouvait très bien se retrouver face à un meurtrier qu'il avait déjà croisé sans s'en souvenir. Non que ça semblait être le cas, dans la situation actuelle, certes mais ça n'en était pas moins inquiétant. Il grimpa sur sa moto et attendit que son passager s'installe derrière lui, non sans une certaine tension. Il démarra aussitôt et fila vers l'extérieur de la ville. Hors de question de retourner à l'université pour le moment, pas le temps qu'il ne savait pas à qui il avait à faire. Le plus simple était donc de se rendre dans un lieu désert, le plus rapidement possible et la campagne environnante semblait donc toute indiquée. Heureusement, l'accident n'avait pas entamé sa faculté de raisonnement, c'était déjà ça. Il roula une petite dizaine de minutes, en profitant pour se calmer, puis finit par se ranger sur le côté d'une route, au milieu de nulle part. Il s'appuya alors sur sa bécane, les bras croisés contre sa poitrine comme pour se donner un air décontracté alors qu'il ne l'était pas le moins du monde et soutint le regard de l'inconnu, ne sachant absolument pas quoi dire avant qu'il ne brise le silence.

Putain, il connaissait Emy... bon, au moins, ça le rangeait certainement dans la case des amis. Rares étaient ceux qui parlaient de sa jumelle sans les avoir apprécié tous les deux.

"Elle est dans le coin, oui." finit-il par répondre alors que son esprit essayait toujours de faire le lien. Sans succès.

Il ne savait toujours pas quoi faire et laissa à nouveau le silence s'installer le temps d'y voir plus clair. En récapitulant ce qu'il savait, ça donnait pas grand chose mais ça permettait de se faire un avis. Le type le connaissait ainsi qu'Emi, il lui avait filé un sacré coup de main avec le zombie et n'avait pas cherché à s'en prendre à lui d'une quelconque façon. Il parlait de leur enfance... et même si James ne se souvenait pas de cette partie-là, ça semblait logique de lui faire confiance. Au moins un peu en tout cas. Pour le reste, il faudrait certainement que sa sœur l'aide à comprendre et se souvenir mais, en attendant, il pouvait se détendre un peu et filer des informations à l'autre, sans pour autant complètement relâcher sa garde. Sécurité oblige dans le monde tel qu'il était devenu.

"Pas de groupe non. Ça nous suffit d'être tous les deux. Pour le moment en tout cas mais on voit de temps en temps des anciennes connaissances. Et toi, qu'est-ce que tu deviens avec tout ce bordel ? Tu squattes où ?"

James avait besoin de le faire parler pour récolter le plus d'informations possibles. Histoire d'arrêter de naviguer dans un brouillard opaque et d'un peu mieux donner le change. Enfin, il n'était pas naïf, il savait que l'autre allait comprendre que quelque chose clochait mais il espérait tellement ne pas avoir à aborder le sujet que le jeune homme essayait d'agir comme si tout était normal. Comme si son comportement distant tenait simplement à l'Apocalypse et la méfiance nécessaire pour survivre. Il ignorait si ça pouvait être crédible. En fait, tout dépendait à quel point l'autre le connaissait. Il n'avait jamais été du genre à faire le premier pas mais quand il connaissait les gens, il était très sociable. Chose qui ne se voyait pas à son attitude du moment. Ouai, autant dire que c'était peine perdue mais ça n'empêchait pas l'écrivain de s'accrocher à son espoir de faire illusion. Si seulement Emy pouvait être là. Ah ça oui, il allait sacrément râler quand elle reviendrait ! Il ne voulait pas être son boulet mais il était bien obligé d'admettre qu'il était complètement paumé sans elle. Il aurait finalement mieux fait de rester le nez dans ses bouquins. Pour ça, au moins, il ne se sentait pas à côté de la plaque.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t574-james-donovan
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 01/10/2017
» messages : 193
» points : 85
» avatar : Matt Cohen
» crédits : Moi-Même
» multicomptes : Andrew C. Lance

» pouvoir : x
» appartenance : WHITSTABLE CASTLE
MessageSujet: Re: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Sam 4 Nov - 19:30

Où étais-tu passer...?
   
ft. James

   

   Quelque chose semblait clochait. Sans pouvoir mettre la main dessus, quelque chose clochait. Il savait qu’il s’était passer beaucoup de choses avec la famille Donovan, mais il ne savait pas quoi exactement. Il se rappel très bien du jour où il les avait perdu comme si s’était hier. James et Emilya… Il avait toujours été très proche d’eux depuis qu’ils étaient enfants. Avec les frères Massari, ils avaient tous fait ensemble. Puis, après, il n’avait plus eu de nouvelles d’eux. Quand James et Emilya avaient « disparut », Joshua n’avait pas voulu s’informer plus que ça. Vous pouvez penser que c’est « sans cœur » mais laissez moi vous expliquer : Il ne voulait pas voir ce que le journal allait dire, ou ce que l’autorité allait dire, ou n’importe quel inconnu. Il voulait demandé la vérité aux jumeaux, et non se fier aux dires de gens qui ne les connaissaient sans doute pas. Il voulait la vérité, et non des dires superflus. Mais il se rappel néanmoins avoir eu mal, horriblement mal de perdre les jumeaux, qui avaient toujours été des amis très proche de lui. Emilya, cette jeune demoiselle qui l’avait toujours protégé et dont il avait protégé en retour. James, celui qui l’avait tant aidé, dans tout ce qu’il avait fait.

Un sourire sincèrement rassuré apparu sur les lèvres de Joshua quand James lui confirma que Emilya était, elle aussi, en vie. Il s’en sentit soulagé, relâchant lentement la pression dans ces épaules, tout en baissant la tête, souriant un peu.

« Au moins, vous êtes en vie… Je ne sais pas si tu l’es a vu, mais Ezekiel et Nathaniel, aussi, vont bien… », dit Joshua en relevant la tête vers James, souriant, essayant toujours de comprendre ce qui clochait dans l’attitude de James. « Ça fait du bien de tous vous revoir… On était toujours ensemble, enfants. », dit Joshua en riant légèrement. Il posa son regard sur James en croisant les bras sur son torse, avant de glisser sa main dans ses cheveux. « Est-ce que ça va, James? Je veux dire, sincèrement… », dit-il avec douceur.

Ouais bon, il s’inquiétait, c’était normal, non? Il avait tellement eu peur pour James, pour Emilya… Il avait eu peur de les perdre à jamais, à cette époque, et encore plus avec l’apocalypse qui était rentré en jeu. Et le caractère un peu… distant? De James ne le rassurait pas. Avait-il fait quelque chose de mal? Ou s’était-il passé quelque chose? Il prit une grande respiration, levant les yeux au ciel, avant de soupirer un peu.

« Récemment, je suis arrivé au Château Whistable. Je ne sais pas si ça te dit quelque chose? C’est un camp pour les réfugier… Je l’ai est rejoint après que… Après que mon frère ce soit fait tué… », sa voix trembla au dernier mot, mais il fut surpris d’être capable de le dire. Il détourna lentement le regard, serrant un peu son médaillon contre lui par reflexe. « J’ai enfin retrouvé Nath et Ezekiel, comme je te l’ai dis… Sinon, depuis, j’aide les réfugier. Je récolte des provisions… C’est a peu prêt ça. », dit-il en souriant légèrement. « Je suis vraiment soulagé que vous ayez survécu… Tu m’as toujours tellement aidé, quand on était enfant…»

   

   
fait par Blueberry
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t902-j-aimerais-dire-q
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 06/04/2017
» messages : 927
» points : 1787
» avatar : Jack Falahee
» crédits : Avengedinchains
» multicomptes : Coco, Eli & Aerin
» pouvoir : Phytokinésie
MessageSujet: Re: « Cela faisait tellement longtemps... » [James]   Dim 12 Nov - 1:24

Ca faisait tellement longtemps...


Ok, le faire parler n'aidait pas James à se souvenir mais ça lui donnait une foule d'informations utiles. Il connaissait Nathaniel lui aussi, ça collait donc avec ce qu'il disait sur le fait qu'ils se connaissaient gamins. Et puis, ils étaient seuls au milieu de la cambrousse et le brun n'avait rien tenté pour l'attaquer alors que lui voler sa bécane, par exemple, aurait pu s'avérer utile pour la survie. Donc soit le gars étaient vraiment malin et espérait obtenir bien plus, soit il était vraiment ce qu'il disait, un ami. Et l'écrivain avait la faiblesse de vouloir croire que la deuxième hypothèse était la bonne surtout que c'était ce que son instinct lui disait depuis un moment déjà. Ça ne résolvait pas son dilemme pour savoir ce qu'il était prêt à lui dire mais, au moins, c'était rassurant.

"J'ai revu, Nath oui... il y a plusieurs jours déjà. Avec Emy." lui confirma-t-il en hochant la tête, cherchant toujours à se remémorer. Au moins un nom, ce serait tellement plus simple mais non, rien ne venait.

Et avec le trou béant de sa mémoire revenait, insidieuse, la crise de panique. Il avait soudain très chaud et la tête qui tournait comme si le monde entier se resserrait sur lui. A tel point qu'il avait du mal à se focaliser sur ce que lui disait son interlocuteur. Même se concentrer sur sa respiration n'y faisait rien, d'autant qu'elle s'accélérait sans qu'il puisse rien n'y faire. Il avait l'impression d'étouffer et son teint devait être livide. Pas besoin de se voir dans un miroir pour le savoir, il savait par habitude. Il tenta bien de hocher la tête à la question du brun, pour lui dire que tout allait bien mais ce n'était pas vrai et il était loin d'être bon acteur. Il n'avait donc pas le choix, il lui fallait laisser tomber les faux semblants sauf qu'il était toujours réticents et ne savait pas comment s'y prendre. Que l'autre parle de son frère décédé finit de décider James. Parce qu'en entendant la voix du gars, non seulement, il était sincèrement désolé pour lui mais en plus, il avait conscience que ça aurait certainement dû le peiner lui aussi s'ils étaient si proches que ça avant. Après tout, son frère, il le connaissait sûrement. Et c'est cette absence de vide, aussi étrange que cela puisse paraître qui ouvrit les vannes.

"Je suis désolé, je me souviens pas. Je... je ne sais même pas.. ton nom."

James dans toute sa maladresse ou comment vexé un ami en lui avouant ne pas se souvenir de lui. Tout ça, bien sûr, après qu'il ait parlé de la perte d'un être cher sinon, le tableau ne serait pas complet.

Par contre, il était bien incapable de parler de la panique qui s'emparait de lui. Il n'arrivait déjà pas à en parler à sa propre sœur alors à un quasi inconnu, c'était impossible. Ce verrou-là, de toute évidence, il n'était pas prêt à en trouver la clé même s'il savait bien que ça l'aiderait pourtant. Il en avait lu des bouquins sur le cerveau et la psychologie depuis son accident mais il avait beau avoir des bases sur la théorie, il n'arrivait pas pour autant à la mettre en pratique quand il s'agissait de lui-même.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t574-james-donovan
 
« Cela faisait tellement longtemps... » [James]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cela faisait bien longtemps [Peter Pan]
» Sa faisait bien longtemps qu'on s"tait pas vu [feat Christopher& Helena]
» Cela faisait longtemps... [PV Arès]
» Cela fait bien longtemps [PV. Billie]
» Ça faisait longtemps... [Rei]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: