AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Loneliness is a true illness - Ft. BW

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1519
» points : 1146
» avatar : Tom Hiddleston
» crédits : Schizophrenic
» multicomptes : PsychoEmi & Little Ezio

» appartenance : The Black Walkers
MessageSujet: Loneliness is a true illness - Ft. BW   Dim 24 Sep - 20:33



Loneliness is a true illness


Il faut croire que les mauvaises nouvelles n'allaient pas cesser de pleuvoir sur nous en ce mois d'août : tout d'abord Marley, notre toute jeune recrue, cette petite jeunette qui réveillait en moi tous mes instincts protecteurs que je réservais habituellement à ma soeur, avait disparu au cours d'une de ses missions et nous étions sans nouvelles d'elle depuis, ce qui avait crée un vide parmi nous déjà à ce moment là ; malheureusement, la suite ne fut pas plus glorieuse, Allan s'étant éteint lui aussi, dans des circonstances tragiques, une perte dont je ne m'étais pas remis. Même si j'avais été attaché à Marley, nous n'avions pas de passé commun, contrairement à Allan et moi. Nous avions travaillé ensemble pendant un certain temps, il était ce que j'avais de plus proche d'un ami connaissant tout de moi, de ma part sombre. Je ne m'en étais pas véritablement rendu compte auparavant, n'ayant pas pour habitude de réfléchir à ce genre de choses, et pourtant la vérité était là : Allan, l'un de mes derniers amis nous avait quitté ... Iris avait aussi été malade quelques temps, bref, nous ne pouvions pas dire que notre groupe se portait pour le mieux, bien au contraire ... Et voilà que maintenant au sur-lendemain d'une expédition en ville et un affrontement bien en règle avec une bande plutôt conséquente de zombies je me sentais mal et me retrouvais presque cloué au lit depuis 24h.

J'étais dévoré par une fièvre maligne et insupportable, qui me rendait tremblotant et exécrable. J'avais toujours l'impression de mourir de soif et je n'arrivais pas à rester debout assez longtemps pour cuisiner quelque chose de consistant. Depuis une petite heure Cole mon chat ne cessait de miauler, affamé, parce que je n'avais pas pu le nourrir sans m'effondrer au sol. Je n'avais réussi qu'au bout de quelques essais à m'installer sur le canapé, blanc comme un cachet. Bon sang, mais qu'est-ce qui m'arrivait ? On aurait dit ... On aurait dit les symptômes du Mutandis. Bordel de merde, aurais-je été mordu sans même m'en rendre compte ? Ou avais été contaminé par l'une de mes fréquentations ? Il est vrai que je faisais toujours attention avec Matthew et Iris, mais il m'arrivait d'être parfois distrait. Mon dieu, mais qu'allais-je devenir ? Il fallait ... Il fallait que je sois sûr. Espérant qu'il soit là et qu'il m'entende, j'appelais à voix haute Matthew et lançait un coussin contre ma porte.

" Matt ! Matthew, s'il te plait, j'ai besoin de ton aide, criais-je d'une voix éraillée, totalement épuisé, étant presque prêt à le supplier pour qu'il m'aide. Ho hé, s'il vous plait, j'ai besoin d'aide ici ! "

Cole en profita pour me grimper dessus et me donna des petits coups de pattes dans le visage, semblait vouloir me faire réagir, ce que je n'étais pas tout à fait en état de faire. Je me contentais de lui sourire et de lui faire une grattouille sous le menton, ceci étant à peu près le seul mouvement que je pouvais faire sans crier à l'épuisement le plus total.

EXORDIUM

_________________

   

⊹ Don't get in my way

   
I ship ♥:
 
Award:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t303-i-m-not-what-you-
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016
» messages : 1222
» points : 602
» avatar : James McAvoy
» crédits : cheschirecat
» multicomptes : Elliot S. Balck & Christopher Winchester

» pouvoir : Télépathie
» appartenance : Maman poule des Black Walkers
MessageSujet: Re: Loneliness is a true illness - Ft. BW   Dim 8 Oct - 23:15

Loneliness is a true illness -
Feat the BW

   
Les dernières semaines n'avaient pas été faciles, et Matthew regrettait le temps où leur groupe était calme, et surtout complet. Complet dans le sens où personne n'était parti, ou mort. Tout avait plus ou moins commencé avec Marley. Le jeune fille, si douce et presque innocente avait tout bonnement disparue alors qu'elle effectuait une mission d'espionnage. Matthew n'irait pas jusqu'à dire qu'il en avait voulu à Alexander, mais la pensée l'avait traversé. C'était lui qui l'avait envoyé là-bas, mais en même temps il ne l'avait pas forcé, alors il n'était qu'à moitié fautif. Ils l'étaient tous un peu, personne n'ayant contesté ou autre. Les malheurs avaient suivi ensuite avec Iris et sa maladie. Ils ne s'y attendaient pas, et la mises en œuvre pour monter une quarantaine avait été bancales ; ils n'avaient rien pour réellement empêcher l'infection de se répandre. Et pour les médicaments, ça avait été pareil : ils avaient de quoi aider, mais pas de quoi soigner, surtout que ce qu'elle avait n'était pas vraiment guérissable juste grâce à des antibiotiques. Et enfin, ça avait le tour d'Allan. Le têtu du groupe, celui qui fonçait toujours dans le tas. Mort. Comme ça, il n'était plus là. Matthew aimait celui qu'il appelait un gamin comme son propre petit-frère. Il se rappelait son regard perdu quand il s'était réveillé chez le médecin, sa panique en réalisant qu'il possédait à présent un pouvoir... Et maintenant, il était mort. Les Black Walkers n'était plus que trois, Iris commençant enfin à se remettre de sa maladie et ses effets.

Matthew était inquiet depuis tous ces événements, et d’instinct déjà très nerveux et stressé, il commençait à devenir complètement parano. Dès que quelqu'un voulait sortir, il commençait à s'imaginer le pire et les plans pour se ravitailler devenaient de plus en plus réfléchi. En même temps, le petit groupe était encore en deuil. Si la disparition, et sûrement la mort, de Marley leur avait foutu un coup, ça n'avait pas été pareil pour Allan. La jeune femme n'était pas là depuis longtemps, mais Allan, les trois survivants y étaient tous attachés d'une manière ou d'une autre. Ami, proche, confident, sauveur ou même plus que ça, il avait été beaucoup de chose pour eux et sa mort avait été un choc. Et voilà qu'Alexander, revenu de dehors, était au lit depuis tellement longtemps que Matthew commençait à se demander s'il n'était pas en train de comater. Mais le jeune médecin ne souhaitait pas l'ennuyer s'il se reposait juste, alors il s'était installé sur le canapé, un libre en mains. Il bouquinait donc tranquillement quand un bruit sourd venant de la chambre fit bouger la porte. Haussant un sourcil, il s'approcha, surprit d'entendre la voix d'Alexander à l'intérieur, repérant aussi son prénom. Inquiet en entendant les cris d'appel à l'aide, Matthew entra dans la pièce, et fut presque prêt à repartir en voyant la scène.

« Tu m'appelles parce que tu te fais attaquer par Cole ? » plaisanta-t-il avant de remarquer l'état dans lequel semblait être son ami. Cela faisait quelques temps qu'ils n'étaient plus aussi proche, et ce n'était pas seulement à cause des malheurs qui survenaient dans leur groupe. Matthew devait bien avouer que voir l'homme que vous aimez avec quelqu'un d'autre, ça faisait toujours un petit peu mal. Alors il avait tenté de mettre un peu ses distances, même si c'était toujours difficile. Mais avec les événements de ces derniers temps, le petit plus et le seul d'ailleurs, était qu'Alexander ne devait pas se poser trop de questions, ou du moins il n'en faisait pas état à Matthew. « Tu te sens pas bien ? » demanda-t-il alors, s'approchant rapidement de son ami qui ne semblait pas pouvoir bouger du tout. Le voyant, Matthew ne put s'empêcher de déglutir : rien qu'en jetant un coup d’œil à sa condition physique, il pouvait se faire une petite idée sur ce qu'il se passait. Avait-il été mordu ? Ou était-ce la même maladie qu'Iris ? Le problème, c'était qu'avec la jeune femme, ça avait été plus simple : étant déjà mordue, elle ne craignait rien de ce côté là... Mais Alexander, lui, était encore humain...
code by exordium.


   

_________________
I AM THE MASTER OF MY FATE AND THE CAPTAIN OF MY SOUL ✽

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
 
Loneliness is a true illness - Ft. BW
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» True Blood
» Let your love come true
» True blood.
» Caly & Jayden ♥ True love never dies? (FINI)
» [[??]] True Legend [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: