AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 23/10/2016
» messages : 481
» points : 756
» avatar : Rahul Kohli
» crédits : Blossom & Exordium
» multicomptes : Cupidon, Kjell, Iris & Amethyst

» pouvoir : Régénération cellulaire.
» appartenance : Ancien leader du Squad. Vient de rejoindre Whistable.
MessageSujet: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Dim 3 Sep - 18:34

La maladie se répandait au sein du camp comme une traînée de poudre. Suraj n’était pas un médecin débutant, il savait que les conditions de vie du camp aidaient à la propagation du virus. La promiscuité, le manque d’hygiène, le peu de traitement disponible. Du coup, même avec toute la bonne volonté dont il faisait preuve, il ne pouvait pas soigner correctement ses patients. Il avait besoin de matériel, il avait besoin de médicaments. Il était à peine remis de sa propre descente en enfer, alors gérer cette crise médicale, c’était une réelle épreuve. Surtout que le petit-ami de son fils était dans le lot des malades. Même si son état s’améliorait. C’était clairement un sale moment au camp. La vie de château n’avait rien de très féérique en de telles conditions. Et Suraj s’inquiétait pour Oscar. Il passait trop de temps proches des malades, tout comme Ian qui tenait à l’aider. Seulement, ni l’un ni l’autre n’avait une mutation comme la sienne qui les protégeait un temps soit peu. Et puis, Suraj avait été au contact de ces maladies depuis plus longtemps, il avait déjà fait ses anti-corps. Il savait comment se protéger. Bref.

Il avait demandé audience auprès de la chef du camps pour obtenir le droit de faire une excursion hors du camp pour trouver le matériel qui lui était nécessaire. Il n’y avait plus beaucoup de gens volontaires pour sortir vu l’état du camps. Mais, on lui dit de partir avec Coleen. Il avait croisé la demoiselle plus d’une fois, sans vraiment lui parler. Il n’en avait pas ressenti le besoin. Il croisait beaucoup de monde sans vraiment dépasser les politesses d’usage. Là, ils allaient devoir bosser ensemble. Cela crée forcément des liens. Il avait récupérer de quoi transporter ce dont il avait besoin, et reconstitué un équipement décent, on lui avait prêté un pistolet pour l’occasion, mais c’était surtout du couteau qu’il aurait besoin sans doute.

Il s’avança vers la jeune femme, un air neutre sur son visage, il força un peu pour sourire. Même si cela lui coûtait depuis quelques semaines. Il n’y avait guère que Ian qui le faisait sourire vraiment. Oscar le faisait plutôt pleurer à le rejeter perpétuellement.

Bonjour, il paraît qu’on va chercher de quoi soigner tout le monde ensemble. Tu saurais si il y a une maison de retraite par ici ? Ce sera moins pris d’assaut qu’un hôpitâl. Ils devraient avoir ce qu’il nous faut. J’ai besoin de perfusions de glucose, de paracétamol, et d’antibiotiques. Tu sais où trouver ça ? On m’a dit que tu étais du coin… Coleen, n’est-ce pas ? Moi, c’est Suraj.

On avait du lui dire son prénom, mais il ne tenait pas à être un goujat.

Tu as un ami à l’infirmerie, n’est-ce pas ? Cupidon ? Je me trompe. C’est pour cela que tu es volontaire ? Tu sais, son état s’améliore ces dernières heures, il est plus costaud qu’il n’en a l’air.

_________________

Everyone I know
Goes away
in the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t172-suraj-healer-by-v
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 18/09/2016
» messages : 3256
» points : 4197
» avatar : Alexandra Daddario
» crédits : Angie (vava), Niniel (sign)
» multicomptes : Elias, James & Aerin
» pouvoir : Voix de sirène
» appartenance : Whitstable Castle
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Dim 3 Sep - 22:44



Medecine can't heal everything
Suraj - Coleen
Les jours passaient et se ressemblaient tous pour Coleen qui déprimait clairement. Ça n'avait jamais été son genre jusque là et elle s'était même moquée bien souvent des filles qui se morfondaient dans leur coin à cause d'un type et voilà qu'elle se mettait à faire de même. Elle était même pire que toutes ces dindes dont elle s'était tant foutu parce qu'elle poussait le vice à pleurer dès qu'elle était seule alors qu'il y avait bien d'autres problèmes en ce bas monde pour l'occuper. A commencer par les zombies bien sûr mais surtout, plus récemment, par l'état de santé de Cupidon. Il était l'un des rares dont elle se préoccupait vraiment et il était malade, au plus mal, et elle ne savait que faire pour l'aider. Le pire, et elle avait vraiment l'impression d'être horrible quand elle en prenait conscience, c'est que cette maladie lui apparaissait à elle comme une bouffée d'oxygène. A se soucier de la santé du jeune homme, elle pensait un peu moins à ses problèmes à elle. Il n'empêche qu'elle passait tout le temps qu'elle était au camp à son chevet et que, lorsqu'elle le quittait, elle s'empressait de filer en ville, peu importe pour quelle mission. Tout plutôt que d'avoir à faire la conversation avec les gens, tout plutôt que de risquer de croiser son bourreau personnel. Et si elle-même ne se sentait pas toujours très bien - maux de tête, nausée, et surtout bouffées de chaleur, elle n'y prêtait guère attention. Au pire, de toute façon, que pouvait-il bien arriver ? Si elle tombait malade, ne serait-ce pas là une solution comme une autre pour arrêter de souffrir ? En tout cas, elle était d'une humeur de chien quand on lui signifiait qu'elle devait aller chercher des médicaments avec quelqu'un. Peu importe qui c'était, elle aurait clairement préféré y aller seule.

"Ouai, y'en a une vers Herne Bay. Avec la mer à proximité, il parait que les vieux s'y sentaient bien."

Putain, si seulement elle ne transpirait pas autant, elle aurait peut-être réussi à être plus aimable - encore qu'elle n'avait aucune envie de faire des efforts - mais là, avec le marteau qui tambourinait dans son crâne, elle aurait juste voulu qu'on lui foute la paix. S'allonger et dormir, ouai, ça, c'aurait été un bon plan. Elle rassembla pourtant ses affaires, sans rajouter un mot, s'assurant que son flingue était chargé et que le silencieux y était bien vissé. Elle fourra dans son sac une matraque électrique et les couteaux de fortune qu'elle avait ramassés à la mairie, uns bouteille d'eau et sa lampe de poche. Sans électricité, ça pouvait être utile pour fouiller un bâtiment, on n'était jamais trop prudent.

"C'est ça oui. Tant mieux s'il retrouve des forces." marmonna-t-elle aux nouvelles que lui donnait Suraj.

N'allez pas croire qu'elle n'était pas ravie d'apprendre que Cupidon semblait aller mieux, c'était juste que ce n'était pas sa seule motivation à quitter le camp mais qu'elle n'avait aucune envie de se confier à son coéquipier du jour. Ils ne se connaissaient pas. A peine se disaient-ils bonjour quand ils se croisaient depuis qu'il avait rejoint le camp alors Coleen n'était pas prête de s'épancher sur sa vie auprès de lui. De toute façon, ce qu'on lui demandait, c'était d'assurer sa sécurité pendant qu'il ramenait ce qui était nécessaire à la santé des réfugiés, non ? En somme, elle était le garde du corps, celle dont on pourrait se passer sans problème si quelque chose tournait mal alors que, le toubib, fallait qu'il revienne indemne à bon port. Pour ça, pas besoin de faire la causette !

"On y va ?"

Plus vite ils en auraient fini, plus tôt elle pourrait aller se coucher et faire taire ce terrible mal de crâne qui lui vrillait les tempes.
egotrip

_________________

All is fair in love and war


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t68-coleen-callaghan#1
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 23/10/2016
» messages : 481
» points : 756
» avatar : Rahul Kohli
» crédits : Blossom & Exordium
» multicomptes : Cupidon, Kjell, Iris & Amethyst

» pouvoir : Régénération cellulaire.
» appartenance : Ancien leader du Squad. Vient de rejoindre Whistable.
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Dim 10 Sep - 18:04

Il ne savait pas ce qu’il avait fait à cette demoiselle, mais elle semblait incroyablement froide. De mauvaise humeur. Sans doute qu’elle préférait travailler en solo ? Sans doute. Ou alors il avait fait quelque chose qui lui déplaisait ? Peut-être. Il n’était pas très doué pour se sociabiliser. Il avait pu dire quelque chose qui lui avait déplu, sans même qu’il s’en souvienne. Peut-être. Mais du coup, cela rendait la situation tendue. Il n’aimait pas vraiment ce genre de tension inutile. Il aurait aimé comprendre et désamorcer ce qui n’allait pas.

Alors, je veux bien que tu nous amènes dans cette maison de retraite.” dit-il calme, d’un ton neutre.

Il ne tenait pas envenimer les choses. Il lui faisait confiance. On lui avait assuré qu’elle connaissait la ville comme sa poche. Elle saurait leur trouver un bon endroit pour leurs recherches. C’était son espoir du moins. Ils avaient vraiment besoin de tout ce matériel médical. C’était dans ces moments-là qu’il aurait aimé soigner les autres au lieu de se régénérer. Sans doute qu’il se serait épuisé pour soigner tout le monde, mais au moins, la situation n’aurait pas été si compliquée.

Oui… C’est une bonne chose, Cupidon est un élément important ici, il est apprécié. Ce qui est compréhensible.

C’était un garçon agréable, poli, souriant. Il était content qu’Oscar ait trouvé un garçon pareil au coeur de l’apocalypse. Et même s’ils ne lui avaient pas parler de leur relation, il était heureux pour son fils. Il espérait que leur amour les aiderait à affronter la dureté de la réalité. Il suivit la belle jusqu’à la voiture, et monta côté passager. Il n’avait jamais été un as de la conduite, il valait mieux qu’elle s’en occupe.

Une fois la voiture démarrée, il pose son regard sur la conductrice. Elle a l’air en nage. Il ne fait pourtant pas si chaud. Il fronce un peu les sourcils. Il la gêne au point qu’elle soit pleine de sueur ? Il y avait quelque chose qui clochait. Elle avait l’air un peu fiévreuse. Mais elle n’était pas inconsciente au point de sortir du camp en étant malade tout de même ?

C’est ma présence qui t’es  aussi insupportable ?” demanda-t-il finalement. “Tu n’as pas l’air bien, je me trompe ?

Assez difficile de duper un médecin expérimenté sur son état. Mais ça n’augurait rien de bon pour leur mission. On lui avait promis un guide en bonne santé, pas une personne dont il allait devoir gérer la santé. Il espérait qu’il faisait une erreur de déduction. Il espérait qu’on le déteste juste au plus au point.

Si j’ai fait quelque chose qui t’as heurté par le passé, je m’en excuse.” dit-il sincère, toujours aussi calme.

_________________

Everyone I know
Goes away
in the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t172-suraj-healer-by-v
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 18/09/2016
» messages : 3256
» points : 4197
» avatar : Alexandra Daddario
» crédits : Angie (vava), Niniel (sign)
» multicomptes : Elias, James & Aerin
» pouvoir : Voix de sirène
» appartenance : Whitstable Castle
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Mar 3 Oct - 23:57



Medecine can't heal everything
Suraj - Coleen
Coleen ne sentait vraiment pas cette mission et c'était peu dire. Non qu'elle avait quelque chose à reprocher au médecin mais se coltiner un coéquipier, ça ne lui plaisait pas. Et encore moins quand il s'agissait de quelqu'un qu'elle aurait certainement du mal à flouer sur son propre état. Elle ne voulait pas qu'on s'occupe d'elle, elle voulait qu'on lui foute simplement la paix. Rien ne lui semblait valoir de la peine si ce n'est la santé de ceux pour qui elle s'inquiétait et vu que Cupidon guérissait petit à petit et que Cheyenne n'était pas malade, ça lui suffisait amplement. Même si, comme pour tous les autres, elle se contentait de rester à distance, s'assurant simplement qu'ils étaient en sécurité. Pas comme s'ils s'en étaient rendu compte de toute façon... le blondinet était bien trop malade pour se préoccuper d'elle, le brun gérait comme il le pouvait son deuil, elle n'était donc pas son souci principal. Elle, elle était juste pathétique et le savoir ne l'aidait pas pour autant à être moins malheureuse. Tout comme le fait que le doc se sentait obligé de faire la conversation l'agaçait un peu plus. Enfin, pour sa défense, il semblait apprécier sincèrement Cupidon, un bon point pour lui.

Toujours est-il qu'elle conduisit rapidement son partenaire du jour à la voiture garée devant le château. Elle s'y installa aussitôt, autant pour démarrer au plus vite que parce qu'elle se sentait prise de vertiges. Le moteur ronfla en quelques secondes et elle les mit sur la route de la maison de retraite dont elle avait parlé, se concentrant uniquement sur la route pour tenter d'oublier le fait qu'elle se sentait mal. Elle n'était pas stupide, elle savait pertinemment qu'elle avait choppé le truc qui avait mis au tapis son ami et si, jusque là, elle avait fait illusion, elle doutait de pouvoir tenir encore longtemps. Surtout qu'elle sentait le regard perçant du médecin sur elle alors que le silence s'était fait entre eux. Si elle n'avait pas eu si mal au crâne, elle aurait peut-être tenté de faire la conversation histoire de faire diversion mais elle ne s'en sentait pas le courage. Elle avait froid, la chair de poule. Bref, elle ne respirait pas la grande forme et y'avait pas besoin d'être un toubib de génie pour s'en rendre compte.

"J'ai rien contre vous. Je préfère juste bosser seule. Et je vais très bien. On va dire que c'est le stress d'être responsable de la sécurité du médecin de la communauté. Vous êtes bien plus précieux que les médicaments qu'on va chercher... alors que ce soit clair avant d'arriver à destination.... si je vous dis de fuir, même si ça sous-entend de me laisser derrière, vous le faites sans discuter."

Avec un peu de chance, sa tirade lui ferait penser à autre chose qu'à son état de santé et aux frissons qui la parcourraient et qu'il ne manquerait pas de voir s'il continuait de la dévisager ainsi. A elle, ça lui permettait aussi d'esquiver ses questions. Elle n'avait rien contre lui, elle n'était juste pas d'humeur et pas en état. Pourquoi avait-il fallu qu'on lui mette un coéquipier ? Elle savait bien que sortir alors qu'elle était malade, c'était se mettre en danger mais elle assumait parfaitement. Par contre, il était hors de question qu'elle soit la responsable d'un accident d'un autre. Putain, ça faisait vraiment chier et peut-être qu'elle aurait dû l'ouvrir avant. Sauf que ça aurait voulu dire quarantaine et comment aurait-elle pu ensuite éviter les gens en étant restreinte à rester enfermée ?
egotrip

_________________

All is fair in love and war


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t68-coleen-callaghan#1
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 23/10/2016
» messages : 481
» points : 756
» avatar : Rahul Kohli
» crédits : Blossom & Exordium
» multicomptes : Cupidon, Kjell, Iris & Amethyst

» pouvoir : Régénération cellulaire.
» appartenance : Ancien leader du Squad. Vient de rejoindre Whistable.
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Dim 15 Oct - 21:01

Le regard sombre du médecin ne quittait que peu la jeune femme. Il tentait de la décrypter. Il n’avait jamais été très doué pour comprendre les femmes. Encore moins que les hommes, c’est pour dire. Sa femme lui avait souvent reproché de ne rien comprendre. Une fois de plus, il avait l’impression d’être face à une énigme, mais il y avait des éléments, des symptômes tangibles là. Il remarquait bien la sueur qui perlait sur son front alors qu’il ne faisait pas chaud au point de suer ainsi. Sa fébrilité. Elle lui cachait quelque chose. Il en était certain. Elle était sans doute elle aussi malade. Si c’était le cas, alors venir avec lui, c’était aussi stupide que courageux, mais surtout absolument inconscient. Mais serait-il capable de la blâmer ? N’aurait-il pas fait pareil ? Il détourna donc le regard, pas dupe pour autant.

Je comprends. Par contre, n’essaie pas de me faire croire que tu vas bien. Je ne suis pas aveugle, et j’ai vingt ans de diagnostics derrière moi…” se contenta-t-il d’un ton calme, presque apaisé malgré la situation.

Il n’était pas sûr par contre de pouvoir suivre ses directives. Alors il prit le temps de peser ses mots. Parce qu’il ne tenait pas non plus à se la mettre à dos maintenant qu’ils étaient en route pour quelque chose de périlleux. Il eut un léger soupir, et finit par reprendre de sa voix grave et calme.

Tu sais, j’ai abandonné trop de gens pour que cette fois j’accepte ce que tu dis, ok ? On est parti à deux, on revient à deux. De toutes façons, j’ai pas besoin de protection, je sais me défendre seul, et j’encaisse mieux que les autres, alors, on combat ensemble, t’es pas seul. Je suis médecin, mais j’ai aussi servi dans l’armée. Donc… Les zombies nous auront pas, Coleen.

Il lui sourit légèrement.

Et à notre retour, tu viendras te faire soigner.

Son ton est sans appel. Il ne la laissera pas filer. Mais d’abord, ils devaient trouver les médicaments et faire tout ce qu’ils avaient à faire pour le camp. Ils devaient y arriver. Parce que le camp comptait sur eux. Et puis, un échec de plus sur sa longue liste, ça ferait un peu trop. Il laissa la demoiselle conduire et quand ils furent à bon port, il attendit une seconde avant de descendre, et lança à la belle.

Joue pas au héros. Je veux pas ramener un cadavre. Je ferai de même.

Maintenant, il devait la suivre. Et ensemble, ils allaient s’en sortir.

_________________

Everyone I know
Goes away
in the end
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t172-suraj-healer-by-v
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 18/09/2016
» messages : 3256
» points : 4197
» avatar : Alexandra Daddario
» crédits : Angie (vava), Niniel (sign)
» multicomptes : Elias, James & Aerin
» pouvoir : Voix de sirène
» appartenance : Whitstable Castle
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    Mar 17 Oct - 23:44



Medecine can't heal everything
Suraj - Coleen
Sans surprise, le doc avait vu clair sur l'état de santé de Coleen mais heureusement, pour lui comme pour elle, il se passa de lui faire la morale. De toute façon, elle en aurait rien eu à faire. Avec ou sans lui, elle s'était engagée à ramener des médicaments au camp et elle comptait bien tenir parole. Sans lui, d'ailleurs, ç'aurait été bien plus simple mais bon, elle pouvait ruminer autant qu'elle le voulait, les faits étaient là et elle n'avait pas le choix. Elle aurait pu tomber sur bien pire, c'était déjà ça mais s'il comptait vraiment qu'elle vienne se faire soigner ensuite, il se fourrait le doigt dans l’œil. Et bien profond. Il était hors de question qu'elle reste alitée surtout en sachant comment ça fonctionnait dans le château. Le moindre malade n'avait pas mis l'ombre de son orteil dans l'infirmerie que tous les survivants savaient déjà qu'il y était. Il faut dire qu'il n'y avait plus grand chose pour se distraire alors les rumeurs et les potins avaient la part belle pour tromper l'ennui et la routine des survivants. Une façon, en quelque sorte, d'oublier la dure réalité. En tout cas, la jeune femme n'avait pas passé des semaines à fuir tout le monde pour se retrouver dans un tel guet-apens, hors de question. De toute façon, elle disparaitrait aussitôt qu'ils seraient de retour au château et personne ne se soucierait de son état de santé. Tant qu'elle ne contaminait personne, c'était bien là le principal et quoi de mieux, pour s'en assurer, que de rester à l'écart de tous ? Sa logique était imparable, elle en était sûre. Pour autant, elle la garda pour elle, bien résolue à ne pas argumenter avant d'être arrivé au bout de la mission. C'était déjà bien assez pénible comme ça avec la douleur qui lui vrillait la tête.

"Tant mieux si vous savez vous défendre, ça rendra les choses plus simples. N'empêche que la grandeur d'âme, gardez-la plutôt pour sauver tous les gens du château. Faut être pragmatique au milieu de tout ça... un médecin, c'est vital alors que... bref, vous m'avez comprise." dit-elle avant de garer la voiture et de couper le contact.

Inutile d'argumenter plus, elle voyait bien qu'ils ne tomberaient pas d'accord à moins de se retrouver dans la situation qui exigeait une décision. Et à ce moment-là, Coleen espérait sincèrement que ses mots trouveraient leur chemin dans l'esprit du médecin pour qu'il fasse ce qui devait être fait. Et ce n'était pas là chercher à être une héroïne, au contraire. Elle s'en sortirait bien mieux seule mais pas si elle devait s'assurer qu'il ne lui arrivait rien à lui. Elle le conduisit donc vers la maison de retraite, arme à la main. Elle n'était pas aussi alerte qu'elle l'aurait pensé, loin de là. Pour être exacte, elle se trainait et sa vision n'était pas au top. La fièvre la diminuait bien plus qu'elle ne l'aurait cru mais, avec un peu de chance, ils ne croiseraient pas d'indésirables. Le bâtiment ne semblait pas avoir trop souffert de l'Apocalypse. A dire vrai, pour la jeune femme, il ressemblait à ce qu'il avait toujours été : un brin sinistre, il faut le dire, mais c'était certainement parce qu'elle avait toujours vu ça comme une sorte de mouroir. Le genre d'endroit qui ne débordait pas de vie, loin de là. Alors à présent que tous ses occupants avaient disparu - peu importe comment - ça ne changeait pas tant les choses. Sauf que ce que la jeune femme n'avait pas anticipé, en raison de son état fiévreux, c'est que certains occupants avaient été contaminés et n'avaient pas quitté les lieux. Après tout, ils avaient une réserve de nourriture peu alerte dans le coin. La mission s'avérait bien plus compliquée que prévue...
egotrip

_________________

All is fair in love and war


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t68-coleen-callaghan#1
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: [Mi-juillet] Medecine can't heal everything.    

Revenir en haut Aller en bas
 
[Mi-juillet] Medecine can't heal everything.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Club de medecine
» Recensement juillet 2010
» Une vraie guerre - Paintball - 2 juillet 2011
» Manifestation FL, le 15 Juillet prochain
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: