AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Our world is slowly dying // Ryan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/08/2017
» messages : 29
» points : 96
» avatar : Harry Shum Jr
» multicomptes : //

MessageSujet: Our world is slowly dying // Ryan   Jeu 24 Aoû - 0:58

The DamnedOur world is slowly dying

' All by myself, Don't want to be, All by myself anymooooooooorrrrreee '


Les paroles de la célèbre chanson de Céline Dion résonnaient dans sa tête depuis près d'une semaine. Même s'il aimait bien la chanteuse, il commençait à en avoir assez, vu qu'il ne connaissait que cette phrase en fait... Il en était arrivé au point où se cogner la tête contre un mur en espérant que le choc lui ferait oublier cette chanson semblait comme une bonne idée. Mais il devait bien reconnaitre que ce refrain représentait parfaitement son état d'esprit actuel. Il était las d'être seul. Il n'avait personne à qui parler, personne pour l'empêcher de se morfondre, personne pour l'aider à avancer. Il n'était pas une créature solitaire, il avait besoin de savoir qu'il y avait des gens autour de lui. Mais au vu de la situation actuelle, être seul n'était peut-être pas si terrible que ça. Au moins il n'était pas cerné de zombies, c'était déjà ça.

Avec un soupir, il se retourna dans son lit. Enfin, dans la couchette qui lui servait de lit pour la nuit. Après avoir perdu son groupe, il avait erré dans la campagne pendant plusieurs jours avant de tomber sur la voix ferrée. N'ayant aucun sens de l'orientation en général, et encore moins lorsqu'il était livré à lui même sans même une carte ou un repère, il avait décidé de suivre les rails. Après tout, si tous les chemins menaient à Rome, toutes les voix ferrées menaient à une gare. L'idée était pleine de bon sens et il l'avait donc suivie. Il avait eu la chance de ne croiser que quelques zombies solitaires sur son chemin et avait pu facilement les éviter. Et donc après plusieurs jours de marches, il était enfin arrivé à la gare de Canterbury -comme l'indiquait le panneau.

Il avait espérer trouver d'autres personnes dans la gare. Peut être même une gare fermée et protégée des zombies, mais cela n'avait malheureusement pas été le cas. Il fallait bien avouer que les grandes baies vitrées n'étaient pas choses aisées à défendre. La gare avait été laissée à l'abandon, ce qui était compréhensible. Mais dans son infortune Maksim avait tout de même un peu de chance. Les distributeurs en tout genre n'avaient pas encore été totalement vidé, si bien qu'il avait au moins pu remplir son sac à dos de gateaux, de chips et soda. Ce n'était pas le régime alimentaire idéal, mais dans de telles circonstances il ne pouvait pas se permettre de faire le difficile. Ses provisions s'amenuisaient et il ne savait pas quand il retrouverait de quoi manger.

Après un examen des lieux, il s'était rendu compte qu'il n'y avait aucun zombie dans les environs et avait donc décidé de profiter de la sécurité relative d'un wagon de train pour se reposer quelques temps. Il était difficile de dormir correctement lorsque l'on se trouvait en pleine campagne. Il n'avait jamais réussi à dormir plus de quelques heures à la suite, le moindre bruit le réveillant en sursaut. Dans les régions boisées, il grimpait dans un arbre -merci Katniss pour l'ewemple- mais même ainsi, l'équilibre préquaire n'aidait pas à trouver le sommeil. Il espérait donc pouvoir enfin dormir plus de 2h et recharger ses batteries.

C'est sur un dernier 'Animooooorrrrrrreeeeeee' de la star internationale, que Morphée se pencha enfin sur lui et l'emporta dans ses bras.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t776-maksim-harper
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/07/2017
» messages : 416
» points : 734
» avatar : Matthew Daddario
» crédits : nephilim (avatar) justayne (signa)
» multicomptes : Kyle & Nathaniel

» pouvoir : bouclier
» appartenance : Whitstable Castle
MessageSujet: Re: Our world is slowly dying // Ryan   Dim 27 Aoû - 4:27



Our world is slowly dyingMaksim & Ryan Merde. Merde. Merde. Ils étaient nombreux, ces cadavres ambulants, trop nombreux. Ryan était en train de courir comme un idiot pour tenter d’échapper à la horde de zombies sur laquelle il était malencontreusement tombé. Certes, ces créatures étaient lentes, mais en grand nombre, elles pouvaient vraiment être effrayantes et causer beaucoup de dégâts. Or, le jeune homme ne tenait pas vraiment à leur servir de repas. Il s’était déjà fait mordre une fois et ça lui avait largement suffi. Il aurait même préféré s’en passer, même s’il avait développé un don plutôt utile. Enfin…utile pendant quelques secondes avant qu’il ne manque de s’écrouler, totalement épuisé. Il devait encore apprendre à mieux contrôler ce…pouvoir. Mais évidemment, c’était bien la dernière de ses priorités à cet instant. Comment diable s’était-il fourré dans une telle merde, déjà ? Ah oui. Il avait voulu faire une petite escapade en ville pour essayer de dégoter quelques vivres et autres trucs utiles. Il avait commencé à fouiller les magasins sur son chemin, tout en tentant de rester discret. C’était sans compter sur un groupe de survivants sans scrupules sur lequel il était tombé dans l’un des bâtiments déjà largement pillés. Ils avaient voulu s’en prendre à lui pour le dépouiller de ses maigres possessions lorsqu’un zombie était sorti de l’arrière-boutique, comme une fleur. Une fleur putride, répugnante et puante.

L’un des types paniqua et tira un beau coup de feu sur le zombie. Un coup de feu qui retentit dans le silence qui régnait dans la ville, attirant tous les zombies des alentours. Quel idiot ! A peine quelques secondes plus tard, les premiers zombies étaient entrés dans la boutique. Ryan profita de la confusion générale pour s’enfuir, mais il était déjà trop tard. La horde était en marche et la horde semblait s’être mise en tête de le bouffer. Voilà pourquoi il courait comme un dératé vers la gare. Il n’était pas à Canterbury depuis très longtemps et ne connaissait donc pas encore très bien les environs, mais à cet instant, ça n’avait aucune importance. Il espérait juste pouvoir se réfugier dans cette gare et attendre que la horde passe son chemin. Il croisa les doigts pour qu’une autre horde ne l’attende pas à l’intérieur. Il tenta d’ouvrir les portes principales, mais elles semblaient bloquées de l’intérieur. Y avait-il quelqu’un de l’autre côté ? N’ayant pas le temps de réfléchir, Ryan contourna le bâtiment jusqu’à arriver au niveau des quais. Repérant un train, il bondit à l’intérieur et entra dans le premier wagon avant de se planquer entre deux sièges, le temps de reprendre son souffle. Le silence régnait. Il ne semblait pas y avoir de zombie dans ce wagon.

Il poussa un petit soupir de soulagement, puis se redressa et entreprit d’avancer dans le train en question, restant toutefois sur ses gardes. Il vérifia s’il n’y avait rien de récupérable dans le train en passant, mais le sol de ce dernier était surtout jonché de déchets en tout genre. Puis, en arrivant dans la prochaine voiture, il se figea. Il n’était pas seul. Il y avait quelqu’un d’autre, allongé sur une banquette, un peu plus loin. Un zombie ? Un mort ? Ou un vivant ? Ryan avança prudemment, son couteau en main. Si c’était un zombie, il lui suffirait de lui planter sa lame dans le crâne avant qu’il n’ait eu le temps de se relever. Alors qu’il avançait, il crut entendre du bruit dehors. Secouant la tête, il tenta de se concentrer uniquement sur la silhouette toujours allongée. Il arriva finalement à sa hauteur et se figea. Il connaissait cet homme. Bon sang, il le connaissait ! C’était un client régulier de son bar, à Londres. Il s’en souvenait parfaitement puisque cet homme lui avait tapé dans l’œil et il avait toujours aimé discuter avec lui. Qu’est-ce qu’il faisait là ? Ryan fronça les sourcils et l’observa un instant, toujours immobile. Sa poitrine se soulevait régulièrement. Il était donc vivant ! Au même moment, il entendit un grognement de zombie non loin de là. Il se pencha vers la vitre la plus proche et jeta un œil dehors. Merde ! Tout un groupe de zombies était sur le point d’entrer dans le train !

N'hésitant pas une seconde, il se précipita vers le beau au bois dormant et le secoua sans ménagement, quitte à lui filer la frousse de sa vie. « Debout ! Faut qu’on déguerpisse ! » Il y avait quand même mieux comme réveil. Malgré la situation, Ryan ne put s’empêcher d’adresser un petit sourire à l’autre homme, sans doute totalement paumé.
« Content de te revoir, au fait ! » Il était sincère. Même s’il aurait préféré que ça se fasse dans d’autres circonstances. « Y a tout un groupe de zombies dehors. Ils vont pas tarder à nous repérer. Alors ton petit somme, tu le feras ailleurs ! »



© Justayne

_________________


FamilyLike branches on a tree, we all grow in different directions, yet our roots remain the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t749-ryan-family-means
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/08/2017
» messages : 29
» points : 96
» avatar : Harry Shum Jr
» multicomptes : //

MessageSujet: Re: Our world is slowly dying // Ryan   Sam 9 Sep - 1:34

The DamnedOur world is slowly dying

Depuis qu'il était devenu mannequin il avait pris l'habitude de dormir un peu partout, un peu n'importe comment. Les journées pouvaient parfois être très longues et faire une petite sieste posé dans un fauteuil ou à même le sol dans le coin d'une pièce /ça c'était surtout à ses débuts en fait/ était ce qui permettait de tenir. C'était assez difficile d'enchaîner un voyage de 12h en avion suivi d'une séance photo et d'une soirée sans ces quelques instants de repos pris à droite à gauche. De ce fait, être réveillé abruptement ne lui était pas inconnu. Mais cette fois-ci sa fatigue était telle qu'il émergea difficilement de ce sommeil dont il avait tant besoin. Et ses paroles traduisaient bien le brouillard qui flottait encore dans son cerveau engourdi.

« Je-quoi ? J'suis debout. J'ai pas mangé le cookie, s'pas vrai... »

Un regard embrumé dirigé vers celui qui venait de le réveiller lui indiqua rapidement qu'il ne s'agissait pas d'une histoire de gâteaux. Le visage lui était vaguement familier, mais il n'arrivait pas à le situer. Il fallait dire qu'avec son métier il voyait pas mal de monde passer, il était donc assez difficile de se souvenir de tout le monde. Surtout après un réveil aussi brutal. Apparement l'autre homme se souvenait mieux de lui si on en jugeait par ses paroles.

« Hé ? Euh moi aussi ? »

Il se frotta la tête, ne comprenant toujours pas ce qui se passait. L'autre l'avait réveillé uniquement parce qu'il était content de le voir ? Il aurait pu attendre tout de même ! Et puis le lieu dans lequel il se trouvait lui revint en mémoire lorsqu'il entendit le mot 'zombie'.

« Et merde. Pas moyen de dormir en paix ici ! »

Il ramassa son sac et enfila sa veste; heureusement qu'il avait gardé ses chaussures. Même si ce n'était pas le plus confortable pour dormir, dans les situations d'urgence /comme celle-ci/ c'était bien plus pratique. Il aurait le temps de se faire manger trois fois avant d'avoir nouer ses lacets s'il s'amusait à retirer ses chaussures à chaque fois. Enfin bref, invasion de zombie imminente. Atteindre une sortie : priorité !

« Tu as vu d'où ils arrivent ? » Un coup d'œil à son nouveau compagnon d'infortune lui indiqua la direction. « Ok. Si on avance de quelques wagons il y aura une sortie sur l'autre côté du train, ils ne devraient pas nous voir. »

Heureusement que le nouvel arrivant l'avait réveillé, sinon il aurait fini en patée pour zombie. Quoique... Il avait vérifié avant de s'allonger que toutes les portes étaient fermées, si le brun n'était pas entré dans le train les zombies ne l'auraient pas suivi... Enfin, il n'avait pas de quoi lui en vouloir. Et puis dans le capharnaum qu'était devenu sa vie depuis quelques mois, avoir un visage souriant devant lui était presque devenu un luxe. L'idéal serait tout de même d'avoir un nom à associer à ce visage, mais ça pourrait attendre qu'ils ne soient plus sur le point de se faire manger par un groupe de morts-vivants.

« Je passe devant, suis moi. » Après un coup d'œil derrière lui pour être certain qu'il était suivi /en même temps, à moins de faire demi tour et de se jeter dans la gueule des zombies, il n'y avait pas trop d'autres possibilités/ Maksim avança rapidement jusqu'à la sortie qu'il avait repéré plus tôt. Ça aurait été plutôt gênant pour leur survie de tomber sur un autre groupe de zombies, mais heureusement la zone semblait être déserte, ce qui leur permit de descendre du train sans problème.

« On devrait fermer la porte pour les empêcher de descendre derrière nous. Comment ça se bloque ce truc ? » Un bout de métal sur les rails attira son attention et il s'en empara, bien décidé à l'enfoncer dans le mécanisme de fermeture et ainsi bloquer la porte. Ils n'avaient plus beaucoup de temps à en juger par les bruits provenant de l'intérieur du train et qui se rapprochaient dangereusement d'eux.





© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t776-maksim-harper
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/07/2017
» messages : 416
» points : 734
» avatar : Matthew Daddario
» crédits : nephilim (avatar) justayne (signa)
» multicomptes : Kyle & Nathaniel

» pouvoir : bouclier
» appartenance : Whitstable Castle
MessageSujet: Re: Our world is slowly dying // Ryan   Sam 14 Oct - 4:46



Our world is slowly dyingMaksim & Ryan Bien. Il avait réussi à réveiller la Belle au Bois Dormant - ou le Beau au Bois Dormand, en l'occurrence. Ce dernier semblait perdu, ce qui était sans doute légitime. Néanmoins, vu sa réaction, Ryan devina qu'il ne se souvenait pas de lui. Bon sang. Pourquoi perdait-il son temps à ressentir de la déception alors qu'une horde de zombies n'était pas loin ? En même temps, il se souvenait très bien avoir vu plusieurs fois ce homme dans son bar et lui avoir parlé, parfois même assez longuement, de tout et de rien. Ressaisis-toi, Ryan ! Ce n'est pas le moment ! Ils auraient tout le temps de discuter une fois en sécurité. Même si ce mot était assez relatif ces jours-ci. Y avait-il seulement encore un endroit parfaitement sûr ? Sans doute que non. Mais s'ils parvenaient au moins à s'éloigner des zombies, ce serait une victoire en soi. "C'est moi qui ai mangé le cookie. Je plaide coupable !" Non mais il était sérieux ? En même temps, il ne pouvait pas juste faire comme s'il n'avait rien entendu et tant pis si l'autre le prenait pour un fou. Retrouvant toute sa concentration, il guetta le moindre bruit en attendant que son compagnon d'infortune - qui se retrouvait un peu dans cette situation à cause de lui, même s'il n'avait certainement pas mené les zombies vers lui sciemment - rassemble ses affaires.

Il se mit donc à suivre le jeune homme, tout en imaginant bêtement à quoi ressemblait ce train avant. Circulant sur les rails, les passagers bercés au rythme du train, des enfants qui riaient ou pleuraient, des parents exaspérés, un homme d'affaires qui pianotait sur son ordinateur pour terminer un dossier...Ryan secoua la tête. C'était l'ancienne époque. Une époque désormais révolue. Une époque qu'ils ne revivraient jamais. Et ce n'était certainement pas le moment de se laisser submerger par la nostalgie. Peut-être était-ce l'effet de ce jeune homme ? Un visage du passé...ce passé qui lui manquait chaque jour. Une nouvelle fois, il tenta de chasser ces pensées de son esprit et descendit du train à la suite de son compagnon. Heureusement, le lieu où ils se trouvaient était vide. Rapidement, l'autre bloqua la porte alors que les zombies avaient pénétré dans le train. Voilà qui les ralentirait pendant un bon moment - ou qui les bloquerait carrément dans cette machine pour toujours. Ou jusqu'à ce qu'un malheureux ait la merveilleuse idée de s'aventurer dans ce train. Une fois la porte bloquée, Ryan fit signe au jeune homme de le suivre et ils se mirent à courir vers ce qui semblait être un petit entrepôt près de la gare ou un truc du genre. Après s'être assuré que la voie soit libre, il pénétra à l'intérieur et bloqua la porte derrière eux avant de se laisser glisser au sol, reprenant son souffle.

"Je crois que je m'y habituerai jamais...Bien joué pour la porte, au fait !" Il lui adressa un petit sourire avant de le fixer un instant en silence. Ce n'était pas bizarre du tout, voyons. Pas du tout ! "T'as aucune idée de qui je suis ?" Il fronça les sourcils avant de pousser un petit soupir. "Je tenais un bar à Londres et tu y passais de temps en temps. Attends...laisse-moi essayer de me souvenir de ton prénom..." Il prit un petit air concentré et mit quelques instants à se souvenir, mais il rappela finalement. "Maksim, c'est ça ?" Il sourit de toutes ses dents, trop fier de lui. On aurait presque dit un grand gamin. Il reprit toutefois assez rapidement son sérieux et soupira une nouvelle fois. "Je suis désolé d'avoir mené ces zombies vers toi. Mais pour ma défense...je ne savais pas que t'étais là !" Certes, il ne l'avait pas fait exprès, il ne pouvait pas savoir que quelqu'un avait décidé de dormir dans ce train, mais il ressentait quand même le besoin de s'excuser. "Je suppose qu'on va devoir passer la nuit ici...J'ai récemment intégré une communauté, mais c'est un peu loin et on n'y arriverait pas avant la tombée de la nuit." Et il préférait éviter d'être dehors la nuit. C'était tout de même assez ironique... avant, il adorait la nuit et vivait une grande partie la nuit à cause de son bar. A présent, c'était limite s'il ne se couchait pas avec les poules. Il ouvrit le sac qu'il avait emmené et en sortit une petite bouteille d'eau, puis en but une gorgée avant de la tendre à son compagnon d'infortune. "T'en veux ? Par contre fais gaffe...je suis infecté." Il préférait le dire tout de suite, histoire d'éviter une éventuelle catastrophe.


©️ Justayne

_________________


FamilyLike branches on a tree, we all grow in different directions, yet our roots remain the same.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t749-ryan-family-means
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/08/2017
» messages : 29
» points : 96
» avatar : Harry Shum Jr
» multicomptes : //

MessageSujet: Re: Our world is slowly dying // Ryan   Mer 20 Déc - 22:50

The DamnedOur world is slowly dying

Maintenant que les zombies étaient enfermés et qu'ils ne risquaient plus de se faire manger, Maksim prit le temps de vraiment observer le jeune homme qui venait de lui sauver la vie. Certes, après l'avoir mise en danger, mais ce n'était qu'un détail. Il l'observa quelques instants avant de le suivre en courant vers une sorte de petit entrepôt qui heureusement pour eux était vide et leur permettrait de passer la nuit au calme. Se balader dans la nuit noire avec des zombies rôdant dans les environs aurait été un suicide pur et simple.

Il déposa son sac dans un coin avant de s'asseoir non loin de son sauveur. Le visage qui lui faisait face était vraiment familier, trop pour n'être que quelqu'un de croisé dans la rue. Il accepta le compliment pour son action avec un sourire. «  Et oui, il y a un cerveau sous ce corps d'athlète. Je ne suis pas que beauté. » Un petit silence s'ensuivit, aucune des deux ne sachant vraiment quoi dire dans ce genre de situation. Enfin, c'était le cas de Maksim et il supposait que ce devait être la même chose pour le brun. Il fallait d'ailleurs qu'il songe à lui demander son nom, il ne pouvait décemment pas continuer à l'appeler son 'sauveur' et encore moins à voix haute. Mais avant qu'il puisse poser la question, l'autre reprenait la parole, certainement un peu déçu de ne pas avoir été reconnu. "T'as aucune idée de qui je suis ?" Il se concentra sur le visage du jeune homme, certain de le connaître à présent, mais incapable de l'identifier. C'était assez frustrant en fait. Sa mine déconfite devait traduire son manque de réponse, puisque le jeune homme continua, lui expliquant qu'il tenait un bar à Londres et réussis même à se souvenir de son prénom. Maksim eut enfin l'illumination grâce à ces précisions. « Ah mais oui ! Ryan ! Je me souviens ! »

Il adressa un grand sourire à Ryan, donc, heureux de retrouver quelqu'un qu'il avait connu avant toute cette apocalypse zombiesque. « Désolé, j'ai mis du temps à te remettre, mais je vois tellement de monde en une année et ça fait un moment que je n'ai pas mis les pieds dans ton bar. Ça m'a manqué d'ailleurs. » Il ne mentait pas, ses conversations avec le beau serveur étaient toujours un moment fort agréable. Il aurait aimé partager un peu plus mais son emploi du temps surchargé et ses nombreux voyages n'étaient pas propice à une vie stable, et il s'était toujours refusé d'imposer ça à quelqu'un.

Il leva les mains vers Ryan lorsque celui-ci s'excusa d'avoir mener les zombies à lui. « Non non, t'excuses pas, ce n'était pas de ta faute. Comme tu dis, tu ne pouvais pas savoir que j'étais là, et puis on s'en est sorti indemne, donc pas de soucis. » Il ne voulait pas que le grand brun s'en veuille pour quelque chose qu'il ne pouvait pas contrôler. Chacun tentait de survivre, ils ne pouvait pas s'en vouloir pour cela. Et puis certains l'auraient laissé dormir sans se préoccuper de lui et l'aurait laisser se faire manger par les zombies pour sauver leur peau, ce n'était pas le cas de Ryan.

En entendant parler de communauté, Maksim dressa l'oreille de suite. C'est justement ce qu'il cherchait ! Un lieu où il serait en sécurité et n'aurait pas besoin de courir nuit et jour. Il ne connaissait pas Ryan plus que les quelques conversations qu'ils avaient eu dans son bar et il lui avait toujours semblé être un type bien. Mais l'apocalypse pouvait changer les gens, avant d'accepter de se joindre à un groupe il devait en apprendre un peu plus sur le-dit groupe. Il ne voulait pas devoir obéir aveuglément aux ordres de quelqu'un pour mériter une place dans une communauté. Oh, bien sûr, travailler pour le bien du groupe était logique, tant que le tout était géré correctement. « Si tu as une communauté, qu'est-ce que tu fais dehors alors ? Ce serait bien plus sage de rester en sécurité non ? Ils t'ont envoyé dehors seul ? » Si c'était le cas, il n'était pas certain que se joindre à ce genre de groupe serait une sage décision.

Il accepta la bouteille d'eau que lui tendait Ryan, son sac ne contenant malheureusement que quelques canettes de soda, ce qui lui donnerait encore plus soif. Mais avant de la porter à la bouche, il fronça les sourcils. « Infecté ? Tu es malade ? J'ai quelques médicaments sur moi si tu veux. Un peu de paracétamol, de l'ibuprofen, mais rien de plus fort. » Ayant eu la chance de pouvoir rester caché aussi longtemps dans un appartement, Maksim ne connaissait pas encore tous les dangers de cette nouvelle ère. Ainsi les infections qu'il connaissait n'avaient rien à voir avec ce que Ryan évoquait à présent. « Si tu es blessé j'ai de quoi nettoyer les plaies aussi. J'ai une vraie trousse de premiers soins dans mon sac, courtoisie de ma mère infirmière qui m'a toujours obligé à en emporter une partout avec moi. »







©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t776-maksim-harper
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Our world is slowly dying // Ryan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Our world is slowly dying // Ryan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» See, our world is slowly dying ♗ Faune [délai jusqu'au 19 décembre]
» CNN: Food prices rising across the world
» Bryan Ryan
» Vente Elysien Forge World (GI)
» Rock My World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury :: Canterbury East Station-
Sauter vers: