AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016
» messages : 1028
» points : 906
» avatar : Maurice Sinclair
» crédits : Ilyria, alaska.
» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.

» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.
» appartenance : Indépendant.
MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Mer 8 Nov - 21:53

La question sur sa thèse laisse Kjell légèrement silencieux. Est-ce que ça avait été compliqué ? Pas forcément. Il n’avait pas eu trop de mal. Enfin, ce n’était pas forcément le mot qu’il aurait employé. Il fronça un peu les sourcils.

Compliqué, pas forcément au sens propre du terme. C’était surtout difficile de rester objectif. C’est difficile de ne pas se laisser emporter…” murmura-t-il assez vague.

Kjell écouta l’autre. Il avait peut-être un peu de compassion pour lui, pour son addiction. Pour le reste aussi sans doute. Est-ce qu’il avait raté tant de choses que ça ? Est-ce que ce n’était pas la société qui valorisait juste des futilités ? Il en savait trop rien. Lui, il avait aimé faire l’amour à outrance. Est-ce qu’il n’avait pas été un peu addict par moment ? Est-ce que c’était encore plaisant quand il choisissait ses amants juste par sens de la compétition, par la recherche de la performance. Qu’avait-il vraiment gagné à faire tout ça ? Quelques mst heureusement vite éradiquées, des scènes de jalousie, des orgasmes sans saveur. Est-ce que c’était du coup une grosse perte de ne pas avoir fait ce genre de choses ?

Après… On a tous raté des choses je crois… Avant tout ça… On réalise juste maintenant tout ce qu’on pourra plus jamais faire…” dit-il avec une moue un peu pensive.

Il rigola un peu en le voyant se défendre de sa fatigue. Il avait une gueule de zombie, c’était pas la faute de Kjell ! Il acquiesça.

T’en fais pas, si je sens que y’a pas de dangers, on pourra dormir tous les deux… Je garantis ta sécurité, sweetie !

Il lui fit un petit clin d’oeil, et s’installa un peu mieux contre le mur. Il continua de jouer avec son furet. Ce petit animal faisait le sel de sa vie actuelle. Il finit par laisser le furet se lover dans son col de pull. Et après quelques heures de veille à n’entendre rien de plus que le souffle de son compagnon de galère, il finit par lui même laisser sa tête tomber contre l’angle du mur, une main posée sur son couteau. Un réflexe presque digne d’un samouraï. Si bien qu’il se réveilla en sursaut en entendant l’autre bouger. Et eut un juron.

Putain… Tu m’as réveillé alors que je mangeais un super burger… Merde… Tu fais chier…” râla-t-il en s’étirant.

Il avait mal partout, il avait sans doute pris une mauvaise position dans son sommeil.

Bien dormi ?” marmonna-t-il au junkie. “T’es toujours partant pour la balade en bord de mer ? Ou on trace notre route chacun de notre côté ?

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/08/2017
» messages : 736
» points : 1296
» avatar : Rami Malek
» crédits : Moi-même

MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Sam 9 Déc - 19:01

I don't like the drugs,

but the drug likes me



Aswad écoutait son compagnon avant de s'endormir. Il aimait bien comment il parlait et il buvait ses paroles. Il pensait bien qu'il avait rater beaucoup de chose dans sa vie, déjà avec son problème à s'exprimer, à parler aux autres. Enfin bon il en avait marre de penser au passé, il préférait se reposer pour le moment, mais ce que lui dit Kjell resta dans son esprit, il voulait pas regretter tout ce qu'il n'a pas pu faire dans sa vie. En s'installant, son camarade le regardait et As rougit légèrement quand il l'entendait l'appeler "sweetie" et encore plus après le clin d'oeil.

- Super ça, merci de surveiller ! dit-il en se grattant la tête pour cacher son visage rougit, c'est vrai que c'était pas souvent qu'on lui sortait des surnoms, appart ses collègues qui l'appelaient souvent "Asformaticien" vu que c'est lui qu'on appelait pour tout les problèmes d'ordinateurs et mon dieu qu'il y en avait beaucoup !

As regardait Kjell jouer avec son furet et s'endormi sur le coup.

Quelques heures plus tard, le junkie se tourna sur le côté, il somnolait à cause d'un soudain mal de crâne, surement à cause de sa drogue, puis il se releva d'un coup en entendant son camarade se lever aussi et gueuler.

- T'as de la chance, au moins tu rêves d'un truc bien.. souffla As en souriant. Moi je rêvait pas, ou alors j'ai oublié, mais ça devait pas être important.

Il se releva un peu, se tenant la tête, il eut un haut le coeur, mais cela passa après quelques minutes le visage collé au sol. Il se releva et regardait l'autre en lui faisant signe que ça allait.

- Plutôt bien dormi, je me serais bien reposer trois heures de plus, mais bon.

As eut un petit pique au coeur quand Kjell avait mentionné le fait qu'il y avait un choix de séparation pour ces deux aventuriers, c'est vrai que même pour une nuit, il y avait un lien qui c'était noué entre les deux. Peut être pour la survie ? Ou alors vraiment une amitié qui naît ? Il voulait continuer sa route avec Kjell si celui-ci était partant.

- Va pour la ballade alors !

Le junkie commençait a se lever et tendait la main vers son compagnon pour l'aider, avec un sourire sincère. Après ça, il eut le réflexe de regarder par la fenêtre, il faisait encore nuit et il restait un délabré devant la porte, facile à tuer, mais il faudra faire attention, le groupe est peut être pas encore loin. Il prit son sac, le couteau dans sa main, il mit sa capuche comme à son habitude.

- Désolé c'est l'habitude. dit-il en commençant à l'enlever Prêt pour sortir monsieur ?

Il fit une révérence avant d'ouvrir la porte, sur ses gardes et descendre les escaliers, et en faisant attention à cause des meubles qu'avait balancé Kjell.
lumos maxima

_________________
+I'm the dark man+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t761-aswad-the-steps-o
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016
» messages : 1028
» points : 906
» avatar : Maurice Sinclair
» crédits : Ilyria, alaska.
» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.

» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.
» appartenance : Indépendant.
MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Sam 23 Déc - 23:57

Est-ce qu’il rêvait vraiment d’un burger ? Non. Il rêvait plus de choses positives depuis que ça avait commencé. Et si Aswad avait connu son don un peu mieux et avait été plus réveillé, il aurait vu les traces de brûlures dû à son don sur ses mains. On ne cherche pas à se défendre d’un burger. Heureusement qu’Aswad l’avait réveillé en restant loin, sinon, il aurait pu se retrouver avec un bras pété ou… pire. Enfin, tout allait bien. Il avait bien négocié la coup avec la mauvaise humeur matinale. Aswad avait l’air de s’être rendu compte de rien.

C’est con… Tu prends pas ces saloperies pour avoir des rêves sympas ? ça sert vraiment à rien de se défoncer, putain…” marmonna-t-il avec un sourire vaguement moqueur.

Il fronça les sourcils en voyant l’autre pas super en forme. C’était vraiment de la merde qu’il prenait. Il revoyait clairement les états de sa mère. Et quelque chose en lui, quelque chose qu’il avait enfoui bien profondément remontait à la surface. De la pitié. De l’amour. La transposition du putain d’amour qu’il avait pas pu donner assez longtemps à sa mère. Il faisait un putain de report émotionnel. C’était n’importe quoi… Il se maudissait d’être si… Sensible.

Tu vas pas devenir exigeant en plus… Déjà, j’te permets de roupiller avec moi… D’habitude, j’fais payer juste pour ma conversation…” ironisa le blond en l’observant un peu soucieux.

Il était partant pour la ballade. C’était rassurant et flippant à la fois. Parce que traîner avec ce type, c’était suicidaire. Mais aussi le seul moyen qu’il avait de se racheter une conscience. De racheter ses regrets. Il attrapa sa main. Il se leva sans mal, en dépit des courbatures. Il savait souffrir en serrant les dents. La douleur, c’était souvent ce qui lui avait prouvé qu’il était encore vivant. Une fois de plus, une fois de moins. Il remit son poncho sur son dos, son sac aussi, calant le furet dans son col, finissant par accrocher son arbalète à sa cuisse.

Ouais, j’suis prêt… T’en fais pas pour moi…

Il suivit l’autre dans les escaliers, l’excusant très vite, simplement. Ils allaient faire un bout de route ensemble alors… Il doubla le brun, le poussant doucement de l’encadrement de la porte.

Laisse-moi faire le nettoyage… J’ai déjà été mordu, moi…

Il poussa le meuble qui en bloquait encore grossièrement l’entrée. Il ne lui fallut ensuite qu’une poignée de secondes pour tuer le pauvre zombie devant la porte. Il se tourna vers son compagnon de route, sans faire état du sang qui avait un peu giclé sur ses fringues.

Allez… On s’casse…” souffla-t-il avec un sourire.

Il commença à marcher, suivant le rythme de l’autre.

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/08/2017
» messages : 736
» points : 1296
» avatar : Rami Malek
» crédits : Moi-même

MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Dim 24 Déc - 12:28

I don't like the drugs,

but the drug likes me



Des rêves bien, c'était rare, mais des rêves étranges, ça c'était sa spécialité. Il essayait de se souvenir de ses rêves sous l'emprise de la drogue mais c'était difficile, encore plus difficile de se souvenir d'un rêve en ayant rien pris du tout.

- Bien sur que j'en fait quand je prend de la drogue, dit-il en ricanant. C'est juste que ça part toujours dans un délire chelou et au réveille on se demande juste ce qu'on a fait pendant qu'on était drogué.

As se souvenait du jour ou il était drogué dans la rue et qu'il avait faillit tué quelqu'un, avec le couteau qu'il gardait toujours dans sa poche et qui, aujourd'hui était dans son sac pour tuer du zombie. Mais ça il le gardait pour lui, à cette époque il se droguait vraiment n'importe où, mais depuis ce passage, il avait décidé de le faire que quand il était chez lui, enfermé à double tour. Depuis l'apocalypse, il recommençait à faire ses conneries un peu partout, vu qu'il n'avait plus de chez lui et qu'il était rare de croiser des personnes.. vivantes. Et puis de toute façon, il n'avait pas peur de se faire mordre, il se disait que ça allait bien arrivé un jour, mais le plus tard était le mieux.
Le junkie rigola à l'ironie du blond, en essayant tout de même d'être discret. Il voyait que son compagnon avait du mal en l'aidant à se lever, surement des courbature, As en avait beaucoup aussi, vu qu'il avait arrêté assez soudainement la musculation. Il regardait son compagnon s'habiller avec un espèce de poncho et son arbalète, pour repartir a l'aventure.

- Très bien, on est partit alors, et sympas ton arbalète.

Ils descendaient les escaliers en faisant le moins de bruit possible, Kjell passant devant pour pousser le meuble et tuer le zombie qui attendait devant la porte et pour le coup, envoyer pleins de sang sur la veste favorite du camé.. A vrai dire elle était déjà bien sale et la douche n'était pas très fréquente dans son monde apocalyptique.
Il avait déjà été mordu ? As se souvenait alors que le blondinet avait parler d'une mutation au tout début de leur rencontre, il se demandait alors qu'elle mutation il pouvait bien avoir, il n'en avait pas parler pendant leur discussion. As avait confiance et en le voyant sourire, il lui rendit aussitôt.

- Je te suis, je connais pas trop l'endroit, souffla Aswad en lui rendant le clin d'oeil qu'il lui avait fait avant d'aller se reposer. Après vous m'sieur le blondinet.

Couteau à la main et suivant le rythme de marche de son compagnon, ils partaient en direction de la mer.

lumos maxima

_________________
+I'm the dark man+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t761-aswad-the-steps-o
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016
» messages : 1028
» points : 906
» avatar : Maurice Sinclair
» crédits : Ilyria, alaska.
» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.

» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.
» appartenance : Indépendant.
MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Sam 20 Jan - 16:41

Mouais. Plus Kjell entendait l’autre parler de drogues, plus il avait l’impression que c’était vraiment le pire truc à faire. Il était bien trop control freak pour ce genre de délire. Il n’avait jamais fait de black-out et ne voulait jamais en faire. Hors de question. Il laisserait ce plaisir à Aswad, hein. Il soupira un peu réprobateur mais ne fit pas plus de remarques. De toutes façons, il n’allait pas le désintoxiquer d’un claquement de doigts non ?

C’est pas mal pour dézinguer du zombie… Mais ne songe même pas à me la piquer…

Le reste était une formalité. Tuer des zombies, c’était presque standard. Il commença à marcher avec flegme. Il se sentait vraiment bien. Étrangement bien avec Aswad sur ses talons. Peut-être que retrouver un peu de compagnie lui faisait du bien. Il ne put s’empêcher de jeter un coup d’oeil par dessus son épaule de temps en temps. Pour s’assurer qu’il n’était pas en train de rêver. Quoique, qui rêverait d’avoir un junkie comme compagnon de route ? Personne franchement. Personne…

On en a pour au moins une demi-heure… Sauf si on se retrouve coincé par des zombies…

Il eut un ricanement après avoir dit ça.

Oh ça va, je te protègerai, tel un chevalier protégeant sa princesse… Tu ferais une super princesse avec une perruque je suis sûr…” ironisa-t-il sans vergogne.

Mais en réalité, ils n’eurent pas d’encombres. Quelques zombies de ci de là, mais rien qui ne soit évitable, ou éliminable avec des efforts minimaux. Du coup, ils se retrouvèrent après à peine plus d’une demi heure sur le sable froid. Fallait pas se leurrer, ils étaient en Angleterre, c’était déjà une chance qu’il ne pleuve pas. Bon, le ciel était d’un gris déprimant, mais c’était le temps standard par ici à cette saison de l’année. Kjell avait cessé de se plaindre du temps. Il finit par s’arrêter.

Bon t’as toujours envie de poisson frais ?” demanda-t-il de façon un peu rhétorique. “Tu surveilleras mes affaires, hein ? Et Borealis ?

Et sans vraiment plus attendre, le blondinet se mit à poils sur la plage. Oui, oui, nu comme un vers, sans aucune pudeur. Après tout, il avait un corps de rêve, pourquoi le cacher ? Et puis, franchement, à part Aswad et des zombies, y’avait pas grand monde pour se plaindre. Puis, Aswad avait bien dû comprendre à force de l’entendre blaguer sur le sexe, qu’il n’avait pas trop de blocages là dessus et sur le charnel.

J’en ai pas pour longtemps !” qu’il lança en s’éloignant vers les vagues, avec seulement à la main son filet.

Il ne fallut pas longtemps une fois immergé pour que son corps se modifie, se mue en cette créature mi humaine, mi pisciforme. Sirène comme s’était amusé à l’appeler Kazuma. Il se voyait plus comme un homme grenouille assez moche… Mais bon. Il ne tarda pas à descendre plus en profondeur, profitant de ses branchies pour se fondre parmi ses proies. Il ne lui fallut pas bien longtemps pour remplir son filet. Mais… Avant qu’il n’est décidé de remonter à la surface, son corps si bien magnifié par les écailles décida de le lâcher en route. Le laissant nu et sans branchie au fond de l’eau. Autant dire qu’il fut quelque peu, paniqué d’abord. Puis carrément paniqué. Il remonta en toute hâte à la surface. Et in extremis réussit à… Vaguement atteindre la surface. Vaguement. Avant de se sentir beaucoup trop faible. Putain. D’habitude la fatigue n’arrivait pas si vite… Putain...

(Je laisse à Aswou le soin du sauvetage de Kjell qui s’est surestimé 8D Sa vie est entre tes maaains ! hihi )

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/08/2017
» messages : 736
» points : 1296
» avatar : Rami Malek
» crédits : Moi-même

MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Sam 10 Fév - 18:14

I don't like the drugs,

but the drug likes me



As admirait l'arbalète de son compagnon, il avait bien vu son utilité dans les films ou séries de zombies qu'il avait regarder durant de longues soirées seul avant cette période de merde. Comme s'il c'était préparé et qu'il savait que ça allait se passer et que ça allait lui être utile de suivre des histoires de morts-vivants.

- Détend toi je vais pas te la piquer, je sais même pas m'en servir, j'en ai jamais fait, dit-il en ricanant en voyant que la confiance c'était pas encore ça, mais son camarade avait raison de ce méfier.

As suivait la cadence, il voyait que son compagnon le surveillait du coin de l'oeil, ça faisait pas de mal. Le junkie ce sentait plus en sécurité que d'habitude, donc il se relâchait un peu, mais pas trop tout de même. Il ne fallait pas trop rêver au cas ou ils se feraient attaquer par des morts ou non. La remarque de Kjell le fit ricanner et sa deuxième remarque de princesse le fit sourire de toute ses dents, As fit un mouvement de main en faisant semblant d'avoir des cheveux aux vents.

- Ouais je sais, et moi je te verrais bien sur un beau cheval blanc, galoper le long de la plage et te rétamer par terre pour me sauver !

Au bout de cette demi-heure avec quelques zombies, ils arrivèrent sur la plage, dommage qu'il faisait moche. Et sans qu'il s'y attende, Kjell s'arrêta net. Bien sûr qu'il allait surveiller, il tenait trop a ses affaires et le compagnon du jeune homme est plutôt drôle. Mais d'un côté il ne comprenait pas pourquoi le jeune blond disait cela, qu'avait-il en tête ?

- Chef, oui chef, je surveille,soupira-t-il à moitié en rigolant et avec la main sur le front comme un militaire. Mais pourqu..

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase que le blondinet se déshabillait. As se retournait pour voir s'il n'y avait personne, c'était un reflex mais en même temps qui viendrait sur la plage appart des zombies ? Il mit sa capuche pour ne pas être tenté de regarder son camarade complètement a poil, mais il le regardait quand même descendre doucement dans l'eau avec son filet dans les mains.

- Bon.. bah j'attend ici hun je vais m'en griller une.

As s'assit à côté des affaires et sortit ses cigarettes et son briquet pour en fumée une. Il mis un clope dans sa bouche et commença à l'allumer et en même temps surveiller le blondinet, le drogué s’arrêta un moment, il cru voir le corps de son ami changer, comment ça se fait ? Il rangea le briquet et le paquet de cigarette et s'occupa un peu de Borealis.

Un moment plus tard, Aswad ne voyait pas son ami remonter à la surface et commençait a se poser des questions. D'un coup il vit le corps de Kjell refaire surface mais pas vraiment paisiblement. Merde, est-ce qu'il se noyait là ?

- Bordel de merde !

Le junkie, qui avait fini sa clope, se leva d'un coup, enleva sa veste et ses pompes avant de courir vers l'eau. Quand l'eau était à son ventre, il se jeta bras en avant et commença à nager le plus vite possible. Il essayait de ne pas paniquer car déjà qu'il avait les poumons d'un fumeur et d'un drogué, il n'allait pas tenir très longtemps. Quand il fut a hauteur de Kjell, il voyait son ami se débattre pour nager à la surface mais coulait plus qu'autre chose. Il décida de plonger pour d'abord l'attraper par la main. La première tentative fut un échec, mais la deuxième il réussit et essayait de remonter à la surface de toute ses forces, il ne pouvait plus tenir. Il sortit la tête de l'eau et pris une grande respiration, les vagues ne l'aidait pas trop à respirer, mais il avait réussi et il agrippa le corps épuisé du blondinet en lui tenant bien la tête hors de l'eau. Le junkie ne sentait plus son compagnon bouger, avait-il avaler trop d'eau ? C'était-il évanouit ? Il essayait de nager sur le dos avec son ami sur le ventre jusqu'au rivage. Quand il fut arriver sur la terre ferme, il tira et déposa son compagnon au sol. Borealis fit son entré pour être aux côtés de son maître, le pauvre il avait du avoir peur et encore plus maintenant.

- Et merde j'aurais du mieux écouter en cours de sauvetage.. C'est pas le moment de m'abandonner mon pote.

Le camé se pencha sur son ventre, et écoutait s'il respirait. Cela s'annonçait plutôt mal, il n'entendait plus rien. Il entama un massage cardiaque et du bouche à bouche, au bout de quinze et interminables minutes a s'acharner, son compagnon cracha de l'eau. Aswad tomba sur le dos, épuisé et soulagé qu'il respire enfin.

- Nom de Dieu, ne refait plus jamais ça petit con

Il le regardait en biais, ils avaient tout les deux une respirations saccadées.

- Alors c'est qui le prince charmant maintenant ? dit-il sur le ton de l'humour un petit sourire aux lèvres.
lumos maxima

_________________
+I'm the dark man+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t761-aswad-the-steps-o
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016
» messages : 1028
» points : 906
» avatar : Maurice Sinclair
» crédits : Ilyria, alaska.
» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.

» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.
» appartenance : Indépendant.
MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Mar 20 Fév - 21:49

Il n’allait pas mourir comme ça. Pas là, pas comme un con qui a présumé de ses forces, bouffé par des poissons. Même pas par des zombies ! Non, mais quelle tristesse putain. Il pouvait pas mourir comme ça. Il sentait encore le poids de son filet à son poignet mais impossible de s’en défaire. Il n’arrivait plus à rien putain. Cette mort était à chier. Il portait réclamation. Il voulait autre chose. Il ferait chier tout l’enfer ou tout le paradis pour une mort mieux.

Allez savoir si Dieu, Bouddah, Allah ou qui vous voulez l’avait entendu. N’empêche, qu’il sentit l’eau remonter dans sa gorge sans qu’il comprenne vraiment pourquoi. Il se réveilla dans un sursaut alors qu’il recrachait des gerbes d’eau salée. Putain. C’était la sensation la plus désagréable du monde. Sans doute parce qu’il l’avait déjà vécu dans les mains d’agents de l’état avant l’arrivée des zombies. La noyade, c’était vraiment pas son truc. Quitte à crever, autant que ce soit brûlé vif. Il respirait difficilement, sa gorge le brûlant douloureusement. Il regarda Aswad. Il venait de le sauver ? Putain. Il venait d’être sauvé par un junkie. Il était tombé bien bas. Et en même temps, il était reconnaissant que l’autre ne l’ait pas laissé au milieu de l’eau.

Je… Comptais pas… remettre ça…” chuchota-t-il d’une voix à peine audible.

Il cracha encore un peu. C’était horrible. Il tendit le bras vers son sac. Il chopa sa gourde et paradoxalement but plusieurs gorgées d’eau non salée. Cela l’aida à retrouver sa gorge. Il se racla la gorge.

Admets que je suis une princesse… Vachement plus sexy… Genre… Carrément plus sexy…” ironisa-t-il en faisant des oeillades ridicules à son sauveur.

Il se redressa un peu, s’asseyant sur le sable, à moitié couvert de sable collé sur sa peau. Il était vivant. C’était assez incroyable. Il regarda à nouveau Aswad. Il ne savait même pas comment il pourrait le remercier.

Merci… T’es… T’es un putain de héros en fait…” souffla-t-il bluffé.

Il ne savait pas quoi faire ou dire de plus. S’il avait été sûr de la sexualité du brun, il lui aurait offert son corps sur le champ, mais… ça le ferait sans doute flipper plus qu’autre chose.

T’as sauvé le poisson aussi ?” demanda-t-il un peu comme un con.

Il regarda vers la plage et ne tarda pas à voir le filet entre leur position et l’écume. Borealis déjà en train de piocher dedans.

Le repas, chéri…

Et il se laissa retomber dans le sable, encore sonné, s’enroulant dans son poncho, ayant trop la flemme de s’habiller correctement. Il était au bout de sa vie. Il avait besoin de sommeil… Il avait froid. Il avait faim.

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 02/08/2017
» messages : 736
» points : 1296
» avatar : Rami Malek
» crédits : Moi-même

MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   Dim 25 Fév - 20:02

I don't like the drugs,

but the drug likes me




Le souffle qui était saccadé, les deux mecs étaient encore allongés dans le sable, qu'elle frayeur, plus jamais ça ! As regardait son compagnon boire, il souffla un peu avant de se relever, ses jambes flageolaient encore, il avait pas l'habitude d'autant d'adrénaline enfin quand il s'agit de sauver la vie de quelqu'un. Il était assez fière de lui a vrai dire, il avait sauver une vie, peut être que son karma sera bon maintenant, en échange d'avoir tuer quelqu'un dans la rue.. Le junkie rigola a la réflexion de son camarade, c'est vrai que le rôle de la princesse lui allait mieux, avec ses cheveux un peu long et son petit visage d'ange. Il ne savait toujours pas quoi penser de lui, il était un peu perdu, est ce que l'amitié, un simple compagnon pour ce voyage, ou peut être même une partie de sa sexualité qu'il n'avait encore jamais vu ou même questionné ?

- Oh je suis pas si héros que ça, j'ai faillit y passer à cause de toi et mes poumons de fumeur, dit-il en souriant vers le regard à croquer de Kjell.

Putain le poisson, il avait complètement oublier ça, il suivi le regard du blondinet et vit lui aussi le sac avec Boréalis dedans. Pendant que son compagnon parlait du repas et du petit "chéri" qu'il avait rajouter à la fin et qui fit rougir un peu le camé, Aswad décida de se déshabiller pour sécher ses vêtement, il fini en caleçon et remis sa veste qu'il avait laisser sur la plage avant de sauter au secours de sa princesse.

- Bouge pas j'y vais petit blondinet, souffla As en passant sa main dans ses cheveux en enlevant le plus d'eau possible et en faisant un clin d'oeil à l'autre encore allonger sur le sable avec son poncho.

As se pencha et pris le sac remplit de poisson, il pris Borealis dans ses bras pour l'emmener à son maître et qu'il puisse le réchauffer un minimum avec sa fourrure. Il posa le sac à côté de Kjell et se demanda comment ils allaient faire pour un feu.

- Je sais pas si c'est une bonne idée un feu, ça va ramener du monde, mort ou vivant, ou alors juste le temps de manger mais on va se cailler le cul.

Il attendait, accroupis devant le blond pour avoir sa réponse, en attendant même s'il faut un feu, il faut d'abord chercher du bois, en espérant qu'il y en a dans le coin et qu'il ne soit pas trop mouillé.

lumos maxima

_________________
+I'm the dark man+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t761-aswad-the-steps-o
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)   

Revenir en haut Aller en bas
 
I don't like the drugs, but the drug likes me (Aswad & Kjell)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» BEATRIX ☿ silly caucasian girl likes to play with samurai swords
» She likes the way we kiss in the dark ∞ Circé
» (M) MICHAEL FASSBENDER ➸ Our love likes the light -pris-
» Kjell Eriksen Ashcroft.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Herne Bay-
Sauter vers: