AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Here you are feat. Ian Mills

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 09/05/2017
» messages : 161
» points : 461
» avatar : Greg Austin.
» crédits : Tumblr.
» multicomptes : Matthew Logan, le bisounours | Christopher Winchester, le perdu de la vie | Jonathan D. Wintersky, le peureux courageux.

» pouvoir : Contrôle des émotions.
» appartenance : Whistable Castle.
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Lun 31 Juil - 18:14

Voir Ian amoureux, c'était assez étrange pour Elliot. Il avait bien trop l'habitude de son meilleur ami fêtard, briseur de cœurs et séducteur qu'en couple et heureux. Mais bon, aussi bizarre que ça l'était, il en était tellement content qu'il mis immédiatement de côté l'ancienne vie qu'ils avaient. Après tout, tout avait changé maintenant, et les gens avec. « Excusez-moi, très cher. » plaisanta-t-il quand Ian lui parla de standards. Effectivement, il en avait, mais au fond, Elliot avait l'impression que ce nouvel homme n'était pas comme les autres que son ami avait connu. Vu sa description, courte mais détaillée, c'était déjà sûr et certain qu'il était bien différent. Ian avait donc trouvé le cadeau parfait pour celui qui lui avait volé son petit cœur, et le jeune écrivain avait vraiment hâte de pouvoir rencontrer celui qui a tant changé son meilleur ami. « C'est quoi son petit nom, déjà ? » Il n'arrivait pas à se rappeler s'il lui avait déjà dis ou non... Mémoire courte, surtout en ce moment. Mais au moins, il lui redemandant, voulant vraiment savoir à qui il avait faire quand il le rencontrera. Après tout, il allait devoir passer le test du meilleur ami avant qu'Elliot n'arrête de le regarder avec des yeux menaçants et un couteau dans les mains. Hum hum.

« Même si je décide de rester, va falloir qu'on aille chercher des affaires chez moi. J'ai même de quoi manger, se soigner et tout ça. Pas beaucoup, mais je n'y ai pas vraiment touché depuis... tout ça. » Il était tombé malade une fois, alors ses médicaments avaient baissé en nombre, mais il lui restait des pansements et du désinfectant. Toujours utile, surtout maintenant. Il avait aussi pas mal de nourriture, comme des pâtes et du riz qu'il ne pouvait pas cuisiner parce qu'il n'avait pas accès à l'eau, au gaz et à tellement de basiques utiles pour survivre. Enfin bref, même s'il allait pas être très utile pour aider ces gens dans la vie de tous les jours, il pourrait au moins leur fournier quelques vivres à son arrivée. « Oh. Pas de problème. » Effectivement, cette histoire de madame qui détecte les mensonges était complètement folle, mais plus rien ne le surprenait réellement après mûre réflexion. S'il pouvait ressentir les émotions des autres, alors pourquoi pas quelqu'un qui puisse détecter des mensonges. Ils prirent donc la route, et Elliot sourit en voyant que le pouvoir de Ian était beaucoup plus utile qu'il lui avais dis. Gelant les pieds des zombies pendant quelques secondes, cela leur permettant d'avancer plus tranquillement. « Je vois ça. C'est vraiment cool. » répondit-il, amusé.

Ils étaient arrivés au château, où du moins c'est ce que devinait Elliot. Il resta un peu à l'écart le temps que Ian parle avec quelques personnes, et tout se passa comme il l'avait dis. S'approchant de son meilleur ami, il jeta des regards autour de lui. « Il arrive bientôt le détecteur de mensonges ? » Parce que plus l'attente était longue, plus il avait envie de partir en courant, sentant quelques regards sur lui. Ils avaient pas l'air bien méchants, mais Elliot resterait toujours Elliot, et les gens, il aimait pas ça. Surtout quand il était le centre de leur attention...

_________________

Don't want to save anyone but you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t670-boulevard-of-brok
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016
» messages : 1209
» points : 1578
» avatar : francisco lachowski
» crédits : shiya & tumblr
» multicomptes : Layne, cheyenne

» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul
» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Lun 14 Aoû - 11:28



here you are

Elliot & Ian
« Il s’appelle Suraj. » Avait-il simplement répondu à la question de l’autre, un peu rêveur. Ian n’était pas sûr à cent pourcents que ses sentiments soient partagés, mais il savait que Suraj l’aimait plus que bien. C’était assez réconfortant. Ils étaient très différents tous les deux et l’ex-mannequin devait probablement multiplier les faux pas, il était tellement excentrique par rapport à Suraj… il essayait au moins d’être un peu moins … lui… par moments. Mais bon, c’était connu : chassez le naturel, il revient au galop. Quoi qu’il en soit, ils étaient donc arrivés au château. Vive la carte que Ian avait récupérée. Il n’aurait jamais su rentrer sans. Né de la génération qui avait grandi avec internet, il n’avait jamais à avoir de sens de l’orientation. Pourquoi faire lorsqu’on a google map. Et puis, de par son rang social, il avait généralement un chauffeur pour l’emmener où il voulait… Jamais il n’avait été à l’école à pied. Tout ça lui manquait. Clairement, le monde actuel n’était pas fait pour une diva comme lui. Mais au moins, il avait Suraj. C’était pas mal comme lot de consolation. Malheureusement, ils n’avaient pas encore fait des choses… Ian voulait bien être patient, mais il avait quand même des envies… Enfin bref. Elliot avait passé le test de la Big Boss avec succès, il pouvait donc rester au camp. Chose qui ne manqua d’arracher un petit « yes ! » vainqueur de la part du grand brun. Son BFF allait pouvoir rester au camp. Ian allait donc avoir son meilleur ami et son amoureux, que demander de plus ? Dans les conditions actuelles, ça lui suffisait !

Il était donc temps d’aller chercher les affaires du blond. Le plus sage serait d’emprunter une voiture. Si c’était pour ramener de la bouffe au passage, on n’allait pas le leur refuser. Ian se mit donc au volant de la voiture un peu merdique… rien à voir l’Aston Martin qu’il avait l’habitude de conduire… ou dans laquelle il avait l’habitude de se faire conduire. Il espérait ne pas trop être rouillé, cela faisait quelques mois qu’il n’avait pas conduits… mais bon, c’était comme le vélo, hein ? Avec l’aide de la carte il laissa Elliot le guider jusqu’à son repère. Il roulait assez doucement pour ne pas attirer de zombies ou ne pas avoir à freiner comme un bourrin en cas d’obstacle inopiné. « C’est cool que tu restes. Honnêtement, je pensais pas que tu étais vivant, mais maintenant que je le sais, je ne vais pas le lâcher. » Dit-il sérieusement mais amusé et enthousiaste. Ce n’était pas tous les jours, dans ce genre de contexte, qu’on avait la chance de retrouver son meilleur ami. Alors l’optimisme de Ian était gonflé à bloc. Il avait hâte de présenter Suraj à Elliot aussi. Il arrêta donc la voiture à proximité de la planque du blond. Observant les environs avant de sortir. Il avait vu quelques zombies sur le chemin, ils étaient lents mais pouvaient toujours les retrouver s’ils prenaient trop leur temps… « On devrait faire vite… » Il était quand même un peu anxieux lorsqu’il était loin du château.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & CRANBERRY

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 09/05/2017
» messages : 161
» points : 461
» avatar : Greg Austin.
» crédits : Tumblr.
» multicomptes : Matthew Logan, le bisounours | Christopher Winchester, le perdu de la vie | Jonathan D. Wintersky, le peureux courageux.

» pouvoir : Contrôle des émotions.
» appartenance : Whistable Castle.
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Sam 23 Sep - 10:58

Elliot devait bien l'avouer, il n'était pas forcément très heureux de devoir se faire interroger par une inconnue qui pourrait savoir s'il mentait, mais il n'avait pas vraiment le choix. Il avait envie de pouvoir faire partie de ce groupe de survivants, lui donnant ainsi la possibilité de rester aux côtés de son meilleur ami. Ian, c'était un peu tout pour lui depuis des années, un des seuls qui ne l'avait jamais repoussé malgré ses tendances étranges. Il avait toujours pu compter sur lui, et cela faisait bien trop longtemps qu'il était seul dans cette apocalypse de malheurs. Il commençait à perdre la boule, et voilà que Ian arrivait, sur son cheval blanc, ou presque. Heureusement, le test de mensonges fut positif pour lui : en effet, on venait de lui dire qu'il pouvait venir s'installer, et qu'il n'était pas une menace ou autre. Elliot eut presque envie de rire, parce que forcément qu'il était pas dangereux, mais ça, ils ne pouvaient pas le savoir alors il ne dit rien, souriant simplement. « C'est génial ! » conclut-il, parlant principalement à Ian. Ça allait changer de sa solitude.

On leur avait prêté une voiture. Une qui fonctionnait. Et ça faisait vraiment bizarre à Elliot d'en revoir une qui roule, malgré son état lamentable. Le trajet n'était pas très long, mais ils n'allaient pas très vite pour diverses raisons. Déjà que le bruit attirait l'attention, il fallait faire attention à ne pas non plus trop l'attirer. Au pire, ils pourraient rouler sur les zombies ou même des survivants qui chercheraient les ennuis, mais quand même. « Je suis content aussi. Je n'aurais pas imaginé que tu sois en vie aussi, et surtout ici. Mais je suis content de te revoir, tu m'avais manqué. » sourit-il, heureux de voir qu'ils arrivaient enfin chez lui. Rien n'aurait pu gâcher son bonheur. Enfin, si, peut-être qu'une attaque inattendue de zombies ou autre aurait pu lui enlever son sourire, mais il valait mieux ne pas imaginer le pire maintenant. Pas quand il avait l'impression que tout rentrait enfin dans l'ordre.

« Pas de problème. »
Après tout, il n'avait pas vraiment envie de se faire retrouver par les zombies du coin, lui aussi. Personne n'en aurait envie, en fait. Ils rentrèrent donc dans la maison, et Elliot regarda quelques instants autour de lui avant de se tourner vers Ian. « Les réserves de nourriture sont dans les placards de la cuisine. Y a des cartons et des sacs qui traînent à côté, pour les ranger dedans. Si tu vois des objets qui pourraient servir, n'hésite pas. Y a un garage avec des outils, aussi. Je vais monter à l'étage, chercher mes affaires. » Et voilà qu'il montait, se dépêchant d'aller chercher les quelques affaires qu'il possédait. Sortant sa valise et son sac de sport, il commença son petit rangement. Il embarqua tout ses vêtements et ce qui s'en rapprochait, bien entendu. C'était devenu bien trop rare pour qu'il laisse quoi que ce soit derrière lui, et ce fut pour cette raison qu'il embarqua ceux de son oncle qui se trouvaient encore dans sa chambre après son départ précipité. Il prit aussi ses livres, et son amas de feuilles où il écrivait désormais. Son ordinateur portable fut rangé aussi, Elliot étant rempli d'espoir qu'il y ait peut-être de l’électricité là-bas pour qu'il puisse le recharger et s'en servir pour écrire. Une fois tout ce dont il avait besoin emballé, il descendit ses affaires difficilement, les chargeant dans la voiture. « On devrait vraiment plus tarder. Tu as trouvé tout ce qu'il fallait ? Les clés du garage étaient sur la table de la cuisine, tu as réussi à trouver des choses utiles ? » Et dans un sens, ils pourraient revenir plus tard si jamais il n'y avait plus assez de place de la voiture ou autre.

_________________

Don't want to save anyone but you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t670-boulevard-of-brok
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016
» messages : 1209
» points : 1578
» avatar : francisco lachowski
» crédits : shiya & tumblr
» multicomptes : Layne, cheyenne

» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul
» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Lun 16 Oct - 14:06



here you are

Elliot & Ian
D’une certaine façon, Ian avait la belle vie depuis quelque temps : les choses se passaient bien pour lui depuis qu’il était au camp, il avait retrouvé Suraj et bien que ce dernier était revenu de l’enfer, il était vivant et Ian voulait l’aider à se remettre de tout ça. Et maintenant, il retrouvait son meilleur ami. Ian avait toujours de la chance dans sa vie, si l’on mettait de côté sa situation familiale, il n’était vraiment pas à plaindre et même durant l’apocalypse, sa vie n’était pas si compliquée. Il avait un endroit qui le protégeait, un amoureux (un peu coincé, mais un amoureux quand même), meilleur ami et de quoi manger. Il avait aussi la chance de ne pas être devenu un zombie suite à la morsure qu’il avait subie. Il héritait d’un pouvoir pas trop merdique. Bref, globalement, ce n’était pas si terrible pour lui-même si c’était chiant de ne pas pouvoir se laver souvent, se raser, se coiffer… Enfin bref, c’était un détail par rapport aux conditions actuelles. Aussi, Elliot pensait que Ian n’avait pas survécu, ce n’était pas vraiment étonnant … le brun lui-même était étonné d’être vivant.

Une fois arrivé dans la maison, le mannequin écoutait les consignes d’Elliot. Okay, donc la bouffe en priorité, les outils après. Ian laissa Elliot s’occuper de ses affaires et commença à se charger des provisions. Il limitait les allés retour en prenant le plus de trucs d’un coup, ce n’était pas si compliqué vu son habitude à pousser de la fonte. Malheureusement, les salles de sports étaient fermées désormais. Ceci fait, il attrapa quelques coussins, plaides et couvertures puis il s’occupa des outils, on avait toujours besoin d’avoir de quoi bricoler ou de quoi fabriqué des armes de fortune. Elliot le rejoint finalement. « Ouais je crois que ça va le faire… j’ai aussi pris des coussins et des couvertures… on en a toujours besoin… enfin, surtout lorsque ce sera l’hiver » dit-il un peu inquiet… il n’avait pas hâte que les températures baissent. Il se posa au volant de la voiture, attendant Elliot pour mettre le contact. « Ça va pas trop te manquer, la maison confortable ? On est tassé dans des dortoirs, adieux la chambre et le grand lit. » Lâcha-t-il un peu sarcastique. Enfin, il préférait ça à la solitude.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & CRANBERRY

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 09/05/2017
» messages : 161
» points : 461
» avatar : Greg Austin.
» crédits : Tumblr.
» multicomptes : Matthew Logan, le bisounours | Christopher Winchester, le perdu de la vie | Jonathan D. Wintersky, le peureux courageux.

» pouvoir : Contrôle des émotions.
» appartenance : Whistable Castle.
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Jeu 19 Oct - 17:34

Revenir chez lui, ça lui faisait pas grand-chose dans le sens où il n'aimait pas y rester seul. Certes, il appréciait ce sentiment de sécurité, mais il savait très bien qu'il ne pourrait pas se défendre, surtout pas maintenant avec tous ces nouveaux camps qui se formaient. Il était seul, et pas très doué avec les armes, tout ce qu'il savait faire c'était courir vite et pendant longtemps. Donc voilà, il était bel et bien content d'avoir trouvé un camp. Et en plus, tout ça venait avec les retrouvailles de son meilleur ami. Que demander de plus, franchement ? Avec un peu de chance, il aurait même le droit à l’électricité, là-bas... Pas que ça soit la chose la plus utile, surtout juste pour son ordinateur, mais c'était quelque chose qui lui tenait tellement à cœur, c'était sentimental, pour lui... Quand Elliot termina enfin de prendre toutes ses affaires, il retourna auprès de Ian, lui demandant s'il avait trouvé des choses intéressantes et si tout était rentré dans la voiture. « Oui, l'hiver sans chauffage ou notre confort d'avant, ça risque d'être rude. » Il ne voulait pas mettre le moral de tout le monde dans leurs chaussettes, mais c'était vrai. Pour le moment, ils avaient eu de la chance qu'il fasse beau dans un sens : même si le chaud était parfois insupportable, il était beaucoup plus facile de s'en protéger, mais le froid... Il ne suffisait pas de rentrer dans un bâtiment pour éviter quelques rayons du soleil ou bien mettre une casquette, là, c'était plus difficile.

Enfin posés dans la voiture, Elliot n'avait qu'une seule envie ; partir d'ici. Alors il sourit à Ian, secouant la tête de droite à gauche. « Je me sentais seul, là-dedans. Mon oncle s'est enfui sans moi au début de l'épidémie, et je n'ai pas osé en faire de même. Survivre, c'est pas spécialement mon fort, alors j'ai préféré le réconfort de la maison, mais je dois bien avouer que je commençais un peu à perdre la tête. » expliqua-t-il alors qu'ils étaient sur la route. Elliot était du genre à aimer sa tranquillité en général, mais là, c'était trop. Pour n'importe quel être humain, autant de solitude, c'était pas possible. Il en venait à parler tout seul, ou même à des objets pour ne pas perdre trop les pédales. Mais heureusement, maintenant, son meilleur ami était là, et quitte à devoir dormir à moitié sur quelqu'un, au moins il ne serait plus seul. Et pi, dans un sens, ça leur tiendra chaud, de dormir tous ensemble. Ils étaient presque arrivés lorsqu'un zombie apparu d'un seul coup devant eux, se faisant renverser par leur voiture. D'abord surprit, Elliot ne put s'empêcher de lâcher un petit rire alors qu'ils continuaient leur route. Plus de peur que de mal. « C'est la pression, je crois. » dit-il, et voilà qu'ils étaient enfin au camp après de longues minutes de conduite. Avant, il adorait ça rouler, sa musique dans les oreilles, oubliant les autres. Maintenant, c'était une toute autre histoire... Mais bon, c'est pas comme s'il allait souvent conduire ou se faire conduire. « On devrait peut-être demander de l'aide pour tout sortir de la voiture, non ? » demanda-t-il, ne sachant pas s'il fallait aller chercher du monde ou s'ils allaient venir d'eux-même.

_________________

Don't want to save anyone but you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t670-boulevard-of-brok
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016
» messages : 1209
» points : 1578
» avatar : francisco lachowski
» crédits : shiya & tumblr
» multicomptes : Layne, cheyenne

» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul
» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Sam 21 Oct - 7:12



here you are

Elliot & Ian
Le froid, c’était de plus en plus le domaine de Ian. Déjà, avec le temps, le mannequin remarquait qu’il pouvait toucher la glace plus longtemps qu’avant. Ses mains résistaient aux températures extrêmes des blocs de glace qu’il pouvait créer, pas infiniment, mais sur un bon laps de temps. C’était déjà plus simple pour lui… Est-ce qu’un jour, son corps tout entier changerait ? Est-ce qu’il allait finir par ne plus pouvoir ressentir le froid ? Ce serait triste. Les sensations, c’était ce qui rendait vivant. Il voulait pouvoir ressentir la fraîcheur sur sa peau… il ne voulait pas devenir aussi froid que l’étaient ses mains. Mains froides, cœur chaud. C’était ce qu’on disait et pour le coup, ça s’appliquait pas à mal à Ian. Il afficha un sourire désolé aux paroles d’Elliot. « L’ordure… tu seras plus seul maintenant. » Son oncle était un connard… Même lui, qui était connu pour être assez égoïste, n’aurait jamais abandonné son meilleur ami de la sorte. Il était heureux de l’avoir retrouvé, donc maintenant, Elliot allait rester avec lui, protégé dans l’enceinte du château, en attendant que les choses redeviennent comme avant. Parce que ouais, Ian y croyait, qu’un jour, on trouverait un remède, que la société allait être rebâtie et qu’il pourrait être à nouveau, un mannequin sans souci… il pourrait se marier avec Suraj aussi !

Sur le trajet, il renversa un zombie. Avec la panique, Ian avait gelé le volant et une partie du pare-brise, mais il ne prit pas le temps de s’arrêter. Il rit à la remarque d’Elliot. Ils étaient aussi à l’aise l’un que l’autre lorsqu’il s’agissait de zombies visiblement. La glace se transforma peu à peu en eau, coulant sur le jean de Ian, au niveau des cuisses, mais bon, il préférait avoir des gouttes de flotte sur les vêtements que faire face à un zombie. « On fera un premier tour et on indiquera aux autres qu’il reste des trucs dans la voiture. Ça va remonter le moral des gens de voir tout ça. » Dit-il enthousiaste. Pour Ian, c’était important, le moral des troupes. Il considérait que le pessimisme était trop contagieux alors il faisait toujours tout son possible pour se montrer optimiste. Même si parfois, ce n’était pas simple. Il arrêta la voiture lorsqu’ils furent à proximité des stockages. « Faudra que je te présente Suraj aussi ! Mais attention, pas touche, c’est le mien. » Il rit un peu avant de sortir de la voiture et de se diriger vers le coffre.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & CRANBERRY


Spoiler:
 

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 09/05/2017
» messages : 161
» points : 461
» avatar : Greg Austin.
» crédits : Tumblr.
» multicomptes : Matthew Logan, le bisounours | Christopher Winchester, le perdu de la vie | Jonathan D. Wintersky, le peureux courageux.

» pouvoir : Contrôle des émotions.
» appartenance : Whistable Castle.
MessageSujet: Re: Here you are feat. Ian Mills   Jeu 9 Nov - 16:31

Parler de son oncle, c'était pas ce qu'il préférait faire, franchement. Ce n'était pas parce qu'il l'aimait. Pas du tout, en fait. Ils n'avaient rien en commun et son oncle avait été forcé de l’accueillir sous les menaces de sa chère et tendre sœur. Ça avait été une horreur pou lui de voir apparaître Elliott, comme si sa tranquillité était terminée. Il pouvait le comprendre, dans un sens. L'homme ne s'était jamais marié et n’avait aucun enfant pour une bonne raison, après tout. Mais peut-être que le jeune écrivain avait eu de l'espoir, celui de trouver quelqu'un qui l'aimerait et respecterait ses choix. En réalité, il n'eut qu'un homme qui payait le loyer et qui l'ignorait. Peut-être était-ce mieux ainsi : ils ne se prenaient jamais la tête et Elliot ne se sentait pas rabaissé. « Je préfère être avec toi, de toute manière. » avait-il répondu à son ami, sérieux. Même si son oncle ne l'avait pas abandonné comme un lâche, il aurait suivi Ian. Ils n'étaient pas assez proches pour qu'il puisse rester dans cette maison sans se sentir mal-à-l'aise. Avec son meilleur ami, tout était naturel et il se sentait tellement bien qu'il pouvait se laisser aller à être lui-même. Ian lui avait vraiment manqué, et maintenant qu'il le revoyait, il n'avait plus envie de le lâcher. Jamais. C'est pour ça qu'il avait accepté aussi rapidement de le suivre au château ; être seul, il commençait à en avoir marre.

La partie gelé du pare-brise commençait à fondre, et Elliot n'avait pas pu s'empêcher de sourire en voyant la scène. Avec de l’entraînement, Ian pourrait devenir vraiment puissant, voire dangereux. Pas qu'il puisse réellement blesser quelqu'un, mais c'était toujours utile pour se défendre, surtout avec tous ces tarés qui se baladent partout. Et surtout avec tous ces zombies, bien entendu... « Tant mieux. » Si ces quelques affaires pouvaient remonter un temps soit peu le moral des autres, alors c'était une chose de bien à laquelle il aura contribué. Lui qui se sentait un peu gêné d'arriver comme ça, telle une fleur, ça le réconfortait un peu sur sa présence inattendue et peut-être pas voulue de tous. « Promis, je toucherais pas. Enfin, dis-moi à quoi il ressemble avant, on sait jamais, sur un mal entendu... » rit-il alors qu'il suivait son meilleur ami, l'aidant avec les affaires. C'est pas comme s'il touchait beaucoup de gens, mais quand même. Les affaires n'étaient pas forcément très lourd, mais ils avaient embarqué pas mal de choses. Il avait vraiment hâte de rencontrer les autres, et surtout ce Suraj dont Ian parlait tant depuis qu'ils s'étaient retrouvés. Il semblait vraiment amoureux, et cela serait le rôle d'Elliot, son meilleur ami, de vérifier que l'autre homme était tout aussi amoureux de lui. Et si ce n'était pas le cas, peut-être qu'il pourrait devenir un peu violent... Mais qu'un tout petit peu, il avait toujours ses limites. Et avec son don, ça allait être facile et rapide de savoir ce que ressentait le fameux Suraj...


hrp:
 

_________________

Don't want to save anyone but you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t670-boulevard-of-brok
 
Here you are feat. Ian Mills
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Can I Trust You? [Feat. Jonathan Mills]
» Maxime Mills [Gryffy]
» Présentation de Carter Mills
» PV de Roxane || Chloé R. Evans ( feat Kristen Bell ) pris
» Just the same //feat Matt'//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: