AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 10/05/2017

» messages : 433

» points : 895

» avatar : herman tommeraas

» crédits : justayne + tumblr

» multicomptes : Layne le mignon, Ian la diva, Cheyenne le gentil et Allan le bourrin



» pouvoir : empathie (écho)

» appartenance : un groupe de jeunes (youngblood)


Who I Am
» état de santé : tout va bien si l'on met de côté son pouvoir qui le rend dingue et le fait qu'il vient de marcher sur un piège à loup
» inventaire : un couteau, de l'eau et quelques vivres
» compagnons de route : les youngblood
MessageSujet: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Dim 14 Mai - 20:54



i just wanna have some fun with you

Elyam & Oxlene
Juin 2016.
Mon père ce connard. C’est un titre qui lui va très bien. Ce type me souhaitait un anniversaire sur quatre et généralement à la bourre, il a passé sa vie en prison et lorsque ce n’était pas le cas, il n’avait pas de temps à perdre avec un gosse. Donc ouais, il sera jamais le père de l’année. Au fond, je m’en branle, je me suis construit sans lui, donc qu’il ose me dire de partir avec lui en laissant ma mère derrière alors qu’on ne sait pas si elle est morte, ça ne passe pas vraiment. Voilà comment je suis retrouvé à errer à Canterbury et ses environs. Il était énervé quand je me suis cassé. Blabla l’avortement devrait être légale jusqu’aux dix-huit du gamin… Il a trop regardé South Park lui. Et puis, qu’est-ce ça peut-lui foutre, j’ai jamais été son gosse… j’ai juste son nom de famille en particule dans mon nom. C’est justement la seule chose qu’il m’a léguée. Peut-être un peu de son patrimoine génétique, mais même là, j’ai plus pris de ma mère. Mes cheveux bruns viennent d’elle en tout cas. Enfin bref, je suis bien mieux sans lui, ses sentiments sont trop négatifs et ça une mauvaise influence sur moi. Je suis déjà pas le mec le plus adorable lorsque je suis de bonne humeur, alors si je suis de mauvaise humeur, je peux vite devenir incontrôlable. Je ne suis pas resté longtemps tout seul. J’ai assez vite rencontré ce groupe de jeunes de mon âge.

C’est assez gênant d’être le petit nouveau de la bande, dans le contexte actuel, je ressens leur méfiance. Pas d’animosité ou d’agressivité, c’est plus comme s’ils hésitaient à mon sujet. Je peux le comprendre. Moi aussi je suis encore un peu méfiant. Mais on est tous dans le même bateau, il faut s'entraider. Et puis, je préfère tomber sur un groupe de jeunes de mon âge que sur des vieux casse-couilles. Ici, ça a l’air assez cool. C’est pas étonnant, on est tous des gosses. Enfin, la notion de gosse durant l’apocalypse c’est assez vague. On est obligé de se comporter un peu comme des adultes, j’imagine. Quoi qu’il en soit, il y a ce type qui me plaît bien : grand, blond, des traits agréables à regarder et je peux deviner qu’il est bien foutu. Moi qui aie la dalle sexuellement parlant, je dois bien avouer que je regarde pas mal ce que je pourrais me mettre sous la dent. Tout le monde fait sa vie dans son coin alors je décide de passer à l’attaque. « Hey, euh Elyam c’est ça ? » Bon déjà si je me trompe pas sur son prénom, ce sera un bon début. Je suis là depuis deux jours seulement alors je garanti pas de me souvenir de tous les prénoms du premier coup. « T’es américain si j’ai bien compris. » Ouais j’engage la conversation comme je peux… j’ai le handicape d’être arrivé récemment donc pour me sociabiliser, ça va être chiant. Mais je crois en mes capacités… je me bas avec personne ça devrait bien se passer.

CODES BY MAY ET AVATARS BY KASSIE & BLONDIE

_________________

Ox aestetic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t673-ox-young-blood-ca
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/05/2017

» messages : 155

» points : 250

» avatar : tu ressembles à lucky blue smith, paraît-il.

» crédits : kassie.



» pouvoir : contrôle des émotions à distance, contact inutile avec la victime.

» appartenance : membre des youngblood.


Who I Am
» état de santé : en manque d'insuline.
» inventaire : sac avec du change, un appareil photo, kit de contrôle pour glycémie, clopes.
» compagnons de route : un groupe de jeunes, les youngblood.
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Dim 14 Mai - 23:39



i just wanna have some fun with you
but i'm not that kind of guy.


Tu grimpes sur le toit de la grande bâtisse. Rapidement, les choses se sont mises en place. Tu as trouvé ta place dans un groupe de jeunes adolescents, si tant est qu'il y ait une place à se faire, dans ce désordre ambiant qui semble régner en maître. Tu n'as jamais réellement discuté avec les autres membres du groupe, tu t'es contenté de jouer le rôle que l'on t'avait attribué à ton arrivée. Ni plus, ni moins. Les événements dans cet aéroport ont laissé un traumatisme profond, un traumatisme dont tu ne pourras jamais te défaire. Tu as changé. Tu as énormément changé. Ces derniers jours, tu as appris à glisser ta fierté dans un mouchoir de poche et à t'asseoir dessus. Tu as laissé cette envie iréelle de prendre le contrôle de cette situation incontrôlable. Tu te laisses diriger par un adolescent. Tu penses à tes parents, souvent. Que sont-ils devenus ? Le virus les a-t-il atteint ? S'inquiètent-ils pour toi ? Tu pousses un long soupir et secoues la tête, pour chasser ses pensées sombres qui prennent possession de ton esprit, petit à petit. Tu as appris beaucoup, dans cette ferme. Sur toi. Sur les autres. Sur ce qu'ils peuvent ressentir. Tu as appris de tes erreurs. Layne. Son visage te hante chaque jour, chaque nuit. Il n'y a pas un seul instant sans que son souvenir ne t'apparaisse. Tu as perdu l'amour de ta vie, et tu ne peux plus rien faire. Encore un long soupir. Layne. Cette triste pensée, elle, ne disparaît jamais. Elle sommeille toujours, pour s'imposer toujours plus fortement au moment opportun.

Tu te dandines sur le sommet, trouvant appui sur une des planches de bois qui composent le toit. Tu regardes l'horizon. Ce poste te sied à merveille, comble tes envies de solitude quand l'angoisse de ces attaques refont surface, quand les remords reviennent titiller tes regrets, ta tristesse. Tu ne fais plus que survivre. Alors, oui, parfois tu te demandes pourquoi tu te donnes cette peine puisque tu as tout perdu. Mais tu te raccroches à la chance infime que tes parents t'attendent dans le salon ensoleillé, que Layne soit vivant et qu'il attende ton intervention tel héros, et qu'il te tende les bras, qu'il se jette dans les bras, qu'il te dise ces mots que tu as tant de fois imaginés sortir de sa bouche, dans tes rêves. Ces utopies sont tes moteurs dans l'aventure. Les autres t'ont appris à te raccrocher au moindre espoir. Ici, la moindre trouvaille est une satisfaction que l'on s'empresse de fêter avec les moyens du bord. Une voix interrompt tes pensées. Tu tournes la tête vers ton interlocuteur, la main en guise de visière pour protéger tes yeux du soleil, tapant fort à cette heure de la journée. Tu acquieces. Le nouveau. Il a retenu ton nom, mais toi. Tu ne peux pas en dire autant. Arsène. Owen. Oxley. T’en sais rien. Tu hoches la tête à nouveau. Tu ne vois pas tellement quoi rajouter à cette conversation fade. Néanmoins, tu vois là une chance de prendre une bouffée d’air pur, d’air frais. « Et toi, tu viens d’où ? » Cette question, c’est admettre ne pas l’avoir écouté lorsqu’il s’est présenté, mais tu te fiches de savoir si cela le chiffonne. Nous ne possédons pas tous une mémoire pour les détails insignifiants. Tu le détailles du regard un instant, avant de sortir ton kit de contrôle. Tu te sens particulièrement faible aujourd’hui. Ta glycémie doit atteindre un seuil particulièrement bas. Tu soupires et enfonces la seringue dans la pointe de ton index. Le sang perle sur la bandelette que tu insères dans la petite machine. Il te faut une dose d’insuline, où tu ne tiendras plus. Tu t’étonnes encore, au vu de cette chaleur, de ne pas avoir encore fait un malaise. Tu fouilles encore dans ton sac et en sors l’une de tes dernières doses. La survie, ou cet apprentissage de contrôler toutes vos ressources, même celles qui s’avèrent vitale. Ton pouce appuie contre le bout de plastique et le liquide se disperse dans ton organisme. « Toi aussi, t’es en surveillance ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t684-carnival-of-rust-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 10/05/2017

» messages : 433

» points : 895

» avatar : herman tommeraas

» crédits : justayne + tumblr

» multicomptes : Layne le mignon, Ian la diva, Cheyenne le gentil et Allan le bourrin



» pouvoir : empathie (écho)

» appartenance : un groupe de jeunes (youngblood)


Who I Am
» état de santé : tout va bien si l'on met de côté son pouvoir qui le rend dingue et le fait qu'il vient de marcher sur un piège à loup
» inventaire : un couteau, de l'eau et quelques vivres
» compagnons de route : les youngblood
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Lun 15 Mai - 17:17



i just wanna have some fun with you

Elyam & Oxlene
Bon, apparemment je me suis pas trompé dans son prénom. C’est déjà un bon début. Il me demande d’où je viens. Je l’ai déjà dit mais bon, c’est pas grave. « Manchester, ville de merde. » J’hausse les épaules. Je n’ai jamais vraiment aimé cette ville. Et en même temps, je ne m’étais pas imaginé la quitter un jour. Enfin maintenant c’est loin derrière moi tout ça. Je n’y retournerais pas, c’est sûr. Y a rien qui me retienne là-bas… Ma mère est quelque part dans la région… peut-être morte. Et j’espère que mon vieux est parti loin. Donc à Manchester, il reste quoi ? La psy scolaire avec qui j’ai couché ? Ce n’est pas une grande perte. De toute façon j’étais trop torché. Mes potes ? Pas une grande perte non plus. J’en reviens à mon interlocuteur. J’observe ces gestes. Il ne va pas faire long feu avec une maladie de ce genre. Enfin j’y connais pas grand-chose mais j’étais bon en science, on a déjà eu l’occasion de parler du diabète. C’est un manque de sucre dans le sang. Je ressens la pointe de l’aiguille dans mon pouce… enfin le sien… mais c’est tout comme. La douleur est en partie psychologique, c’est une information envoyée au cerveau, elle génère des émotions. Et je les ressens. J’ai hâte d’apprendre à contrôler ce don merdique. J’ai pas envie d’être soumis aux émotions des autres toute ma vie. Peut-être qu’elle sera courte, mais c’est pas une raison. J’ai jamais été très empathique comme mec… et maintenant, je suis forcé à la compassion obligatoire.  

Je secoue négativement la tête lorsqu’il ne me demande si je suis affecté à la surveillance. Avec mon hyperactivité, ce serait la pire des idées de m’affecter à un tel poste. « Nan, je dois chercher ma daronne, je ferais ça en même tant que de partir en ravitaillement. » Je dis ça comme si c’était la chose la plus évidente. Pour moi, ça l’est. Ceci dit, je suis plutôt content d’avoir un endroit où revenir et de ne plus être condamné à l’errance. « T’es obligé d’avoir ce genre de truc régulièrement ? Ou du sucre ça pourrait compenser ? » Je lui prends le flacon des mains et l’observe un instant avant de le lui rendre. « T’en a pas un vide que je puisse garder ? Comme ça, si je fouille une infirmerie ou une pharmacie je pourrais comparer les trucs. Ce serait con que je ramasse un truc qui va pas. » Je dis simplement, avec un certain détachement. On fait partie du même groupe maintenant. Je suis pas un saint ni un bon samaritain, mais l’entraide, c’est un principe que je comprends. Même si je déteste qu’on m’aide. Je considère que je suis capable de me démerder tout seul. Après tout, j’ai pas eu des parents hypers présents. J’ai dû apprendre à débrouiller. Je préfère encore offrir mon aide qu’en recevoir. J’imagine que ça causera ma perte, mais pour le moment, je m’en branle. Je suis occupé à me renseigner au sujet du mec que je veux baiser.

CODES BY MAY ET AVATARS BY KASSIE & BLONDIE

_________________

Ox aestetic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t673-ox-young-blood-ca
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/05/2017

» messages : 155

» points : 250

» avatar : tu ressembles à lucky blue smith, paraît-il.

» crédits : kassie.



» pouvoir : contrôle des émotions à distance, contact inutile avec la victime.

» appartenance : membre des youngblood.


Who I Am
» état de santé : en manque d'insuline.
» inventaire : sac avec du change, un appareil photo, kit de contrôle pour glycémie, clopes.
» compagnons de route : un groupe de jeunes, les youngblood.
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Ven 19 Mai - 23:13



i just wanna have some fun with you
but i'm not that kind of guy.


La bandelette se fait scanner par la petite machine que tu tiens entre tes mains, alors que tu lèves les yeux vers ton interlocuteur, ayant, visiblement, une haine profonde pour sa ville natale. Tu arques un sourcil, étonné, mais vite interrompu par le bip de ton contrôleur de glycémie. Tu fouilles alors dans la minuscule sacoche qui ne te quitte plus depuis des années, et cela s’avère encore plus vrai en ces temps difficiles. Tes pensées traînent sur la ville évoquée. Tu te souviens y avoir passé une journée avec tes parents, lorsque tu étais gosse. Les souvenirs sont flous, mais ils sont présents. Tu as le souvenir de ces rues animées, même les jours de pluie, alors qu’en Amérique, la moindre goutte était dérangeante et synonyme de day off. Tu as apprécié cette différence. Tu es ce genre de mec qui prend goût à l’odeur de la pluie lorsqu’elle glisse sur les fenêtres, sur les trottoirs des petites boutiques. Tu hausses les épaules à ton tour, et saisis une fiole d’insuline. L’aiguille de la seringue s’enfonce dans la petite pellicule métallique du flacon, la traverse et vient quérir le liquide tant attendu par ton organisme. Tu soulèves ton t-shirt sur ton ventre. Tu prends ensuite une grande inspiration et enfonce ce venin bénéfique dans la peau de ton ventre, grimaçant sous l’effet de cette petite douleur. Tu pousses un petit gémissement. Le produit te donne la sensation qu’une chaleur se propage dans tout ton corps. Tu frissonnes et viens masser l’épiderme ventrale encore endolori par l’injection.

Tu ranges le nécessaire pour ta glycémie dans ce petit sac que tu passes en bandoulière, par peur de l’oublier. Tu passes une main dans ta crinière blonde et te recroquevilles sur toi-même, puis poses tes coudes sur tes genoux. « Oh. » Tu ne le questionnes pas sur sa mère, te disant qu’il ne voudrait sûrement pas en discuter avec un type qu’il venait de rencontrer. Tu ne le ferais pas non plus, de toute manière. « Ouais, sinon, black out. J’peux tomber à tout moment. C’est un peu la roulette russe, d’avoir le diabète alors qu’il y a des zombies qui veulent te bouffer. Le sucre apaise, j’ai le droit à un petit sachet tous les jours, quand les ravitailleurs en trouvent, mais l’insuline, c’est bien plus fort. Le sucre ne sert pas vraiment à combler le manque. » Tu soupires. « Dans tous les cas, on a ni l’un, ni l’autre. » Tu lui offres un sourire alors qu’il te propose son aide. C’est bien une chose que tu ne peux pas refuser. Tu es trop faible pour aller en chercher par toi-même. Tu ouvres ton sac et en extirpes un flacon vide. Tu vérifies que les inscriptions soient encore lisibles et lui tends. « Si tu trouves une pompe à insuline, aussi. La mienne a lâché prise et les simples seringues, c’est pas le top. » dis-tu, agitant le-dit outil sous son nez. Tu ne peux bien évidemment pas lui laisser. Sans cet instrument, aucune injection possible. Assez parlé de toi. Tu as l’impression de te dévoiler plus que tu n’aimerais réellement le faire. « T’es pas censé être parti avec le reste de l’équipe ? Ils sont partis ce matin, non ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t684-carnival-of-rust-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 10/05/2017

» messages : 433

» points : 895

» avatar : herman tommeraas

» crédits : justayne + tumblr

» multicomptes : Layne le mignon, Ian la diva, Cheyenne le gentil et Allan le bourrin



» pouvoir : empathie (écho)

» appartenance : un groupe de jeunes (youngblood)


Who I Am
» état de santé : tout va bien si l'on met de côté son pouvoir qui le rend dingue et le fait qu'il vient de marcher sur un piège à loup
» inventaire : un couteau, de l'eau et quelques vivres
» compagnons de route : les youngblood
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Sam 20 Mai - 23:06



i just wanna have some fun with you

Elyam & Oxlene
Je suis vraiment content de ne pas avoir de problème de santé. Normal. Le contraire serait étonnant. Disons que j’ai toujours été content d’être en bonne santé, mais maintenant plus que jamais. La plaie que ça à l’air d’être, déjà qu’en temps normal c’est pas la joie, alors maintenant. Nope nope nope. Enfin, d’une certaine façon, mon putain de pouvoir me condamne à savoir plus ou moins ce que ça fait d’être malade.  Je ressens la piqûre, l’effet du produit… ça va, j’ai connu pire comme sensation et émotions. J’ai déjà eu le droit aux sentiments et douleurs d’un mourant, au début de la fin du monde. Je crois que je peux tout encaisser maintenant… Ou pas. Mais bon, ça c’est supportable. J’imagine que c’est un mal pour un bien, quand on est condamné à ce genre de maladie à la con, on est obligé de supporter ça quotidiennement, mais c’est mieux que de crever… certains n’ont pas la chance d’avoir une maladie qui se contrôle. J’écoute l’autre répondre à mon interrogation. Bon, en gros, ce type est plus ou moins un déjà un cadavre. À moins de trouver la recette de l’insuline, je sais pas combien de temps il tiendra. Un jour, on ne trouvera plus d’insuline… c’est logique. Les pharmacies ne sont plus ravitaillées, les gens servent et disparaissent avec leurs gains. Et franchement, je suis pas sûr que le monde redeviennent normal avant longtemps… ça prend du temps de bâtir une société… La preuve, en plus de vingt-et-un siècles, on n’a jamais su résoudre les problèmes de pauvreté et tout le bordel.

Enfin bref. Je récupère le flacon, le détaille un peu avant de le ranger dans la poche de mon jean. Avec un peu de chance j’en trouverais en pharmacie ou en fouillant des maisons voire même des voitures. « C’est noté. De toute façon j’imagine que c’est en kit tout ça, dans les pharmacies en tout cas. » Reste plus qu’à espérer que je trouverais ce qu’il faut. En soi, je sais bien que c’est pas mon problème, mais ce monde de merde m’a adoucie je crois. Enfin, ça et mon pouvoir. J’ai conscience qu’on doit s’entraider pour survivre. J’hausse un sourcil en entendant sa question. « Je pars en solo. Comme je cherche ma daronnne je risquerais de ralentir les autres. Et puis, j’ai jamais été hyper doué pour le travail d’équipe. Mes super notes en sport je les devais à mon initiative je crois. » Je ris un peu. Ça et mon côté « je veux être le meilleur ». En gros, fallait pas être au goal fasse à moi au hand, j’étais le genre de mec qui tire hyper fort pour être sur que ça rentre … quitte à faire mal au pauvre type coincé dans les cages… la fois suivante il préfère éviter le ballon que le repousser comme ça. Je suis un bourrin, c’est pas nouveau. « Alors, t’étais quel genre d’élève au bahut ? Je te vois mal chez les intello nerdy. » Je pouffe de rire. Il a l’allure du bégé du lycée. J’ai cette image très série tv des lycées américains. Je le vois bien sortir avec la chef des cheerleaders et être élues roi et reine du bal de promo… hashtag so glamourous !  

CODES BY MAY ET AVATARS BY KASSIE & BLONDIE

_________________

Ox aestetic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t673-ox-young-blood-ca
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/05/2017

» messages : 155

» points : 250

» avatar : tu ressembles à lucky blue smith, paraît-il.

» crédits : kassie.



» pouvoir : contrôle des émotions à distance, contact inutile avec la victime.

» appartenance : membre des youngblood.


Who I Am
» état de santé : en manque d'insuline.
» inventaire : sac avec du change, un appareil photo, kit de contrôle pour glycémie, clopes.
» compagnons de route : un groupe de jeunes, les youngblood.
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Dim 21 Mai - 21:43



i just wanna have some fun with you
but i'm not that kind of guy.


Le manque d’insuline te rend plus faible de jour en jour, une pensée que tu ne supportes plus, une pensée que tu préfères cacher derrière d’autres, alors même qu’elle revient te hanter chaque fois que tu dois te planter une nouvelle seringue dans le ventre. Depuis ton arrivée dans le clan, tu fais en sorte de te mettre à l’écart à chaque prise, à chaque moment de faiblesse. Tu refuses que ton état de santé soit au centre des préoccupations, au centre des débats. Pourtant, tu ne peux t’empêcher de penser que si vous pouviez manger correctement, tu serais capable de partir en expédition avec les autres, tu serais capable de bouger à la ferme pour améliorer votre condition, et non pas rester assis à fixer l’horizon. Tu pousses un soupir discret, les yeux rivés sur le paysage à masser la zone où la pompe a planté son dard, sous ton t-shirt. Tu sais parfaitement ce qu’il se passe dans son esprit. Tu sais parfaitement qu’il jauge tes chances de survie face à cette apocalypse. Les autres membres du groupe l’ont fait aussi, ce n’est pas une nouveauté. Même avant la catastrophe, les gens jugeaient ta capacité à vivre avec ta maladie. À croire que certaines choses ne changent jamais, même si les événements plus terrifiants les uns que les autres se succèdent. Pourtant, tout cela n’est rien. S’il y a bien une chose dont tu es particulièrement fier, c’est de ne pas avoir succombé à la panique, lorsque tu t’es retrouvé seul, face à ce zombie, à l’aéroport.

Tu l’observes inspecter le flacon avant qu’il ne le range dans la poche de son jean. « Ouais. » te contentes-tu de répondre. T’es pas dans ton assiette, et t’apprécies le fait qu’il te propose son aide. Tu l’écoutes attentivement, te disant que ce doit être dur de se dire que sa mère n’est peut-être plus de ce monde. Toi, t’as l’espoir que l’épidémie ne se soit pas répandu jusqu’en Amérique. Son rire te fait esquisser un léger sourire. Avant que sa question ne te le retire. Tu baisses la tête, subitement attiré par tes chaussures. « J’étais le genre, connard, prêt à ruiner une amitié pour une popularité superficielle, connard, parce que j’y ai perdu mon meilleur-ami, abruti, parce que j’ai perdu la seule personne que j’ai aimé. » Tu relèves la tête vivement, surpris d’avoir sorti ce que tu avais sur le cœur à un inconnu. Tu passes une main sur ton visage. « Un sportif, en somme. » Sacrée connerie. Et tu ne peux en vouloir qu’à toi-même. La gêne d’avoir révéler cette facette de ta personne se fait sentir, alors t’orientes la conversation vers lui. « T’étais où, quand c’est arrivé ? L’apocalypse, je veux dire ? » demandes-tu, réellement intéressé par sa réponse. Secrètement, tu te demandes, si lui aussi, possède un don qu’il ne contrôle pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t684-carnival-of-rust-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 10/05/2017

» messages : 433

» points : 895

» avatar : herman tommeraas

» crédits : justayne + tumblr

» multicomptes : Layne le mignon, Ian la diva, Cheyenne le gentil et Allan le bourrin



» pouvoir : empathie (écho)

» appartenance : un groupe de jeunes (youngblood)


Who I Am
» état de santé : tout va bien si l'on met de côté son pouvoir qui le rend dingue et le fait qu'il vient de marcher sur un piège à loup
» inventaire : un couteau, de l'eau et quelques vivres
» compagnons de route : les youngblood
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Lun 22 Mai - 22:35



i just wanna have some fun with you

Elyam & Oxlene
Bon, j’en viens à me demander si je suis le seul connard qui arrive encore à prendre les choses à la légère là… Tout le monde est tellement en mode… déprime. Et ce beau blond n’échappe pas à la règle. Bon sang, je tuerais pour une soirée alcoolisée, la musique au plus fort dans des enceintes, des nanas et des mecs qui sont là pour s’amuser et rien d’autre… Mais malheureusement je sais pas où trouver l’alcool en masse, de quoi avoir de la musique et des gens de mon âge, vivants et disposés à faire la fête. Enfin peu importe. Je l’écoute donc et je supporte ses regrets, tellement contagieux pour moi depuis que j’ai changé. Bordel, ça sert à rien de chialer le passé. Tout les gens qu’on connaissait sont morts… Enfin, je vais pas non plus dire que je suis heureux de la situation, bien-sûr je préférais me faire chier au lycée que galérer à survivre. Je suis pas un psychopathe qui s’éclate dans les conditions actuelles. Juste un mec qui ne veut pas se contenter de survivre. Je veux vivre. Ce serait trop injuste que tout s’arrête alors que j’ai que dix-sept ans. Pourquoi j’aurais pas le droit de profiter des mes vingt ans ou de mes trente ans ? Comme l’ont fait les générations avant la nôtre ? Sportif, ça ne m’étonne pas. Il doit être plutôt bien foutu sans ces fringues. M’enfin, c’est pas le moment pour passer à l’attaque. Je réfléchis un peu à sa question. Ça commence à dater tout ça.

« Je roulais une pelle à un contaminé… on a fait plus que ça, mais bon, j’étais condamné au moment où l’on s’est embrassé. Je sais pas s’il est devenu un zombie ou un mutant. Je suis pas du genre à attendre que l’autre se réveille ni à rappeler. Après, j’étais chez moi jusqu’à ce que mon connard de père vienne me chercher ma mère et moi. » J’hausse les épaules pour paraître le plus détaché possible alors que je hais mon vieux. Je préfère penser à autre chose. Alors je reviens sur son histoire précédente. « Tu sais, peut importe tes regrets ou les conneries, ton meilleur ami est surement mort… c’est pas tes remords qui vont le ramener à la vie ou effacé ce que tu as pu faire. » Pour moi, les choses sont tellement simples de ce point de vue là et je vais pas pleurer pour les remords des autres. Les regrets sont juste des sentiments merdiques qui empêchent d’aller de l’avant. Je préfère ne pas m’en encombrer. « Et toi ? T’as muté au fait ? En ce qui me concerne, tu as déjà la réponse. » Je pouffe un peu. Ouais bravo Ox, t’aurais être zombifié à cause d’un plan cul. Mais visiblement, les Baxter sont génétiquement programmés à devenir des mutants… Pour ce qui est des Shield, j’en sais rien. Je me demande ce que pourrait avoir ma mère comme pouvoir si elle est pas devenue un zombie… Et en même temps, je suis pas sûr de vouloir avoir de réponse… vu le pouvoir merdique de mon père et le miens… ça doit pas être glorieux non plus.

CODES BY MAY ET AVATARS BY KASSIE & BLONDIE

_________________

Ox aestetic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t673-ox-young-blood-ca
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/05/2017

» messages : 155

» points : 250

» avatar : tu ressembles à lucky blue smith, paraît-il.

» crédits : kassie.



» pouvoir : contrôle des émotions à distance, contact inutile avec la victime.

» appartenance : membre des youngblood.


Who I Am
» état de santé : en manque d'insuline.
» inventaire : sac avec du change, un appareil photo, kit de contrôle pour glycémie, clopes.
» compagnons de route : un groupe de jeunes, les youngblood.
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Mer 14 Juin - 19:40



i just wanna have some fun with you
but i'm not that kind of guy.


Tu masses ton épiderme sous ton t-shirt bien trop large pour ta carcasse, la douleur fantôme de la piqûre persiste de plus en plus, grimpant en flèche avec ton état de fatigue avancé. Le manque de glycémie est un risque non négligeable. C’est pour cette raison, d’ailleurs, que tu ne pars pas en expédition avec les autres, malgré ton envie de te rendre utile. Être utile pour quelqu’un. T’aurais aimé l’être bien avant le début de cette apocalypse. Tu te frottes le front, fatigué de réfléchir ou juste fatigué. La cause importe peu, dans le fond, seul l’effet compte. Depuis l’épidémie et l’arrivée des cadavres ambulants, tout a changé. T’avais appris à prendre goût à ta vie, t’avais appris à vivre dans une image d’adolescent populaire, à vivre dans une carapace que ceux qui prétendaient être tes amis t’ont forgé pour t’y enfermer à l’intérieur. Pourtant, cet apprentissage a volé en éclat avec le voyage scolaire et la tournure des événements. Les regrets sont nombreux. Ne pas avoir stoppé net les rumeurs sur ton meilleur ami, ne pas avoir réussi à t’émanciper du groupe, ne pas avoir réussi à assumer ce que tu es réellement. Des échecs constants alors que tu n’as que dix-sept ans. Tu pousses un long soupir, avant d’étendre tes jambes dans le vide. Tes aveux te mettent mal à l’aise. Tu t’étais juré de ne faire mention de ton passé à aucun moment, entouré de ce groupe de survivants, et il a fallut que l’un d’entre eux s’intéresse à toi, à ton histoire, pour que les mots s’échappent de ta bouche. Et le fait qu’il ne se formalise de cette conservation que tu tournes dans sa direction te soulage un peu.

Tu hausses un sourcil, amusé par l’histoire qu’il te raconte. Une coucherie qui tourne à la contamination. Tu te dis que finalement, la tienne a quelque chose de plus glorieux qu’un coup de rein et un coup de langue. Ton sourire se fane lorsqu’il revient sur ta propre histoire. « Hn. » Tu n’as jamais été très à l’aise pour parler de ta personne, et certainement pas de ces moments dont tu es si peu fier. Ce ne sont pas des mots si simples qui te feront oublier le blond, les regards haineux qu’il te lançait, ni même cette profonde tristesse qui se logeait dans le creux de ta poitrine. Nouveau soupir. À sa question, tu ôtes ton haut et lui tournes le dos, afin de dévoiler tes cicatrices. Ta dernière rencontre avec l'une de ces bêtes avides de chair fraîche à laisser des traces de crocs sur ton épaule gauche, des traces de griffures, partant de cette même épaule pour terminer son chemin à l'opposé, sur tes hanches. Jugeant le spectacle terminé, tu enfiles ton t-shirt et le regardes. « J’me suis fait attaqué quand j’étais à l’aéroport avec le reste de ma classe. On devait quitter Londres avant que l’épidémie ne se propage, mais c’était trop tard. » te sens-tu obligé de commenter. Pourtant, le fait qu’il soit maître d’un don t’interroge. « Et. C’est quoi ton super-pouvoir ? » tu demandes, portant ta main sur ton front en guise de visière.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t684-carnival-of-rust-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 10/05/2017

» messages : 433

» points : 895

» avatar : herman tommeraas

» crédits : justayne + tumblr

» multicomptes : Layne le mignon, Ian la diva, Cheyenne le gentil et Allan le bourrin



» pouvoir : empathie (écho)

» appartenance : un groupe de jeunes (youngblood)


Who I Am
» état de santé : tout va bien si l'on met de côté son pouvoir qui le rend dingue et le fait qu'il vient de marcher sur un piège à loup
» inventaire : un couteau, de l'eau et quelques vivres
» compagnons de route : les youngblood
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Jeu 22 Juin - 2:50



i just wanna have some fun with you

Elyam & Oxlene
Hum, vive la panique dans l’aéroport. J’ai de la chance en ce qui concerne ma contamination, c’était plutôt agréable. J’observe les cicatrices de l’autre. C’est pas joli à voir, mais son dos est sexy. J’en profite pour mater un peu. Y a rien de mal à ça, je l’ai pas forcé à enlever son t-shirt. Quoi qu’il en soit, le fait qu’il soit aussi contaminé, c’est un bon point. Ouais, je fais sagement la discute là, mais en vrai, j’ai bien envie de plus. Reste plus qu’à savoir si l’autre aime les garçons ou les filles… Ou les deux. Comme moi. S’il est hétéro, c’est pas de chance. Et honnêtement, mon gaydar est assez merdique. J’aimerais pouvoir affirmer le contraire, mais avec le nombre de fois où j’ai été de rouler des pelles à des hétéros me prouve que les paris sur l’orientation sexuelle des gens c’est pas mon truc. J’ai déjà essayé d’embrasser des lesbiennes aussi. En même temps, perso je suis du genre à kiffer les belles personnes sans m’intéresser à leur personnalité… Donc forcément, les boulettes, je les accumule.

Quoi qu’il en soit, l’autre le demanda ce qu’était mon don. Mon don ou plutôt ma malédiction. « Super pouvoir hein ? » Je pouffe un peu. Je suis pas un avenger et avec un pouvoir pareil, je ferais pâle figure à côté d’Iron man ou de Scarlett Witch. « L’empathie… version hyper développée et en écho. » J’hausse les épaules. L’avantage de ce don, c’est de pouvoir localiser les vivants et les morts, de pouvoir savoir si une personne est mal intentionnée… le seul sentiment que le perçois des morts, c’est la faim. C’est chiant, mais je sais que si capte un besoin de manger derrière une porte, ça veut dire qu’il faut que je me tienne prêt à me battre. Mais bon, sinon, c’est pas un pouvoir de ouf. « Et toi ? Tu peux faire quoi ? » J’espère pour lui que c’est plus badass que mon pouvoir. Enfin, ce sera pas difficile de faire plus badass. Ouais j’ai pas beaucoup d’estime à ce niveau là. Enfin, on peut pas être parfait, je suis déjà canon, si en plus j’avais un super don, je serais un dieu vivant… je m’emballe un peu là… Non ?

CODES BY MAY ET AVATARS BY KASSIE & BLONDIE

_________________

Ox aestetic:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t673-ox-young-blood-ca
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/05/2017

» messages : 155

» points : 250

» avatar : tu ressembles à lucky blue smith, paraît-il.

» crédits : kassie.



» pouvoir : contrôle des émotions à distance, contact inutile avec la victime.

» appartenance : membre des youngblood.


Who I Am
» état de santé : en manque d'insuline.
» inventaire : sac avec du change, un appareil photo, kit de contrôle pour glycémie, clopes.
» compagnons de route : un groupe de jeunes, les youngblood.
MessageSujet: Re: i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]   Sam 22 Juil - 1:53



i just wanna have some fun with you
but i'm not that kind of guy.


Ta contamination n’a rien à envier. Elle fut douloureuse, emplie de sentiments contradictoires que tu ne pouvais tout simplement pas maîtriser. La peur, la détresse, la haine, la colère, l’inquiétude, le doute, l’envie que tout s’arrête. La douleur, les regrets et les remords. La vie. Tu baisses la tête à la simple pensée de cette dernière. Honteux d’avoir pu ressentir une telle chose. Honteux d’avoir songé à perdre la vie d’une manière si bête, si délibérée, alors que toi, parmi tant d’autres, tu as eu la chance de survivre. Toi, seul survivant, parmi tant de cadavres réunis en un si petit endroit. Tu secoues doucement la tête et recentres ton attention sur le jeune homme, assis à tes côtés. Tu lâches un maigre sourire dans sa direction, l’un des premiers depuis longtemps, sûrement. Tu l’écoutes avec attention, avide de découvrir son fameux pouvoir. L’empathie. Tu arques un sourcil, surpris. Tu te demandes à quoi cela peut bien lui être utile, mais ne poses certainement pas la question. Tu ne veux pas vexer le seul être humain t’adressant la parole. Le contact humain te manque beaucoup trop pour que tu souhaites y mettre fin aussi brutalement. Depuis l’incident de l’aéroport, rares ont été tes interactions sociales. Alors tu savoures celle-ci.

Tu te grattes l’arrière de la tête, t’attendant à cette question, bien qu’elle te prenne au dépourvu malgré tout. Dans le fond, tu préfères éviter d’en parler. Généralement, les êtres humains préfèrent rester maître de leurs émotions, et n’ont certainement pas besoin que quelqu’un leur dicte quoi ressentir. C’est peut-être pour ça que le reste du groupe semble te fuir, d’ailleurs. Alors, pour lui, tu gardes toute la vérité pour toi. « Je ressens aussi les émotions des autres. Hm. J’peux savoir ce que les gens ressentent sans avoir à les toucher. » te contentes-tu de répondre. Tu lâches un soupir malgré toi, fatigué par la journée qui peine à se finir. Doucement, tu finis par t’allonger sur le toit, prenant grand soin de ne pas faire un faux mouvement. Ce serait dommage, mais surtout douloureux, de retomber sur le sol, un peu plus bas. « C’est cool de rester avec moi. Merci. » finis-tu par dire, réellement reconnaissant de sa présence ici, de cette mission de te trouver des flacons d’insuline sans même que tu n’aies à le lui demander. « Si je peux faire quelque chose pour toi. En échange. Hésites pas... »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t684-carnival-of-rust-
 
i just wanna have some fun with you [Elyam & Oxlene]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 01. Girls just wanna have fun !
» ➺ IF I'M GONNA DIE, I WANNA STILL BE ME.
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» [libre] I wanna be, the very best !!
» CBS wanna trade

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: