AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I see dead people [Nath & Ulysse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 15/09/2016
» messages : 1590
» points : 2250
» avatar : François Arnaud
» multicomptes : Gali la trouillette, Oscar le faux mignon,Felice la badass et Jesus le jesus.

» pouvoir : GPS
MessageSujet: I see dead people [Nath & Ulysse]   Jeu 11 Mai - 21:16

La mémoire, c'était un drôle de truc. Parfois, ça se ravivait pour trois fois rien. Une odeur, un mot, une photo, un visage, un lieu... Chez Ulysse, c'était souvent les lieux qui faisaient office d'interrupteur aléatoire de souvenir. il faut dire que c'était toute sa vie, les lieux. Les rues dans lesquelles il jouait, dans lesquelles il dormait, les nombreux endroits dans lesquels il avait été de passage, pour un jour, une semaine, une année. A Canterbury, il était déjà passé quelques fois. Lorsqu'il contournait Londres pour ne pas trop s'y attarder, par exemple. Parce qu'il y avait encore plus de souvenirs dans la capitale...

Ce matin-là, il ne s'attendait à rien en passant dans cette rue. Il se promenait avec Neptune, à la recherche d'un truc à grailler. Il avait beau avoir ses réserves, c'était toujours bien de chercher de nouvelles ressources. Tout s'épuisait vite... Et puis la ruelle dans laquelle il était passé avait ravivé un truc. Il s'était revu, des années plus tôt, en galère dans cette même putain de rue. C'était un soir. Sa moto l'avait lâché, une fois encore. Le sale coup. Il voulait fuir des connards qu'il avait un peu trop provoqués et... panne sèche. Il avait dû fuir pour ne pas se faire passer à tabac. Et lorsqu'il était revenu, impossible de raviver la bête. Alors il avait dû faire appel à un vrai mécanicien. C'était comme ça qu'il avait connu Nathaniel.

De fil en aiguille, alors qu'il marchait, les souvenirs revinrent. Un sourire se dessina sur les lèvres d'Ulysse. C'était un mec cool, Nath. Et puis le sourire nostalgique laissa place à un visage crispé à mesure que ses pas le rapprochaient de l'ancien appartement du mécanicien, sans même qu'il s'en rende compte. Ce n'est qu'une fois arrivé en bas de l'immeuble qu'Ulysse s'arrêta, levant presque mécaniquement les yeux vers les fenêtres des étages. Ouais, c'était un mec cool. Dommage, ce qui lui était arrivé. Il n'était sans doute plus là à présent. Sans doute plus de ce monde. Les mecs comme lui ne survivaient pas longtemps à un monde comme ça.

Mais peut-être par nostalgie, peut-être par curiosité, peut-être aussi pour voir s'il y avait des trucs à récupérer, ses pieds prirent la direction du hall. La porte de l'immeuble était à moitié défoncée. Ce ne fut pas difficile d'entrer. Le brun s'arrêta devant l'appartement un moment avant de tourner la poignée. C'était pas fermé. Alors il s'avança dans l'appartement. C'était intact. Putain d'intact. TROP intact. C'était carrément flippant. Soit personne n'était jamais venu, soit quelqu'un vivait là...

Un aboiement de Neptune fit sursauter le brun. Et lorsqu'il se retourna, il se figea. Ses yeux s'écarquillèrent, presque comme s'il avait vu un fantôme. Parce que c'était presque ça, en fait. Dans sa tête, il avait déjà enterré Nathaniel. Et pourtant, il se tenait devant lui, assis dans sa putain de chaise. Ulysse le regarda, laissant un long silence s'installer. Avant qu'il ne fasse enfin un pas en avant.

"Mais... t'es vivant... t'es vivant mec !"


Ouais, fallait peut-être un peu le répéter pour qu'il y croie, hein.

"Putain, ça fait trop plaisir de te revoir !"


Finit-il par dire après avoir répété encore quelques fois le précédent laïus. Il était encore un peu trop sonné par la surprise pour avoir la spontanéité de le serrer dans ses bras, même si l'envie n'en manquait pas. Mais pour l'instant, il était encore planté comme un oignon, à le regarder avec de gros yeux. Ouais, les revenants, ca faisait quand même un drôle d'effet !

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 376
» points : 1006
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Sam 20 Mai - 2:26

I see dead peopleParfois, Nathaniel repensait à sa vie d'avant et ça le frustrait énormément. Non, en fait, il y pensait tout le temps. Il était incapable d'aller de l'avant, il restait coincé dans le passé, quand tout allait bien. Il avait vraiment vécu la belle vie avant son accident, avait toujours suivi ses rêves et avait fini par les réaliser. Hélas, le sort semblait en avoir décidé autrement le jour où il avait eu ce fichu accident. Pourtant, il était le seul fautif, il ne pouvait s'en prendre qu'à lui-même et à son amour démesuré pour la vitesse et les sensations fortes. De toute façon, tout ça n'avait plus d'importance vu l'état actuel du monde...sauf peut-être le fait qu'il avait logiquement moins de chances de survie que la plupart des gens. Il aurait pu en finir avant, voire sortir en pleine rue et attendre de se faire bouffer par les zombies, mais malgré la haine qu'il éprouvait envers lui-même, il en était bien incapable. Quelque part au fond de lui, il avait sans doute encore envie de vivre...si ce n'était pour son petit frère. Il ne pouvait pas le laisser seul, il n'y survivrait pas. Sans Nathaniel, il serait même capable d'oublier de se nourrir, trop plongé dans ses recherches ou dieu ne savait quoi.

Quoiqu'il en soit, le jeune homme commençait sérieusement à en avoir assez de tout ça. Il était constamment sur les nerfs récemment et l'une des raisons était évidemment le fait qu'il était presque à court de clopes. Quand on fumait beaucoup, c'était problématique...Et du coup, il était d'une humeur encore pire que d'habitude. Déjà qu'en temps normal, il râlait tout le temps et ressemblait à un vieux grincheux, le manque de nicotine n'arrangeait rien. S'aventurer dehors était risqué, très risqué...Il l'avait certes fait récemment car il n'avait pas le choix et qu'hormis les clopes, il commençait aussi à manquer de nourriture. Il avait eu de la chance jusqu'ici, mais il savait très bien que ça ne serait pas toujours le cas... Il avait été voir Ezekiel plus tôt dans la journée et son frère l'avait énervé. Ils s'étaient disputés et Nathaniel était rentré en râlant, furieux. Mais bien sûr, il était surtout furieux contre lui-même...une colère qu'il passait sur les autres, évidemment. Du coup, il avait totalement oublié de verrouiller sa porte. Encore. Ça devenait vraiment une sale habitude chez lui. Il ne comptait même plus les fois où des gens s'étaient introduits chez lui ou dans son garage. Le garage... vestige d'une vie passée, d'un rêve inachevé...Sa passion, il ne la vivrait plus jamais...

Alors qu'il pestait tout seul dans son coin comme le gros ronchon qu'il était, il entendit soudain du bruit dans son appartement. Il se disait que c'était peut-être son frère qui était venu s'excuser, mais il préféra tout de même aller voir par lui-même. Ce fut là qu'il se fit aboyer dessus par un chien. Et près du chien se trouvait quelqu'un. L'homme ne s'était pas encore retourné que Nathaniel le reconnut tout de suite. Ulysse. Lui aussi était un vestige du passé. L'une des personnes que le jeune homme avait chassées après son accident. Pourtant, Ulysse et lui se connaissaient depuis un moment et ils s'étaient plutôt bien entendus. Même très bien. Mais ça, c'était avant. Avant que sa vie ne bascule à jamais. Qu'est-ce qu'il faisait là ? La surprise sur le visage de son ami ne fit que refléter celle qui venait de s'afficher sur celui de Nathaniel. Lui qui, d'habitude, faisait la gueule, le voilà en train de regarder l'homme en face de lui avec des gros yeux et la bouche à moitié ouverte. Il avait l'air parfaitement con. Ce fut finalement Ulysse qui rompit le silence en premier et cela fit reprendre ses esprits à Nathaniel qui fronça les sourcils. "Pourquoi ? Tu croyais que j'étais mort parce que je suis un putain d'handicapé ?" Il n'y avait aucune douceur dans ses paroles ni le ton qu'il venait d'employer. Pourtant, au fond de lui, il était content de revoir son ancien ami. Mais il avait érigé une véritable carapace autour de lui, ou du moins, il le pensait.

"Ça te fait vraiment plaisir ? Parce que j'ai du mal à te croire après que tu m'aies abandonné." Il était sérieux, là ? Il reprochait vraiment à Ulysse de l'avoir abandonné alors que c'était lui qui avait tout fait pour le faire fuir ? Il avait obtenu ce qu'il voulait, non ? Non...car tout au fond de lui, il avait sans doute voulu que quelqu'un s'accroche. Comme Ezekiel l'avait fait. Mais Ez, c'était son frère, ce n'était pas vraiment pareil. Il poussa un soupir, réfléchissant à quoi dire. Il ne pouvait nier le fait que voir Ulysse planté là, devant lui, lui faisait bizarre et plaisir en même temps. Merde. "Pourquoi t'es là au juste, si tu croyais que j'avais clamsé ?" C'était une question légitime, non ?

© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 15/09/2016
» messages : 1590
» points : 2250
» avatar : François Arnaud
» multicomptes : Gali la trouillette, Oscar le faux mignon,Felice la badass et Jesus le jesus.

» pouvoir : GPS
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Ven 26 Mai - 23:58

Comment dire... honnêtement, Nath avait au moins le mérite d'être clairvoyant. Parce que ouais, il le pensait mort. En fait, il le pensait même mort depuis longtemps. Et... même s'il ne l'avouerait pas, quelque part, il l'avait un peu enterré le jour où il était parti de chez lui, après s'être fait jeter.

"Parce que t'es une putain de tête brûlée. Et que les types comme nous, leur vie elle tient à trois fois rien."

Balança-t-il d'un ton égal en haussant les épaules. Parce que ouais, il avait toujours considéré Nathaniel comme un type un peu comme lui. Qui savait pas trop ce qu'il foutait de sa vie, chaotique dans l'âme, amateur de sensations fortes pour oublier tout le reste. Même s'il était un peu plus stable, un peu moins vagabond. Même s'il avait plus d'attaches. Alors forcément, l'accident de Nath, ça l'avait touché. Parce que ça aurait très bien pu être lui. Et le rappel avait été un peu trop violent.

Et en parlant de violence... Il semblait que si Nath avait perdu l'usage de ses jambes, il n'en avait pas pour autant perdu celui de sa langue. Ni de son sale caractère. Ulysse eût un petit ricanement. Il n'avait pas changé. Et ouais, ça faisait plaisir. Parce que des constantes comme ça, ça courait déjà pas les rues avant mais à présent.. c'était vraiment des perles rares.

"Abandonné... c'est vite dit vu comme tu m'as foutu à la porte. Mais ouais, ça m'fait quand même plaisir de te voir, j'dois avoir un côté maso. Et visiblement, le plaisir est pas réciproque."


Râla-t-il à moitié. Franchement, c'était l'hôpital qui se foutait de la charité, Nath là. Il l'avait foutu dehors sans ménagement la dernière fois. Alors ouais, il en avait profité pour se barrer parce que la situation le foutait mal à l'aise. Mais hé, Nath l'y avait fortement poussé.

"J'suis venu vérifier. Et puis... j'sais pas, par nostalgie on peut dire."

Y'avait un peu de ça. Bon, de ça et de l'espoir de récupérer de la bouffe ou des conneries mais toutes les précisions n'étaient pas forcément bonnes à étaler.

"Mais si ça t'fait tant chier que ça, j'me barre hein. T'as sûrement des tas d'anciennes connaissances à voir. C'est eux qui t'entretiennent, c'est ça ?"


Il ne put pas s'empêcher de poser la question. Même s'il était content de le revoir et que ça se sentait, on pouvait sentir une pointe d'agacement dans sa voix. Et ouais, il était vexé malgré tout de se faire recevoir comme ça par un putain de fantôme. Franchement, il lui semblait que le monde était déjà assez à chier pour pas avoir à se soucier des anciennes rancœurs. Mais visiblement, c'était pas l'avis de tout le monde.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 376
» points : 1006
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Mar 13 Juin - 4:01

I see dead peopleJamais, ô grand jamais, s'était-il attendu à revoir Ulysse. Il avait été surpris et, en même temps, il avait ressenti quelque chose d'assez étrange. Comme un brin de joie. Une joie bien cachée sous ses airs grognons, bien entendu. Il avait toujours apprécié Ulysse, l'avait toujours considéré comme un très bon ami, voire un peu plus à un moment. Pourtant, il avait réussi à le faire fuir après son accident. En même temps, il avait quasiment fait fuir tout le monde, sauf sa famille et surtout son frère qui s'était toujours accroché à lui comme une moule à son rocher. Au fond, il lui en était reconnaissant de ne jamais avoir lâché l'affaire et peut-être que, quelque part en lui, il avait bêtement espéré que ce soit la même chose pour son ami. Mais ce dernier avait toujours été du genre à disparaître du jour au lendemain avant de refaire apparition quelques semaines plus tard, comme si de rien n'était. Combien de fois Nathaniel s'était-il déjà énervé à cause de ça ? A présent, tout ça semblait bien loin et pourtant...à cet instant précis, c'était presque comme si rien n'avait changé. Presque. Il poussa un petit soupir aux paroles de son interlocuteur. Il n'était plus une tête brûlée depuis bien longtemps, il vivait pratiquement reclus dans cet appartement, après tout. Il ne prit pas la peine de répondre à ça, mais poursuivit en reprochant à Ulysse de l'avoir abandonné. C'était clairement l'hôpital qui se foutait de la charité.

Le jeune homme détourna un instant le regard. Au fond, il se sentait bêtement honteux tout à coup. Merde. A croire qu'Ulysse faisait ressortir sa faiblesse et ça ne lui plaisait pas du tout. "C'est vrai. Tu as raison." Plus que raison. Pourtant, il ne put s'empêcher d'ajouter quelques mots, en marmonnant. Il ignorait si son ami les entendrait, mais peu importe. "Peut-être que j'avais juste envie que tu t'accroches..." Merde et merde. Pourquoi avait-il dit ça ? Et pourquoi Ulysse était-il venu ici ? Par simple nostalgie ? Ça semblait un peu gros quand même. Non ? Nathaniel ne put s'empêcher d'observer son interlocuteur, prenant un petit air amusé. C'était sans doute un petit miracle car cela faisait bien des mois qu'il n'avait pas affiché ce genre d'air. En fait, d'habitude, il faisait la gueule tout le temps, sans exception. "Tu veux dire que je te manquais, c'est tout." Il leva les yeux vers le ciel à la question d'Ulysse. Il n'était quand même pas sérieux, là ? "Bien sûr. J'ai des tonnes d'amis. Y a que toi que j'ai envoyé chier." Il était évidemment ironique dans ses propos. Il avait viré tout le monde de sa vie, même les personnes auxquelles il tenait le plus. Et tout ça pour quoi ? Parce qu'il ne se supportait plus et parce qu'il ne voulait pas être pris en pitié par qui que ce soit. Au final, ça n'en avait pas du tout valu le coup, mais il était bien trop fier pour l'admettre.

"Mon frère et moi...on s'entraide. C'est tout. Il vit toujours en face. Mais ça devient compliqué...T'aurais pas des trucs à bouffer sur toi ?" Non, il n'avait aucun scrupule à demander ça à Ulysse. "Alors ? Tu te cachais où tout ce temps ?" Au fond, il n'avait pas vraiment envie que le jeune homme s'en aille. C'était très paradoxal et contraire à ce qu'il lui avait dit plus tôt, mais parfois, il ne fallait pas chercher à comprendre. Il s'avança un peu vers Ulysse et son chien et se mit à caresser doucement la tête de l'animal. Il ne se souvenait même plus de la dernière fois où il avait vu un animal. "Ça me fait plaisir de te voir, tu sais..." Des paroles marmonnées dans sa barbe, des paroles qu'il n'assumait sans doute pas, mais des paroles véridiques.

© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 15/09/2016
» messages : 1590
» points : 2250
» avatar : François Arnaud
» multicomptes : Gali la trouillette, Oscar le faux mignon,Felice la badass et Jesus le jesus.

» pouvoir : GPS
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Dim 2 Juil - 19:37

C'était une manie ou quoi, cette façon de dire un truc puis de marmonner l'inverse, si possible des reproches envers sa façon de gérer les relations humaines ? Pourtant, merde, c'était marqué sur sa gueule qu'il fallait pas se fier à lui pour ça. Encore plus auparavant que maintenant.

"Bah quand on me dit de me casser, j'me casse t'sais."


Répondit-il à son tour en marmonnant à voix basse. Si Nathaniel voulait faire un concours de grognements, pas de souci, il était partant et confiant en ses chances. Mine de rien, c'était fou ce que le blond lui ressemblait. Et il s'en rendait compte, un petit peu en tout cas. La même façon de grommeler des trucs, de ne pas savoir comment manifester son attachement, de ne pas savoir s'attacher réellement ou mal. Il préféra ne pas relever le reste. S'accrocher, ça n'avait jamais vraiment été son fort. Surtout lorsque les situations devenaient difficiles. Et quand ça le confrontait un peu trop à ses propres conneries.

"Bien sûr que tu me manquais. T'as pas reçu toutes mes lettres d'amour ?"


Demanda-t-il à son tour, moqueur. Il laissa échapper un petit rire en entendant l'autre. Difficile d'y croire une seule seconde, surtout en connaissant le personnage. Mais même sans le connaître, des tonnes d'amis, c'était plutôt rare ces derniers temps.

"Content de savoir que j'ai toujours été un privilégié."


Répondit-il sur le même ton en s'avançant un peu plus dans l'appartement, touchant à un bibelot puis un deuxième, sans trop de gêne. Après tout, il était déjà venu ici. Il aimait bien cet endroit. C'était encore... comme avant. Ou presque. Un petit havre de paix totalement improbable. Il n'était pas certain d'y croire lui-même lorsqu'il repartirait. Le brun leva un sourcil en l'entendant parler de son frère. Oh. Il ignorait qu'il en avait un. En même temps, ça expliquait qu'il soit vivant et en relativement bonne santé malgré son état et sa situation.

"C'est comme ça que tu reçois les gens ? En leur demandant des trucs à grailler ?"

Il secoua la tête en posant son sac au sol. C'était pas trop dans ses habitudes de se montrer altruiste. Mais au-delà de la culpabilité -relative hein, il s'était quand même fait jeter- qu'il ressentait à l'égard de Nath, il l'aimait vraiment bien. En tout cas, par le passé. C'était un chouette mec. Et il se reconnaissait trop en lui pour ne pas avoir un minimum d'empathie. Même si paradoxalement, ce qu'il reconnaissait l'agaçait aussi et lui donnait envie de lui coller des tartes.

"Ah bah voila. Tu vois que ça arrache pas la tronche de le dire."

Grogna-t-il à moitié. Ca, c'était clairement du foutage de gueule quand on le connaissait un peu. Parce que même s'il l'avait avoué à peine plus tôt, c'était pas le genre de paroles qui sortaient souvent de ses lèvres. Plutôt l'inverse.

"Tiens. J'suis sûr que t'as un faible pour les petits pois et les... macédoines. J'sais même pas ce que c'est que ce truc. Ça doit pas être trop recherché, j'ai trouvé ça dans les restes d'un supermarché. Mais... ça nourrit. Enfin probablement."

Il ouvrit son sac et en sortit les quelques conserves avant de les poser sur la table. Il avait des réserves ailleurs de toute manière. Et puis la macédoine, ça n'avait vraiment pas l'air d'être un cadeau. Il se redressa et se retourna vers Nathaniel à nouveau, un sourire aux lèvres. Il avait envie de le serrer dans ses bras. Mais... avec le fauteuil, ça avait l'air... complexe. Alors il resta planté un moment comme un con, à le regarder, avant de s'avancer finalement. Il s'agenouilla à moitié pour se pencher vers lui et l'enlacer, enfouissant sa tête contre son épaule, ses doigts glissés dans sa chevelure ébouriffée.

"C'est cool que tu sois increvable."

Marmonna-t-il en le serrant contre lui.


Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 376
» points : 1006
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Lun 10 Juil - 15:21

I see dead peopleGrogner et marmonner dans sa barbe, voilà sans doute ce qui caractérisait le mieux Nathaniel en ce moment. Car une nouvelle fois, il se mit à marmonner un truc incompréhensible suite aux paroles d'Ulysse. Il était sérieux, le gars ? Apparemment, oui. En même temps, il le connaissait assez pour savoir qu'il était tout à fait le genre de personnage à ne pas insister dans ces situations-là. Et Nathaniel avait été très clair envers tous ses proches et toutes ses connaissances en leur disant - ordonnant même - de lui foutre la paix. A l'époque, il pensait que c'était ce qu'il voulait, mais au fond de lui, ce n'était certainement pas ça du tout. Il avait même fini par avouer à Ulysse qu'il aurait sans doute voulu qu'il insiste. Pourquoi ? Il n'en savait trop rien... peut-être parce que les deux jeunes hommes s'étaient toujours bien entendu et qu'ils avaient passé des moments mémorables ensemble. Peut-être aussi parce qu'Ulysse était l'une des personnes qu'il appréciait le plus et ça ne semblait pas avoir changé, maintenant qu'il se trouvait à nouveau en face de lui. Tout un tas d'émotions commençaient à ressurgir en lui, des émotions qu'il s'était pourtant efforcé de réprimer. Fait chier. Ce crétin lui avait vraiment manqué et ses blagues pourries aussi. "Je crois que mon facteur bouffe des gens dehors. Donc non, j'ai jamais reçu tes lettres." Il poussa un soupir en se rendant compte qu'en fait, ce genre de petits moments lui manquaient. Il avait beau avoir tenté de se voiler la face pendant tout ce temps, au final, même lui n'aimait sans doute pas rester seul trop longtemps.

La suite lui donna presque envie de frapper Ulysse. Il ne savait pas trop pourquoi, mais le voir déballer ses conserves l'énervait. Il ne fallait sans doute pas chercher à comprendre, après tout, c'était lui qui avait demandé à son interlocuteur s'il avait de quoi manger. Mais peut-être ne s'était-il pas attendu à ce que l'autre ait quelque chose de comestible sur lui. "Je m'en fous de ce que c'est, du moment que c'est comestible." Il pensait surtout à son petit frère. Sans lui, il serait totalement perdu et il était hors de question de le laisser crever de faim et ce, même si Nathaniel devait se priver. Il le faisait régulièrement depuis l'apocalypse, de toute façon. C'était bien une chose qui n'avait jamais changé: son frère passait toujours avant tout et tout le monde. Avant tout ça, il avait déjà été très protecteur envers lui et ça ne s'était certainement pas arrangé avec le temps. Il avait bien sûr plus de mal à lui montrer qu'il tenait à lui, mais il savait aussi qu'en dépit de son caractère pourri et de ce qu'il pouvait parfois dire, son frère savait parfaitement ce qu'il en était.

La suite fut très bizarre. Ulysse le regarda un moment sans un mot, comme s'il réfléchissait à dieu ne savait quoi. Nathaniel fronça les sourcils, c'était gênant. Du coup, il s'apprêta à dire quelque chose lorsque le jeune homme franchit la distance qui les séparait pour...l'enlacer ? Sérieusement ? Nathaniel fut surpris, très surpris. Et l'espace d'un instant, il ne sut comment réagir et resta là comme un con tandis qu'il sentait son cœur battre un peu plus fort. C'était quoi, ce bordel ? En même temps, il ne savait même plus à quand remontait le dernier câlin auquel il avait eu droit. Il était toujours tellement exécrable envers tout le monde que personne n'osait faire un truc pareil. Personne, sauf Ulysse. Au fond, il n'aurait même pas dû en être étonné. Et puis zut. Il ferma les yeux et finit par lui rendre son étreinte, alors qu'il sentait bêtement les larmes lui monter aux yeux. Pourquoi ? Pourquoi un geste si simple lui faisait un tel effet tout à coup ? Ce côté sensible, il avait voulu le réprimer, ne plus le laisser ressurgir. Et il avait suffi de la réapparition de ce crétin pour que tous ses efforts tombent à l'eau. "Crétin..." C'était gênant, vraiment gênant. Alors, il finit par le lâcher en le repoussant légèrement et en détournant le regard après avoir ravalé ces stupides larmes. "C'est bon ! On va pas se rouler de pelle non plus !"

Il soupira et essaya de ne pas montrer son trouble, mais ce n'était pas facile. Il était tellement perturbé par la réalisation que cet idiot d'Ulysse lui avait vraiment beaucoup manqué que rester stoïque était quasiment mission impossible. Néanmoins, sa remarque précédente venait de soulever une question importante tout à coup. Pourquoi pensait-il à ça maintenant ? Peu importe. C'était quelque chose qu'il valait mieux savoir le plus tôt possible, surtout si on était amené à fréquenter une personne. Il ignorait s'il reverrait Ulysse après cette petite visite inopinée, mais quelque chose lui disait que oui. "T'es infecté ?" Plus direct, tu meurs. Mais pourquoi prendre des gants ou tourner autour du pot pendant mille ans ?

© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 15/09/2016
» messages : 1590
» points : 2250
» avatar : François Arnaud
» multicomptes : Gali la trouillette, Oscar le faux mignon,Felice la badass et Jesus le jesus.

» pouvoir : GPS
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Sam 22 Juil - 18:57

C'était aussi cru que triste comme vérité mais Ulysse ne put s'empêcher de pouffer en imaginant le facteur en train de bouffer des gens, la casquette encore vissée sur la tête, la sacoche à la main. Ouais, c'était loin d'être drôle. Mais ce monde était pourri et ils n'en avaient pas d'autre alors de temps à autre, valait mieux en rire, à son goût. Il aurait tout le temps de se morfondre lorsqu'il serait crevé.

"Alors mon grand, profite de ce festin !"


Lâcha-t-il en lui tendant la bouffe. Ca devait être comestible, malgré tout. Lui aussi avait cessé depuis longtemps de faire le difficile. Genre bien longtemps avant l'apocalypse. Piller des supermarchés les premiers mois lui avait permis une profusion de bouffe qu'il n'avait jamais eue auparavant. Aux yeux des autres, c'était sûrement le monde à l'envers. Et après on s'étonnait qu'il se sente à son aise parmi les morts-vivants... Ce monde l'avait changé. Parfois, il se disait que ce monde l'avait presque trop adouci. Il y avait bien plus de gens qu'il envoyait paître auparavant. Bien plus qu'il insultait sans raison. Avant tout parce qu'il ne faisait que leur rendre leurs regards méprisants et leurs insultes crachées à la gueule.

Et Nath... malgré son fauteuil et son air renfrogné, Nath était égal à lui-même. Son accident avait sans aucun doute accentué son caractère difficile mais en fin de compte, il n'avait pas tellement changé, à ses yeux. Et ça faisait bizarre. Et... plaisir aussi. Comme un retour dans le passé. Peut-être parce que le brun avait été préservé de tout ça, ici, coincé dans son appartement, aidé par son frère. Ses mains innocentes, qui finirent par l'enlacer lorsqu'Ulysse vint le prendre dans ses bras, n'avaient peut-être jamais buté de zombie. Oh, ça ne faisait pas de Nathaniel un saint, loin de là. Juste un épargné.

"Tout ce trajet pour venir jusqu'à toi et même pas un petit bisou ? J'suis vexé, tu sais !"


Répondit-il en faisant à moitié la moue, détournant à son tour le regard pour faire semblant de ne pas avoir vu les larmes de Nathaniel. Il le connaissait beaucoup trop bien pour savoir que ce crétin ne voulait pas qu'on le voie pleurer. Et il savait aussi que ces saloperies de larmes venaient parfois sans prévenir. Alors il ne releva rien. Et la question qui suivit ne fit que confirmer les pensées qu'il avait eues à peine plus tôt. La question ne lui avait même pas traversé l'esprit. Ils étaient rares, ceux à ne pas avoir été "infectés", dehors. Mais ici...

"Ouais, j'suis un putain de zombie, version améliorée. Même si j'ai pas hérité de la meilleure des améliorations. Laisse-moi deviner.. t'es pas infecté toi ?"


Il soupira à moitié. Ca ne lui avait pas vraiment traversé l'esprit plus tôt. Mais maintenant, ça lui semblait comme une évidence. Et ... c'était un peu dommage de ne pas pouvoir célébrer leurs retrouvailles un peu mieux. Ca manquait à tout le monde, en ces temps là, la chaleur humaine. Et Nath lui avait laissé des souvenirs mémorables qui lui revenaient à l'esprit.

"T'sais quoi ? Laisse tomber la macédoine. Enfin... j'te la laisse. J'ai des chips et de la picole, ça sera mieux."

Lâcha-t-il en se redressant enfin. Il chopa le tout dans son sac et sortit ça pour tendre le sachet d'apéros et la bouteille à Nathaniel.

"C'est pas tous les jours qu'on retrouve un vieil ami après la fin du monde.. J'ai le droit de dire ami ? Ou tu vas encore grogner et m'envoyer paître dehors pour avoir osé t'insulter ?"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 376
» points : 1006
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Mer 26 Juil - 3:44

I see dead peoplePeut-être qu'il pouvait baisser sa garde, rien qu'un peu, rien qu'en présence d'Ulysse. Il avait toujours apprécié cet idiot, même lorsqu'il disparaissait parfois pendant des semaines, voire des mois, sans prévenir et sans le contacter une seule fois. Après tout, ils avaient tous deux vécu des moments assez forts malgré tout, des moments privilégiés, voire inoubliables. Mais ça, c'était avant. Tout ce qu'ils avaient pu vivre par le passé appartenait justement à ce passé. Il poussa un petit soupir et accepta donc les vivres tendus par son interlocuteur. C'était mieux que rien et il n'allait certainement pas jouer les difficiles. Il déposa les généreuses donations d'Ulysse dans la cuisine après leur petit échange pour le moins...déboussolant. Nathaniel ne s'était pas attendu à se sentir aussi chamboulé et pourtant...Bien sûr, il tenta de masquer son trouble sous une énième réplique débile, râlant à moitié, mais au fond, il savait qu'Ulysse n'était pas dupe. Ils se ressemblaient beaucoup et de ce fait, ils se comprenaient pas mal aussi. Il fronça les sourcils aux paroles de l'autre homme, puis haussa les épaules. "Tu m'as pris pour un putain de bisounours ?" Remarque, l'image était plutôt drôle dans un sens. Mais Nathaniel ne souriait pas pour autant. Il essayait toujours de contenir ces émotions débiles qui menaçaient de surgir à tout moment. Les larmes, ça avait déjà suffi. Amplement. Il était d'ailleurs reconnaissant à Ulysse de n'avoir rien dit à ce sujet. Car il n'était pas dupe. Il savait très bien que l'autre avait vu.

Ainsi cet idiot avait réussi à se faire infecter. Nathaniel se sentit bizarrement déçu à cette nouvelle. Pourquoi ? Ça ne changeait rien à sa vie. Ulysse était toujours en vie, il avait juste hérité d'il ne savait quel don. "Eh bien ! Tu vois que j'ai eu raison de te pas te rouler de pelle ! T'aurais fait quoi si tu m'avais tué ?" C'était peut-être un peu cruel de poser une question pareille car il savait très bien que si une telle chose s'était produite, Ulysse s'en serait sans doute voulu toute sa vie. Le jeune homme soupira doucement et observa un instant son interlocuteur en silence. Comme s'il espérait pouvoir découvrir en quoi il avait changé rien qu'en le regardant. "Et donc ? Tu as quoi comme superpouvoir, maintenant ?" Peut-être avait-il hérité d'un truc totalement inutile et ridicule. Ou peut-être était-ce un truc totalement badass malgré ce qu'il avait dit plus tôt. Après tout, il pouvait très bien jouer les modestes. "Donc non, je suis pas infecté et j'ai pas trop envie de tenter l'expérience, tu vois." Il avait beau râler quasiment en permanence depuis son accident, n'acceptant toujours pas vraiment ce qui lui était arrivé, il tenait quand même un minimum à sa vie.

Une seconde, il avait dit quoi, là ? Il avait de quoi picoler ? Voilà qui lui plaisait déjà mieux ! "Je suppose que je suis un putain de privilégié !" Il fronça ensuite les sourcils aux paroles d'Ulysse avant de hausser les épaules. "Ouais. Je suppose que t'en as le droit. Je suis dans un bon jour, alors je tolèrerai cet affront." Il se dirigea à nouveau vers la cuisine pour aller chercher deux verres et contre toute attente, un petit sourire vint étirer ses lèvres. Il était dos à Ulysse, ce dernier ne pouvait donc pas le voir. Après tout, Nathaniel avait une réputation à tenir et s'il se mettait à sourire devant les gens, ça n'allait pas le faire ! Oui bon. C'était une excuse totalement débile. Quoiqu'il en soit, il attrapa deux verres, les posa sur ses genoux et revint au salon pour les déposer sur la table qui s'y trouvait. Il ne voulait pas prendre le risque de boire de la même bouteille qu'Ulysse étant donné qu'il était infecté. "T'attends quoi ? Fais péter !" Ça faisait un moment qu'il n'avait pas bu d'alcool. Il ignorait quel effet ça aurait sur lui après tout ce temps et en présence d'Ulysse, mais tant pis. Il avait vraiment besoin de se changer les idées.

© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 15/09/2016
» messages : 1590
» points : 2250
» avatar : François Arnaud
» multicomptes : Gali la trouillette, Oscar le faux mignon,Felice la badass et Jesus le jesus.

» pouvoir : GPS
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Lun 7 Aoû - 22:04

Fallait avouer, Nathaniel tenait plus de l'ours mal léché que du bisounours. La preuve, il ne semblait pas le moins du monde prêt à lui faire un bisou. Déjà que l'accolade lui avait arraché quelques grognements. Quelques larmes aussi, mais ça il était hors de question de le relever. Ca faisait chier de savoir le grand brun encore humain. Parce que... c'était dangereux et instable, comme situation. Lui, il ne risquait plus de finir zombifié. Il pouvait encore être croqué et ce n'était pas négligeable comme problème mais au moins ne craignait-il plus une simple morsure. Ni le contact avec un autre mutant. Et ils étaient de plus en plus nombreux à l'être. Et puis ça faisait chier aussi parce que... soyons honnêtes, il aurait bien fêté ses retrouvailles avec Nath de façon plus chaleureuse. Retrouver leurs bonnes vieilles habitudes, en quelques sortes. Même s'il n'était pas certain que l'autre aurait été partant. Mais il ne semblait pas avoir tant changé que ça alors..peut-être. Enfin quoi qu'il en soit, ça n'était plus d'actualité. Ulysse sourit, amusé.

"J'aurais fait ce que fait un ami. Je t'aurais tiré une balle dans la tête pour pas que tu deviennes un zombie à roulettes, incapable d'actionner ton fauteuil pour aller croquer de l'humain ou même un pigeon épargné. Un geste bien, quoi."


Il haussa les épaules. Ouais, il allait pas avouer qu'il s'en serait voulu et tutti quanti. Ca allait bien deux secondes, les larmoiements. Parce que bien sûr, ça l'aurait fait chier et ça l'aurait attristé, beaucoup. Et il se serait traité de con pendant des jours, des semaines, des mois. Il tentait d'être prudent. De toujours s'assurer que l'autre était bien comme lui avant de faire quoi que ça soit. Mais un dérapage, ça pouvait arriver. Mais merde, il allait pas non plus culpabiliser deux secondes sur ce qu'il n'avait pas fait, hein.

"Tu sais pas ce que tu loupes mon chou."
Il le regarda en souriant. Non, il ne parlait pas de mutation, là tout de suite...

"J'ai un genre de radar dans le crâne. T'sais, des ultra-sons, le genre qui te siffle dans les oreilles, c'est hyper désagréable. Maiiis... de temps en temps, ça me permet de localiser des gens. C'est plutôt utile pour les retrouver. Bon, l'inconvénient c'est que j'ai plus beaucoup de potes ici."


Nouvel haussement d'épaules. Honnêtement, il ne savait pas trop pourquoi cette mutation lui était tombée sur la tronche. En réalité, elle ne lui avait pas été d'une grande utilité. Des années plus tôt, elle aurait changé sa vie, sûrement. Mais à présent, il ne restat plus grand monde à localiser.

"Bien sûr que t'es un putain de privilégié. Je viens spécialement chez toi t'apporter l'alcool et t'as un homme parfait en récompense. Bon, tu veux pas y toucher, ça c'est ton problème hein.."


Il regarda Nath rouler vers la cuisine et revenir, deux verres à la main. Oh. C'est l'instant où lui revint à l'esprit qu'il avait déjà bu au goulot de cette bouteille. C'était naturel, pour lui. Mais les verres lui rappelèrent certaines choses. Et puis... cet élan de conscience s'en alla presque aussitôt. Nath n'allait pas être contaminé pour ça non plus, fallait pas déconner hein. Et il avait l'air si content de trouver un peu de quoi boire, il ne pouvait pas lui ôter ce plaisir...

"A la tienne, à ta putain de vie d'ermite !"


Lâcha-t-il en faisant claquer son verre contre celui qu'il venait de servir à Nathaniel. Il but le sien presque d'une traite avant de resservir une deuxième rasade. Ce n'est qu'après l'avoir entamé que la culpabilité lui revint à la tronche. Et s'il avait réellement contaminé sa bouteille ? Et s'il contaminait Nathaniel ? Putain de merde.. il ne pouvait pas le contaminer. Ca n'était pas possible. Il le regarda un instant, tentant de le scruter, comme s'il était capable de savoir ce qu'il se passait dans son corps. En vain, évidemment. Il détourna le regard à nouveau. Non, il ne se le pardonnerait jamais. Et il n'était même pas certain d'être capable de lui coller une balle dans la tête. Il faisait un bien piètre ami, en réalité, il le savait.

"Tu ferais quoi, si tu devais crever demain ?"


Lui demanda-t-il, pour ... hm... se changer joyeusement les idées ?

Spoiler:
 

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 376
» points : 1006
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: I see dead people [Nath & Ulysse]   Sam 14 Oct - 5:30

I see dead peopleNathaniel fronça les sourcils aux propos d'Ulysse. A vrai dire, il en avait plus qu'assez des plaisanteries ou moqueries débiles que faisaient les gens à cause de son putain de fauteuil. Il en avait marre qu'on lui rappelle son état en permanence. C'était déjà assez compliqué comme ça. "T'es obligé de dire des trucs comme ça ? Si t'es venu te payer ma tête, tu peux repartir tout de suite !" Susceptible, le Nathours ? Sans le moindre doute. Au fond, il savait très bien qu'Ulysse n'avait pas du tout pensé à mal, mais il s'en fichait. Il en avait juste marre de cette situation. Décidant toutefois de passer outre car au fond, il était bien trop content d'avoir un peu de compagnie et de revoir son ancien ami qu'il ne voulait pas vraiment le voir repartir tout de suite. Oui, il était un vrai paradoxe à lui tout seul. Il ne put d'ailleurs s'empêcher de marmonner quelques mots dans sa barbe, suite aux propos sans doute faussement aguicheur de l'autre. "Oh que si, je sais ce que je rate..." Il avait dit ça plus pour lui-même et il ignorait si Ulysse l'avait entendu. Bah, même si c'était le cas, tant pis. Finalement, il en apprit plus sur le "don" que possédait son interlocuteur. Il ne put s'empêcher de hausser un sourcil. "Ouais, en gros, ton truc sert pas à grand chose." Comment ça, il touchait là où ça faisait mal ?

Quoiqu'il en soit, il avait hâte de boire un peu, ça faisait trop longtemps et il en avait vraiment besoin. "Bien sûr. T'es venu juste pour moi. Et il est où l'homme parfait ? Parce que je le vois nulle part !" Il regarda bêtement autour de lui comme s'il cherchait quelqu'un. Il commençait à se détendre un peu. C'était un peu comme si la présence d'Ulysse faisait peu à peu revenir certaines de ses vieilles habitudes...du temps où il était encore plus sociable et où il n'envoyait pas bouler tout le monde. Il but son verre cul sec une fois servi, non sans râlant aux paroles de son ami. "Vaut mieux être un ermite que de se traîner des idiots comme toi !" Vexé ? Si peu. En même temps, il avait choisi l'isolement...même si ça commençait quand même à lui peser de plus en plus. Bien sûr, il ne l'avouerait jamais, il était bien trop fier pour l'admettre. Il ne se doutait évidemment pas qu'Ulysse était en train de flipper à cause de l'alcool et d'un potentiel risque d'infection pour Nathaniel. Quoiqu'il en soit, il ne se passa absolument rien et le jeune homme tendit son verre pour en redemander. Il comptait bien profiter ! Même si se retrouver bourré serait sans doute une très mauvaise idée. Mais il n'en était pas encore là. Et puis, y avait-il seulement assez d'alcool pour qu'il soit vraiment bourré ? Il en doutait beaucoup.

La question de son ami le surprit et l'espace de quelques instants, il le regarda d'un air totalement con. Il était sérieux ? "C'est quoi cette question ? On risque tous de crever demain." C'était vrai, non ? Pour le moment, ils étaient en sécurité dans cet appartement, tous les deux. Mais s'ils se risquaient à aller dehors, ils pouvaient très bien y rester. Tués par une horde de zombies ou des survivants. "Tu pourrais crever en sortant d'ici. Et je pourrais crever en voulant aller chercher des clopes." Car oui, il lui arrivait évidemment de sortir, même s'il n'aimait pas beaucoup ça. Le pire dans tout ça, c'était qu'il était capable de se mettre bêtement en danger pour un paquet de cigarettes. Il soupira et garda le silence un moment, puis il reporta son attention sur Ulysse. "Honnêtement...j'en sais rien. Ce que j'ai envie de faire n'est plus possible." Au fond, il savait très bien ce qu'il ferait. Un dernier tour de moto. Mais c'était impossible. Sa pauvre moto - celle qui n'avait pas été totalement détruite dans l'accident - prenait la poussière dans son garage. "Et toi ?" Lui retourner la question était simplement légitime !

©️ CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
 
I see dead people [Nath & Ulysse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I See Dead People [RP chefs de gang]
» The Haitian People Need a Lobbyist
» ULYSSE mâle yorkshire toy 5 ans SPA DOUAI 59
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: