AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chance Meeting | Cupi & Ez ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 363
» points : 975
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Lun 1 Mai - 22:27

Chance MeetingLe monde était parti en vrille et Nathaniel avait un peu de mal à comprendre ce qui était vraiment en train de se passer. Des zombies ? Ça n'existait qu'à la télé et dans les jeux vidéo, non ? Non, apparemment ces créatures avaient décidé de passer de l'autre côté de l'écran. D'ailleurs, ses parents étaient rentrés en Italie juste avant que tout ne commence. Il ignorait si c'était un coup de chance ou non...mais du coup, il était quand même inquiet pour eux. Et pour sa sœur aussi. A présent, il était tout seul ici, avec son frère. Depuis son accident, il n'était plus le même et râlait tout le temps, repoussait tout le monde et refusait catégoriquement qu'on l'aide et se renfermait sur lui-même. Pourtant, son frère était toujours là, il ne semblait pas vouloir se laisser tomber. Bon, en même temps, s'il se mettait à sa place, il aurait probablement agi de la même façon. Quoiqu'il en soit, depuis que toute cette merde avait commencé, Nathaniel n'était pas sorti de chez lui. Déjà qu'avant, il ne sortait presque plus, là, c'était mort. Il restait cloîtré chez lui toute la journée et il n'y avait que son frère qui venait parfois égayer ses journées. Ou du moins, il essayait de les égayer... parce qu'avec Nathaniel, c'était loin d'être gagné vu qu'il ne voulait rien savoir. Il n'avait jamais accepté ce qui lui était arrivé et même si ça faisait près de deux ans maintenant, ça n'y changeait absolument rien. Il était sans doute pathétique à se morfondre comme ça dans son coin au lieu de se réjouir d'être au moins encore en vie. Mais pour lui, ce n'était pas une vie. Ses rêves avaient été brisés d'un seul coup et pour quoi ? Pour une connerie dont il était lui-même responsable. C'était bien ça, le pire.

Il avait parfois songé à en finir, mais il n'avait pourtant jamais osé franchir le pas. Sans doute à cause de son frère, principalement. Cet idiot ne survivrait sans doute un jour sans lui...Il poussa un petit soupir et attrapa le paquet de clopes posé sur la table à côté de lui. Avec l'apocalypse, il allait finir par être en pénurie de clopes et là, son humeur serait sans doute encore pire que d'habitude. Bon sang. Comme si son accident n'avait pas suffi, il avait fallu que l'univers lui balance une belle apocalypse en pleine tronche en plus. Alors qu'il s'apprêta à allumer sa cigarette, il entendit soudain un gros bruit provenant de son garage. Il se figea et tendit l'oreille. Merde. Un bouffeur de cervelle avait-il réussi à entrer ? Ou un pilleur ? Quel idiot ! Il avait dû oublier de fermer la porte en revenant de chez son frère tout à l'heure. Ce crétin l'avait énervé et du coup, Nathaniel était rentré en râlant et sans doute avait-il zappé la porte. C'était bien sa veine ! Il se mit à pester tout haut, reposant sa clope pour plus tard. Puis, il alla chercher le fusil que son père lui avait laissé et le posa sur ses genoux avant de se diriger vers le garage. A chaque fois qu'il s'y rendait, il avait un pincement au cœur. Ce garage, ça avait été le rêve de sa vie...à présent, ça lui rappelait surtout ce qu'il avait perdu. Il l'avait à peine ouvert, il avait à peine travaillé quelques mois avant son accident. C'était juste horrible. Il se faisait du mal à rester là, sans doute... mais il ne voulait pas non plus s'installer avec son frère.

Il se dirigea donc vers le garage, prêt à toute éventualité. Il savait très bien que les choses risquaient d'être compliquées selon qui se trouverait en face de lui, mais il ne pouvait tout simplement pas laisser un intrus faire ce qu'il voulait chez lui. Avec de la chance, c'était juste un chat ou une autre bestiole... Manque de pot, il aperçut une silhouette à quelques pas de lui dès qu'il eût franchi le pas de la porte. Il s'arrêta et attrapa son fusil pour le pointer sur l'inconnu. Ce n'était pas un zombie, de toute évidence. "Reste où tu es ou j'hésiterai pas à tirer !" Il n'était pas content, pas content du tout. Qu'est-ce que ce type foutait là ? Il avait l'intention de le voler ? Ou de squatter ici ? Hors de question ! "Y a rien à voler ici, alors fiche le camp !" Il fallait quand même qu'il se décide...D'abord, il demandait au type de ne pas bouger et ensuite, il lui demandait de ficher le camp. Mieux valait ne pas trop chercher à comprendre.



© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell




Dernière édition par Nathaniel Massari le Jeu 3 Aoû - 5:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 29/09/2016
» messages : 1659
» points : 462
» avatar : Toby Regbo
» crédits : Ti (avatar); Wiise (code signature)
» multicomptes : Amethyst Bowie, Suraj khan, Kjell Andresson, Iris Kasic

» pouvoir : Guérison d'autrui : peut guérir via sa salive. Bisous magiques quoi.
» appartenance : Whistable Castle
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Mar 2 Mai - 10:08

Cela faisait plusieurs jours que Charles était parti du camp. Cupidon avait d’abord pensé que son oncle avait besoin de prendre un peu l’air. D’esquiver la vie en communauté qui pouvait peser un solitaire comme lui. Mais au fil des jours d’absence, le blond avait compris que quelque chose clochait. Il ne pouvait pas être parti comme ça, si longtemps sans le prévenir. C’était bizarre. Et cela ne semblait pas inquiéter grand monde. En même temps avec l’afflux de réfugiés venant du Squad, les dirigeants avaient autre chose à penser. Cupidon le comprenait. C’était pour cela qu’il avait décidé de prendre les recherches en main, seul. Il était persuadé que son oncle était coincé quelque part en ville. Bloqué dans un bâtiment. Peut-être blessé. Bref. Cupidon avait pris son courage à deux mains et était parti. Prévenant Coleen plutôt qu’Oscar, pour éviter que son amoureux s’inquiète pour rien.

Il avait volé une voiture en route, comme Coleen le lui avait appris. Pour parcourir la distance entre le camp et le centre-ville plus rapidement. Il imaginait que son oncle avait dû vouloir trouver des vivres. Ou combler ses caprices. Pitié qu’il n’ait pas pris de risques pour ses caprices futiles. Le blond finit par se garer en ville, descendant de la voiture, son arc à la main, son carquois rempli, un couteau à sa ceinture. Il était loin le grand peureux. Maintenant, il avait presque l’étoffe d’un vaillant survivant. Le changement était flagrant. Sans doute parce que maintenant, il avait plusieurs personnes pour qui se battre. Pour qui avancer. Protéger les autres, veiller sur eux, c’était son moteur à présent. Il progressait avec méthode dans les rues, à la recherche d’indices. Mais c’était un peu comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Une grosse, très grosse botte de foin. Et puis, encore, s’il ne fallait que chercher son oncle, mais rapidement les zombies du coin le répérèrent. C’était le moment de courir vite du coup. Courir d’abord, puis se cacher. Le blond remarqua une porte métallique entrouverte. Sans doute d’un garage auto. Ça ferait l’affaire pour se planquer le temps que la meute passe…

Il verrouilla la porte derrière lui. Essoufflé. Mais toujours sur ses gardes, l’arc bandé à la main. Il avança dans la demi-pénombre du garage. Sa cuisse heurta une boîte à outils sur un établis, provoquant une cascade de bruits métalliques. Génial. Le blond ferma les yeux par réflexe, tendant l’oreille, espérant ne pas avoir trop attiré les zombies du dehors. Il se détendit un peu en n’entendant pas de coups sur la porte. Il avait eu chaud. Il se baissa pour ramasser les outils. Réflexe sans doute un peu stupide, plus personne ne rangeait ce qu’il dérangeait mais… C’était son côté enfant de bonne famille qui prenait le dessus des fois sur l’aspect survie à tout prix. Il était baissé quand il entendit un bruit qui s’approchait. Il eut à peine le temps de ramasser son arc qu’il se retrouvait face au canon d’un fusil. C’était pas hyper cordial comme accueil ça. Par réflexe, Cupidon leva les mains, laissant tomber son arc. Parce que flèche vs balle, il savait déjà qui gagnait.

Hm… Désolé de vous déranger…” dit-il d’une voix calme. “Je vous promets je veux pas vous embêter…

Il se mordit la lèvre. C’était peut-être pas ce qu’il fallait dire.

Vous voulez que je parte ou que je reste ? Parce que… Enfin, j’aimerai pas choisir la mauvaise option alors que vous avez un fusil pointé sur moi… Vous savez je suis juste entré parce que j’étais poursuivi par une meute… Votre porte était pas fermée… Sans moi, vous auriez pu avoir des visiteurs bien plus affamé de cervelle humaine… C’est peut-être pas la peine de me menacer comme ça du coup…” expliqua-t-il sans bouger, les mains toujours levées. “Je peux juste rester le temps que la voie soit libre ? Je peux vous rendre service en échange. Je suis sûr que je peux vous aider d’une façon ou d’une autre.

Il hésita une seconde. Il allait peut-être bluffer, mais après tout…

Vous ne voudriez pas remarcher ? Je peux vous soigner. Ce serait plutôt une bonne monnaie d’échange, non ?

_________________
Hit me like a meteorite
I don't know how it led to this. I felt a tremor in your kiss. Earth shakes, and I answer it. My body realigns. It's too much, I cannot handle this. I taste, the pleasure on your lips. You make, planets start to spin. I'm ready to ignite... sign by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t107-cupidon-take-me-b
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 363
» points : 975
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Mar 2 Mai - 17:19

Chance MeetingC'était bien sa veine. Le voilà en face d'un gamin qui avait sans doute l'intention de le piller du peu qu'il lui restait. Nathaniel ne se fiait pas du tout à sa gueule d'ange car il savait très bien que les apparences étaient souvent trompeuses, surtout par les temps qui couraient. Quand la vie de quelqu'un était en jeu, il était prêt à tout pour survivre et même les plus innocents se changeaient parfois en tueurs. Oui bon... il n'était pas vraiment sorti depuis le début de ce bordel, mais il avait déjà vu ça à la télé ! Et il n'y avait aucune raison que ça se passe différemment dans la réalité. Le genre humain était pourri au fond...Bien sûr, il ne qualifiait pas du tout comme quelqu'un de bon ou un truc du genre, il était sans doute tout aussi pourri que le reste du monde. Quoiqu'il en soit, il n'avait pas hésité à braquer son fusil sur ce type qui semblait au moins assez raisonnable pour lever les mains. Il venait de faire tomber quoi, là ? Un arc ? C'était...original. Mais chacun faisait avec les moyens du bord, après tout. L'autre prit la parole en lui expliquant la situation et Nathaniel jura intérieurement. Il avait bel et bien oublié de fermer la porte. Comment avait-il pu être aussi négligeant ? Le gars avait raison, il fallait l'avouer. Il lui avait peut-être indirectement sauvé la vie en fermant cette porte derrière lui. Mais bien sûr, le jeune homme n'allait pas l'avouer tout haut. Il avait quand même une réputation à tenir. Ou pas. Alors qu'il était en train de réfléchir à la situation, l'autre prononça ces mots qu'il détestait tant entendre. L'aider... Pourquoi diable tout le monde lui proposait toujours de l'aider ? C'était évidemment un peu une question rhétorique car il savait très bien pourquoi, au fond.

Il lâcha un gros soupir avant de reprendre la parole, l'agacement se traduisant clairement dans sa voix. "J'ai pas besoin d'aide. Par contre, si t'as à bouffer ou même des clopes, tu peux me les filer." Non, il n'abusait pas du tout. Non, il ne profitait pas du tout de la situation. Non, il ne savait pas que les gens étaient bien plus enclins à coopérer quand ils étaient menacés avec une arme. Le pire, c'est qu'il n'éprouvait pas la moindre honte ni le moindre remord à demander ça à un gamin. Il n'était pas méchant au fond, mais il pensait d'abord à sa propre survie et surtout à celle de son frère. Et puis, l'intrus lâcha une véritable bombe. Le soigner ? L'espace de quelques secondes, Nathaniel le regarda d'un air totalement incrédule, mais il finit quand même par baisser son arme. Et puis, c'était fatigant de tenir un fusil tout le temps. Il le gardait néanmoins à portée, ça allait de soi. "Bien sûr. Tu vas me dire qu'un gamin comme toi va pouvoir réussir là où tous les spécialistes ont échoué ? Me prends pas pour un con !" Il avait un peu haussé le ton, n'appréciant pas du tout ce genre de plaisanterie. Car dans sa tête, c'était clair. Ce type se moquait de lui. Il espérait sans doute l'amadouer en lui faisant espérer l'impossible.

"Tu peux rester jusqu'à ce que la voie soit libre. Mais tu touches à rien et tu te barres dès que tu peux, compris ?" Il ne disait pas ça à cause des paroles de son interlocuteur puisqu'il n'y croyait pas une seule seconde. Néanmoins, il se voyait mal jeter ce gamin en pâture aux zombies. Il n'était pas un monstre non plus.


© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 29/09/2016
» messages : 1659
» points : 462
» avatar : Toby Regbo
» crédits : Ti (avatar); Wiise (code signature)
» multicomptes : Amethyst Bowie, Suraj khan, Kjell Andresson, Iris Kasic

» pouvoir : Guérison d'autrui : peut guérir via sa salive. Bisous magiques quoi.
» appartenance : Whistable Castle
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Mar 2 Mai - 23:16

Les mains levées, Cupidon avait la sensation d’être une biche dans le viseur d’un chasseur. ‘Était plus que désagréable. Depuis le début de tout ça, il avait eu peur des zombies, mais là, il réalisait que la menace serait sans doute autre à partir de maintenant. L’ennemi était humain. Et il le serait la plupart du temps. Il avait été négligeant en entrant à la va-vite.

J’ai pas grand chose à manger… Et je fume pas.” avoua-t-il presque désolé.

Pourquoi il avait jamais fumé franchement ? Il garda les mains levées. C’était un peu ridicule. Lui, lever les mains, comme s’il pouvait être une menace. Franchement. Ce mec se trompait sur son compte en le voyant comme une menace. Et… Il avait vu juste en parlant de le soigner ? Ouah. Il se découvrait des talents de négociateurs ! Ou il passait pour un con. Au choix. Mais au moins, l’autre avait baissé son flingue. C’était déjà un début de victoire ? Cupidon haussa un sourcil, presque vexé en entendant l’autre l’insulter. Ou presque.

Et vous, vous me prenez pour quoi là ?” répondit-il au tac au tac, presque sans réfléchir. “Vos spécialistes, ils avaient prévu qu’on se ferait bouffer par des humains contaminés ?

Ok, c’était peut-être téméraire. Mais… Il n’aimait pas le ton de cet homme. Il ne lui avait pas manqué de respect en proposant ça. S’il savait comme c’était douloureux de soigner quelqu’un avec son don…

Si ma présence vous importune autant, je peux aussi aller ailleurs. Entre vous et les zombies, je vous avouerai qu’ils sont presque plus sympathiques.

Là, c’était du bluff. Clairement, il ne pourrait pas survivre au milieu d’une meute de zombies. Personne ne le pouvait quand ils étaient quinze ou vingt. Surtout pas lui. Il soupira, agacé par tout ça. Mais au moins, il avait pu baisser les bras. Il aurait fini par choper une crampe… Mais la situation restait quand même tendue. Il n’osait pas vraiment bouger. Ni récupérer son arc. Ni rien faire en fait. Il se sentait vraiment à la merci des bons vouloirs de cet acariâtre. Le handicap était une chose, l’antipathie une autre.

Je dois rester ici ou je vous suis pour que vous me surveillez ? On sait jamais, si j’étais un tueur sanguinaire…

En fait, cet homme avait réveillé l’adolescent insupportable que Cupidon n’avait jamais été… Il se permit un mouvement, mettant son sac sur une seule épaule, en sortant quelques vivres. Quelques biscuits, des fruits secs. Pas grand chose. Il s’avança pour donner ça à l’homme.

Si vous me faites pas confiance, vous pouvez vider mon sac…” lâcha-t-il d’un ton un peu froid, tendant aussi son sac.

_________________
Hit me like a meteorite
I don't know how it led to this. I felt a tremor in your kiss. Earth shakes, and I answer it. My body realigns. It's too much, I cannot handle this. I taste, the pleasure on your lips. You make, planets start to spin. I'm ready to ignite... sign by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t107-cupidon-take-me-b
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 363
» points : 975
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Jeu 4 Mai - 5:37

Chance MeetingDevait-il avoir mauvaise conscience en demandant à ce gamin s'il avait quelque chose à lui donner ? Peut-être...mais ce n'était pas lui qui s'était introduit chez quelqu'un. Bon, si ce que l'autre disait était vrai, Nathaniel pouvait comprendre, mais ça ne changeait rien au fait qu'il était tout sauf ravi d'avoir un visiteur inattendu. Comme à son habitude, il se montra donc particulièrement désagréable envers ce jeune homme qui n'avait rien demandé à personne. D'ailleurs, ce que ce dernier lui proposa lui semblait tellement tiré par les cheveux qu'il était convaincu que c'était une farce. Un énorme coup de bluff destiné à faire baisser sa garde à Nathaniel. Après tout, comment quelqu'un comme lui pourrait le soigner ? N'étant pas vraiment sorti depuis le début de l'apocalypse, il n'avait encore jamais rencontré de personnes mutées et ignorait donc presque tout à leur sujet. Il avait juste eu vent de certaines rumeurs. Des rumeurs comme quoi certaines personnes avaient développé des pouvoirs ou un truc du genre. En l'occurrence, Nathaniel n'y pensait pas du tout. Il poussa un gros soupir en entendant la réplique de l'autre. Il se rebellait ou quoi ? "Je te prends pour quelqu'un qui raconte des bobards. Mais vas-y, dis-moi comment tu comptes t'y prendre, que je rigole un bon coup." Peut-être que tout au fond de lui, il était vraiment curieux de savoir ce que ce type lui dirait. Même si c'était ridicule. Mais il n'allait évidemment pas l'avouer et continuer à se cacher sous ses airs de vieux grincheux.

Finalement, le brun avait accepté que l'autre reste le temps que la horde passe son chemin. Il espérait seulement qu'il ne regretterait pas cette décision. Après tout, il ne le connaissait pas et ne savait pas ce dont il était potentiellement capable sous ses airs innocents. Parce que oui, il avait une tête d'innocent. "Si tu tiens tant à te faire bouffer, vas-y, je te retiens pas !" Lui aussi bluffait. Il avait beau râler, il n'allait pas laisser l'autre se faire manger la cervelle par les zombies. Quoiqu'il en soit, il avait donc clairement dit qu'il pouvait rester et il ne s'était pas vraiment attendu à ce que l'autre sorte vraiment des trucs à manger de son sac. Bien sûr, lorsqu'il le vit prendre son sac, il se crispa, prêt à lever une nouvelle fois son fusil vers l'intrus. On ne savait jamais. Il pouvait très bien planquer des armes dans son sac. Mais finalement, il posa les yeux sur des biscuits. L'intrus s'approcha de lui en lui tendant son sac, ce à quoi Nathaniel répondit par un soupir agacé. "C'est bon, garde ta bouffe et garde ton sac." Là, il se contredisait clairement. Mais il n'était pas non plus désespéré au point de piquer des gâteaux à un gamin. "Allez viens. Et touche à rien !" Il retourna à l'intérieur, quittant donc le garage. La vérité était qu'à chaque fois qu'il se trouvait dans cette pièce, il se sentait mal, se rappelant de l'époque où il avait été heureux et où il avait cru pouvoir enfin vivre son rêve. Alors oui, même plusieurs années après, c'était toujours aussi douloureux.

Il conduisit l'inconnu au salon et désigna le canapé d'un mouvement de tête, sous-entendu installe-toi. Il posa son fusil sur la table, puis se tourna à nouveau vers l'autre. "Tu veux un truc à boire ?" Il devait être tombé sur la tête. Voilà qu'il proposait à boire à quelqu'un qui s'était introduit chez lui et qu'il ne connaissait pas. Peut-être parce que quelque chose chez ce mec lui rappelait son frère. Il ne savait pas trop mettre le doigt dessus, mais il y avait quelque chose...Et puis, au fond, Nathaniel n'était pas quelqu'un de méchant.


© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 29/09/2016
» messages : 1659
» points : 462
» avatar : Toby Regbo
» crédits : Ti (avatar); Wiise (code signature)
» multicomptes : Amethyst Bowie, Suraj khan, Kjell Andresson, Iris Kasic

» pouvoir : Guérison d'autrui : peut guérir via sa salive. Bisous magiques quoi.
» appartenance : Whistable Castle
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Jeu 4 Mai - 11:11

Quelqu’un qui raconte des bobards. Oh bha oui. C’était logique ! Cupidon allait rétorquer quelque chose mais… En y réfléchissant, c’était assez logique de croire qu’il balançait des histoires pour sauver ses miches. Et en y réfléchissant un peu plus, il se dit que même s’il expliquait son don, on allait lui rire au nez et lui dire d’aller se faire soigner. Ou quelque chose du genre. Du coup… Il se voyait mal lui expliquer qu’il faisait des bisous magiques qui guérissaient à peu près tout ce qui existait. Ouais. Difficile d’être crédible en balançant un truc du genre. Même lui, il y avait pas trop cru la première fois que son don s’était manifesté alors…

Si c’est pour que vous vous fichiez d’moi, j’ai pas trop envie d’vous expliquer non. En plus c’est sûr que vous allez vous foutre de moi. Parce que si vous vivez ici seul, vous devez probablement pas être au courant que ceux qui deviennent pas des zombies deviennent des mutants… Et du coup, vous expliquer que je soigne comme par magie, ça vous fera rire… Donc, tant pis !

Haussement d’épaules. Après tout, c’était pas lui qui était dans un fauteuil. Et puis clairement, si Cupidon pouvait s’éviter la douleur d’une telle blessure, ou maladie, il était pas contre. Parce que dans “soigner par magie”, il y avait aussi “souffrir le martyr comme par magie pour soigner”. Donc franchement, il allait pas insister auprès de Mister Ronchon Ier du nom.

Bon par contre… Il ne prit pas la porte. Parce qu’en vrai, il voulait pas se faire bouffer. Et il haussa un sourcil en voyant l’autre refuser sa nourriture. C’était quoi ce type ? Un ours qui se transforme en bisounours après deux minutes ? Cupidon fronça ses sourcils.

Vous savez ce que vous voulez au moins, c’est pratique…” ironisa-t-il en remettant ses vivres dans son sac.

Puis il suivit l’homme. Parce que mine de rien, il avait encore son flingue alors… Il avança, son regard détaillant les lieux avec attention. Il avait toujours été observateur, mais là, en plus, le sale caractère de son interlocuteur l’avait rendu incroyablement curieux. Il s’installa sur le canapé sans grande conviction. Et… A vrai dire, il explosa de rire en entendant l’autre.

Vous vous fichez de moi ? Après le numéro que vous venez de me faire, vous me demandez si je veux à boire ?” Il secoua la tête incrédule. Puis se reprit un peu méfiant. “Vous allez m'empoisonner en me donnant de l’eau ? C’est comme ça que vous survivez ici ? Et vous mangez les cadavres ?

A cette dernière hypothèse, Cupidon eut une légère grimace de dégoût. Qu’il effaça bien vite. Il se faisait sûrement des idées.

Non, ça ira… J’ai une gourde de toutes façons… Gardez vos réserves… Vous savez, c’est plus la loi du chacun pour soi qui prime maintenant quand on est pas dans un groupe… Vous...” Il marqua une petite pause. “Vous avez pas songé à rejoindre un groupe ? Ce serait pas… Plus pratique pour vous ?

_________________
Hit me like a meteorite
I don't know how it led to this. I felt a tremor in your kiss. Earth shakes, and I answer it. My body realigns. It's too much, I cannot handle this. I taste, the pleasure on your lips. You make, planets start to spin. I'm ready to ignite... sign by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t107-cupidon-take-me-b
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 363
» points : 975
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Mar 23 Mai - 3:28

Chance MeetingMalgré son incrédulité évidente, Nathaniel était tout de même intrigué par les paroles de son interlocuteur. Il ne voulait évidemment pas l'avouer, continuant à jouer les vieux grincheux. De toute façon, il ne voyait pas du tout comment quelqu'un comme lui pourrait l'aider de quelque façon que ce fût. Néanmoins, la réponse du jeune homme lui fit froncer les sourcils. Il le provoquait ? Et en même temps, il lui donnait tout de même de gros indices quant à la façon dont il comptait procéder. Nathaniel avait beau être resté cloîtré ici la plupart du temps, il avait quand même eu vent de ces mutations. Ce type aurait-il le don de guérir les gens ? Ce serait vraiment... Non. Il ne devait pas commencer à espérer bêtement car il finirait forcément par être déçu. Alors, il ne répondit pas pour le moment, mais il avait bien l'intention de le questionner un peu plus tard. Comment ça, il se contredisait ? De toute façon, Nathaniel était une petite contradiction à lui tout seul. Après tout, n'avait-il pas menacé cet intrus de le mettre dehors ou de lui tirer dessus avant de finalement lui proposer d'entrer dans l'appartement en question ? Il avait beau grogner, cela ne faisait pas de lui quelqu'un de méchant loin de là. Et puis, ce type n'avait pas l'air d'être une vraie menace. Bien sûr, il ne fallait pas se fier aux apparences et il restait prudent.

Il poussa un petit soupir aux paroles du jeune homme une fois qu'ils furent à l'intérieur et qu'il lui proposa à boire. "J'essaie juste d'être sympa. Mais comme tu veux. Et si quelqu'un ici se fiche de l'autre, c'est toi !" Il fronça les sourcils et planta son regard dans celui de l'autre. "Je suis au courant pour les mutations. Alors ? C'est quoi, cette histoire ?" Il avait beau se répéter qu'il n'y croyait pas une seule seconde et qu'il ne voulait pas vainement espérer, c'était plus fort que lui. S'il y avait ne serait-ce qu'une chance infime pour qu'il puisse sortir de ce maudit fauteuil, il la saisirait...malgré tout ce qu'il avait pu dire précédemment. "Je me moquerai pas, promis..." Il avait marmonné ces mots sur un ton à peine audible. Il ne voulait pas avoir l'air d'un mec trop sympa car ce gars-là était mort le jour de son accident. Du moins, c'était ce dont il essayait de se convaincre et de convaincre les autres. Se montrer désagréable était bien plus facile. Mouais...pas si sûr...

Nathaniel fit une petite mine dégoûtée lorsque l'autre lui demanda s'il mangeait des cadavres pour survivre. C'était répugnant ! Il ne savait pas vraiment si le jeune homme était sérieux ou s'il plaisantait, mais qu'importe. C'était juste... dégoûtant. "Bien sûr. J'attire les gens dans ton genre chez moi et je les engraisse pendant plusieurs semaines avant de les manger." Il poussa un soupir aux prochaines paroles de l'inconnu. Il n'aimait vraiment pas qu'on attire l'attention sur sa condition. Il savait très bien où il en était, il n'avait pas besoin qu'on le lui rappelle sans cesse. "Je suis très bien tout seul. De toute façon, qu'est-ce que ça peut bien te faire ?" Il n'allait pas révéler à un parfait inconnu qu'il avait un frère qui vivait juste en face et qu'ils prenaient soin l'un de l'autre. Il ne voulait pas risquer de le mettre en danger. S'il venait à perdre Ezekiel, il n'y survivrait probablement pas. A l'heure actuelle, c'était son frère qui l'aidait à s'accrocher, c'était pour lui qu'il continuait à vivre cette vie misérable. Il poussa un nouveau soupir. "Et sinon, t'as un nom ?" Non pas qu'il s'intéresse vraiment à lui, mais c'était toujours bien de pouvoir mettre un nom sur un visage, non ?


© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 29/09/2016
» messages : 1659
» points : 462
» avatar : Toby Regbo
» crédits : Ti (avatar); Wiise (code signature)
» multicomptes : Amethyst Bowie, Suraj khan, Kjell Andresson, Iris Kasic

» pouvoir : Guérison d'autrui : peut guérir via sa salive. Bisous magiques quoi.
» appartenance : Whistable Castle
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Mer 24 Mai - 16:23

Essayer d’être sympa ? C’était pas un peu tard ? Non parce que faudrait lui dire que pour avoir l’air sympa faut pas menacer les gens avec un fusil pendant plusieurs minutes. C’était pas franchement convivial comme accueil. Cupidon ne put s’empêcher d’avoir une moue effarée. Quoi ? C’était lui qui se fichait de l’estropié ? Ou pas ! Bon sang, c’était l’hôpital qui tirait un obus sur l’ambulance quand même ! Maiis en croisant le regard de l’homme, il perdit sa moue outrée. Sentant clairement que ce qu’il avait lancé comme indice sur son don était inespéré pour l’homme. Il ne se moquait pas de lui. Et s’il pouvait le soigner… Même si ça risquait d’être douloureux, il le ferait. Parce qu’il était sûr de ne pas avoir eu ce don par hasard. Si le destin avait fait de lui un soigneur, ce n’était pas pour qu’il rie au nez de ceux qui avaient besoin de lui. Alors, il avait repris un air plus sérieux.

Bon avant de parler sérieusement de son don, il avait une nouvelle fois réussi à vexer l’ours avec sa remarque. Mais en même temps… Comment on faisait pour survivre sans pouvoir courir ? Franchement, Cupidon se le demandait, parce que sans ses jambes, lui, il n’aurait pas fait long feu du tout.

Oh ça va, j’essaie de comprendre comment vous faites pour survivre…” lâcha-t-il à son soupir. “Et bizarrement, depuis que deux personnes sur trois essaient de me bouffer, quand je croise quelqu’un de presque civilisé, je sais pas, j’ai comme un élan de solidarité envers cette personne… Aussi ronchonne soit-elle.

Cupidon avait beau se la jouer aussi piquant que l’homme, il se faisait vraiment du soucis pour lui. Il était déjà en train de se demander s’il pouvait rapatrier l’homme à Whistable. Seulement pour ça, faudrait son consentement et l’homme semblait franchement solitaire. Il retira son sac de son dos, le posant au pied du canapé, signe qu’il ne comptait pas fuir trop vite. Et il croisa à nouveau le regard de l’homme.

Ma mutation, elle me permet de soigner les gens. Je sais pas… Je sais pas si je peux vous soigner… J’ai jamais essayé quand la maladie ou la blessure est ancienne… Mais si vous voulez, je peux tenter.” Il marqua une pause. “Mais… Faut que je vous embrasse pour vous soigner… Si vous êtes humain… Je sais pas si je risque de vous contaminer pour vous soigner… J’ai jamais essayé… Mais… Si y’a une chance pour vos jambes, vous êtes peut-être prêt à prendre le risque ? Non… ?

Il ne jugeait pas en posant cette question, et quel que soit le choix de l’homme, il le respecterait. Peut-être que son don neutralisait le virus ? Il n’en savait rien. Il avait appliqué le principe de précaution. Mais là, il avait la chance de pouvoir faire peut-être un vrai miracle. C’était pas tout les jours qu’on pouvait rivaliser avec Jesus face à un paralytique. C’était quitte ou double. Son regard resta franc, assuré, planté dans celui de l’homme.

Si je vous soigne, je vous demanderai juste de veiller sur moi après, je serai pas en état de me défendre… Je… Je ressentirai sans doute ce que ça vous a fait comme douleur, et j’imagine que ça doit pas être agréable… Du tout.

_________________
Hit me like a meteorite
I don't know how it led to this. I felt a tremor in your kiss. Earth shakes, and I answer it. My body realigns. It's too much, I cannot handle this. I taste, the pleasure on your lips. You make, planets start to spin. I'm ready to ignite... sign by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t107-cupidon-take-me-b
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 27/04/2017
» messages : 363
» points : 975
» avatar : Chace Crawford
» crédits : tenshi
» multicomptes : Kylou & Ryan

» appartenance : Alone
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Jeu 25 Mai - 4:21

Chance MeetingEh bien oui, Nathaniel essayait de se montrer sympa, sinon il aurait déjà mis ce mec dehors sans plus de cérémonie et il ne l'aurait certainement pas invité à entrer dans son salon. Mais il ne pouvait pas non plus le laisser en pâture aux zombies dehors. Il n'était pas un monstre, même s'il râlait beaucoup. Et puis, ce que l'autre lui avait raconté l'intriguait beaucoup. Il était évident que depuis ce satané accident, il n'était plus le même, il avait totalement changé et pas en bien. Alors s'il y avait une chance pour qu'il cesse d'être misérable...il ne voyait pas pourquoi il ne la saisirait pas - même s'il restait évidemment très méfiant. Un élan de solidarité, hein ? Ce type était une sorte de bon samaritain ou quoi ? Le genre à aimer jouer les héros et à aider les autres ? Sauf que Nathaniel n'aimait pas ce genre de personnes. A présent, c'était chacun pour soi. Pourquoi se préoccuper d'inconnus alors qu'on était déjà assez occupé à essayer de sauver sa propre peau ? Nathaniel ne répondit même pas. Il savait très bien qu'il était ronchon et tout ce qu'on voulait, ce n'était pas la peine de le lui rappeler. Toutefois, ce furent les prochaines paroles de son interlocuteur qui éveillèrent son intérêt. Il le regarda avec un air incrédule. Ce mec était capable de soigner les gens ? Et il pensait pouvoir le soigner, lui ? Ça semblait trop beau pour être vrai et pourtant, l'autre avait l'air parfaitement sincère.

Nathaniel fronça les sourcils. Il devait l'embrasser pour le soigner ? S'il n'y avait que ça, il était prêt à embrasser n'importe qui. Toutefois, ce qui limita grandement son enthousiasme fut le fait que, forcément, ce gars était un muté et par conséquent, il pouvait transmettre le virus à quelqu'un qui ne l'était pas. Comme Nathaniel. Était-il vraiment prêt à prendre ce risque ? Le risque de muter à son tour, si tout allait bien...ou, dans le pire des cas, de se changer en zombie ? Était-il vraiment prêt à tout risquer, à abandonner son frère, pour retrouver l'usage de ses jambes ? Bon sang. S'il n'y avait pas ce maudit virus, il aurait accepté sans hésiter. Là, il réfléchissait et les pensées se bousculaient dans sa tête. Et puis...son interlocuteur avait dit qu'il souffrirait, qu'il ressentirait la même douleur que celle ressentie par Nathaniel. "Pourquoi tu ferais ça ? Pourquoi tu voudrais endurer ça pour un parfait inconnu ?" Il ne comprenait pas, mais son intention était certainement louable. Merde. Maintenant, il ne pensait plus qu'à ça. Il avait peut-être son rêve à portée de mains. Allait-il vraiment le chasser comme ça ? Il avait toujours été du genre à prendre des risques, parfois inutiles. Et ça lui avait coûté ses jambes. Il poussa un petit soupir, gardant un instant le silence avant de reporter son attention sur l'autre.

"Si t'es vraiment sûr de toi...Je suis prêt à tenter le coup. Mais...si jamais ça se passe mal.." Il marqua un temps d'arrêt, espérant ne pas regretter, ne pas faire de connerie. Non. Quoiqu'il advienne, il ne regretterait rien. Rien sauf le fait de laisser son frère. "Mon frère vit juste en face. Il est pas très doué pour la survie. Si jamais...tu pourras garder un œil sur lui ? T'as l'air d'être quelqu'un de bien et je pense que vous vous entendriez bien..." Bon sang. Il devenait un peu trop sentimental, là. Mais il était chamboulé. Chamboulé car il avait une chance unique et en même temps, il pouvait y laisser sa vie et abandonner Ezekiel. Toutefois, il tenta de ne pas trop songer à cette éventualité. "T'en es vraiment sûr, hein ?" Au fond, il n'aimait pas la perspective que quelqu'un d'autre souffre pour lui. Mais c'était tellement tentant. Il n'en pouvait plus d'être cloué dans ce fauteuil. Il avait envie de marcher, de courir... Et si ça marchait, il serait éternellement reconnaissant à ce jeune homme.


© CRIMSON DAY

_________________


Life's a bitch and it hurts like hell


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t630-un-italien-des-fl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 29/09/2016
» messages : 1659
» points : 462
» avatar : Toby Regbo
» crédits : Ti (avatar); Wiise (code signature)
» multicomptes : Amethyst Bowie, Suraj khan, Kjell Andresson, Iris Kasic

» pouvoir : Guérison d'autrui : peut guérir via sa salive. Bisous magiques quoi.
» appartenance : Whistable Castle
MessageSujet: Re: Chance Meeting | Cupi & Ez ♥   Jeu 25 Mai - 10:58

Pourquoi il ferait ça ? Parce que c’était son devoir. C’était évident. Si on dispose du pouvoir de soigner, il était nécessaire d’en faire bon usage. Mais c’était probablement difficile à comprendre. Et lui-même se passerait bien de ce fichu complexe du messie parfois. Seulement, là, il ne pouvait pas se défiler. Il n’y arrivait jamais. Il ne se voyait pas dire à quelqu’un : “débrouille toi, j’ai pas envie de te soigner”.

Je suis jamais complètement sûr d’y arriver mais… Jusque là, ça a toujours marché…

Il l’écouta ensuite. Oh. Son frère. Il acquiesça. Il n’allait pas laisser le frère de cet homme seul. Il n’était pas un monstre. Mais il préférait penser que tout allait bien se passer. Que cet homme allait pouvoir marcher à nouveau et qu’il pourrait protéger son frère. Oui, c’était mieux de penser ça. Il allait soigner cet homme et ce serait digne d’un conte de fée niveau happy end.

Si ça se passait mal, oui… Mais… Tout va bien se passer, d’accord ? Tu vas retrouver tes jambes et tu veilleras toi sur ton frère…” Il sourit doucement. “Même si je serai content de le rencontrer…

Il passa nerveusement ses mains sur ses cuisses. S’il était sûr ? Pas trop. Il avait peur de ce qui allait se passer. De perdre lui aussi ses jambes en le soignant. Si c’était le cas… Il préférait ne pas y penser. C’était mieux de penser que tout allait se dérouler simplement. Que tout irait mieux dans quelques minutes pour cet homme. Et il eut aussi une fulgurance.

Cupidon Ange Le Cerf-Wheeler… C’est ça mon nom complet, mais Cupidon, c’est suffisant, et toi ?” demanda-t-il en se levant.

Il parcourut la pièce du regard. Et finit par s’adresser à l’homme.

Il me faudrait juste un seau ou une bassine, je vais… Vomir un liquide bizarre après t’avoir soigné, c’est franchement dégueulasse, vaut mieux pas que ça tombe par terre…” dit-il en rigolant. “Et en fait, j’aurai sans doute besoin de l’eau que tu proposais… Je bois beaucoup après…

Bon, il fallait être sourd pour ne pas entendre qu’il était nerveux. Il l’était toujours avant de soigner quelqu’un. Parce que chaque fois son don réagissait un peu différemment, chaque fois la douleur était plus ou moins supportable, et il n’était pas masochiste au point d’aimer cette souffrance. Mais bon… Il attendit d’avoir tout ce qu’il lui fallait. Il regarda l’homme, et lui sourit, hochant de la tête. Il était sûr. Il allait le soigner. Il allait y arriver. Allez, c’était juste un mauvais moment à passer !

Bon… Je crois que c’est le moment où on devient un peu trop intime…” plaisanta-t-il en s’approchant de l’homme.

Il eut un petit rire gêné. Il se pencha vers lui, et… Bon au moins, c’était un homme plutôt charmant. Et parce que ce n’était pas une brute, il mit un peu les formes, posant doucement sa main sur sa joue, la caressant avec délicatesse. Et il l’embrassa. Au début, c’était toujours un baiser comme les autres. Il savait qu’il fallait attendre. La douleur commença à arriver. Elle fut d’abord sinueuse. Puis fulgurante. Il ne détacha ses lèvres que lorsque cela devint insoutenable. Il s’écroula littéralement par terre, ses jambes ne le portant plus. Un cri de douleur lui échappa. Avant qu’il ne se morde les lèvres. Bon sang ce que ça faisait mal. Les yeux injectés de noirs, il douillait plus que jamais. Il avait jamais soigné un truc aussi violent. Il réussit à attraper le seau et recracha l’habituel liquide noir et poisseux à l’odeur fétide. En grande quantité. Il essuya ses lèvres. Un gémissement passant ses lèvres contre son grès. Les larmes étaient déjà là, inondant son visage. Il espérait franchement que l’autre avait déjà éprouvé un soulagement…

_________________
Hit me like a meteorite
I don't know how it led to this. I felt a tremor in your kiss. Earth shakes, and I answer it. My body realigns. It's too much, I cannot handle this. I taste, the pleasure on your lips. You make, planets start to spin. I'm ready to ignite... sign by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t107-cupidon-take-me-b
 
Chance Meeting | Cupi & Ez ♥
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Meeting with the infinity
» Meeting Macron à Lyon
» October Surprise? McCain secret meeting with Pinochet
» Haiti Tops Agenda at North American Foreign Ministers' Meeting

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: