AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 go back to school [Kjell & Layne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4816

» points : 7472

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : il loge à fordwich avec Alvin.


Who I Am
» état de santé : il va un peu mieux
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin
MessageSujet: go back to school [Kjell & Layne]   Lun 1 Mai - 21:01



go back to school

Kjell & Layne
Les journées semblaient à la fois si monotones et si « palpitantes »… quoi que, ce n’était pas Layne qui dirait que le danger était palpitant. Franchement, il n’aimait pas vraiment ça lui, le danger. Il était de ces adolescents qui préféraient rester enfermé dans leur chambre à lire des livres ou parler avec d’autres personnes sur Skype plutôt que d’aller faire du saut l’élastique ou faire du BMX. Nan, Layne, c’était une encyclopédie sur patte. Il connaissait plein de choses mais en théorie seulement. Sa scolarité n’avait pas favorisé un mode de vie semblable à ceux des ados de son âge, il adorait l’école mais avait peur d’y aller. Il fallait dire que même son prof de sport l’appelait « Lana » pour se foutre de sa gueule lorsque –comme souvent– il faisait une boulette en sport. Il était nul dans cette matière et l’angoisse qu’elle générait chez lui n’aidait en rien à ce que les choses se passent bien. Forcément, si même les profs étaient cruels, c’était impossible de trouver qui que ce soit à qui se confier. Layne secoua la tête pour chasser ses pensées. Plus personne ne l’appellerait Lana, ou ne le traiterait de tapette, d’intello, de suceur de profs… et bien d’autres choses qu’il préférait oublier. Il pédala donc plus vite devant le lycée, il n’avait aucune envie de fouiller cet endroit. Le lycée dépassé, il s’arrêta dans la rue suivante. Il y avait une nursery School à laquelle était jointe une Primary School, par un patio à l’étage visiblement. Au final, c’était un peu comme aux États Unis pour ça, sauf qu’il appelait la première école le Kindergarten, mais ce n’était qu’un nom.

Là, il pouvait sûrement trouver des trousses de premiers secours, des linges propres, des médicaments de première nécessité comme du désinfectant. Il posa donc son vélo entre un camion et le mur, cacher mais facile à attraper en cas de fuite. Layne entra dans la maternelle… c’était un peu glauque, les balançoires et autres jeux qui étaient laissés à l’abandon… Il déglutit en se forçant à prendre son courage à deux mains pour entre dans le bâtiment… malgré la lumière du jour, assez sombre et oppressant. Il fouilla la salle de classe dans un premier lieu. Il eut un sourire enfantin en tombant sur une collection de livres qu’ils avaient aussi aux États Unis. Mais il ne s’arrêta pas de fouiller pour autant. Il dû forcer le bureau de la maîtresse avec une règle en fer… ow… des antidépresseurs… le blond hésita avant de les mettre dans son sac… il n’avait pas envie de s’en servir mais il pouvait peut-être jouer au chimiste avec. Il attrapa une carte d’anniversaire qui se trouvait dedans et n’eut pas le temps de fini sa lecture que l’objet se changea en eau… mince. Il arriva donc dans les dortoirs, mais quelque chose clochait… il y avait des grognements… Il remarqua les mini zombies qui avaient dû être enfermés là début de l’apocalypse… Il s’empressa de revenir sur ses pas en courant, il n’arrivait pas à referme la porte… tant pis… il courut dans le couloir avant de remarquer qu’il y en avait d'autres maintenant… Il monta à l’étage et croisa… un vivant dans les escalier. « Monte !! Ils arrivent ! » Qu’il cria en attrapant le poignet de l’inconnu et montant les escaliers. Il faisait quoi là ? Et si ce type était dangereux ? Ce n’était pas le moment de penser à ça ! Une fois à l’étage, il bloqua la porte coupe-feu… non sans galérer : ce n’était pas le même système que chez lui. « Est-ce… ce qu’il y en a en haut ? Tu viens de là non ? » Demanda-t-il paniqué en observant les lieux….

CODES BY MAY ET AVATARS BY ILYRIA & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016

» messages : 732

» points : 314

» avatar : Maurice Sinclair

» crédits : Ilyria, alaska.

» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.



» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.

» appartenance : Indépendant.


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire :
» compagnons de route : Borealis, son furet ?
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Mer 3 Mai - 14:56

Les jours passaient et se ressemblaient. Oui. Parce qu’une fois de plus, Kjell était en train de courir après Borealis la flipette qui avait pris la poudre d’escampette en sentant un groupe de zombie approcher… Génial. Si Kjell n’aimait pas tant ce crétin, il l’aurait sans remord abandonné. Qu’est-ce que ce crétin allait faire dans une école sérieusement ? Ils n’allaient même pas pouvoir trouver de nourriture là dedans ! Le suédois pestait à voix basse dans sa langue maternelle en courant après l’idiot animal. Animal qui ne trouva rien de mieux qu’escalader la façade et entrer à l’étage. Génial. Merci crétin. Kjell regarda la façade… Il hésita une seconde mais franchement, il n’avait pas envie de se rompre le cou en escaladant cette façade. Il allait faire le tour. Il soupira, passant par une fenêtre cassée du rez-de-chaussée. Il ne tarda pas à trouver l’escalier. Se déplaçant en silence dans les couloirs, telle une ombre. Il avait la main posée sur son couteau. Après tout, on est jamais à l’abri d’une attaque surprise de zombie. Il râlait intérieurement contre son furet. Il savait que ce crétin n’irait pas bien loin. Et bingo. Il remarqua un zombie de la taille d’un enfant qui semblait gratter un placard. Sans doute le refuge de son animal. Le mini zombie sembla plus intéressé par un humain et s’élança vers le suédois. Un zombie, ça allait. Il le stoppa avec habitude et planta son couteau dans son crâne. Non sans un léger malaise. Les enfants, c’était clairement injuste qu’ils soient victimes de ça. Il accompagna la chute du corps inerte pour qu’il ne fasse pas trop de bruit. Il alla ensuite vers le placard.

Bouge de là Bobo…” lança-t-il agacé.

L’animal ne se fit pas prier pour se planquer sous le poncho du blond. Il était temps de bouger. Parce que les zombies sont rarement seuls. Il devait y avoir une armée de gamins zombifiés et Kjell se passerait bien de faire un massacre de rejetons. Il descendait les escaliers quand il entendit des pas précipités. Merde. Ça, c’était pas bon signe. Il se fit attraper par un… Un vivant mais pas beaucoup plus vieux que les zombies selon lui. Un ado.

Il ne se fit pas prier et suivit le mouvement, retournant sur ses pas. Il aida le gamin à bloquer la porte. Bien moins paniqué. Il était habitué à gérer ce genre de situation maintenant. Il regarda l’adolescent.

Calme-toi. Parle doucement.” ordonna-t-il avec autorité, d’une voix apaisante. “On va se sortir de là. Ne t’en fais pas. Je n’en ai vu qu’un en haut. Et je l’ai tué.

Il parlait à voix basse. Sa main avait saisi son arbalète et l’avait chargé.

Reste derrière moi. J’ai déjà été mordu, j’crains rien.

Il commença à avancer dans le couloir, prêt à parer à toute attaque. Il fallait juste qu’il n’y en ait pas trop…

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4816

» points : 7472

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : il loge à fordwich avec Alvin.


Who I Am
» état de santé : il va un peu mieux
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Jeu 4 Mai - 21:23



go back to school

Kjell & Layne
Des zombies enfants… c’était l’une des choses les plus flippantes que Layne avait vues. Enfin, c’était surement parce que c’était terrible de voir des enfants sans défense être devenu des zombies… Quoi qu’il se soit passé ici, ça s’était passé très vite… trop vite pour que les parents puissent récupérer leur môme… peut-être que lesdits parents étaient morts encore plus vite. Quoi qu’il en soit, le garçon l’aida à fermer la porte et prit la parole pour le rassurer. Ils allaient s’en sortir ? C’était ce qu’il avait besoin d’entendre là. Bon sang, il sentait ses mains trembler et son cœur battre la chamade. Plus couard que Layne, ça ne devait pas exister. Ça ne pouvait pas exister. Le garçon avait une arbalète… Plutôt intelligent comme arme : silencieuse et permettant de garder une distance de sécurité. De plus, fabriquer des carreaux était sans aucun doute plus simple que de fabriquer des balles de pistolet. À condition de bien s’y connaitre, il fallait prendre beaucoup de choses en compte comme l’équilibrage de l’objet, sa pénétration dans l’air, sa résistance.... Enfin, de toute façon, Layne ne saurait pas viser avec ce genre d’objet… Pour le moment, il se contentait de fuir. Il n’avait pas tué un seul zombie depuis le début. Bref, l’inconnu affirma qu’il avait déjà été mordu. Layne aussi, il n’y avait pas de risque ça ce niveau-là donc. Il se demandait bien quel pouvait être le don du garçon. En tout cas, ce dernier avait l’air d’être plutôt gentil, c’était rassurant.

« J’ai aussi été mordu. » Souvenir assez dérangeant d’ailleurs. Il se demandait s’il existait d’autres zombies comme celui qu’il avait rencontré. Il marchait donc derrière l’autre. Vu son stresse, il n’attrapa pas son couteau, il risquait de le liquéfier. D’ailleurs, il avait un couteau mais serait incapable de s’en servir sur un zombie. Il l’utilisait pour des choses plus anodines comme couper des ficelles, forcer des portes de tiroirs… bref, rien de bien fou. « Merci de m’aider… Vous vous appelez comment ? » Se risqua-t-il à demander poliment. L’américain était bien content de pouvoir compter sur quelqu’un. Enfin, en priant que ce quelqu’un ne l’abandonne pas sur un coup de tête. Ils passèrent devant une salle qui avait l’air d’être une petite infirmerie. « Oh, attendez. Il y a peut-être des choses utiles ici. Ça vaut le coup d’y jeter un coup d’œil. Non ? » Il était assez enthousiaste. En même temps, une infirmerie, c’était parfois une vraie mine d’or… lorsqu’elle n’avait pas encore été pillée bien sûr. Mais bon, vu l’état des lieux, celle-ci était surement encore vierge de toute tentative de pillage. L’ex-lycéen aurait bien aimé trouver des vitamines ou ce genre de choses, des compléments en fer par exemple. Les carences se faisaient parfois sentir dans les conditions actuelles.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ILYRIA & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016

» messages : 732

» points : 314

» avatar : Maurice Sinclair

» crédits : Ilyria, alaska.

» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.



» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.

» appartenance : Indépendant.


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire :
» compagnons de route : Borealis, son furet ?
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Jeu 11 Mai - 11:14

Bon au moins l’adolescent avait été mordu lui aussi. Quelque part, c’était rassurant. Kjell s’était déjà retrouvé avec quelqu’un tout juste modu, et clairement… Il avait merdé. Il n’aurait jamais dû laisser Oscar seul. Il ne savait pas si le jeune homme s’en était sorti. Mais il n’avait pas réussi à rester à côté de lui, ayant trop peur de devoir le planter alors qu’il s’était pris d’affection pour lui. Les émotions, c’est vraiment un nid à emmerdes quand on y pense. Il tourna son regard bleuté vers le gamin à sa question. Il y en avait encore pour poser ce genre de questions ? C’était étrangement…. Civilisé.

Kjell, mais les gens ont souvent du mal à le dire, appelle moi comme tu veux… Et toi ?

Il retournait la question plus pour la forme que par réel intérêt. Il n’avait pas spécialement besoin de savoir le nom d’une personne pour lui venir en aide. Par contre, l’accent du gamin ne lui échappa pas. Il n’était pas le seul étranger visiblement. Kjell se demandait comment un gamin américain se retrouvait là. Est-ce qu’il était venu passer des vacances en famille et se retrouvait pris au piège ? Etait-il là pour ses études ? Est-ce qu’il était seul ? Ce n’était pas trop le moment pour poser ces questions, mais une fois au calme, peut-être s’y risquerait-il.

Et tu me remercieras quand on sera en sécurité loin des mini mangeurs de cervelles…” ajouta-t-il doucement.

Le suédois s’arrêta et regarda la pièce indiquée. C’était effectivement une bonne idée. Même si ils ne savaient pas combien de temps ils allaient avoir la paix. Il acquesça cependant, il regarda si la pièce était dégagée et invita l’adolescent à y entrer.

Je vais surveiller le couloir, je te laisse prendre ce qui te sera utile… J’ai ce qu’il faut pour moi.

Enfin, c’était surtout qu’avec sa mutation, il n’avait plus trop besoin de se soigner. C’était l’avantage de sa mutation. Un parmi tant d’autres. Bon, il n’y avait pas que des bons côtés non plus, mais… Mais c’était déjà bien. Il aurait pu tomber sur bien moins utile. Genre parler aux animaux. Ou sentir les émotions des autres. Pas vraiment utile pour survivre. Alors qu’avoir la peau dure, par les temps qui court, c’est vraiment chouette pour éviter les cicatrices en forme de mâchoires de zombies.

Essaie de pas trop t’attarder… J’aime pas ce calme. Ça va pas durer…” lâcha-t-il suspicieux.

Y’avait un truc qui clochait. Cet étage pouvait pas être désert. Le silence fut néanmoins brisé. Il entendit comme du verre brisé, puis un bruit sourd. Et une multitude de pas. De petits pas. Merde. Un attroupement de zombies arrivait du bout du couloir. A l’opposé de là où ils étaient arrivés. Merde. Kjell eut comme réflexe de prendre son furet et de le jeter dans l’infirmerie.

Occupe-toi de lui, je gère les zombies ! Garde la porte fermée !” lança-t-il à l’adolescent en claquant la porte dans la précipitation.

Génial. Une armée de mini zombies… Kjell sentit rapidement que ses poings s’étaient durcis, se transformant en une matière dure comme la roche. C’était douloureux mais au moins, il allait pouvoir facilement briser les crânes d’enfant…. Dieu que ce moment allait être horrible pour son mental...

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4816

» points : 7472

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : il loge à fordwich avec Alvin.


Who I Am
» état de santé : il va un peu mieux
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Jeu 11 Mai - 23:34



go back to school

Kjell & Layne
Kjell… en effet, c’était difficile à prononcer. Avec un nom pareil et la façon dont il avait de le prononcer, l’homme ne devait pas être anglais non plus. Ça leur faisait un point commun. Lui aussi, devait être loin de chez lui, non ? En tout cas, qu’il se trompe ou non, Layne trouvait presque rassurant l’idée de savoir qu’il n’était pas le seul dans ce cas. Enfin, il savait qu’il n’était pas le seul, toute sa classe était dans la même situation. « Layne. » Répondit-il doucement à la question du blond. Il acquiesça d’un simple « d’accord » lorsque le dénommé Kjell affirma qu’il le remercierait lorsqu’ils seraient en sécurité. Il n’allait donc pas le laisser tomber, c’était une bonne nouvelle pour le blondinet qui avait généralement l’impression d’être un boulet plus qu’autre chose. Et honnêtement, ce n’était pas une simple impression. Face aux zombies, l’américain n’était d’aucun secours. Bon, super pour l’infirmerie. « Je vais faire vite ». Il entra dans la pièce et se hâta de prendre ce qu’il trouvait, le plus de choses possible : compresses, désinfectant et même des antibiotiques. Il prit aussi le sirop pour la toux. Ça pouvait toujours servir. Il était en train de dévaliser les lieux lorsque l’agitation se fit sentir. Il sursauta et n’eut le temps que d’entendre les paroles de l’homme et la porte se claqua. Il commença à paniquer, mais il n’y avait pas de zombie où il était, alors il pouvait se concentrer sur l’animal. Même s’il n’était pas hyper bien.

Une fois l’animal attrapé, tant bien que mal étant donné qu’il était assez peureux (chose que le blondinet ne pouvait que comprendre, ils étaient pareils tous les deux), Layne se cacha sous le bureau de l’infirmière. Serrant le furet contre lui, essayant de ne pas écouter les bruits qui venaient de l’extérieur de la pièce. Est-ce qu’une personne allait encore mourir à cause de lui. Combien de gens seraient en vie si lui, il était mort. Il fallait que Kjell survive. En plus, son furet serait triste s’il mourrait et Layne n’était pas sûr savoir s’en occuper… il faudrait qu’il trouve un livre sur l’éducation de ces bêtes. Cette idée le fit pleurer, l’animal toujours contre lui, il avait peur d’avoir tué son maître. Pauvre Kjell et pauvre furet, ils ne méritaient pas ça. Finalement, le bruit cessa… l’ex-lycéen retenait sa respiration et il serra davantage –sans l’écraser pour autant– l’animal prisonnier de ses mains contre lui lorsque la porte s’ouvrit. Pitié pas un zombie… Il essayait de respirer le plus silencieusement possible mais à cause de l’adrénaline et de ses larmes, ce n’était pas possible, il faisait forcément du bruit. Est-ce qu’il allait mourir ici après avoir causé la mort d’un gentil garçon qui l’avait aidé ? Ce ne serait que justice sans doute.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ILYRIA & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016

» messages : 732

» points : 314

» avatar : Maurice Sinclair

» crédits : Ilyria, alaska.

» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.



» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.

» appartenance : Indépendant.


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire :
» compagnons de route : Borealis, son furet ?
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Mar 23 Mai - 10:45

Tuer des zombies était quelque chose de pénible psychologiquement. Parce que ces zombies ressemblent beaucoup trop à des humains. Et Kjell n’avait jamais eu l’âme d’un serial-killer. Il n’éprouvait aucun plaisir à tuer. Il n’aimait pas cela. Alors, quand en plus, ceux qui tuaient avait l’apparence d’enfants, c’était pire. Ces gamins n’avaient même pas eu le temps de profiter de leur vie qu’ils se retrouvaient à errer dans une forme de non-vie. Alors broyer leurs cerveaux avait quelque chose de franchement trop morbide pour lui. La première vague l’avait épuisé en plus de l’avoir un peu amoché, en dépit de son don. Il prit une seconde pour reprendre son souffle. Et il alla ouvrir la porte de l’infirmerie, trempé d’un sang qui n’était majoritairement pas le sien.

Il referma la porte avec empressement en entendant de nouveaux pas. Il aurait sans doute pu tuer encore ces zombies. Mais son esprit, lui, en était incapable. Il n’était pas une meurtrier de masse. C’était trop dur de tuer des gamins. Lui qui aurait aimé en avoir un jour, non, clairement, il ne pouvait pas tuer un gamin de plus. Il cala une chaise contre la porte. Se demandant d’ailleurs pourquoi Layne ne l’avait pas fait. S’il s’était fait bouffé par des zombies, la porte aurait pas tenu longtemps.

Layne ?” appela-t-il en s’avançant dans la pièce.

Il ne tarda pas à le voir avant d’avoir une réponse. L’adolescent n’avait pas l’air bien. Il pleurait ? Qu’est-ce qu’il avait ? Il s’accroupit à côté de lui. Il fut rassuré de voir Borealis entre ses mains. Le furet ne se l’était pas joué “courage, fuyons” par une bouche d’aération. C’était déjà ça.

Hey… Qu’est-ce qui se passe ? Pourquoi tu pleures ?” murmura-t-il inquiet.

Il essuya sa main sur un pan de son jean encore propre -chose de plus en plus rare-. Il souffrait de sa dé-transformation, sa peau le brûlant affreusement, mais il avait appris à cacher cette douleur, seules les rougeurs sur tout son corps témoignaient de ce qu’il subissait. Sa main propre passa doucement dans les cheveux du gamin.

Tout va bien, j’ai rien, toi non plus, même Borealis va bien, alors calme-toi…” murmura-t-il apaisant.

Mais au moment où il disait ça, un grattement se fit entendre sur la porte. Pas hyper rassurant ça. Ils étaient barricadés, c’était déjà ça. Kjell eut un regard vers la fenêtre. Il n’y avait pas de barreaux, c’était déjà ça. Ils allaient pouvoir sortir par là. Ses yeux clairs revinrent vers l’adolescent.

Je peux pas tous les tuer… J’y arrive pas.... Tuer des enfants, ça a jamais été mon truc…” Il eut un petit rire, essayant de plaisanter comme il pouvait. “On va passer par la fenêtre, on est pas très haut… On doit même pouvoir faire une corde avec les draps si t’as peur…

Il lui tendit sa main, comme une invitation à sortir de là. A lui faire confiance aussi. Même si ça n’avait rien de simple ni d’évident, Kjell en avait bien conscience.

Quand on sera sorti de là, on se fera un bon casse-croûte… Et ce sera vite un mauvais souvenir les mini-zombies…

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4816

» points : 7472

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : il loge à fordwich avec Alvin.


Who I Am
» état de santé : il va un peu mieux
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Mar 30 Mai - 19:24



go back to school

Kjell & Layne
C’était le dénommé Kjell qui était entré. Le blondinet était tellement soulagé. Mais en même temps, il avait du mal à calmer sa crise de larme. Il avait eu tellement peur de l’avoir tué. Pas de ses propres mains, indirectement. Mais ça aurait été de sa faute de toute façon. Encore une fois. Il avait l’impression de n’être bon qu’à se faire protéger et mettre les autres en danger. Il était mieux seul. Jusque là, il arrivait à survivre en étant le plus prudent possible. Layne n’était pas du genre à prendre des risques inutiles et c’était normal quand on voyait comment il se débrouillait face aux zombies. Au final, c’était à sa prudence qu’il devait sa survie. Ce n’était pas dit que ça fonctionne longtemps, peut-être qu’il allait mourir d’une façon ou d’un autre même en étant prudent. Il comprenait que Kjell ne puisse pas tuer des enfants, même si c’étaient des zombies. Lui, il n’avait jamais tué un seul zombie. Il était trop faible pour ça, trop apeuré. En fait, sa peur, c’était son plus gros problème dans cette histoire, elle le paralysait complètement. Il prit la main tendue pour sortir de sous le bureau, rendant aussi l’animal à son maître. Il observa la porte barricadé inquiet avant que l’autre essaie de le rassurer. Pas sûr qu’il oublie si facilement cette histoire, mais il voulait vraiment sortir de là par contre. Au moins, il avait de quoi refaire les stocks de médicaments avec ce qu’il avait trouvé. En espérant qu’il rentre vivant à Fordwich.

« J’ai eu peur que vous soyez mort… à cause de moi. » Dit-il finalement, désolé. Pour ce qui était de sortir, il voulait bien faire une corde avec les draps de l’infirmerie. Il était trop nul en sport pour pouvoir passer par la fenêtre en mode yolo. Il lui fallait juste quelques secondes, le temps de se calmer. Il essuya aussi ses yeux. Il inspira un grand coup par le nez et expira par la bouche. Toujours ce même rituel pour essayer de trouver un semblant d’apaisement. « Je préfèrerais faire une corde en effet… Je ne suis pas très agile ou solide… » Il était un peu honteux. Les garçons de son âge étaient censés être des sportifs. Mais lui, il était chez les intellos qui préféraient calculer l’angle et la force à donner à une balle pour qu’elle arrive à son but plutôt que lancer ladite balle pour qu’elle arrive à son but. Quoi qu’il en soit, il ne tarda pas à commencer à rassembler les draps pour les assembler ensemble. Une fois dehors et au sol, il lâcha un soupire de soulagement. Mais ce n’était pas la peine de traîner ici. « Merci… pour tout… » Il récupéra son vélo et marcha à côté. « Ça tient toujours pour le pique-nique ? » Termina-t-il un peu hésitant. Il n’avait pas envie d’ennuyer davantage son sauveur. Peut-être qu’il avait juste dit ça pour le rassurer et qu’il n’avait pas l’intention de passer une seconde de plus avec un gamin incapable d’assurer sa propre survie.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ILYRIA & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016

» messages : 732

» points : 314

» avatar : Maurice Sinclair

» crédits : Ilyria, alaska.

» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.



» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.

» appartenance : Indépendant.


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire :
» compagnons de route : Borealis, son furet ?
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Lun 5 Juin - 15:49

Ce gamin était mignon. Emotif, mais plutôt mignon à s’en faire pour lui comme ça. Il ne savait pas que d’autres avaient essayé avant lui et n’avait pas réussi à avoir sa peau. Vraiment un paquet de monde avait essayé, et ils avaient fait chou blanc. Il était résistant sous ses airs fragiles le suédois. Il avait appris à encaisser les coups de pute de la vie. Alors l’Apocalypse, il n’était pas à ça près, hein ?

T’en fais pas, je meurs pas si facilement… Y’en a qu’on essayait de me tuer, ils ont eu des problèmes…” souffla-t-il avec un sourire un peu fanfaron.

Bon, il avait eu quelques blessures aussi mais bon, il pouvait bien embellir un peu sa situation. Il aida l’adolescent à se faire une corde, ne faisant aucune remarque sur ses capacités. Lui, il s’en fichait, son corps amortissait, et puis, il avait toujours été un peu casse-cou, l’escalade, ça ne lui avait jamais vraiment fait peur. Donc, descendre sans corde deux étages, il l’aurait fait. Mais bon, il pouvait aussi le faire avec une corde. C’était l’assurance de pas se blesser une fois de plus. A dire vrai, c’était plus prudent. Si la prudence avait été dans son caractère, ça se serait su néanmoins…

Pas de soucis, la porte va les occuper un moment… Et puis, c’est sans doute ce que tout le monde devrait faire, c’est moi qui suis pas très prudent avec la mutation que j’ai… Mais bon… Je suis pas immortel…” dit-il calmement en nouant les draps entre eux.

Occuper ses mains, ça lui faisait oublier comme sa peau des mains lui brûlait. Quelques cloques étaient apparues sur le dessus de celles-ci. Il accrocha le cordage de fortune et passa en premier, histoire de pouvoir réceptionner le gamin en bas. C’était presque trop simple comme fuite. Ils n’allaient pas s’en plaindre, hein. Il accompagna l’adolescent pour qu’il prenne son vélo et sourit à ses remerciements.

De rien… Et bien sûr ! On va bien se trouver de quoi manger… Tiens dans cette maison là, doit bien y avoir une conserve appétissante !” dit-il en désignant une maison aux volets fermés.

Elle n’avait pas dû être visitée non ? Il en prit la direction, assez calme, assuré aussi. Il visitait régulièrement les maisons abandonnées, ça ne lui faisait pas peur du tout. Au pire, il aurait deux ou trois zombies à tuer, c’était pas le bout du monde.

T’as une préférence pour un truc ? Je mangerai bien des petits pois… Ou un chili ! Un chili ça me ferait vraiment plaisir… Mais bon, si y’a que des haricots, on fera avec… Ou du thon… Ou du pâté ! On va pas faire les gars compliqués non ?

Il rigola un peu. Il était pas très compliqué. Et puis, il essayait d’être assez souriant et marrant pour requinquer le gamin.

Tu vis tout seul, toi ?” finit-il par demander.

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4816

» points : 7472

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : il loge à fordwich avec Alvin.


Who I Am
» état de santé : il va un peu mieux
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Jeu 22 Juin - 1:55



go back to school

Kjell & Layne
On avait déjà essayé de tuer Kjell ? Hum, le blondinet n’était pas sûr de vouloir savoir pourquoi ni comment. Moins il en savait sur les gens, mieux il se portait, en tout cas, il aurait aimé être capable de penser comme ça.  La solitude c’était bien comme moyen de rester en vie. En tout cas, c’était ce qu’il pensait pour le moment. Il se demandait aussi ce qu’était la mutation de l’autre. Celle du blondinet était plus utilitaire que badass pour survivre. Au moins, il ne crèverait pas de soif. Boire de l’eau pure c’était mieux que de ne pas boire du tout. Ils étaient enfin sortis de ce cauchemar. Layne avait peur des zombies en général, mais c’était encore plus effrayant les minis zombies. L’ex lycéen n’était pas capable de tuer un zombie adulte alors un enfant… non merci. Il savait qu’ils n’étaient plus humains, mais ça le bloquait. L’autre voulait bien  rester un peu avec lui. Il acquiesça au sujet de la maison.  Ce qu’il aimerait manger ? Honnêtement… quelque chose qui venait de chez lui…  du butterfinger, des boîtes de comstock, des cheetos… mais il n’y avait aucune chance qu’il trouve des produits américains sur le sol anglais… peut-être à Londres, mais pas ici.

« Hum j’aimerais manger… des fruits… hum genre de l’ananas. » Ou des cerises, des framboises… il aimait les fruits en général. Malheureusement, en conserve, c'était moins bon que fraîchement cueilli dans un potager, mais il n’allait pas être difficile. S’il avait de la chance de trouver une conserve d’ananas il serait comblé. Il suivait le blond calmement. En espérant ne pas tomber encore sur des zombies. « Oui… Je trouve que c’est plutôt avantageux. Et vous ? Enfin y a… le furet. Borealis ? Et quelqu’un d’autre ? » Demanda-t-il un peu curieux. Le furet était mignon en tout cas. Le blondinet aimait les animaux. Du coup, il ne lui en fallait pas plus pour qu’il craque pour le petit animal avec qui il avait été coincé dans l’infirmerie. Avoir un animal, c’était quand même hyper risqué dans le contexte actuel, Layne aurait trop peur qu’il arrive quelque chose au sien, s’il en avait un… donc ouais, être seul c’était vraiment le plus rassurant.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ILYRIA & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 04/11/2016

» messages : 732

» points : 314

» avatar : Maurice Sinclair

» crédits : Ilyria, alaska.

» multicomptes : Kaleb, Cupidon, Suraj, Iris.



» pouvoir : Adaptation corporelle évolutive.

» appartenance : Indépendant.


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire :
» compagnons de route : Borealis, son furet ?
MessageSujet: Re: go back to school [Kjell & Layne]   Dim 23 Juil - 11:57

Parler de nourriture, c’était pas forcément malin, ça avait tendance à accroître la sensation de faim. Dans pas longtemps le blond aurait le ventre qui crierait famine. C’était pas malin, mais qu’est-ce que ça faisait aussi du bien de parler de bouffe. C’était genre, une façon de vivre un peu comme avant, de faire comme si se nourrir n’était pas un soucis. Alors que ça l’était clairement, et un peu plus chaque jour. Et ce n’était que le début. Kjell savait très bien que sans sédentarité, il aurait de plus en plus de mal à subvenir à ses besoins.

On aura peut-être du bol pour ton ananas…” souffla-t-il avec un sourire.

Il aurait bien aimé trouver du chocolat, lui. Il courait pas après avant, mais le fait que ce soit rare, ça rendait la chose plus attrayante. Ils continuèrent d’avancer. La maison s’approchait et elle semblait plutôt calme. Mais bon, si des zombies étaient enfermés dedans, ça ne s’entendait pas forcément…

Moi ? Oh, j’suis souvent seul. Des fois je reste avec quelques personnes, mais j’aime bien mon indépendance.” Il eut un petit rire. “Mais pour le sexe, c’est mieux à deux…. Ou plus.

Il rit à sa propre blague, avant de se racler la gorge en se rendant compte que c’était pas fin et qu’il parlait peut-être à un mineur. Alors certes, y’aurait pas la police pour l’arrêter, mais… Il souhaitait pas spécialement traumatiser l’américain avec sa débauche ordinaire. Il préféra se reconcentrer sur la maison.

C’est peut-être mieux si tu m’attends dehors, le temps que je regarde si c’est sécurisé à l’intérieur ? Ou tu préfères me suivre à l’intérieur ? La première option m’irait mieux….” déclara-t-il calme.

Il préférait n’avoir qu’à se protéger lui-même à l’intérieur. Les maisons, c’était souvent des coupe gorge, pour peu qu’il y ait quatre ou cinq zombies un peu virulents et le combat devenait complexe. Au moins, l’extérieur avait l’air calme, il ne voyait pas de zombies aux alentours. Tout était vraiment calme. Il ne craignait pas trop de laisser le blondinet quelques minutes dehors. Mais bon, il allait repérer l’intérieur de la maison déjà. Il s’approcha de la porte, et frappa vivement contre celle-ci. Puis il colla son oreille contre le bois, faisant signe au gamin de se taire. Il resta de longues secondes l’oreille collée contre la porte. Il entendait du mouvement. Mais… Impossible de savoir combien d’occupants morts-vivants il y avait à l’intérieur. Au moins un.

Y’a de la compagnie à l’intérieur… Je vais passer par une fenêtre je pense… Histoire qu’ils me tombent pas directement dessus…” dit-il à Layne.

Il commença à faire le tour du bâtiment, cherchant la meilleure entrée. Il réussit à ouvrir un des volet sur l’arrière de la maison, la fenêtre fermait mal. Il pourrait passer par là.

“Tu m’attends là du coup ? Je te ramène l’ananas si j’en trouve…

Il lui fit un sourire amusé et petit clin d’oeil sur la dernière phrase.

_________________
Now I'm a warrior
All the pain and the truth, I wear like a battle wound. So ashamed, so confused, I was broken and bruised. Now I'm a warrior. Now I've got thicker skin. I'm a warrior. I'm stronger than I've ever been. And my armor, is made of steel, you can't get in. I'm a warrior and you can never hurt me again. •• ALASKA (Demi Lovato)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t226-kjell-i-don-t-nee
 
go back to school [Kjell & Layne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Back to School Kids [PV : Purcell]
» [1er cours de DCFM, niveau 5e à 7e année] • BACK TO SCHOOL
» Back to school [Miles, Zacharias - LIBRE[prio 2éme]]
» Back to school - quand l'informatique fait des siennes (INTRIGUE 1)
» R.M.S TITANIC IS BACK!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Whitstable-
Sauter vers: