AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 way down we go [Connie & Layne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4504

» points : 7039

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: way down we go [Connie & Layne]   Sam 29 Avr - 20:38



way down we go

"Father tell me, we get what we deserve"
Connie &
Layne
Apprendre à cultiver la terre, c’était l’un des objectifs que se fixait le blondinet. Il avait pris des livres sur les potagers et les cultures. Seul, il n’arriverait surement pas à faire grand-chose, mais fallait bien qu’il essaie. Puisqu’il était bien trop sensible pour apprendre à chasser, il devrait récolter les produits de la nature. Il ne fallait pas se leurrer, plus le temps passait, moins la nourriture était facile à trouver. Et puis, la nature était pleine de ressources, il avait trouvé un coin à champignon dans une petite forêt près de Fordwich, bien-sûr, il s’était procuré un livre à ce sujet avant de se décider à ramasser les dits champignons. C’était des morilles, Layne n’était pas très fan des champignons, mais il n’avait pas le luxe de refuser la nourriture que la nature lui donnait. Seulement, les morilles ne poussaient plus lorsqu’il commençait à faire trop beau. Alors il avait besoin d’aller chercher des ressources, il en avait encore, cachées dans la cave de la maison qu’il squattait, mais c’étaient des conserves, donc il pouvait attendre avant de les manger. Il préférait d’abord manger des choses qui ne se gardaient pas aussi longtemps. Il se déplaçait à vélo, il avait le permis puisque dans son pays on pouvait le passer à seize sans, mais les voitures anglaises étaient déstabilisantes. Et puis, c’était plus facile de circuler à vélo, d’autant plus que ça ne nécessitait pas de carburant autre que la force de ses jambes. Il était donc arrivé assez vite à Herne Bay, malgré les quelques arrêts pour vérifier sa carte. Il était arrivé à bon port sans problème, une petite victoire.

Il posa son vélo contre un mur, il allait faire son rituel habituel avant d’entrer dans un magasin lorsqu’il remarqua quelqu’un à travers la vitrine. Arthur ? Qu’est-ce que Arthur foutait là ? Il était encore en vie ?! Dans un sens, le blond était content de le voir, mais en même temps il était en colère que ce dernier ait gâché leur amitié. Il serra les poings, l'émotion était en train de l'envahir, il fallait qu'il fasse quelque chose... Il entra dans le magasin et arriva au niveau du grand blond… enfin, grand… Il ne le dépassait que de huit centimètres, pas de quoi fouetter un chat. Il était décidé, cette fois, il allait lui dire ce qu’il avait sur le cœur ! S’il ne le faisait pas maintenant, il ne le ferait jamais et il avait besoin de réponse. « Arthur… je te pensais mort… mais du coup c’est tant mieux si tu es en vie parce que je dois te dire que ce que tu as fait, ce n’était pas sympa. Tu as gâché ma scolarité, ma réputation et notre amitié. Est-ce ça valait le coup ? Est-ce que ça t’a rendu plus heureux de traîner avec ces idiots de mecs populaires ? Comment t’as pu me faire ça ? » Termina-t-il en reprenant son souffle, les larmes aux yeux. Il n’avait pas haussé le ton et avait essayé de rester calme même si on pouvait sentir l’émotion dans sa voix. Arthur avait intérêt de lui répondre….

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 18/09/2016

» messages : 1367

» points : 1872

» avatar : Caleb Landry Jones



» pouvoir : Polymorphie

MessageSujet: Re: way down we go [Connie & Layne]   Lun 29 Mai - 11:00

La bonne nouvelle dans tout ça, c'était que Connor n'avait pas besoin d'excuse pour éviter les autres êtres humains et faire sa vie. C'était le number one point positif que le rouquin n'arrêtait pas de se répéter, surtout après avoir tenté la coalition pour la survie une ou deux fois et s'être royalement planté. C'était sa faute à lui si la fin du Monde exacerbait les pires côtés des gens ? De son côté il n'avait pas tellement changé, c'était juste que de son manque de confiance en son prochain dépendait sa survie maintenant. Il s'était déjà fait raquetté au lycée et au collège, mais là, ses rations étaient quand même triplement vitales comparé à ce temps là. Il ne lui fallu pas plus de deux fois pour qu'il fuie les autres comme la peste. Avant ça, il devait avouer qu'il avait fait une ou deux rencontres cools, voire qui lui avaient un peu sauvé la vie mais...Dans l'ensemble, fallait pas trop y compter.

C'est avec cet esprit là qu'il sortait une fois encore de sa cachette de sur les toits pour aller fouiller les alentours en quête de quelque chose de substantiellement mangeable. C'était fou qu'après tout ce temps, on trouve encore. Même si là ville n'était pas aussi petite qu'on aurait pu le croire au premier abord. Il savait pertinemment que les humains surproduisaient et surconsommaient, aussi. Tant mieux pour lui. Il évita soigneusement les coins qu'il savait facilement praticable, parce que ça voulait dire aucune chance d'y trouver quoi que ce soit, pour se diriger vers des lieux un peu plus dévastés. Les premiers jours avaient été les plus durs, et les gens peu préparés étaient tombés comme des mouches. Heureusement, les services d'hygiène avaient perduré un moment, sans quoi il y aurait eu pas mal de cadavres dans la rue qu'il empruntait, jonchée de voitures abandonnées. Il y avait toujours quelques uns des morts vivants qu'on avait réduits au silence, un peu partout. Mais ça aurait pu être pire que ça. Connie poussa la porte d'un café bar aussi discrètement que possible et entama ses recherches. Bien sûr. L'alcool était parti depuis longtemps, que ce soit pour boire ou pour désinfecter c'était une denrée importante. Mais il commença à fouiller en quête de biscuits aperos plutôt. Comme il l'imaginait, les placards étaient vides. Pas mal de verre traînait par terre et grimper sur le bar était plutôt périlleux. Mais ça s'avéra payant, le rouquin mis la main sur quelqued sachets stockés au dessus de ceux ci, hors de vue. Il laissa un petit cri de victoire lui échapper avant d'enfourner le tout dans son sac à dos et sortir de là. Mais en voulant redescendre, son pied rippa et son bras rencontra le sol et le verre qui y traînait.

« Rhaaaaaa !! Putain de bordel de- »

Connie serra les dents, mais la douleur était vivace, et il ne put réprimer un autre gémissement lorsqu'il dut retirer le bout qui était resté planté. Sa tête tournait un peu, il essayait de rester lucide mais son esprit avait du mal à se fixer sur quelque chose. Et puis il trouva. Le type qu'il avait croisé en route, une fois, qui s'était retrouvé blessé de la même façon et avec qui il avait accepté de baisser sa garde une seconde pour l'aider. Quelle idée il avait eue... Et quelle idée de penser à un type comme ça alors que la douleur et la trouille qui l'avait pris faisaient pomper de l'adrénaline dans ses veines. En moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, son corps s'était mis à changer. Il était trop vulnérable, et le sang qu'il voyait sur son bras ne l'aidait pas à garder son calme et à reprendre sa tête de rouquin. Bientôt, il était blond. Un peu plus grand aussi, et avec la tête de ce Elyam qu'il avait apparemment assimilé. Et bientôt, on lui sautait dessus sans qu'il ait compris ce qui lui arrivait. Il aurait pu jouer le jeu pour qu'on lui fiche la paix mais il était pas en état.

« De... Quoi ? Hein mais....Non... J'suis pas lui. Elyam.»

Il essaya de dire alors que son crâne le lançait énormément. Il souleva son bras qui saignait toujours. Si au moins changer de corps pouvait y changer quelque chose, mais non. Il reprit péniblement.

« Parles moins fort... On va t'entendre. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t72-connie-hate-me-and
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4504

» points : 7039

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: Re: way down we go [Connie & Layne]   Mar 30 Mai - 19:27



way down we go

"Father tell me, we get what we deserve"
Connie & Layne
Layne haussa un sourcil. C’était l’excuse la plus bidon qu’il n’ait jamais entendu. Comment pouvait-il le prendre à ce point pour un idiot ? Il savait encore reconnaître Elyam et ce n’était pas en prenant l’accent anglais que son plan allait fonctionner. Qu’Elyam le traite comme une merde c’était une chose, mais qu’il le pense assez stupide pour laisser tomber avec un simple « c’est pas moi »… pardon mais là on battait des records. Il ne voulait pas s’expliquer . Il avait honte de ce qu’il avait fait ? Si c’était le cas, c’était bien fait. Mais les mecs comme Elyam n’avaient honte de rien. Enfin, si sûrement, mais là visiblement, il n’avait pas honte de le traiter de la sorte. Il leva les yeux au ciel en voyant la blessure de l’autre. Il allait encore avoir le rôle du mec trop gentil, mais il ne pouvait pas le laisser dans cet état. Ce n’était pas le genre de Layne. Tant pis pour lui. Un jour, ça pourrait se retourner contre lui. Et au fond, ce serait bien fait. Enfin il ne le souhaitait pas. Le blondinet fronça les sourcils lorsque Elyam lui dit de parler moins fort. Il avait envie de rétorquer que s’il n’avait pas été si méchant avec lui il n’aurait pas eu besoin de parler fort mais garda ce commentaire pour lui. Il prit son sac contre lui et fouilla dedans.

« Tu n’es qu’un idiot et je devrais te laisser comme ça, mais je ne suis pas comme toi. » Il attrapa de quoi désinfecter la blessure de l’autre puis le bras de ce dernier. Il s’occupa donc de soigner la blessure de son idiot d’ex-meilleur ami. Bon sang, pourquoi il n’avait pas simplement fait demi-tour en le voyant ? Et pourquoi l’autre refusait de lui donner une explication sur son comportement. Il le lui devait. Une fois le bandage fait (il ne lui avait pas laissé le choix), Layne planta ses yeux verts dans ceux d’Elyam. « Pourquoi tu ne veux pas me dire ce qui s’est passé dans ta tête quand tu as brisé notre amitié ? J’avais confiance en toi… » Dit-il tristement. Il ne demandait pas grand-chose. Juste les explications qu’Elyam n’avait jamais voulu lui donner… C’était la fin du monde, ils risquaient de mourir à tout moment alors au fond, pourquoi garder ce secret pour lui ? Pourquoi ne pas vouloir lui donner d’explication. Ça ne changerait rien au passé. Mais Layne espérait pouvoir passer à autres choses avec des explications. Il espérait pouvoir comprendre et peut-être même apprendre que ce n’était pas de sa faute, qu’il n’avait rien fait de mal.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 18/09/2016

» messages : 1367

» points : 1872

» avatar : Caleb Landry Jones



» pouvoir : Polymorphie

MessageSujet: Re: way down we go [Connie & Layne]   Mer 7 Juin - 8:55

« Parce que c'est vraiment pas moi, et que tu vas te sentir con dans vingts minutes. »

Répondit Connie sur un ton las. Parce qu'il savait que c'était vain d'expliquer, c'était pas la première confusion du genre qu'il s'était pris en pleine figure, l'échec cuisant face à une brune aux idées de respect des limites personnelles très limité était encore trop frais dans sa mémoire. Et puis, il pouvait comprendre que ça avait l'air complètement invraisemblable qu'il ne soit pas lui. Enfin l'autre quoi. Ses transformations étaient assez follement ressemblantes, vraiment, trait pour trait, voix, allure, tout en fait à part son caractère et peut être son attitude était empruntés. Il pouvait imaginer, surtout si on n'avait aucune idée que le foutu virus qui avait touché la population avait aussi fait ça sur son passage... Au moins, ce mec là avait pas l'air dangereux. Vexé, tout au plus. Fallait pas non plus que Connie baisse sa garde, mais il n'avait pas l'impression de risquer aussi gros que la dernière fois en tout cas. Le rouquin -blond en l'occurrence- baissa les yeux sur sa blessure et failli tourner de l'oeil en la voyant pisser le sang. Il détourna les yeux tandis que l'autre sortait son désinfectant. Tout n'était pas si noir, en fait.

« Je sais pas comment t'as fait pour être ami avec ce type... Enfin t'es peut être du genre maso, j'en sais rien, mais tuRhaaa ! »

Il poussa un cri qui fini dans un couinement et un regard rancunier envers l'autre.

« Ca fait mal ! »

Plus accusateur, ça n'était pas possible.

« Enfin, si t'es assez nouille pour faire confiance comme ça...»

Il plissait les yeux à chaque nouvelle attaque du désinfectant mais ne dit plus rien. Manquerait plus qu'on les entendent. Le bar avait l'air assez détruit pour que ça ne donne pas envie de s'y aventurer, mais un zombie c'était con comme une brique. Un bruit et... Enfin, c'était plutôt utile qu'ils soient cons comme des briques. Sans quoi, yaurait plus de Connie ni personne d'autre à l'heure qu'il était. Il leva les yeux, enfin les baissa presque vers l'individu qu'il était donc sensé connaître, alors que non vraiment pas. Il avait l'air fragile, en plus de naïf. Mais à part ça rien à signaler. Il savait parfaitement de quoi il avait l'air lui. Un mec froid. Et beau. Et hautain, peut être aussi. Il se racla la gorge avant de se remettre à parler alors que l'autre finissait de s'occuper de son avant bras.

« Écoute, je sais que ça a l'air dingue comme idée, mais ce qui a fait muter ces choses dehors, à aussi eu un effet sur les autres et j'en fais partie... Je suis pas ton ami. Ex. Ex ami. J'en sais rien. Et jsuis bloqué comme ça je sais pas jusque quand, alors je peux pas te le prouver. »

En espérant que de désespoir ou de paranoïa il ne décide pas de l'agresser après ça !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t72-connie-hate-me-and
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4504

» points : 7039

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: Re: way down we go [Connie & Layne]   Jeu 22 Juin - 1:43



way down we go

"Father tell me, we get what we deserve"
Connie & Layne
Layne fronça les sourcils à la remarque de l’autre… Elyam avait pris un coup sur la tête ou quoi . Bon, il s’occupa de la blessure de ce dernier et leva les yeux au ciel lorsqu’il l’engueula parce que ça faisait mal. Bien fait pour lui. Ce n’était surement pas douloureux que ce qu’il avait pu vivre par sa faute ceci dit. Le lycée, c’était pire que l’apocalypse selon le blondinet. Il ne comprenait pas pourquoi Elyam avait tout gâché. Enfin si : il avait tout gâché pour la popularité. Ils étaient amis depuis le jardin d’enfants et le blond avait tout saboté du jour au lendemain. Est-ce que ça n’avait jamais compté pour lui, ce qu’ils avaient vécu jusque-là ? Enfin, l’autre ne voulait visiblement pas aborder le sujet. Bon, Layne n’avait pas dit son dernier mot mais pour le moment il s’occupait du bras d’Elyam. Il n’allait pas le laisser comme ça, même si dans le fond, il se trouvait bête. Est-ce que l’autre en aurait fait de même si les rôles avaient été inversés ?

Voilà, il en avait fini et rangea son produit. Il écoutait les explications de l’autre. Bon alors soit, il était tombé dans le piège de la mutation, soit Elyam avait vraiment beaucoup d’imagination et se servait des mutations pour se trouver une excuse à la con. Si c’était le cas, il était vraiment prêt à tout pour fuir ses responsabilités. « Bon… admettons que tu dises vrai… comment ça se fait que tu te retrouves avec l’apparence d’Elyam ? Pourquoi lui ? Pourquoi maintenant ? Comme par hasard alors que je suis dans les parages. Tu comprendras que c’est difficile à croire pour moi. » Il croisa les bras en observant l’autre de façon plutôt sceptique. Ça faisait quand même beaucoup de coïncidences. D’accord, parfois le destin faisait les choses bizarrement. Enfin bref, il n’avait pas l’intention de se laisser manipuler si facilement. Si l’autre était vraiment un mutant capable de prendre l’apparence des gens alors le blondinet n’allait pas le laisser tranquille avait qu’il lui ait prouvé qu’il ne mentait pas. Layne n’avait aucune envie d’être un pigeon dont on pouvait se moquer.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ?? & L.MACTANS

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 18/09/2016

» messages : 1367

» points : 1872

» avatar : Caleb Landry Jones



» pouvoir : Polymorphie

MessageSujet: Re: way down we go [Connie & Layne]   Mer 12 Juil - 1:09

Au moins, il s'était fait soigner à ses frais. Le rouquin n'allait pas mentir, ça n'était pas quelque chose de courant ces temps si et il n'allait pas cracher dessus loin de là. Il aurait préféré juste que l'autre mec le regarde pas comme ça pendant qu'il s'occupait de ses bandages. Comme s'il le connaissait, déjà. Comme s'il lui en voulait de trucs... Et aussi avec un air que Connor avait du mal à déchiffrer. C'était quoi, ces yeux là ? Faut dire qu'il avait une apparence assez différente de d'habitude, il était bien placé pour savoir que ce Elyam là perturbait. Il l'avait déjà pas mal perturbé. Dans trop de sens pour qu'il ne se sente pas agressé par sa question ensuite. Il récupéra son bras bandé avant de répondre.

« Pas que ça te regarde, mais il se trouve que je l'ai croisé dans un bar comme celui ci. Je sais pas trop comment ça fonctionne encore, mais un souvenir, et puis j'me suis entaillé... Et pouf. »

Il fit un geste vers lui même pour montrer sa nouvelle apparence de total beau gosse.

« Je te l'accorde, c'est une sacrée coïncidence. Peut être que c'en est pas une, ça fait que quelques mois que je change de peau. Bref, on reste exposés ici ou t'as rien contre un peu de sécurité ? »

En vérité, il avait envie de lui fausser compagnie, mais quelque chose lui disait que ça allait pas être si simple. Et l'autre avait l'air d'avoir des rations... Et Connie avait la dalle. Il avait quelques boîtes au camps mais s'il y avait moyen de partager ce que lui avait contre un truc nouveau, il n'aurait pas dit non. Le troc était revenu à la mode ces derniers temps. Il ne donna pas tellement le choix à l'autre et pris les devants pour leur trouver une planque, si possible en étage et avec une porte et des fenêtres dignes de ce nom qu'il pourraient barricader, histoire de passer la nuit. Une fois ça fait, il souffla et posa ses nouvelles fesses sur le lit. Ses doigts picotaient, mais il n'était toujours pas revenu à la normale... Parfois ça durait quelques minutes à peine, parfois ça le trollait un bon bout de temps et le laissait complètement épuisé. Dans ces cas là il valait mieux qu'il soit à l'abri comme maintenant... Même s'il était loin de faire confiance à l'autre. Le rouquin commença à vider son sac à dos sur le matelas, gardant près de lui son couteau et le gun qu'il avait trouvé.

« Va falloir que tu m'explique pourquoi tu tiens à régler tes comptes maintenant que c'est la fin du Monde... S'il t'a ridiculisé ou quoi, pourquoi pas juste lui mettre une droite ?»

La logique des gens parfois dépassait Connie.

« Si tu vois un truc qui te dit... Jt'echangerais bien contre un truc à manger. »

Il aurait bien récupéré son regard de renard pour paraître impressionnant. Et un peu dangereux ? Il ne savait pas trop quelle impression il donnait d'habitude, et encore moins maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t72-connie-hate-me-and
 
way down we go [Connie & Layne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La boîte à Chansons de Malicia et Connie
» L'eau est source de la vie... Mais un vampire est-il vraiment vivant ? [Adriel Layne/Hoshi Aoki]
» [Abandonné]Discussion autour de la table. [Sky O'Meara / Adriel Layne. ]
» [Début juin 2016] Back in your arms where I'm happy... (Kaleb & Connie)
» Connie • Nous sommes tous des héros au fond de nous il faut juste savoir creuser assez profond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Memories & Other Spaces :: Memories-
Sauter vers: