AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4500

» points : 7035

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Lun 24 Avr - 22:53



screw the past, i'm moving fast and i’m marching now

Hercules & Layne
Layne avait changé, il avait failli devenir un zombie, mais apparemment, la chance était encore à ses côtés Il n’était pas devenu une de ces créatures affamées de chair humaine. Il était tout de même embêté par cette capacité qu’il se découvrait tout juste : il liquéfiait les choses qu’il touchait. Pour le moment, il ignorait totalement l’utilité que pouvait avoir ce don, c’était plus un fardeau qu’autre chose. Même les gants qu’il trouvait finissaient par se changer en liquide aussi. Enfin, Layne avait cru comprendre que les molécules qu’il touchait devenaient des molécules d’H2 O, donc de l’eau. De l’eau pure. Ça pouvait surement être utile à condition de ne pas boire uniquement ça, mais ça pouvait dépanner quoi. Les minéraux présents dans l’eau n’étaient pas là pour faire joli. En tout cas, c’était une logique qui se tenait, il avait essayé de boire l’eau produite par son pouvoir et clairement, ça n’avait pas le goût d’eau du robinet ou d’eau en bouteille… dommage qu’il n’ait jamais été assez bête pour goûter l’eau distillé qu’ils utilisaient en science, il aurait pu comparer. Enfin passons. Il était toujours à la recherche d’Hercules, depuis tout ce temps. Il n’avait pas beaucoup d’indice pour le trouver mis a part qu’il vivait à Canterbury. Revoir un ami ou plutôt rencontrer un ami, c’était ce dont il avait besoin en ce moment. Son moral n’était pas au top. Il avait connu Hercules grâce à un site de correspondance. Et lorsque Layne n’avait plus d’ami « irl » il s’était tourné vers ceux qu’il connaissait d’internet. L’anglais était quelqu’un de très intéressant, plus âgé que lui et qui connaissait plein de choses passionnantes sur la mythologie. Avec un prénom pareil, c’était plutôt marrant.

Pour une fois, il s’était aventuré dans un coin où il n’osait pas aller : le centre-ville de Canterbury. Il devait y avoir beaucoup trop de zombies, mais il fallait qu’il élargisse ses recherches. Et puis, il restait peut-être des ressources utiles… Il avait quelques pairs de gants dans son sac, exprès pour pouvoir calmer son don le temps de ramasser des trucs… Heureusement, son sac était trop gros pour qu’il puisse le liquéfier. Il avait remarqué que ça ne fonctionnait pas lorsqu’il y avait trop de molécules. Le blond était donc en train de fouiller une vieille librairie, il ne fallait pas sous-estimer tout ce que les livres pouvaient apprendre… après avoir pris un livre sur la création d’un potager, il quitta la boutique pour se diriger vers la suivante. Une chance, il n’y avait pas beaucoup de zombies ici… On lui avait parlé des militaires, c’était peut-être lié… Bref, la boutique suivante était un bar. Il y avait peut-être des choses utiles. Il remarqua que ça bougeait dedans… Merde il se cacha au coin de la vitrine pour voir si c’était un zombie ou un humain. Un humain. Il observa un peu ce dernier, quelques secondes, avant que son visage ne s’éclaircisse. Il reconnaissait Hercules grâce à la photo que celui-ci lui avait envoyée un an auparavant. Il entra donc dans la boutique, pas trop brutalement, mais pas trop furtivement non plus. « Hercules ? » Qu’il demanda la voix pleine d’espoir, écorchant surement ce prénom de son accent américain. Ce type, c’était l’un des seuls amis qu’il avait eus durant les deux dernières années et franchement, il se moquait pas mal de la gêne de ce genre de « première rencontre ».

CODES BY MAY ET AVATARS BY ASP & RASTAMACHINE

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 21/04/2017

» messages : 72

» points : 117

» avatar : Keegan Joyce

» multicomptes : Jesus, Galileo, Ulysse et Oscar



» pouvoir : Absorption de l'énergie des zombies

MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Mar 2 Mai - 21:31

La journée aurait vraiment pu mieux commencer. Hercules s'était réveillé avec la faim au ventre. Une faim prenante, qui mordait jusqu'aux entrailles. La cause ? La veille, il s'était fait racketer ses rares rations de nourriture par deux mecs qu'il avait croisés sur la route. Ca n'avait pas manqué. Une fois encore, Hercules était naturellement allé vers les silhouettes, suivant Cerbère qui était au moins aussi naïf que lui envers les étrangers. Et il s'était fait taxer son sac à dos. Avec tout ce qu'il y avait à l'intérieur. Peut-être qu'ils en avaient plus besoin que lui... il ne savait pas trop. Mais ça n'était pas la première fois qu'il se retrouvait sans rien. Et à la longue, c'était un peu décourageant. Voir carrément déprimant. Il n'aurait jamais imaginé le monde extérieur si dur, avant ou après l'apocalypse. Franchement, parfois il en venait à regretter le monde de l'hôpital.

Heureusement, y'avait toujours un truc pour qu'il ne rumine pas trop longtemps ses noires pensées. En furetant dans des magasins, il était tombé sur une boite à musique. Et c'était trop cool comme truc !! Ca marchait sans électricité et ça faisait des petites mélodies ! Bon, c'était pas les plus belles chansons du monde mais... ouais, ça lui avait remis le sourire. Heureusement qu'il en fallait vraiment peu... En plus il avait trouvé une boîte entière de chocolats de Noël à peine entamée derrière le comptoir du magasin de souvenirs. Et ça, c'était presque aussi chouette que les boites à musique. Il avait tout mis dans un sac Nemo, trouvé aussi dans le magasin. Bon, ça c'était un peu moins chouette. Le sac était plutôt taille enfant et un peu tape à l'oeil. Mais.. peut-être que celui-là, on ne le lui volerait pas. Et puis il pouvait quand même contenir la petite dizaine de boites à musique, les chocolats et deux-trois babioles qu'il avait trouvées dans le magasin. C'était déjà pas mal, se disait-il alors qu'il en ressortait, en début d'après-midi.

Il finit par arriver dans un bar. Des bouteilles vides jonchaient le sol, ainsi que deux corps inertes. Hercules fit le tour du comptoir en les évitant soigneusement pour voir s'il restait quelque chose par ici. Les bouteilles étaient toutes vides. Bizarrement, les gens semblaient plus intéressés par l'alcool que par la musique de touriste... Et il en était à peu près à cette constatation lorsqu'un bruit puis une voix le firent se figer d'un coup.

"Qu'est-ce que... ?"


Il se recula, manquant de tomber en trébuchant sur une chaise renversée. Son coeur battait à cent à l'heure. Qui pouvait connaître son nom ? La voix lui était inconnue pourtant... ou bien... l'était-elle vraiment ?

"Euh... on se connaît ?"


Demanda-t-il alors, en se retournant plus franchement. De son côté, Cerbère n'avait pas attendu l'aval de son maître pour aller saluer le nouveau venu comme il se doit. Mais Hercules se montrait plus méfiant cette fois-ci. Il n'arrivait vraiment pas à le remettre et .. c'était un peu effrayant que quelqu'un le connaîsse comme ça. Et en même temps, y'avait ce il ne savait quoi..

"Me faites pas de mal mais.. j'ai rien à manger, désolé, j'ai déjà tout donné..."


Finit-il par dire, dans le doute. C'était peut-être un type qui l'avait déjà racketté, en fait. Même si l'autre n'en avait pas trop l'allure.. Mais il donnait tellement tout à n'importe qui que ça n'était pas impossible.

_________________
ooh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4500

» points : 7035

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Mar 2 Mai - 22:48



screw the past, i'm moving fast and i’m marching now

Hercules & Layne
Le garçon s’était retourné, visiblement, il n’avait pas l’air d’être beaucoup plus à l’aise que lui dans ce mode de brute. Il ne le reconnaissait pas ? Hum, reconnaître les gens par rapport à une photo, ce n’était pas le plus évident sans doute. De plus qu’il ne devait pas s’attendre à ce qu’un ami (est-ce que Hercules le considérait comme un ami ?) vivant aux États-Unis se retrouve à Canterbury. Il se baissa pour caresser le chien qui était venue à sa rencontre alors que l’autre lui demandait de ne pas lui faire de mal. Sérieusement ? Il avait l’air agressif comme garçon ? Le blondinet hocha la tête en lui adressant un petit sourire. « C’est moi, Layne… de Skype. Je n'ai pas l’intention de t’agresser hein. » Il rit doucement, il ne s’imaginait pas racketter qui que ce soit. Il était plus du genre à être victime de rackette… mais une chance pour lui, il venait d’un lycée de bourgeois où tout le monde était hyper riche… lui aussi. Donc racketter quelqu’un ce serait plus une honte qu’une fierté dans ce cadre-là. Quoi qu’il en soit, Layne gratouillait le chien, bien content de voir un animal. Il avait un chien, chez lui, un labrador. Donc pas le même genre que ce petit caniche, mais Layne adorait les animaux. Il avait aussi deux chats… Il ne reverrait jamais toute sa ménagerie et sa famille. Car oui, de son point de vue, les animaux de compagnies faisaient partie de la famille.

Il se releva finalement. « Je suis venu jusqu'ici pour te retrouver… t’es… hum t’es la seule personne que je connaisse en Angleterre… je ne voulais pas te faire peur ni t’embêter… » Il se frotta la nuque un peu nerveusement. Il adressa un sourire un peu timide à son interlocuteur. « Je suis content que soit en vie… Oh et si tu n’as rien à manger, si tu veux j’ai quelques conserves dans mon sac. » Enfin, « quelques », c’était trois conserves quoi… mais il avait d’autres cachés dans la maison qu’il squattait, celle-ci, c’était au cas où il lui arrivait un pépin et qu’il ne pouvait pas rentrer « chez lui ». C’était assez bizarre de dire ça alors qu’il s’appropriait une maison qui n’était pas la sienne. Mais les gens qui vivaient là avant étaient surement mort ou bien loin d’ici. Quoi qu’il en soit, oui, Layne était prêt à partager ses conserves avec Hercules… l’autre ne le saurait peut-être jamais, mais c’était grâce à ses amis d’internet que le blondinet n’avait jamais tenté de se suicider… Il y avait souvent pensé bien sûr, mais lorsqu’il avait l’impression que ce serait mieux pour tout le monde qu’il meurt, il pensait à sa famille, à ses discussions intéressantes avec des gens comme Hercules et trouvait triste l’idée de mourir. D’un point de vue extérieur, ce serait ridicule. Il se doutait que les gens ne comprendraient jamais ce qu’il ressentait… Surtout les adultes qui avaient tendance à dire les problèmes d’ados ce n’était rien comparé aux problèmes de la vie active… sauf que son enfer, il était bel et bien réel…

CODES BY MAY ET AVATARS BY ASP & RASTAMACHINE

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 21/04/2017

» messages : 72

» points : 117

» avatar : Keegan Joyce

» multicomptes : Jesus, Galileo, Ulysse et Oscar



» pouvoir : Absorption de l'énergie des zombies

MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Dim 14 Mai - 22:31

La peur était si soudaine et si vive qu'Hercules en tremblait, acculé dans un coin du bar. Il ne voulait pas être racketté une fois encore. Il s'en voulait d'avoir baissé sa garde un instant. Et puis.. cette personne le connaissait ? C'était effrayant.. il l'avait suivi ? Ou bien.. d'où pouvait-il connaître son nom ? Et que lui voulait-il ? En tout cas, une chose était sûre, il n'avait vraiment pas un chien de garde en guise d'animal de compagnie. Cerbère s'en fichait bien que l'autre puisse être un psychopathe ou en vouloir à sa vie.. Et ça n'avait rien de rassurant. Mais à l'instant, Hercules flippait trop pour le rappeler à ses côtés. Et puis le caniche n'obéissait qu'à moitié alors...

Et puis soudain, tout s'éclaircit ou presque. La tête d'Hercules se décomposa une fois encore lorsque l'inconnu -plus si inconnu que ça- se présenta. Layne ? Mais... mais... comment était-ce possible ? Qu'est-ce que ... Il était mort ou quoi ? Non, il n'était pas mort. Et il ne rêvait pas non plus mais... Ouah, c'était...

"Layne ! Mais... qu'est-ce que tu fais ici ?"


C'était trop bizarre. Et surprenant. Et ... il lui fallait un peu plus de temps pour pouvoir digérer l'information. Ils avaient tous deux communiqué depuis des années en ligne mais... Hercules n'aurait jamais imaginé le rencontrer. Layne habitait vraiment loin et il n'était pas capable de faire une telle distance alors...

"Jusqu'ici pour moi ? Mais... pourquoi ?"


Il n'était pas sûr de bien comprendre. Layne avait fait le trajet depuis l'Amérique pour lui ? Non.. ça n'était pas possible. Ca n'avait pas de sens. Il le lui aurait dit.. Ou alors... En Angleterre venait-il de dire ? Etait-il déjà là ? Mais... pourquoi ?

"Tu m'embêtes pas du tout... ça me fait... un peu bizarre de te voir mais ça me fait plaisir."

Dit-il finalement avec un petit sourire, chassant tant bien que mal son air inquiet et perturbé.

"Je suis super content que tu sois en vie aussi et.. que tu sois là. Mais qu'est-ce qui t'amènes si loin de chez toi ? Comment t'es venu là ?"


Il secoua la tête lorsque Layne proposa des conserves. Il ne voulait certainement pas le piller. Mais..

"Oh... si tu en as en trop... je ne suis pas contre une ou deux, j'ai vraiment plus rien, on m'a tout pris mais... je ne veux pas tout te prendre hein.."


Ajouta-t-il, un peu gêné. Décidant enfin de sortir de son coin dans lequel il s'était engouffré comme pour tenter de disparaître, il fit quelques pas en avant vers Layne, jusqu'à se pencher vers lui pour l'observer. Dans la semi-pénombre du bar, on n'y voyait pas grand chose. Et puis il ne l'avait encore jamais vu en vrai. Ca faisait vraiment bizarre..

"J'aurais préféré dans d'autres circonstances mais.. ça me fait trop plaisir de te voir en vrai ! Et.. on dirait que Cerbère t'as déjà adopté ! Alors.. tu vis par ici ? Tu me cherches depuis longtemps ? T'es pas allé à l'hôpital, j'espère ! Je savais pas que t'étais là, sinon je t'aurais sans doute aidé..."


Il s'interrompit, regardant dans le vague. Fallait bien avouer, même avec toute la bonne volonté du monde, il n'aurait probablement rien pu faire pour l'aider. Mais le coeur y était. Vraiment. Layne était l'une des rares personnes qu'il connaissait bien et à laquelle il était attaché. Pour lui, ça voulait dire beaucoup.. C'est sans doute la raison pour laquelle il se décida d'un coup à le prendre dans ses bras pour le serrer fort contre lui. Alors il était réel.. bien réel.. C'était tellement étrange..

_________________
ooh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4500

» points : 7035

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Jeu 18 Mai - 17:16



screw the past, i'm moving fast and i’m marching now

Hercules & Layne
Évidemment, Hercule lui posa des tonnes de questions. Cela n’étonnait pas trop Layne. Ils se connaissaient uniquement d’internet et l’autre savait que le blondinet venait des États-Unis donc ça pouvait sembler louche. Non l’américain n’avait pas fait New York – Londres à la nage. Vu comme il était nul en sport, il se serait noyé après cinq mètres. Heureusement, non, il était venu en avion. Et puis, ce serait un peu glauque qu’il soit venu ici juste pour un garçon qu’il connaissait d’internet. C’était un très haut niveau de stalkage. Nan définitivement, ce n’était pas le genre de Layne d’être aussi creepy. Lui, réservé comme il était, il se voyait mal à agir de la sorte. « J’étais en voyage scolaire… on a choisi le moment idéal visiblement. Quand les profs ont décidé que c’était le moment de rentrer, on a été coincé à l’aéroport, à cause des cas de grippe, tout était en quarantaine. Comme je savais pas ce que j’allais devenir ni ce que je devais faire, je suis venu ici parce que j’espérais que tu sois encore en vie. Je suis content de voir que c’est le cas. » Il sourit sincèrement. Au fond, Hercule était l’un des rares amis qu’il avait. Il avait des amis de skype qui vivaient aux États-Unis, au Canada et même en Australie, mais c’était en Angleterre qu’il était coincé. Si loin de chez lui, de ses parents, de sa petite sœur… Ils lui manquaient tellement, mais c’était mieux qu’il évite d’y penser.

Pour les conserves, il avait de quoi faire « chez lui ». Il avait eu le temps de piller presque tout Fordwich. Les gens étaient partis assez vite, laissant beaucoup de choses derrière eux. Ce n’était pas non plus la profusion de nourriture mais globalement, il s’en sortait plutôt bien. Il était désolé que des gens aient racketté Hercule… ce que l’humain pouvait être cruel parfois, ça faisait peine à entendre. Il sortit deux conserves de son sac et les tendit à son ami. « J’en ai assez pour moi … chez moi, enfin dans la maison que je squatte » dit-il gentiment. Quoi qu’il en soit, lui aussi était content de voir Hercule. « C’est assez bizarre pour une rencontre, mais au moins, on est vivant. Cerbere ? Drôle de nom pour un si petit chien. » Il rit doucement avant de répondre aux autres questions d’Hercule. « J’ai emprunté une maison dans une petite ville tout prêt… ça fait un petit moment oui. Je n’ai pas voulu aller à l’hôpital, je me suis dit qu’il y aurait une grosse concentration de zombie là-bas… Tu vis où toi ? Tu n’es plus trop malade ? » Demanda-t-il inquiet, il savait qu’Hercule avait des problèmes de santé assez grave… Dans les conditions actuelles il ne faisait pas bon d’être faible. Les gens faibles survivaient difficilement. Lui, il avait des techniques toutes bêtes et pas mal de chance. En tout cas, jusque-là, il n’était pas trop à plaindre. S’il s’en sortait relativement bien.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ASP & RASTAMACHINE

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 21/04/2017

» messages : 72

» points : 117

» avatar : Keegan Joyce

» multicomptes : Jesus, Galileo, Ulysse et Oscar



» pouvoir : Absorption de l'énergie des zombies

MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Lun 5 Juin - 22:57

Oh. Il comprenait mieux à présent. La sortie scolaire, ce n'était vraiment pas de chance. Hercules regarda le blond, désolé. Il n'aurait pas aimé se retrouver à sa place. Il aurait été totalement perdu. Déjà que dans cette ville, il se sentait totalement perdu... Tout lui était étranger et les seuls lieux qu'il avait connus étaient à présent remplis de zombies.

"Je suis content d'être en vie aussi... Et que tu le sois !"


Répondit-il à son tour, souriant. Malgré la surprise et le choc, il était vraiment content. C'était tellement improbable de tomber sur l'une de ses rares connaissances.. Et encore plus Layne qui habitait si loin qu'il n'aurait jamais pensé le voir de sa courte vie. La vie, c'était vraiment un drôle de truc. Du genre cryptique et incompréhensible. Comme les mutations dont ils étaient à présent dotés. Hercules hocha la tête pour les conserves, un sourire étendu sur ses lèvres. C'était une super bonne nouvelle ! Même s'il ne voulait pas d'un stock. Il se le referait voler en moins de deux... mais quelques unes, histoire de tenir un peu, ça n'était pas de refus.

"Je l'ai trouvé à l'hôpital. Il est mignon hein ? Enfin.. j'aimais pas trop les chiens mais il n'avait plus de propriétaire et on était entourés de zombies. Y'avait plus personne de vivant. Alors... je ne pouvais pas trop le laisser comme ça. C'est sûrement pas le chien le plus utile, il a pas trop l'air de savoir chasser et il a peur de plein de trucs mais... au moins, ça fait de la compagnie. Et lui, personne n'a encore essayé de le voler. Les gens cherchent que les trucs utiles hein..."


Il fit la moue et s'interrompit, se rendant compte qu'il s'éternisait un peu sur la vie de son chien et que ça n'intéressait peut-être pas trop Layne. Et ils se recentrèrent sur leurs vies respectives.

"J'ai ... pas trop de maison pour l'instant, je cherche un peu mais..."


Il se mordilla la lèvre, marquant une pause. Clairement, il ne voulait pas imposer sa présence. Ni à Layne, ni à d'autre. Il en avait déjà mis en danger et il s'en voulait. D'un autre côté, il était suffisamment lucide pour savoir qu'il n'était pas fait pour vivre seul. Pas longtemps. Déjà qu'il pouvait s'estimer heureux d'avoir survécu jusqu'alors..

"Je suis plus trop malade non... j'ai... trouvé un remède pour que ça aille mieux.. un peu."


Dit-il, hésitant. C'était sans doute idiot mais sa mutation et la façon dont il absorbait l'énergie des zombies, il en avait honte. Plus d'une fois, on l'avait pris pour un monstre, à aller vers eux, à avoir besoin d'eux. Alors il préférait ne rien dire.

"Tu voulais encore chercher quelque chose ici ? Ou.. on peut aller chez toi ? Je veux dire.. c'est pas... je veux pas ... ça fait bizarre si je demande ça ? C'était pas pour faire bizarre hein... c'était juste..."


Il fronça les sourcils. Il ne savait pas trop s'il avait bien fait de demander ça. Ni si ça se faisait. Mais... y'avait des bruits d'un peu partout alors... il ne se sentait pas vraiment en sécurité ici. Il avait encore la frayeur que lui avait faite Layne sur le coeur, aussi.

"Enfin..; si tu préfères partir, je peux comprendre hein. Je veux pas m'imposer. C'est juste... si jamais... si ça te dérange pas trop. Et .. ça ne te dérange pas, si j'emmène Cerbère ? Je ne veux pas le laisser seul.. il est un peu fragile quand même."


Comme Layne lui avait proposé des conserves, aussi. Mais il n'osait pas rappeler ça encore, ça faisait vraiment profiteur...

_________________
ooh
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016

» messages : 4500

» points : 7035

» avatar : tarjei sandvik moe

» crédits : l.mactans, tumblr

» multicomptes : bebi cheyenne, ian la diva, allan le zombie killer & Ox le merdeux



» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les petits objets en eau pure

» appartenance : fordwich avec Alvin


Who I Am
» état de santé : apeuré mais en vie... et heureux d'avoir rencontré Alvin
» inventaire : des conserves, de l'eau, un couteau.
» compagnons de route : Alvin depuis peu
MessageSujet: Re: screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]   Jeu 22 Juin - 1:42



screw the past, i'm moving fast and i’m marching now

Hercules & Layne
Hercule lui raconta comment il avait trouvé le chien. Le blondinet souriait en l’écoutant. Il comprenait que l’autre ait choisi de prendre le chien avec lui. Ça n’aurait pas été cool de le laisser seul dans ce contexte. Il rit un peu au fait que personne n’avait essayé de voler Cerbère. Heureusement, pauvre toutou, il n’aurait pas compris ce qui lui arrivait sinon. Bon il était soulagé que le brun ne soit plus trop malade. Il se demandait de quel genre de remède il parlait. Mais au fond, ce n’était pas ça qui comptait : c’était le fait qu’il aille mieux. Être malade dans ce genre de contexte, ça devait être horrible. Il ne put s’empêcher de penser à Elyam… S’il était encore en vie, il devait galérer avec sa glycémie… Il avait passé assez de temps avec le grand blond pour savoir comme c’était pénible à vivre. Pff, il s’inquiétait encore pour lui alors que ce dernier lui avait fait du mal. Trop bon trop con. C’était une expression qui allait bien à Layne. Mais il n’aimait pas le mot « con », c’était vulgaire selon lui. Trop bon trop bête, c’était plus sympa comme ça.

Il écoutait la demande d’Hercule et ses justifications avant de rire doucement. Il faisait confiance à Hercules donc ça ne le gênait pas. Et puis, il était venu jusqu'ici pour retrouver son ami alors il n’allait pas lui refuser ça. « Ça ne me gêne pas, la maison est assez grande pour deux personnes. Et Cerbère est le bienvenu. De toute façon, les propriétaires ne sont plus là pour râler. » Il rit un peu, assez enthousiaste. Voir un ami, même s’il ne le connaissait qu’internet, c’était carrément rassurant. Il se sentait tout de suite un peu moins seul dans ce pays était juste censé visiter deux semaines… « Je suis à vélo, à pied on en aura pour trente à quarante minutes je pense. » Dit-il gentiment en sortant. Il invita l’autre à lui suivre. Après une bonne demi-heure de marche, ils arrivèrent devant la maison que le blondinet occupait. Une maison familiale avec jardin. « Tadaa. Y a pas beaucoup de zombies ici, c’est plutôt tranquille… pas trop de passage non plus. » Il était plutôt content d’avoir eu l’idée d’aller vivre à Fordwich. Peut-être qu’il devrait fuir un jour, mais pour le moment, il était bien là.

CODES BY MAY ET AVATARS BY ASP & RASTAMACHINE

_________________

#cutiepie:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
 
screw the past, i'm moving fast and i’m marching now [Layne & Hercules]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» 6 Worst Fast-Food Burgers (and What You Should Eat Instead!)
» So fast so furious
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: