AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i can't help this awful energy [Archie & Layne]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 5130
» points : 7119
» avatar : tarjei sandvik moe
» crédits : l.mactans, tumblr
» multicomptes : bebi cheyenne & ian la diva.

» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les objets moyens en eau pure.
» appartenance : seul sur la route.
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   Sam 23 Sep - 15:39



all the kids cried out, "please stop, you're scaring me". i can't help this awful energy

Archibald & Layne
Être malade, ce n’était jamais agréable. Comme tout le monde, Layne avait eu des angines, des gastro, des grippes et même la varicelle lorsqu’il était petit, ce n’était jamais agréable d’être malade. Mais avoir la peau tailladée à la jambe et au bras, avoir de la fièvre et en plus, savoir qu’on risque de mourir pour devenir un zombie… clairement, il regrettait même la pire des gastro qu’il avait eu et les symptômes hypers glamours qui allaient avec. Il transpirait et malgré le tissu utilisé, il avait toujours l’impression d’être trempé. S’il s’en sortait, il allait devoir laver ses fringues… Mais bon, si c’était le prix à payer pour survivre, il n’était pas contre. Le zombie humain avait aussi été victime de harcèlement scolaire . Ce fléau touchait beaucoup de monde… Mais heureusement, il n’y avait plus d’école maintenant. C’était plus facile à dire qu’à penser, le fait que ce soit les bourreaux les faibles… Layne n’avait jamais vraiment cherché à se défendre. Du point de vue du conseiller d’orientation, c’était donc en partie de sa faute s’il était victime de harcèlement : parce qu’il les laissait faire. Le blond ne voulait pas mourir en se souvenant de ce genre de choses.

L’autre l’aida à boire… il avait la bouche pâteuse, ce n’était pas plus mal… mais ce n’était pas suffisant. Son cœur battait la chamade. Une crise de tachycardie sans doute. Il n’avait pas de tendance à ce genre de chose, mais en bon hypocondriaque qu’il était, il savait ce que c’était. Il savait que là, ce n’était pas son rythme cardiaque habituel… même lorsqu’il avait peur d’aller à l’école, en cours de sport ou lorsqu’il croisait ses bourreaux, son cœur ne battait pas aussi vite. Le dénommé Archi était gelé. Contrairement à lui qui était bouillant de fièvre, c’était « rafraîchissant. » Il le remercia d’affirmer qu’il resterait à ses côtés et tomba finalement de sommeil. Son corps était trop faible pour rester éveillé. Il resta endormi pendant six longues heures, tremblant, transpirant… comme chaque fois qu’il était malade, il fit des rêves chelous… sans doute pour détourner son esprit de la douleur de son corps. Une heure avant son sommeil, la fièvre commença à baisser. Lorsqu’il se réveilla, il était encore mal… mais encore humain… Il se redressa et observa ses mains encore tremblantes… avant de chercher du regard l’autre garçon… Il se souvenait de tout. Enfin sauf du moment où la fièvre était à son apogée, avant qu’il ne s’endorme. « Je … suis vivant… » Dit-il difficilement, la gorge sèche, la voix cassé. Il était épuisé malgré son mini coma. Il se souvenait de sa chute, de la morsure et du garçon zombie qui n’était pas méchant.

CODES BY MAY ET AVATARS BY OPHRA & RASTAMACHINE

_________________
i'll set fire to the whole place, i don't even care about our house it's not the same in here since he left anyways. burn it down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 27/02/2017
» messages : 1214
» points : 1507
» avatar : luke newberry
» crédits : pandora. and tumblr ♥

» pouvoir : zombie-boy
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   Dim 15 Oct - 21:42

Archie se perd dans la contemplation de ce visage poupin. Le survivant qu’il soutient à bout de bras a l’air si jeune et si fragile. Il est totalement à sa merci. Et même s’il reste conscient, présent, il ne peut s’empêcher d’y voir un morceau de viande offert en présent à ses crocs. Même s’il lutte pour garder le contrôle, même s’il est trop choqué pour le perdre à nouveau, il sait que sa vision des choses est et restera à jamais déformée par la faim qui lui tord les boyaux. Mais il se concentre. Il fronce les sourcils et ignore les battements affolés de son cœur, trop concentré sur le corps bouillant du jeune adolescent entre ses bras. D’ailleurs ce dernier ferme les yeux et semble sombrer dans un profond sommeil. Imperceptiblement, Archibald resserre sa prise sur ce petit être à la dérive. Je reste là. Je reste. Murmure-t-il, incertain d’être encore entendu. Commence alors pour lui une interminable période. Des heures passées à murmurer des excuses à un corps en pleine mutation. A tenter de rassurer vainement un adolescent inconscient. Peut-être l’entend-il malgré tout ? Il n’en est pas certain. Mais il n’a rien à perdre à essayer. Il tente de le rafraîchir avec un peu d’eau, ou de le réhydrater. Il le tient contre lui lorsque son corps transpirant est secoué de spasmes, sans doute dus à de violents cauchemars. Il ne dort pas. Il ne bouge pas. Il attend.

Au bout de cinq heures, il sent que le corps refroidit. Avec effroi, avec horreur, il pense que c’est trop tard. Que le garçon a muté. Bien sûr son rythme cardiaque s’est calmé, pas encore arrêté. Mais peut-être n’est-ce que le début de l’inéluctable transformation. Il repose l’adolescent sur le sol et s’en éloigne avec une lenteur extrême. Peut-être craint-il que celui-ci ne lui saute à la gorge ? Ou ouvre de grands yeux vitreux ? Il a peur. Peur de ce qu’il a fait. Peur de ce qui a suivre. Il s’assoit à même le sol, les genoux repliés contre son torse et, les larmes plein les yeux, guette ce qui deviendra bientôt à cadavre ambulant. Je suis tellement désolé… Son regard dévie vers l’arme à sa portée. Il tiendra promesse. Mais il ne pourra pas vivre avec ce poids sur la conscience. Ses pensées deviennent plus sombres, son regard, perdu, lorgnant le couteau. Jusqu’à ce qu’une voix lui parvienne.

Il relève brutalement le visage. Un visage qui s’illumine vivement. Et ses grands yeux blancs s’emplissent à nouveau de larmes. De joie. De soulagement, surtout. Oui. Oui, tu es vivant ! Tu- Il n’achève pas sa phrase et se lève d’un bond. Prudemment cependant, il rejoint le jeune homme, se laissant tomber à genoux à côté de lui. Il plaque le dos de sa main sur sa propre bouche, pour étouffer ses émotions. Merci. Merci. Merci de ne pas avoir muté. D’être resté humain. Il se saisit de la bouteille et tend le restant d’eau au garçon. Sa main tremble. Bois. Tu dois être… Oh mon dieu, tu es vivant. Spontanément, sans prévenir, il passe ses bras autour des épaules de son petit malade et le serre contre lui. Et ce cœur battant qu’il ressent sous la chair est un peu de sa culpabilité qui s’envole.

CODES BY MAY

_________________
people cry, not because they’re weak. they cry because they’ve been strong for too long.

a w a r d s :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t501-let-me-down-rchbl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 5130
» points : 7119
» avatar : tarjei sandvik moe
» crédits : l.mactans, tumblr
» multicomptes : bebi cheyenne & ian la diva.

» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les objets moyens en eau pure.
» appartenance : seul sur la route.
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   Lun 16 Oct - 20:08



all the kids cried out, "please stop, you're scaring me". i can't help this awful energy

Archibald & Layne
Le cerveau du blond semblait être en train de fondre. Mais au moins, il n’était pas un zombie. Son corps était douloureux, son esprit embrouillé… mais il n’allait manger personne. Il allait avoir un pouvoir… ça par contre, ce n’était pas hyper réjouissant. Il ne voulait pas lire les pensées des gens ou absorber leur énergie vitale. Un peu comme dans les x-men. Mais bon, ce n’était pas le moment de faire sa diva. Il était en vie ! Et le garçon zombie… Archie ? Oui ça devait être ça, la mémoire de Layne avait toujours été son point fort. Bref, Archie était visiblement aussi ravie que lui. Même si le blond n’était pas très dynamique et expressif, il était content d’être vivant. Assoiffé, il termina la bouteille d’eau. Bon sang, ça faisait du bien de boire… il avait faim aussi, mais la soif était plus importante. Il eut un air surpris lorsque l’autre lui offrit un câlin… ce n’était pas désagréable. Il aurait préféré un câlin de sa mère, mais il ne la reverrait plus jamais… pourtant, ça lui manquait… ses mains sans ses cheveux pour replacer ses mèches rebelles. Il ne fallait pas qu’il pense à ça ! C’était trop triste.

« Merci d’être resté… » Dit-il doucement. Il ne savait pas si l’autre aurait été jusqu’au bout de sa promesse, mais au moins, il était encore là et ça signifiait quand même beaucoup pour lui. Il attrapa son sac et fouilla dedans pour attraper les quelques réserves de nourriture qu’il avait… des raviolis et des petits pois… heureusement, il avait encore à manger dans son repaire… il prenait toujours deux ou trois conserves au cas où il se retrouverait coincé ou au cas où il devrait négocier sa vie contre de la bouffe… Il tendit les raviolis à l’autre. « C’est de la viande… tu peux manger ça ? » Qu’il demanda en toute innocence. Il ne savait pas grand-chose du garçon zombie et espérait qu’il puisse se contenter de ça. Et puis, lui, ça l’arrangeait les petits pois : d’une part parce que c’était conserver avec de l’eau et qu’il avait soif, d’autre part parce qu’il n’aimait pas trop la viande de son côté. Il était végétarien avant l’apocalypse. Mais bon, maintenant, il ne chipotait pas. S’il trouvait de la viande, bah il faisait avec. Mais honnêtement, s’il pouvait l’échanger contre des légumes, il ne se faisait pas prier… Même aujourd’hui, il conservait un peu de réticence à l’idée de manger des animaux.

CODES BY MAY ET AVATARS BY OPHRA & RASTAMACHINE

_________________
i'll set fire to the whole place, i don't even care about our house it's not the same in here since he left anyways. burn it down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 27/02/2017
» messages : 1214
» points : 1507
» avatar : luke newberry
» crédits : pandora. and tumblr ♥

» pouvoir : zombie-boy
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   Dim 5 Nov - 20:43

Il se détache du jeune homme après quelques instants d’une étreinte incontrôlée, mais franchement bénéfique. Il n’aurait pas pu se supporter après un événement pareil. Comment aurait-il pu se considérer après cela ? Assassin ? Criminel ? Autant de rôles qui auraient pu lui coller à la peau. Mais endosser celui de monstre est déjà bien suffisant. Il accueille ses remerciements d’un signe de tête, avant d’essuyer les larmes sur ses joues du revers de la main. Il fait beaucoup de peine, le zombie. A pleurer comme une madeleine, alors que l’autre n’a pas versé une larme. C’est à se demander lequel des deux est le plus mature. Archie se fait silencieusement la promesse de s’endurcir, s’il y parvient. Ou du moins, de ne plus être aussi émotif. Il se trouve franchement ridicule. Ce n’est pas digne d’un survivant.

Il le regarde s’agiter et saisit la boite de raviolis tendue, avec un air circonspect. Il la fixe, la tourne entre ses doigts pour lire distraitement l’étiquette. Effectivement, les raviolis sont à la viande, mais il ne peut s’empêcher d’être prudent, méfiant, vis-à-vis de cette nouvelle forme de nourriture. Cette nourriture à laquelle il n’est plus habitué. Il plisse les yeux, réfléchit. Je ne sais pas. Finit-il par murmurer. Je ne suis pas sûr. La composition des ingrédients parle d’elle-même. Il retend la boîte à son propriétaire légitime en esquissant un sourire penaud. Je ne préfère pas, merci quand même. Il doit se justifier non ? Je ne sais pas les effets que ça peut avoir sur moi. Si je me mets à vomir, tu risques de tomber dans les pommes, j’n’ai pas trop envie de ça. Je t’ai déjà assez fait de mal. Il sourit vaguement. Garde la. Il finit par se redresser et balaye l’endroit du regard. La poussière s’est accumulée dans le grenier depuis un bon nombre d’années. Seul l’endroit où ils se trouvent semble avoir été nettoyé par leur agitation, toute saleté balayée dans les coins. Tu veux manger là ? On peut peut-être redescendre. Il y a beaucoup de poussière ici, tu serais mieux ailleurs. Il semble soudain se souvenir de quelque chose d’important et regarde la jambe du garçon. Il s’en approche doucement, portant sur la plaie un regard expert. Il en a vu, des chairs déchirées. La blessure n’est pas belle, mais elle peut être soignée. Elle te fait encore mal ? Tu penses pouvoir marcher ? Il se redresse et lui tend la main. Je peux t’aider si tu veux. Ils ont peut-être une trousse de soin dans la salle de bain ? Il ajoute, comme pour lui-même. Ou alors tu es devenu un guérisseur. Ça serait bien pratique.

CODES BY MAY

_________________
people cry, not because they’re weak. they cry because they’ve been strong for too long.

a w a r d s :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t501-let-me-down-rchbl
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 11/09/2016
» messages : 5130
» points : 7119
» avatar : tarjei sandvik moe
» crédits : l.mactans, tumblr
» multicomptes : bebi cheyenne & ian la diva.

» pouvoir : liquéfaction, pour transformer les objets moyens en eau pure.
» appartenance : seul sur la route.
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   Ven 17 Nov - 1:15



all the kids cried out, "please stop, you're scaring me". i can't help this awful energy

Archibald & Layne
Hum, ça n'avait pas l'air d'être fun la vie de l'autre. Il ne comprenait pas trop ses besoins alimentaires et n'était pas sûr de vouloir comprendre… Est-ce qu'il devait manger uniquement de l'humain ? Ou des animaux vivants ? Un peu comme les zombies quoi. Quelle horreur… Lui qui était végétarien avant l'apocalypse, cette idée le dégoûtait au plus haut point… il n'avait pas envie qu'Archie le croque à nouveau, ce n'était pas rassurant… mais il était trop bien placé pour savoir ce que ça faisait d'être repoussé comme si on avait la peste… il ne voulait pas faire vivre ça à quelqu'un. Surtout que finalement, Archie était gentil. Il avait juste… un petit souci de régime alimentaire. C'était sa mutation ou est-ce que c'était un zombie en traitement de guérir ? Il n'en savait trop rien et n'osait pas vraiment poser la question de peur que ce soit déplacé. Enfin bref. En effet, il n'était pas sûr de tenir le choc si l'autre vomissait. Il était encore tout retourné de ce qu'il venait de vivre. Par contre, descendre, ça allait être compliqué, il ne pétait pas le feu et il avait encore mal à la jambe… ça n'allait pas partir comme ça, il en avait pour un moment.

Il accepta l'aide du garçon zombie pour marcher… grimaçant en sentant ses muscles travailler. Décidément, la journée avait pourtant si bien commencé, il avait trouvé des trucs cool ici, il se pensait en sécurité… mais non d'abord son pied était passé à travers le plancher et puis, Archie avait manqué de le dévorer… c'était sûrement très bizarre sortie de son contexte… « J'ai déjà pillé la salle de bain… je pense que ce que j'ai trouvé me servira… pour soigner ma jambe… » Il sourit en essayant d'être rassurant… peut-être plus pour lui-même que pour Archie. Mourir de la gangrène après avoir survécu à la morsure d'un garçon zombie ce serait vraiment naze. Quant au pouvoir qu'il avait gagné dans tout ça… bonne question… clairement pas l'autoguérison en tout cas… sinon ça se serait déjà manifesté vu son état actuel. « je pense pas… j'imagine que je suis trop fatigué pour découvrir ma nouvelle… super capacité. » il était un peu ironique sur le terme… se connaissant, il n'imaginait pas se retrouver avec un truc badass. Bref, une fois en bas, il s'assit sur une chaise dans l'immense salle à manger du manoir, il sortit de quoi soigner sa jambe et s'affaira aux premiers soins. Ça laissera une cicatrice dégueulasse… « Tu… es un zombie ? Ou c'est ta mutation ? Désolé si c'est déplacé… mais je comprends pas… » Il se mordilla la lèvre inférieure, un peu gêné par la question qu'il venait de poser…

CODES BY MAY ET AVATARS BY OPHRA & RASTAMACHINE

_________________
i'll set fire to the whole place, i don't even care about our house it's not the same in here since he left anyways. burn it down.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t599-layne-words-are-w
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: i can't help this awful energy [Archie & Layne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
i can't help this awful energy [Archie & Layne]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Protection energy magic stone of jinaar.
» Briket Jules Walter yo ap fè chimen.
» ENERGY femelle croisé bichon-fox moins d'un an SPA DOUAI 59
» 1.05 : Fantômaton
» Catalyseur d'énergie de Rossi et Focardi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Country Side-
Sauter vers: