AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 keep your eyes open [Christopher & Allan]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1645

» points : 2987

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Mar 28 Fév - 22:21

Le monde avait changé. En mal. Ou pas. C’était différent, c’est tout. Et puis, il avait pu tuer sa mère de propres mains. C’était sûrement l’une des meilleures choses qui lui étaient arrivées dans sa vie. Même si elle était un zombie lorsqu’il l’avait tuée, ça n’en était pas moins agréable. Cette salope l’avait mordu. Il aurait pu devenir un zombie, lui aussi. Mais ce n’était pas le cas. Il était simplement devenu un mutant. Sa force était surhumaine désormais. Au moins, il ne peinait plus à ouvrir les pots de cornichons ou de confiture. Mais au départ, il ne contrôlait pas sa force et du coup, il avait cassé tout un tas de trucs sans le vouloir. Heureusement, en quatre mois, il avait fini par réussir à doser ses mouvements. Il lui arrivait parfois de se laisser emporter dans les situations de crise, mais globalement, ça allait mieux. De toute façon, s’il était destiné à rester comme ça pour toujours, il savait qu’il lui serait impossible d’avoir un contrôle parfait de sa force : même sans avoir de pouvoir, il était normalement de ne pas toujours contrôler sa force sous le coup de l’émotion… Son père devait être hyper émotif alors… Enfin bref, Allan marchait dans les rues de Canterbury. Il était passé devant la maison de sa mère mais il savait qu’elle était déjà vide, il avait déjà fait plusieurs razzias dedans. Il y avait un centre commercial pas loin, il ne s’attendait pas à trouver des trucs géniaux, mais il restait peut-être des trucs pas totalement inutiles.

Quelques zombies à l’intérieur. Des survivants en avaient déjà tué pas mal, il restait des cadavres… mais pareil, il y aurait toujours de nouveaux zombies, des abrutis qui surestimaient leurs capacités, rentraient ici et se faisait bouffer… facile de les reconnaître, ils étaient complètement vidés de leurs intérieurs… Allan pouvait leur exploser la tête à mains nues, mais c’était hyper sale. Il avait donc attrapé un club de golf qui traînait dans une boutique de sport et s’occupait des morts-vivants les plus proches seulement… les autres, il aurait le temps de s’en occuper plus tard, ou pas du tout. Vu la force du jeune homme, la tête des créatures étaient totalement enfoncées, presque coupée en deux… avec une arme plus tranchante, il n’aurait eu aucun mal d’ailleurs. Pour le moment, il ne faisait pas les boutiques, il se dirigeait vers la seconde entrée du magasin, checker les entrées et les sorties, c’était le meilleur moyen de ne pas être pris au dépourvu. Passé l’angle créé par une boutique, il se trouva nez à nez avec un humain. Par réflexe, il avait entamé un mouvement pour lui exploser la tête mais s’était arrêté à temps. « Putain mec, j’ai failli t’exploser le crâne ! » Qu’il lâcha sur un ton d’étonnement avant de détailler l’individu. « Hey, tu viens de Londres ? On se connaît, nan ? Tu consommais de la drogue ? » Qu’il demanda sans complexe en baissant son arme. Il l’avait déjà vu, c’était sûr ! Mais… Où ? Rah ses souvenirs s’emmêlaient là. Allan n’aimait pas trop cette sensation d’être sûr de connaitre quelqu’un sans arriver à le remettre dans un contexte.

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 238

» points : 639

» avatar : Kit Harington.

» crédits : La forteresse oubliée.

» multicomptes : Matthou & Elliot



» pouvoir : Contrôle de la peur.

» appartenance : Moi-même ♥


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire : Un katana, deux couteaux, deux revolver, son sac à dos.
» compagnons de route : Son chien, Ghost.
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Mar 28 Fév - 23:17

Plus il y pensait, moins il avait envie de sortir. Pourtant, il était déjà fin prêt, habillé et armé jusqu'aux dents. Mais toute sa volonté s'était envolée à peine avait-il mis les pieds dehors, un zombie l'attendant sagement juste devant la porte d'entrée du grand bâtiment. Bon, il était apparemment bloqué, se cognant comme un idiot contre la porte en verre qui avait été barricadé depuis. Par qui ? Ça, Christopher ne le savait pas, mais ce n'était très certainement pas lui. Il était arrivé telle une fleur il y a quelques semaines, trouvant enfin un endroit vide pour se poser. Les survivants qui vivaient là n'avaient sûrement pas eu sa chance, et il espérait vraiment qu'ils ne reviennent pas. Il ne souhaitait pas leur mort, mais juste, peut-être un déménagement ? Il aimerait bien éviter de se faire tuer juste parce qu'il avait squatté là où il fallait pas. Enfin bref, se cogner contre un zombie en sortant de son nouveau chez lui précaire, c'était pas dans son agenda ou autre. D'ailleurs, qui avait toujours un agenda, en pleine apocalypse ? Le mangeur de cervelle avait à peine eu le temps de réagir qu'il avait perdu la tête, le jeune homme rangeant son couteau dans son holster. Un peu plus et il frôlait la crise cardiaque. Ghost, son chien, était arrivé après la bataille, la langue pendante et le queue en mouvement. Traître.

Il était arrivé dans le centre commercial sans réels problèmes, et c'était tant mieux. Il espérait trouver quelque chose à manger, il commençait à en avoir marre de se taper des boîtes de conserves froides, déjà c'était pas franchement bon et en plus son stock n'était pas éternel. Ses lames à porter de mains, ainsi que ses revolver, il vagabondait dans les rayons d'une boutique de vêtements. Il n'y avait plus grand chose, mais c'était toujours des couches de chaleur en plus, se dit-il en embarquant un pull vert poubelle horrible. Il était bien resté presque une heure pour chercher de la bouffe, et il était assez chanceux : l'épidémie avait été assez rapide, dans un sens, et malgré la panique générale, beaucoup de gens avaient perdu la vie au tout début. Et dans leur malheurs, ils n'avaient pas pu mourir avec de la bouffe sans que personne ne la retrouve un jour. Son sac à dos pesait déjà lourd, entre les trois boîtes de conserves qu'il venait de trouver, et des vieux paquets de gâteaux, certaines ouverts et à moitié mangés. Il ne comprenait pas pourquoi quelqu'un avait fait une pause goûter sans récupérer les restes, mais c'était pas bien grave. Des gâteaux mêmes durs, c'était rare maintenant. Son chien était parti dans une autre direction quand ils étaient arrivés, très certainement à la recherche d'un jouet.

Il avait quitté la grande partie générale du centre commercial, prêt à faire un tour pour voir s'il n'y avait rien d'autre d'intéressant. Mais alors qu'il tournait à l'ange d'une boutique, il vît sa vie défiler devant lui quand un club de golfe s'arrêta à quelques centimètres de sa tête. Bon dieu, deux crises cardiaque en même pas une journée, c'était bien trop pour lui. Relevant le regard, il croisa les yeux curieux de son interlocuteur. De la drogue ? What ? « Je viens bien de Londres, mais pas de drogue, désolé. » C'est vrai que maintenant qu'il y pensait, le visage du psychopathe avec son clib de golfe lui disait aussi vaguement quelque chose. « Par contre mec, j'aimerais pas te presser, mais c'est un pote à toi derrière ? » demanda-t-il en lui montrant un zombie arriver avec ses amis les mangeurs de cervelles juste derrière lui. Vu l'état de son club de golfe, il devait être en train de faire un massacre, juste avant. Maintenant, la question importante était : fuir ou se battre ? Christopher était doué pour les deux, il devait bien l'avouer, mais l'inconnu semblait être plutôt du genre à vouloir tout casser. Tant que c'était pas ses os, ça le gênait pas, d'ailleurs. Sortant son arme à feu, il arqua un sourcil, posant une question silencieuse au tueur de zombies : tuer ou courir ?

_________________

       
Snowflakes are falling


Dernière édition par Christopher Winchester le Mer 1 Mar - 22:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t491-flowers-bloom-chr
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1645

» points : 2987

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Mer 1 Mar - 1:22

Okay, il n’avait pas vendu de drogue à ce type donc. Merde, ça ne voulait pas lui revenir pour le moment. Son cerveau était en train de le troller. Il se souvenait de trucs qui n’avaient rien à voir et qui étaient hyper vieux… Où est-ce qu’il voulait l’emmener comme ça ? Il se souvenait de gens qu’il n’avait vu qu’une fois dans sa vie, genre ce vieux pote de son père, un mec aussi con que lui et… la question de l’autre le sortit de ce court instant de rêverie… ou de cauchemar. Repenser à son père n’était jamais une expérience agréable pour Allan. Un pote à lui hein ? Ouais pourquoi pas. Un pote avec qui il allait jouer au golf. Et la balle, ce serait sa tête. Franchement, plus il y avait de zombies tués, moins les humains encore en vie risquaient de tomber sur des hordes et donc de devenir des zombies à leur tour. C’étaient les hordes le véritable problème. Même lui ne s’amuserait pas à se faire 1v20 contre des zombies… Enfin, ça dépendait de la disposition des ennemis, mais c’était quand même risqué comme idée. Bon, à deux, ils pouvaient quand même se faire une dizaine de zombies sans problème. L’autre n’était quand même pas un couard ? Si ? L’ex dealer remarqua le flingue de l’homme et afficha un léger sourire en coin. Il était donc prêt à jouer avec lui ? Tant mieux. Parfois, Allan ne savait plus s’il tuait du zombie par nécessité ou pour se défouler… il y avait de la colère et de la violence en lui, c’était indéniable.

« Évite de me tirer dessus. » Qu’il lâcha amusé en avançant vers le zombie le plus proche pour lui enfoncer le crâne avec sa super force avant de repousser le cadavre d’un coup de pied. C’était un jeu d’enfant. Surtout avec l’autre qui couvrait ses arrières. Bon, à force de prendre des coups, son club de golf n’allait pas tenir indéfiniment, mais il allait survivre aux quelques zombies présents dans la zone. Sinon, il avait toujours son poing américain dans la poche de son jean usé. Un nouveau jean, ce serait pas du luxe ça, le sien était recouvert de sang séchés, ça faisait des taches brunâtres. Son Sweat aussi mériterait d’être changé… Il faudrait qu’il porte des fringues marron, il aurait l’air moins crade… Mais bon en même temps, c’était pas un défilé de mode, la survie. Aller, un dernier coup de métal dans la tête d’un zombie et ils étaient tranquilles pour un moment… il dégagea le cadavre de son passage d’un geste du pied. « Gentlemen Only, Ladies Forbidden » qu’il lâcha pour lui-même en revenant vers l’autre. C’était con ce petit jeu de mots. M’enfin c’était pas important. Le féminisme c’était so anté-apocalypse. « Ils mangeront plus personne ceux-là, lança-t-il avant de se concentrer à nouveau sur son interlocuteur. Alors tu viens de Londres, t’as un flingue, mais tu n’achetais pas de drogue… tu vendais des armes peut-être ? J’en ai acheté quelques fois, mais c’est bizarre, j’ai pas l’impression que c’est de là qu’on a pu se connaître… Londres ou la banlieue londonienne d’ailleurs ? » Il se gratta la tête, perplexe.
]

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 238

» points : 639

» avatar : Kit Harington.

» crédits : La forteresse oubliée.

» multicomptes : Matthou & Elliot



» pouvoir : Contrôle de la peur.

» appartenance : Moi-même ♥


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire : Un katana, deux couteaux, deux revolver, son sac à dos.
» compagnons de route : Son chien, Ghost.
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Mer 1 Mar - 22:33

L'inconnu répondit rapidement à sa question silencieuse et l'espèce de massacre put commencer. Chris tentait d'en tuer le plus possible avec ses lames plutôt qu'avec son arme, cherchant à ne gâcher que très peu de munitions. Ayant déjà été mordu, il ne craignait pas les mauvaises dents des zombies, même s'il préférerait quand même ne pas terminer avec des marques de crocs partout sur le corps. Le combat ne dura pas très longtemps, et le jeune banquier était quelque peu choqué face à la force du jeune homme. C'était pas humain, et il en avait presque un peu peur, à vrai dire. Il avait failli se faire défoncer la tête plus tôt, et déjà qu'avec une simple force, il aurait très certainement prit cher, mais avec cette force là... bon dieu. Ça aurait été quand même bien ridicule, comme mort. Enfin bref, voilà qu'ils avaient tués tout ce qu'il y avait à tuer, leurs vêtements ensanglantés et pas que. Si seulement les machines à laver fonctionnaient encore... « Ouais, j'imagine. » La repartie, ça avait jamais été son truc au Christopher. Surtout pas avec des inconnus, en fait. Même si l'autre, malgré son côté flippant, semblant être du côté des gentils survivants qui ne souhaitaient pas attaquer les autres êtres humains encore normaux.

Rangeant ses armes, il lâcha un petit rire, secouant doucement la tête. « Pas d'armes non plus, désolé. J'ai effectivement grandi à Londres, dans la banlieue, par contre. Peut-être que ça vient de là ? » questionna-t-il, devenant presque tout aussi curieux. L'inconnu lui disait aussi quelque chose, mais ce n'était pas vraiment son genre de poser trop de questions. Même après cette saleté d'apocalypse il avait peur d'ennuyer les gens et de passer outre les limites qui séparent des inconnus. Il avait vraiment une triste vie, il devrait apprendre à se socialiser, un jour... Mais c'était pas avec la situation actuelle que ça allait se faire facilement. « Peut-être qu'avec mon prénom et mon nom ça reviendra ? » En fait, ils auraient très certainement dû commencer par là, quelques fois, rien qu'entendre le nom ou le prénom de la personne nous rappelle quelque chose, un souvenir en particulier, bon ou mauvais d'ailleurs. « Christopher Winchester, enchanté. Ou, ça faisait longtemps, ça dépend de si on se connaît ou pas. » Cette histoire commençait à lui prendre la tête, lui aussi. Il n'avait pas beaucoup d'amis à l'époque où il vivait à Londres, il se rappelait de tout le monde, enfin de ses amis, pas des gens qui partageaient son bus ou autre.

Un aboiement retentit dans le centre commercial et Chris sursauta, malgré l'habitude. Ghost avait vraiment le chic pour lui foutre la trouille et arriver après l'action. Heureusement qu'il ne comptait pas sur lui pour l'aider ou le sauver, sinon il serait déjà mort depuis belle lurette. Jetant un coup d’œil au jeune homme, il lui sourit pour tenter de lui faire comprendre qu'il n'y avait aucun risque. Ghost était imposant, dû à ses origines, mais il ne faisait jamais de mal à personne. Sauf aux zombies, comme s'il comprenait que ces choses là n'étaient pas du tout sympathiques. Surtout depuis qu'un des leurs avait mordu sauvagement Christopher au bras puis à la jambe. « T'inquiète pas, il est très gen... » Oh. Merde. Essuyant ses mains contre son pantalon, Chris s'avança jusqu'au pauvre tueur de zombies qui se trouvait désormais par terre, enterré sous la fourrure du chien qui semblait être heureux, léchant le visage de sa victime. L'attrapant par le derrière, il le dégagea du mieux qu'il le pouvait, et Ghost, soudainement désintéressé, s'allongea vers les corps. Génial, il allait devoir le laver quelque part, maintenant. Mais ce n'était pas le plus préoccupant. « Tu vas bien ? Il est un peu affectueux, désolé. » Quel euphémisme, tiens.

_________________

       
Snowflakes are falling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t491-flowers-bloom-chr
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1645

» points : 2987

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Jeu 2 Mar - 21:10

Un Christopher de la banlieue de Londres… Y en avait plein des Christopher… ceci dit, des Allan aussi. Ce n’était pas les prénoms les plus originaux du Royaume-Uni. Cependant, ça convenait à l’ex-dealer d’avoir un nom passe-partout. Ses parents lui avaient fait assez de mal comme ça, heureusement qu’ils ne l’avaient pas appelé Adolph par exemple. Quoi que. Avec un prénom pareil, les profs auraient pu deviner qu’il y avait maltraitance sur enfant et du coup, on aurait appelé les services sociaux pour le sortir de sa famille de merde. Bon, ça partait un peu loin là. Après quelques secondes de fouille archéologique dans sa mémoire au sujet du prénom de l’autre, il se décida enfin à se présenter à son tour lui adressant au passage un air amusé. C’était assez bizarre comme conversation. « Allan Myers, je viens aussi de banlieue londonienne. Je suis vraiment sûr qu’on se connaît, de vue au moins » Répondit-il un peu pensif. Le jeune homme réfléchit un instant, chose pour laquelle il n’était pas hyper doué. Enfin, il fallait remettre les choses dans leur contexte. S’il avait vécu en banlieue, ils avaient peut-être été dans le même collège et lycée. Enfin, c’était vaste la banlieue de Londres, mais il était sûr de l’avoir déjà vu ce mec. Ce n’était pas juste une impression, c’était une certitude. Et c’était désagréable. « T’allais pas au collège Wilson ? » Il ne parlait pas de l’académie du Sussex, connu pour être l’une des meilleures de l’Angleterre… nan là c’était un bahut craignos.

Allan afficha un air surpris en entendant un aboiement. Il agrippa son club de golf avant de se raviser suite aux paroles du dénommé Christopher. D’ailleurs, il n’eut pas le temps de finir que l’animal s’était jeté sur l’ex dealer. Allan se laissa faire en caressant la tête de l’animal, faisant attention à sa propre force pour ne pas le blesser. La situation l’amusait plus qu’autre chose. Finalement, l’imposante bête fut retirée par son propriétaire. Alla se releva avant de s’essuyer le visage. « C’est une sacrée bestiole. T’inquiète pas, je suis solide. Qu’il plaisanta avant de reprendre. C’est un chien-loup ? Un loup tout court ? Il s’appelle comment ? » Demanda-t-il en observant l’animal. Il n’avait jamais vu de vrai loup, sauf à la télévision… et encore, il avait tendance à zapper les documentaires relou sur les animaux… Enfin les documentaires relous tout court. Il ramassa son arme qu’il avait laissée par terre suite à « l’attaque » de l’animal. Il préférait l’avoir avec lui… Il y avait encore quelques zombies … l’un d’eux était d’ailleurs coincés dans une boutique de vêtements à dix mètres de là où ils étaient. On pouvait le voir taper mollement à travers la vitrine… « T’as pas peur qu’il se fasse manger par des zombies ? » Termina-t-il gentiment. Pour ça, Allan aimait l’idée d’être seul, il ne se préoccupait que de lui. C’était déjà chaud de prendre soin de soi-même, alors stresser pour une autre personne ou pour un animal de compagnie, ça ne l’enchantait pas vraiment.


Spoiler:
 

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 238

» points : 639

» avatar : Kit Harington.

» crédits : La forteresse oubliée.

» multicomptes : Matthou & Elliot



» pouvoir : Contrôle de la peur.

» appartenance : Moi-même ♥


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire : Un katana, deux couteaux, deux revolver, son sac à dos.
» compagnons de route : Son chien, Ghost.
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Sam 11 Mar - 23:49

Leur conversation était déjà bizarre de base, mais l'arrivée de son chien n'arrangea pas les choses, au contraire. Il n'avait pas eu le temps de répondre au pauvre jeune homme, étant donné l'arrivée fortuite ou non du canidé. Ghost avait toujours été amical. Dès qu'il voyait quelqu'un en qui il avait confiance ou qui n'était pas un danger pour son maître ou lui-même, il courrait vers la personne, prêt à recevoir toute l'attention. En même temps, c'était un chien, même si ses origines le rendaient quelque peu plus effrayant. Christopher faisait partie des gens bizarres qui trouvaient étrangement mignon et attendrissant, alors que bien d'autres trouvaient Ghost effrayant et menaçant. Pour le jeune banquier, son chien n'était qu'une énorme touffe de poils qui adorait se faire grattouiller derrière les oreilles. S'excusant et libérant donc des grosses pattes du chien, il fut rassuré de voir que le jeune homme n'avait pas mal prit ce qu'il venait d'arriver. « Ouais, je connais pas vraiment ses origines, mais je dirais que oui. Et il s'appelle Ghost. » Son chien était du genre silencieux, ne grognant et n'aboyant que très rarement, ce qui était bien pratique avec la situation du moment. Bref, il n'allait pas s'en plaindre, au contraire. « Si, mais le laisser seul n'est pas non plus une bonne solution. Il a déjà été mordu, en fait. J'ai bien cru devoir refaire un remake de Je suis une légende... » plaisanta-t-il à moitié. Il faisait genre que ça n'avait pas été important, mais s'il avait vraiment dû le faire, il s'en serait voulu pour toujours et aurait très certainement pleuré pendant des mois. « Mais rien. J'ai attendu, je l'ai enfermé, la blessure s'est infectée. Je l'ai soigné, et il ne s'est jamais transformé en quoi que ce soit. Et il n'a acquis aucune... compétence étrange. »

Son regard s'arrêta quelques secondes sur Ghost qui venait de glisser dans une flaque de sang, et souriant, il soupira en se rendant compte qu'il n'avait toujours pas répondu aux questions sur sa vie d'avant, et que donc, ils ne savaient toujours pas pourquoi ils avaient cette impression de connaissance. Enfin, Christopher en avait peut-être un peu une idée, maintenant. « Allan... » C'était un prénom assez commun, et ça lui disait quelque chose sans vraiment lui dire quelque chose en même temps. « Le collège Wilson ? Si, si. Mais je me rappelle pas avoir partagé des classes avec toi... Tu as quel âge ? Ça expliquerait peut-être qu'on se connaisse, mais plus de vue que d'autre chose ? » C'était un vrai casse-tête cette histoire, en fait. Plissant des yeux, Christopher sursauta lorsque quelque chose lui agrippa soudainement la main, et alors qu'il se dégageait du zombie à moitié mort, il put entendre Ghost couiner avant de s'allonger dans un coin, la queue entre les jambes et la tête cachée dans ses pattes. La chose ne rampa pas longtemps avant d'être achevée, et se tournant vers Allan, Christopher lui sourit, désolé. « Je... ça va ? » Il demandait quand même, parce que dans sa surprise et sa peur, il venait bel et bien de lâcher ce qu'il savait le mieux faire : c'est-à-dire son fucking pouvoir qui était d'imposer la peur aux autres. S'il savait le contrôler, ça aurait pu être intéressant et utile, mais ne sachant pas du tout comment ça fonctionnait, il passait son temps à lâcher des espaces de vagues de peur qui touchaient les vivants. Bientôt, même les plantes vertes se cacheront dans des terriers, nom d'une brouette. « Ghost... » souffla-t-il alors que celui-ci s'approchait doucement de lui, le poussant légèrement avec sa tête. Se baissant, Christopher lui caressa doucement les oreilles, se sentant coupable. « C'est fini, désolé mon gros. » Et il espérait qu'Allan allait bien, aussi. Mais il osait moins s'approcher de lui, surtout après cet élan de peur commun.

_________________

       
Snowflakes are falling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t491-flowers-bloom-chr
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1645

» points : 2987

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Dim 12 Mar - 19:59

L’avantage d’être seul, c’était que l’ex dealer ne s’inquiétait pour personne. C’était du stress en moins dans ce monde de merde. Il pouvait comprendre que c’était rassurant pour les gens d’être accompagnés de vivants ou d’animal de compagnie… mais lorsque ceux-ci étaient blessés et s’il mourrait ce n’était plus une chance, c’était une malédiction. Allan était bien tout seul, il ne s’inquiétait que pour sa petite personne et c’était tant mieux. Il aidait les gens parfois, mais ça n’allait pas plus loin. S’il lui était arrivé de voyager avec d'autres, c’était toujours provisoire, il savait qu’il finirait par être seul à nouveau. Le monde actuel n’était pas pire que celui d’avant… enfin si au niveau des odeurs peut-être… Quoi que. L’ascenseur de son immeuble sentait toujours la pisse, le vomi et parfois même, la merde… il fallait toujours regarder où l’on mettait les pieds. Les gens dans son quartier étaient dégueulasses et pas du tout civilisés… enfin, il pouvait parler, il lui était arrivé de vomir dans cet ascenseur… mais jamais d’y chier ou d’y pisser… même bourré il avait encore une certaine notion de propreté… Surtout que remonter son boxer et son jean après avoir fait la grosse commission sans s’essuyer… urg non merci. Allan n’était pas maniaque ni hyper propre, mais quand même. D’ailleurs, il espérait trouver de quoi s’éclaircir les cheveux dans le magasin… ou au pire, de quoi les assombrir pour qu’il récupère une couleur proche de celle d’origine même si ça lui rappelait son père … enfin c’était une autre histoire.

Il sourit lorsque l’homme affirma que son chien n’avait pas acquis de compétence spéciale… ce serait bizarre si c’était le cas. « Vingt-deux ans. On était donc dans le même bahut. » Voilà d’où il le connaissait. Le monde était tout petit décidément. Ou alors tout le monde s’était donné rendez-vous dans le Kent. Quoi qu’il en soit, Allan n’avait pas remarqué le zombie encore à moitié en vie. En temps normal, il n’avait pas peur, mais là, de façon totalement inexpliquée, son cœur s’était emballé. Il explosa la tête du zombie avec bien plus de force que ce qu’il n’aurait voulu… à cause de la peur. Cette peur lui rappelait celle qu’il ressentait face à son père lorsqu’il était petit. Finalement, ça s’était arrêté… Le dénommé Christopher lui demanda si ça allait. « C’est toi… qui as fait ça ? » Il marqua une pause, hésitant sur la suite. « Je veux dire… En temps normal, je flippe pas à cause des zombies… mais là… » Il n’aimait pas avouer qu’il avait peur. Enfin vu la réaction du loup et de l’homme, ça semblait bien être le cas. C’était quoi comme pouvoir ? Transmission de la peur ? Induction de la peur ? Le brun n’y connaissait pas grand-chose en vrai. « Il va bien ? » Qu’il demanda finalement à propos de l’animal taché de rouge… heureusement, ce n’était pas son sang… Allan s’éloigna un peu le temps d’aller tuer un zombie qui traînait encore avant de se souvenir du pourquoi il était venu là « au fait, tu viens du supermarché ? Il restait des trucs ou pas ? »

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 238

» points : 639

» avatar : Kit Harington.

» crédits : La forteresse oubliée.

» multicomptes : Matthou & Elliot



» pouvoir : Contrôle de la peur.

» appartenance : Moi-même ♥


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire : Un katana, deux couteaux, deux revolver, son sac à dos.
» compagnons de route : Son chien, Ghost.
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Mar 14 Mar - 22:51

Christopher se rappelait très bien du jour où Ghost s'était fait mordre. En fait, ils avaient été mordu tous les deux en même temps, et ça n'avait pas été forcément beau à voir. Alors qu'ils étaient tous les deux dans une maison, à la recherche de nourriture et aux vivres importants à leur survie, un groupe de zombies était arrivé, c'était le début de l'apocalypse, et le jeune banquier n'avait pas d'armes, pas de ressources. C'était presque inévitable, alors qu'il tentait de fuir comme il pouvait, il avait été attrapé, et mordu. Il avait bien cru que c'était la fin, seul contre trois mangeurs de cerveaux, il n'allait pas rester grand-chose de son corps à la fin. Mais c'était sans compter sur Ghost, bien entendu, qui était arrivé d'une autre pièce et qui, immédiatement, avait sauté entre son maître et les choses. Ça avait été utile, les crocs arrachant les membres des zombies, Christopher l'aidant avec ce qui semblait être un parapluie qui traînant dans la pièce. Mais le résultat avait été le même : tous les deux été blessés. Rentrant dans l'appartement qu'il squattait, le jeune homme avait enfermé Ghost après l'avoir soigné, espérant que son chien soit épargné par la transformation. Et lui aussi, d'ailleurs. Les jours qui suivirent avait été horrible, Christopher n'ayant pas imaginé que ça serait aussi douloureux et effrayant. Ce n'est qu'après qu'il réalisa qu'il était encore vivant, capable de penser et que manger des gens le dégoûtait toujours autant. À peine remis sur pieds, la première chose qu'il fit fut d'aller voir Ghost, la peur au ventre. Allait-il trouver un chien zombie ? Ou juste son chien mort ? Mais avec encore plus de surprise, il ne trouva qu'un chien qui attendait en couinant derrière la porte, sautant sur son maître dès que celui-ci ouvrit la porte. Les animaux n'étaient pas touchés par la transformation, et la blessure s'était à peine infectée, ce qu'il soigna en quelques heures.

Alors ils se connaissaient de là... Christopher ne gardait pas forcément de très bons souvenirs de sa vie à Londres, malheureusement, et son ancienne école faisait partie de ses mauvais jours. « Eh bah... tu es plus jeune que moi, on a dû se croiser. Ou peut-être un ami en commun ? Je n'étais pas très populaire, mes amis étaient plus proches de zéro qu'autre chose. » plaisanta-t-il. Ce qui arriva ensuite engendra un énorme sentiment de culpabilité en Christopher qui s'en vouait de ne pas pouvoir contrôler son pouvoir. Bon en même temps, il ne savait pas forcément comment faire pour apprendre ce genre de choses, c'était pas ce qu'on leur apprenait à l'école. « Ouais. Désolé. Je contrôle pas mon... enfin voilà. » lança-t-il un sourire contrit. « Je pense oui. Il a l'habitude, malheureusement... Tu sais, quand j'ai peur ou qu'on me surprend, les gens autour de moi ressentent la même chose. Mais le pire, c'est que ma peur me fait peur... » C'était presque drôle en fait. Regardant Allan tuer un dernier zombie qui rampait au sol, il fut soulagé de voir qu'il n'était pas effrayé ou autre de son pouvoir. « Oh. Oui, j'ai trouvé quelques trucs, mais je n'ai pas fait le grand tour. Je cherchais Ghost, qui était parti je ne sais où, et c'est là qu'on s'est croisé. Tu veux aller y faire un tour ? À deux, enfin trois, ça sera peut-être plus sécuritaire ? » Peut-être qu'il ne voulait pas rester seul, aussi, son cœur battant toujours beaucoup trop fortement après ces événements.

_________________

       
Snowflakes are falling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t491-flowers-bloom-chr
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1645

» points : 2987

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Jeu 16 Mar - 1:28

Même s’ils n’avaient pas été potes, ils avaient dû se croiser. C’était de là qu’il connaissait ce type. Il y avait du monde dans ce bahut, lui et Carl ne faisaient pas non plus partie des gens populaires. Ils vivaient leur petite vie, gravitant tous les deux autour de différents groupes… D’ailleurs, Carl avait un grand frère, du coup, il arrivait que les deux gosses s’incrustent parfois parmi les « grands » … peut-être que c’était comme ça qu’il avait connu le dénommé Christopher. Enfin bref, l’autre lui expliqua son don. Ce n’était pas cool. Enfin, à la limite contre les humains cons, mais pas contre les zombies… ils ne ressentaient pas la peur. Mais bon, Allan aimait son don, il ne voudrait pas l’échanger contre celui de quelqu’un d’autre. Quoi qu’il en soit, il restait peut-être des trucs utile dans le magasin. Alors autant aller voir. Ça ne le gênait pas que l’autre vienne avec lui. Il n’avait pas besoin qu’on le protège, mais ouais, son don n’était pas illimité, il lui arrivait de se fatiguer et dans ces cas-là il préférait éviter la confrontation avec les zombies… il redevenait un faible petit humain dans ce genre de situation… et en plus il était particulièrement épuisé et incapable de se défendre. Donc merde. « Ouais pourquoi pas. » Qu’il se contenta de répondre de façon assez détachées pour se donner un côté badass qui n’a pas vraiment besoin d’aide… alors que pour le coup, c’était sans doute mieux qu’il ne reste pas tout seul.

Il commença donc à se diriger vers le supermarché. « Au fait, mon meilleur ami avait un grand frère, possible qu’on se soit vu ou parlé vite fait quand mon pote parlait à son bro. Enfin bon, c’est pas comme si c’était vraiment important vu les conditions actuelles… on sera peut-être mort demain… enfin, je le souhaite pas… maiiis disons que la tendance c’est plus trop de mourir de vieillesse…. » Il haussa les épaules. Ils étaient enfin là où ils voulaient aller. C’était assez chaotique comme décor… beaucoup de choses étaient renversées. L’endroit avait dû être pillé et pas dans la douceur. Bon, par où commencer ? Au moins, on pouvait deviner qu’ils n’étaient pas les premiers à passer dans le coin vu les cadavres de rôdeurs un peu partout… ce qui n’empêchait pas d’entendre des grognements de zombies venant de rayons un peu plus loin. « Tu veux commencer par où ? » Demanda le jeune homme sans trop hausser le ton, histoire de ne pas se faire repérer facilement. « Si la réserve est fermée et préservée, je peux la forcer… y aura peut-être plus de trucs… » Il pensait un peu à voix haute… enfin, disons que c’était formulé à la fois pour lui et pour l’autre. Mais surtout pour lui. De plus, ce n’étaient que des suppositions, peut-être que la réserve avait elle aussi été pillée… Enfin, vu les conditions de vie, ce serait déjà bien de trouver un peu à manger et avant de repartir, il passerait par le magasin de vêtements pour se changer.

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 238

» points : 639

» avatar : Kit Harington.

» crédits : La forteresse oubliée.

» multicomptes : Matthou & Elliot



» pouvoir : Contrôle de la peur.

» appartenance : Moi-même ♥


Who I Am
» état de santé : Bon.
» inventaire : Un katana, deux couteaux, deux revolver, son sac à dos.
» compagnons de route : Son chien, Ghost.
MessageSujet: Re: keep your eyes open [Christopher & Allan]   Lun 20 Mar - 0:46

Effectivement, savoir d'où ils se connaissaient, c'était pas si important. Ils pouvaient mourir à tout moment, se faisant attaquer par des zombies affamés ou même par des survivants un peu secoués du ciboulot. Mais en même temps, ils restaient tous les deux humains et les spécialités qui allaient avec aussi. Et cette impression de déjà-vu, ce sentiment de connaître quelqu'un sans pouvoir se rappeler exactement qui est cette personne, ça hantait beaucoup de monde. C'était un peu l'histoire de sa vie, à Christopher. N'ayant pas énormément d'amis, il avait toujours aimé observer les autres : la plupart du temps, il connaissait les gens de loin, sans jamais leur parler. Alors le jour où le parole devait être prise, il n'arrivait pas à replacer qui était cette personne et d'où il pouvait bien la connaître ou l'avoir déjà vu. C'était plus qu'entêtant : c'en étant presque énervant. Mais heureusement, petit à petit, il réussissait à rassembler quelque peu ses idées et celles-ci s’éclaircissaient. « Peut-être. Même si j'arrive pas à bien replacer qui t'es, je dois avouer que ça fait du bien de voir quelqu'un que je connaissais ou qui me dis quelque chose. On se sent rapidement seul par ici, et à force de parler à mon chien, je crois que je deviens un peu antisocial et fou sur les bords... » Même si, il devait bien l'avouer, il parlait déjà avec son chien avant l'apocalypse.

Tout était un vrai bordel, et ça ne surprenait pas vraiment le jeune banquier. Après tout, il devait faire partie de ce gens qui ont, un jour, retourné quelque chose ici pour tenter de trouver quelque chose de potable à manger. Mais avec sa pauvre chance, il ne semblait trouver que des vieux biscuits secs, et il en avait bien marre. Mais bon, au moins ça lui permettait de tenir et de ne pas mourir de faim. À la limite, il avait trouvé beaucoup plus de nourriture pour chiens, et il trouvait ça vexant de voir Ghost mieux manger que lui. « Pourquoi pas. Je crois que la porte est fermée à clés, donc si quelqu'un a réussi à y entrer, c'est pas par là. Avec un peu de chance, on trouvera pas mal de trucs dedans. » Allan s'occupa donc de la fameuse porte, et Christopher grimaça lorsqu'il réussit à l'ouvrir. C'était vraiment pas normal d'avoir autant de force, pouvoir confirmé. Fallait pas l'énerver aussi, sinon, il risquerait d'exploser la tête de quelqu'un juste avec un simple coup de poings. Une fois à l'intérieur, le jeune homme s'autorisa un grand sourire. « Je dirais que personne n'a jamais réussi à entrer ici, ou du moins cette personne a prit le temps de refermer la porte derrière elle. C'est pas l'abondance, mais bon dieu, c'est plus que ce que j'ai vu jusque là. » Peut-être que quelqu'un s'était déjà servi, quelques cartons se trouvant par terre, et d'autres vides. Sûrement quelqu'un qui travaillait ici et possédait les clés. La personne pensait très certainement revenir plus tard, mais apparemment, elle n'en avait soit pas eu le temps, soit pas eu la chance.

Ils commencèrent à fouiller. Certains cartons étaient inutiles, la nourriture présente périmée et immangeable, ou alors ce n'était tout simplement pas quelque chose de consommable. Il n'y avait pas des tonnes de cartons, seulement une dizaine, mais si les derniers étaient tous pleins, alors ils venaient de trouver une chance en or. Ce qui était triste à dire, c'était qu'il ne pourrait très certainement pas porter le tout. « J'ai presque envie d'aller chercher un diable ou un truc du genre. » plaisanta-t-il à moitié, continuant de chercher dans les boîtes. « Des bandages et des antiseptiques. » informa-t-il Allan, en prenant la un peu moins de la moitié avant de lui passer le reste. Échange équitable, non ? Allan avait ouvert la porte, il méritait d'avoir un peu plus que lui. « Tu as trouvé quelque chose ? » questionna-t-il tout en ouvrant un carton qui semblait contenir des nouilles de toutes sortes.

_________________

       
Snowflakes are falling
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t491-flowers-bloom-chr
 
keep your eyes open [Christopher & Allan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» J1 ϟ Keep Eyes Open [Iugo]
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» lourde chute pour allan jlr
» Mek' pour l'open de peinture GW
» Spider Juice. {Christopher Dawkins}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Canterbury-
Sauter vers: