AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 try not to feel the cold [Emilya & Ian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1168

» points : 2185

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Jeu 18 Mai - 17:29

Réussir un lancé, c’était signe qu’il avait plus ou moins compris le truc. Mais bon, ce n’était pas pour ça qu’il allait devenir pro en une journée. L’ex-mannequin savait qu’il devait continuer de s'entraîner. Pour un gosse de riche, c’était surement étonnant qu’il connaisse la notion de devoir mériter les choses. Disons qu’en ce qui ne concernait pas l’argent, il avait cette notion par contre, les choses qui s’achetaient, il ne se privait pas considéré qu’elles lui étaient dues. Il se demandait depuis quand la brune pratiquait ce genre de « hobby », le lancé de couteau et tout ça. Pas étonnant qu’elle vire psychopathe si elle venait d’un milieu où c’était normal d’apprendre à lancer des couteaux sur des cibles. Ian lui, ses activités extrascolaires c’était l’équitation en priorité et il avait essayé plein de trucs à côté comme le tennis, le foot, le volley, l’escrime… c’était un peu plus « banal » que le lancer de couteau quand même. L’équitation lui manquait tellement d’ailleurs. Il en faisait depuis ses huit ans et avait continué en parallèle et de ses études et de sa carrière de mannequin. C’était son petit plaisir secret, l’activité qu’on ne soupçonnait pas, une sorte de jardin secret… loin des soirées trop arrosées, des podiums et des paillettes. Peut-être trouverait-il un cheval un jour … quoiqu'il n’était pas prêt du tout pour la proposition suivante. Il risquait limite de la toucher elle et pas la bouteille. C’était impossible de réussir une telle chose avec son niveau actuel.

Mais elle ne lui laissa pas le temps d’objecter qu’elle avait déjà lancé la bouteille en l’air. Ian utilisa son pouvoir en mode « extincteur » pour repousser l’objet et éviter qu’elle se la prenne sur la tronche. Pfiou c’était moins une. « C’est dangereux. J’ai réussi un seul pauvre lancé, je risque pas de réussir à toucher une bouteille en l’air. Pour un peu que je vise comme un manche et que tu te prennes le couteau. » Dit-il un peu boudeur. Honnêtement, il préférait encore s'entraîner sur des cibles immobiles avant de s’attaquer aux cibles en mouvements. Quitte à se contenter d’attache une bouteille à une ficelle sur une branche d’arbre. Au moins, ça ne mettrait personne en danger. « Je ne sais pas si c’est de la confiance ou si t’es suicidaire, mais faut pas faire ça hein. Je n’ai pas envie de devenir un meurtrier perso. » Il hocha la tête. Il aimait trop les gens pour ça. Enfin, il s’aimait surtout lui-même. Mais il avait besoin qu’on l’aime, qu’on l’admire, qu’on le trouve beau… et ça, même s’il s’admirait lui-même, c’était grâce aux autres. En partie. Même si malheureusement, durant cette fin du monde, il n’entendait pas beaucoup de compliment sur son physique. « Au fait, je t’ai pas demandé : tu as un pouvoir toi ? » Ajouta-t-il finalement. Peut-être que justement, elle avait pris ce risque parce qu’elle avait une capacité de ouf qui lui permettait de contrer cette bouteille où le couteau s’il avait mal visé. Ça l’intriguait du coup.
[/quote]

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 700

» points : 929

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Tag

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route : Son jumeau, James
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Ven 19 Mai - 2:06

Try not to feel the cold



J'avais tendance à prendre confiance très vite, on me l'avait souvent reproché. Même si je restais sur mes gardes, j'avais tendance à m'enflammer quand quelque chose que j'avais créé ou que j'avais contribué à faire fonctionnait. J'étais du genre à croire en des rêves encore plus fous si j'arrivais ne serait-ce qu'à en réaliser un, même s'il avait une importance beaucoup plus faible, qu'il n'était qu'un rêve mineur à côté des autres. Et puis j'aimais prendre des risques, plus que tout. C'était mon pêché mignon, l'adrénaline. En plus du chocolat et des peluches toutes douces et toutes mignonnes. J'avais pas vu de problèmes dans le fait de lancer une cible juste au dessus de moi, parce que c'est comme ça qu'on m'avait appris à faire les choses. Parfois, quand on commençait à avoir le coup de main, fallait faire quelque chose qui nous faisait peur, quelque chose d'inattendu et d'un niveau beaucoup plus élevé, quelque chose qu'on aurait jamais fait sinon. C'est sûr que se lancer n'était pas forcément quelque chose de facile, mais une fois qu'on avait commencé, pourquoi y aller en douceur, hein, je vous le demande ? Autant arracher le pansement d'un coup sec. J'étais partisane de cette politique en tout cas. Quand on commence, on termine. Mais dans ce cas là, faut croire que Ian était pas du même avis de moi ... Au moins il avait réagi et avait écarté la bouteille grâce à un souffle de glace. C'était putain d’impressionnant ça. Puisqu'il m'avait éviter une sacrée honte, j'allais pas trop grogner après lui, mais j'étais quand même un peu déçue qu'il ait même pas essayé.

" Faut savoir vivre dangereusement Ian, faut prendre des risques dans la vie, savoir se lancer même quand c'est quelque chose qui te parait plus que dangereux. Et puis t'inquiète, quand on est sous pression, on a tendance à viser plus juste tu sais, ça nous oblige à nous concentrer et tout, expliquais-je en faisant état de ma science de tueuse.

Je secouais un peu la tête, en croisant les bras sur ma poitrine, mais je ne pus m'empêcher de sourire après, en entendant sa remarque suivante.

" De la confiance et beaucoup, beaucoup d'imprudence, ça rend la vie meilleure Ian. Tu devrais essayer. Genre avec ton copain par exemple ! Et non, je suis pas, pas mutée. Enfin, j'en sais rien en vrai. Y'a un test pour savoir si on a muté ? Je pense pas, je sais pas. J'ai pas l'impression d'avoir développé un talent particulier ou quoi que ce soit. Je suis toujours aussi casse-pied et toujours aussi psychopathe, je pense pas avoir muté. En vrai, pour avoir muté faut juste avoir été mordu ou griffé, c'est ça ? Ou y'a d'autres possibilités ? me renseignais-je, curieuse. Y'a des gens qui font encore des recherches là dessus et sur le virus ? Enfin, chez les militaires je pense pas, mais on sait jamais ... "  

EXORDIUM.


_________________


I suggest you to get out of my way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1168

» points : 2185

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mar 30 Mai - 19:51

Ian n’était pas totalement contre l’idée de vivre dangereusement, mais à sa façon. En gros ça revenait à boire plus que de raison, à consommer de la weed ou de l’ecstasy et à coucher avec le premier venu. Les premiers jours de la fin du monde avaient été difficiles à cause de ça. Sans avoir été un vrai junkie, le manque s’était fait sentir. Quoi qu’il en soit, il ne jouait pas avec la vie. Enfin, il aurait pu crever à cause de ses états d’ivresse ou parce qu’il était trop high pour s’inquiéter d’un danger imminent, mais ce n’était jamais arrivé puisqu’il était encore là. Cette vie-là lui manquait, il noyait ses peurs de petit garçon en se comportant comme un jeune adulte irresponsable. C’était plus facile de faire face à la réalité. Surtout la réalité actuelle. Il n’était donc pas d’accord avec la façon qu’Emilya avait de voir les choses. Il avait confiance en lui, mais pas pour ça. Depuis l’apocalypse, sa confiance en lui avait des hauts et des bas. Elle ne savait pas si elle était mutée ou non ? Vu la fièvre que ça donnait, c’était difficile d’oublier. Ian était du genre hyper chiant quand il était malade, heureusement, il avait une bonne santé en général. Du coup, lorsqu’il avait été mordu, il était au bout de sa vie.

Il hocha la tête avant de répondre. « Être mordu ou avoir couché ou roulé une pelle à un autre contaminé si j’ai bien compris. Je crois… on est une sorte de zombie nous aussi… dans le sens où l’on est porteur du virus et qu’on peut le transmettre. » Il haussa les épaules avec un certain détachement. Il avait de la chance d’être amoureux d’un muté, il ne se posait pas trop de questions du coup. Il ne s’inquiétait pas de sa proximité avec Suraj, des risques de le contaminer d’une façon ou une autre. « Peut-être que les scientifiques américains ont des labos top secret souterrains où ils étudient la chose… jusqu’à ce qu’il y ait un problème et qu’un groupe d’américains soit chargé de sauver le monde seul… » Dit-il ironiquement. C’était le parfait scénario de film de zombies, non ? « Enfin, tu le saurais si c’était le cas… avant de muter on a le droit à une sorte de grippe sortie tout droit de l’enfer tellement c’est invivable. Après, pour ma part, mon don s’est manifesté assez vite, chaque fois que j’étais en danger, avec l’adrénaline ou… » Il hésita un peu avant de continuer. « Ou quand j’étais seul… ça me déprimait et les lieux autour de moi avaient tendance à geler… donc difficile d’ignorer ce genre de don. » Termina-t-il en riant un peu.

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 700

» points : 929

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Tag

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route : Son jumeau, James
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Dim 30 Juil - 0:46

Try not to feel the cold



C'est vrai que depuis le début de tout ce bazar, de tout ce véritable merdier même devrais-je dire, avec les zombies, je m'étais pas vraiment questionné à leur propos, enfin à par les questionnements basiques du genre : " Tuable ? Comment ? Avec quoi ? Par tout le monde ? ". C'était majoritairement le style de mon frère James de se poser les questions plus intellectuelles disons, tandis que je me contentais la plupart du temps - ou tout du monde au début - des questions pratiques. Il avait toujours été fan de ce genre d'ambiance dark et apocalyptique, alors que moi ben disons que j'en avais clairement rien à cirer de ce genre de chose. Mais c'était sympa pour une fois de véritablement commencer à réunir des informations à propos des monstres qui parcouraient nos rues : j'avais déjà commencé à en parler avec Christopher quand je l'avais rencontré, mais si il y a bien une chose que je savais, c'est qu'il était toujours bon d'avoir plusieurs sources pour avoir toutes les informations complémentaires. Pour l'instant, ils avaient l'air d'avoir les mêmes connaissances à propos de nos zombies mais bon au moins maintenant j'étais sûre de ce qu'on m'avait dit. Mais c'est vrai que si Ian disait vrai, si un simple contact comme un baiser pouvait transmettre la mutation, alors on était dans la merde. Imaginez, quelqu'un n'ayant pas cause de sa mutation, qui croise un ancien amour et cède à une pulsion ? Et ben hop là, on peut se retrouver avec un nouveau cadavre affamé sur les bras ! Le bordel, je vous dis pas ! M'enfin, je ricanais aussi un peu intérieurement : alors comme ça les mutés étaient des sortes de zombies eux aussi ? Ça voulait dire que je pouvais les buter s'ils commençaient à gronder un peu ? Nan ? Nan mais parce que les zombies, je trouve ça un peu trop facile à tuer, au moins un muté me compliquerait un peu plus les choses ... Non, toujours pas ? Bon, tant pis.

" C'est chaud dis donc, faut bien savoir à qui se fier quoi, constatais-je en croisant les bras sur ma poitrine, en pleine réflexion. Suffit de pas grand chose, je pensais vraiment que c'était qu'au contact des zombies moi. Heureusement que je fréquente pas grand monde, ricanais-je après. "

En tout cas, ça donnait à réfléchir : comment est-ce que les autres pays géraient tout ça de leur côté ? Etaient-ils au moins touchés ? On en savait rien en vérité ...

" C'est toujours les américains, toujours ! Ou les Russes, plaisantais-je en jouant avec mon couteau. Une grippe d'enfer ... "

Ca me faisait un peu réfléchir tout ça ... Après tout, j'avais été malade comme un chien avant de m'échapper de prison, mais quand même, ça pouvait pas être lié ? Non ? Nooooon ... Ca me laissait pensive, peut-être un peu trop. Fallait que je me renseigne plus que ça sur comment déclencher sa mutation.

" Ouais, c'est vrai que c'est difficile à ignorer ce genre de trucs ... Donc en gros quand on est en proie à des émotions fortes et tout ? Et c'est spécifique à toi, ou c'est comme ça pour tout le monde ? Est-ce que ... Ca serait trop demander que tu me présentes à d'autres gens mutés peut-être, plus tard, si t'en connais d'autres ? Que je me renseigne un peu, que je comprenne un peu comment ça fonctionne. Ça ... M'intrigue disons, me justifiais-je en me grattouillant la joue de ma main libre. "

Ianou ♥:
 

EXORDIUM.


_________________


I suggest you to get out of my way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1168

» points : 2185

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Dim 30 Juil - 15:59

Et bien, la brune n’avait pas l’air d’être très au courant des choses… soit elle était resté longtemps seule sans parler à personne et donc sans questionner les gens sur le monde actuel, soit elle n’en avait à foutre… Mais quand même, pour survivre, il fallait quand même se renseigner. Non ? En tout cas, Ian avait eu la chance d’être assez peu seul et de rencontrer Kjell qui avait l’air de connaitre pas mal de choses sur les zombies. Il avait été mordu, mais ça n’aurait pas été étonnant qu’il chope le virus façon MST. Vu son caractère volage… Bon, au moins, il avait la chance d’être amoureux d’un homme qui avait été contaminé lui aussi. Ce serait horrible d’être amoureux de quelqu’un qu’on ne peut pas toucher. Quoi qu’il en soit, il avait la réponse à sa question : elle ne fréquentait pas beaucoup de gens. Ian ne jugeait pas mais de son point de vue, c’était impensable. Il n’avait jamais supporté la solitude. Il vivait pour être entouré et si possible admiré. Mais là, c’était devenu un peu plus compliqué. On admirait les gens forts et utiles au camp. Donc ouais si les Américains voulaient se dépêcher de sauver le monde ça arrangerait grandement le brun… ça lui manquait le mannequinat et les enjeux d’avant. Plus facile de survivre à un shooting relou qu’à une horde de zombies. Et surtout, lui manquait le confort d’antan : son appart de luxe, prendre deux douches par jour, sortir en boite, son gel pour les cheveux…

Les mains dans les poches de son jean, il haussa les épaules à la question de la dénommée Emilya. « Je pense que c’est pour tout le monde… je n’ai pas encore croisé quelqu’un qui avait un contrôle total sur son pouvoir, j’imagine que c’est comme le lancer de couteau, ça s’apprend pas en un claquement de doigt. » Il marqua une pause avant de réfléchir aux gens qu’il connaissait et qui avait des dons… il venait d’arriver au château donc ne connaissait pas beaucoup de personnes, mais il y avait des rescapés du camp militaire aussi. « Je peux essayer, mais mieux vaut pas que tu t’approches trop du château… la big boss a le pouvoir de détecter les mensonges et je doute qu’elle aime l’idée de laisser entrer une tueuse dans l’enceinte… tu penses que tu peux être infectée ? » Demanda-t-il avant d’observer les environs pour essayer de se souvenir la direction du château. Ouais, on disait que les filles n’avaient pas le sens de l’orientation, mais apparemment, il ne suffisait pas d’avoir le gène XY pour être doué. Enfin, au pire, il savait qu’il n’était pas loin, il avait dû mettre dix minutes à venir ici, environ. « Je crois que c’est par là. » Dit-il presque sûr de lui-même. Presque. Il venait de Londres… impossible de s’y perdre, c’était quand même autre chose que la campagne, il y avait des noms de rues partout et si besoin, Google Map aidait pas mal…mais là… pas de google map.

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 700

» points : 929

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Tag

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route : Son jumeau, James
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mar 1 Aoû - 3:51

Try not to feel the cold



C'est vrai que j'étais vachement du genre à m'isoler depuis que j'avais été séparée de mon gardien : je travaillais tellement mieux en solo. Rectification, je chassais tellement mieux en solo ... Rares étaient les personnes dont je supportais la présence en permanence, 24h/24 & 7j/7, déjà avant l'apocalypse, mais maintenant que nous devions encore plus nous méfier de chaque personne faisant partie de notre entourage, la liste était encore plus raccourcie qu'en temps normal. James était encore dessus, comme il le serait toujours et jusqu'à la fin des temps, mon gardien l'était aussi parce que j'avais appris à le connaitre et à le fréquenter, mais pour l'instant c'était à peu près tout, car c'étaient les seuls en qui j'avais une confiance aveugle quoi qu'il se passe. Pour les autres ... Disons que ma confiance allait et venait au fil des événements qui s’enchaînaient plutôt rapidement dans cette ville. La confiance, ça devait se gagner, durement, mais sûrement. Ça devait se mériter. A la dur. A la guerre comme à la guerre. Surtout dans le monde d'aujourd'hui où la bataille faisait rage autant contre les zombies qu'entre nous autres pauvres survivants. Mais maintenant que je discutais plus longuement avec Ian, ce membre du Whistable Castle, je me rendais bien compte que mon isolement me nuisait plus qu'il me réussissait et ça, c'était vraiment pas bon pour moi. Je détestais être mise sur la touche à cause d'un manque d'informations ... Je détestais ça. Alors si je pouvais mettre à profit ma rencontre avec cet apprenti lanceur de couteau, autant le faire. Il m'était sympathique en plus, même s'il avait refusé de se prêter à mon petit jeu du lancer de couteau "un peu trop dangereux" pour lui. Dommage ça.

" Ouais, ça paraîtrait logiquement, vos pouvoirs sont une arme comme les autres, il vous faut apprendre à vous en servir avant d'en saisir toute la portée et d'en comprendre toutes les subtilités. Après, je trouve que tu t'en sors plutôt pas mal toi avec ton pouvoir, t'aurais pu te transformer en un Iceberg tueur. Tu sais, le mutant, le X-Men ? "

Mon dieu, James devait vraiment, vraiment me manquer si je commençais à me rappeler de ce genre de détails des comics qu'il aimait !

" D'accord, je m'en souviendrais ... Après, si elle détecte les mensonges, me suffira de ne simplement pas lui mentir dans ce cas là. J'ai beau être une tueuse, je ne veux aucun mal aux innocents et je ne tue pas pour le plaisir, t'inquiète pas pour moi, le rassurais-je en lui tapotant gentiment l'épaule après avoir rangé mon couteau dans son fourreau, accroché à mon poignet. "

Sa question à propos de ma possible infection faisant résonance avec mes propres réflexions. Et si ...

" T'inquiète pas mon grand, je sais où se trouve le château, je connais bien la ville, j'y ai grandi. Tu veux que je te raccompagne, t'as pas l'air de bien t'y retrouver encore ici, ricanais-je doucement. Ah les mecs et leurs sens de l'orientation ! Tu devrais te balader avec une carte, ça se faisait encore dans le coin, doit bien y'en avoir chez vous, le taquinais-je ensuite en lui mettant un petit coup de coude. Si ... Si jamais je me décide à passer vous voir au château pour me renseigner sur l'infection, tu penses que votre chef accepterait que je rentre, si jamais je laisse mes armes à l'extérieur, ce genre de chose ? Je pense qu'il est temps pour moi de me civiliser un peu, de commencer à me poser les bonnes questions ... "

EXORDIUM.


_________________


I suggest you to get out of my way

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1168

» points : 2185

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Lun 14 Aoû - 17:27

Une arme…il n’aurait jamais mis ce mot sur son pouvoir… mais c’est à cinquante pourcents le cas. Mais le reste, il voyait ça comme une capacité utilitaire. La glace permettait de conserver certaines choses, de soigner parfois et de faire de l’eau… en soi, c’était pas mal comme fonction, mais Ian avait encore besoin qu’on le dirige. Il n’allait pas faire tout ça de lui-même. D’une part parce qu’il n’avait pas encore un contrôle assez bon de son pouvoir et d’une autre part parce qu’il n’avait pas encore vraiment l’impression de pouvoir être utile autrement qu’avec ses jolis sourires. Quoi qu’il en soit, l’ex-mannequin plissa les yeux lorsque la brune évoque « iceberg ». Hum, avec la précision qui allait avec ça lui revenait un peu… il était mignon dans les films. Par contre il ne se souvenait pas vraiment de l’enjeu des films… il n’était pas très fan de cinéma. Généralement, il regardait des films pour la belle gueule des acteurs et ça n’allait pas plus loin. Enfin, tout ça pour dire qu’il se souvenait au moins que le dénommé Iceberg était un gentil et beau-gosse, surtout barbu et plus âgé, dans le film avec les histoires de robots géants. La glace allait bien aux mecs canons il fallait croire.

Ça faisait toujours froid dans le dos de Ian d’entendre la brune affirmer qu’elle était une tueuse. Elle ne s’en cachait même pas. Okay, dans le contexte actuel, ce n’était pas vraiment la peine… Mais quand même, l’ex-mannequin continuait d’espérer qu’elle ne change pas d’avis sur le fait qu’elle ne voulait pas le tuer. Les psychopathes étaient imprévisibles, non ? Quoi qu’il en soit, elle le raccompagna donc au château. « C’était plus simple à l’époque de Google map » Affirma-t-il en réponse au fait qu’il devait se promener avec une carte. Il n’avait pas été loin donc pensait pouvoir s’y retrouver. Mais non. « Je connais pas encore beaucoup de monde, mais je peux faire des repérages si tu veux. Enfin rien de malsain hein. Juste pour trouver des gens qui pourraient t’aider à en savoir plus en ce qui concerne les dons et tout le bazar. J’espère pour toi que t’es infectée, honnêtement, le fait de plus avoir peur de se faire mordre et de devenir un zombie, c’est un sacré soulagement. » Avait-il dit avec un certain recul. Bon, il avait toujours peur… ou plutôt le dégoût des zombies, mais au moins, il savait qu’il n’en deviendrait pas un !

Spoiler:
 

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
 
try not to feel the cold [Emilya & Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Edwyn • Feel the cold [Acid]
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Whitstable-
Sauter vers: