AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 try not to feel the cold [Emilya & Ian]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1156

» points : 2137

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mar 28 Fév - 13:05

Passer au détecteur de mensonges, ce n’était pas hyper jouasse comme moment. Il avait dû le faire pour pouvoir rejoindre le camp du château. C’était tout aussi précaire que la cathédrale, mais c’était plus joli et digne de sa personnalité de princesse. Il lui fallait une tour juste pour lui, là, il pourrait attendre son prince charmant tranquillement. D’ailleurs, en parlant de prince charmant, le mannequin attendait toujours que Suraj vienne. Il s’inquiétait pour lui et ce n’était pas agréable comme sensation. Lui qui était si égocentrique, qui se préoccupait uniquement de sa divine personne, s’inquiétait pour quelqu’un d’autre… C’était marquer dans les annales ! Il regrettait son égoïsme. Celui-ci lui épargnait tellement de préoccupation et de souffrances. Il avait l’impression d’être comme ces gonzesses débiles qui donnaient leur cœur au premier venu et que retrouvaient avec un cœur tout cabossé, tout cassé par des abrutis… Sauf que lui… il n’avait jamais connu ça, il avait toujours gardé son organe vital pour lui tout seul. Et une fois, une malheureuse petite fois, il lâchait prise et celui-ci s’entichait d’un homme… homme qui était peut-être mort désormais et qu’il attendait comme une gourdasse. Une épouse de militaire par combattre à l’étranger… Ce qu’il pouvait être nul. Suraj n’avait pas intérêt à mourir, sinon, il trouverait un moyen de le re-tuer pour le mal qu’il lui faisait. Merde alors, on ne jouait pas avec les sentiments de Ian. En temps normal, ce n’était pas possible de jouer avec, il était trop… Ianesque… mais cet idiot de Suraj avait tout gâché.

Il avait besoin de s’isoler, de penser à autre chose. Il avait trouvé un petit coin avec quelques maisons … c’était pas mal pour se cacher en cas de besoin. Après avoir vérifié qu’il n’y avait pas de zombies (autre que les cadavres laissés par des gens qui étaient passés avant lui), il avait donc disposé des cibles pour s’entrainer à utiliser son pouvoir. Il avait pris des trucs qui traînaient comme des pots de fleurs, des vases… des trucs de pauvres qui devaient coûter trois livres grand maximum. Enfin il n’en savait rien, il n’avait pas vraiment de notion d’argent. Quoi qu’il en soit, il créa un premier petit couteau en glace… ce n’était pas hyper bien fait, il n’avait jamais tenu de couteau autre que pour couper sa viande. Pour le moment, c’était pour apprendre à viser. Il lança l’objet en direction d’un pot et… le loupa royalement… trop fin, le vent l’avait envoyé valser… il recommença, adaptant son œuvre… c’était vraiment compliqué… il loupait, recommençait, loupait, recommençait… Ian avait beaucoup de défauts, mais il était persévérant. Il se doutait qu’il ne deviendrait pas un as de la création et lancé de couteau en une journée… mais il fallait bien commencer par quelque part. En plus ça lui permettait de se défouler… Il n’avait qu’à s’imaginer lancer de la glace sur ces connards de militaires ! Quoi qu’il en soit, il s’arrêta en entendant du bruit. Pité, pas un zombie… pas un humain dangereux non plus… « Y a quelqu'un ? » Il regretta. S’il la chose ou la personne ne savait pas qu’il était là, maintenant, c’était le cas… Au pire, il avait son pouvoir… il restait donc sur ses gardes…

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 635

» points : 634

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Morning Rose

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mer 1 Mar - 3:53

Try not to feel the cold



Depuis ma rencontre avec la blondinette de la dernière fois, Lux, ou la fille qui n'hésitait pas une seule seconde à se faire passer pour une proie pour ensuite se transformer en chasseur avide de sang, et ben je vous jure que ma vie me paraissait un peu fade. J'avais pas encore réussi à lui remettre la main dessus et je devais bien avouer que ça m'énervait un peu. Juste un peu. Je m'étais alors mise en chasse, et pour une fois, ce ne serait pas une chasse avec une fin morbide, bien au contraire. Enfin pour le moment, mes investigations tournaient un peu en rond ... C'était difficile de devoir faire sans internet et mes contacts habituels, fallait bien l'avouer. Alors cette dernière semaine je l'avais passé à ratisser des coins un peu louches, des zones vides où on trouvait en temps normal peu de gens mais un certain nombre de zombies sur lesquels passer ses nerfs par contre. C'était peu dire que Lux avait réussi à attirer toute mon attention sur elle. M'en ferait presque perdre ma concentration habituelle la mignonne. J'avais besoin de penser à autre chose pendant un moment, de faire autre chose que de la traque. Pas de chance, je n'avais pas réussi à retrouver une proie, une vraie proie, pas comme celle de la dernière fois, celle dont je m'étais occupée en duo avec la blondinette. A croire que tous les timbrés du coin s'étaient fait passé le message et mon portrait robot, pour être sûrs de pouvoir m'éviter. J'étais bien sûr retourné à l'endroit symbolique où nous avions laissé notre victime et je n'y avais pas trouvé son cadavre, alors c'était fort probable qui soit en vie et qu'il est parlé de ses mésaventures autour de lui après tout. Merde, ça arrangeait pas mes affaires.

Aujourd'hui, j'avais décidé d'aller suivre une nouvelle piste, qui me rapprochait un peu d'un coin dans lequel je traînais peu habituellement, vers Whitstable et le château désormais occupé par une bande bruyante et désorganisée de survivants, selon moi. Je traînais dans ce que je pensais être un ancien quartier résidentiel, pas trop huppé mais confortable disons-le ainsi. Un peu comme la maison ... Je m'efforçais de penser à autre chose et commençais à passer de maisons en maisons, tentant de trouver des signes de vie humaine. A part quelques rares zombies que je me fis un plaisir d'éliminer, je n'avais croisé personne. Jusqu'à ce que, oh miracle, j'entende des bruits ! Je me dirigeais vers la source en question, ne reconnaissant pas les gémissements d'un zombie coincé sous quelque chose, mais plutôt des bruits humains. Chouette un vivant ! En effet, un gars semblait en plein entrainement au lancer de couteau, et bon sang il était pas très bon le petit. Cela me fit un peu rire, gentiment, tandis que je m'appuyais contre le mur, un peu éloignée de lui, assez pour le voir mais pas assez pour que lui il me remarque à moins de faire bien attention. Mais faut croire qu'il avait encore une audition correcte et que j'étais toujours aussi pas discrète quand je riais, vu qu'il se retourna et demanda s'il y avait quelqu'un. J'hésitais presque à lui répondre, mais un instinct taquin se réveilla en moi. Toujours camouflée un peu dans l'ombre du mur, je dégainais un de mes couteaux et le lançait dans le pot qu'il tentait de viser depuis tout à l'heure. Contente de mon petit effet, je m'approchais enfin, avec un sourire sur le visage, l'air très détendue.

" Voilà, c'est comme ça qu'il faut faire petit si tu veux toucher ta cible ! Je sais pas en quoi sont tes couteaux mais ils sont vachement mal équilibrés de ce que j'ai pu constater, tu m'étonnes que t'y arrives pas. J'te prête un des miens si tu veux et je te montres comment on fait si tu veux, proposais-je, avec toujours ce sourire du chat de Cheshire, en m'arrêtant à quelques pas de lui, ne sachant pas encore comment il allait réagir. "

J'estimais rapidement mes chances du regard, au cas où il décidait de m'attaquer : si j'étais assez rapide, ça devrait aller et je devrais m'en sortir sans trop de blessures ... Mais au vu du regard que ce gars avait, il me donnait l'impression d'avoir plus d'un tour dans son sac.

Spoiler:
 

HARLEY-


_________________


Dress up like a little devil ♪



Dernière édition par Emilya Donovan le Mer 1 Mar - 16:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1156

» points : 2137

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mer 1 Mar - 16:13

Entendre un rire sans savoir d’où il venait, ça faisait carrément film d’horreur… Et avec les zombies… on était en plein dedans. C’était un rire assez féminin… oh pitié pas une petite fille blanche comme un cul avec des cheveux presque blancs et les yeux rouges… En plus, Ian et les enfants c’était un peu comme les hippies et la mode… Ce n’était pas compatible du tout. Mais il avait au mois son pouvoir pour se protéger… celui-ci était assez efficace d’ailleurs. Il lui avait sauvé la vie un bon nombre de fois. Se manifestant parfois comme un réflexe de survie. Maintenant, il devait apprendre à en faire un allié plus qu’un protecteur. Cela faisait bien quatre mois qu’il s’était fait mordre, il était temps de passer à la vitesse supérieure en ce qui concernait ses capacités. Il afficha un air étonné lorsque le pot fut fêlé par … un couteau. Super, une petite fille psychopathe, fantomatique, lanceuse de couteau… c’était ce qu’il manquait à sa vie ! Finalement, la personne se montra et heureusement, ce n’était pas ce qu’il avait imaginé, physiquement en tout cas… nan mais sérieusement, les enfants c’était plus flippant que les zombies, il fallait reconnaître ça. Petit ? Il faisait un mètre quatre-vingt-onze… et le onze était important. Plus sérieusement, il ne savait pas encore s’il pouvait lui faire confiance. Sa proposition était trop alléchante pour être honnête… Ouais vivre avec les militaires l’avait pas mal traumatisé en ce qui concernait l’accord de sa confiance. Pas étonnant, ils en voulaient à sa vie et celle de Suraj…

Il créa un couteau en glace et le montra à la fille. « Ce ne sont pas des vrais couteaux, juste de la glace. Faut que j’apprenne à les équilibrer justement… faut que ce soit assez léger pour être utile distance mais pas trop fin pour que ce soit efficace sur le crâne des zombies. » Et des humains… enfin ceux qui en voudraient à sa vie. Mais il n’avait jamais tué de vivant et ce n’était pas quelque chose qu’un type lambda comme lui était sûr de pouvoir faire. Ceci dit, il était assez égocentrique pour avoir envie de protéger sa petite personne adorée. « Et pourquoi tu m’aiderais de toute façon ? La politique actuelle c’est plutôt « chacun pour sa gueule », comme avant en fait… mais sans plus aucune règle. » Il haussa les épaules. Avant, il s’en foutait, il était au sommet de la chaîne alimentaire… mais maintenant, il était au plus bas et ça le faisait chier. C’était pour cette raison qu’il devait absolument apprendre à contrôler son pouvoir et à faire des dégâts avec… même si le sang et les tripes, ça le dégoûtait. Ian ne voulait plus mettre sa précieuse vie en danger… Il ne deviendrait pas fort et badass en deux jours, ni même en deux mois… peut-être en deux ans… mais il n’avait pas vraiment le choix que de persévérer… Il gardait son couteau en main… mais sentait le froid qui commençait à prendre possession de ses doigts… Il y était moins sensible qu’avant, mais il n’était pas… coldproof pour autant.


Spoiler:
 

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 635

» points : 634

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Morning Rose

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mer 1 Mar - 20:51

Try not to feel the cold



Les pouvoirs, les mutations, c'était un truc que je trouvais particulièrement classe, un peu abusé sur les bords quand même parfois quand on voyait la surpuissance que ça conférait. Dans un sens, j'espérais pouvoir moi aussi accéder à ce genre de pouvoirs, à quelque chose d'aussi classe, destructeur que la majorité des gens obtenaient. Certains que j'avais croisé pouvoir manipuler la réalité, d'autres le temps, les éléments, ... Moi je rêvais d'un truc aussi badass, aussi classe, vous savez comme les super-héros dans les comics, ou les super-vilains, parce qu'eux aussi ils étaient puissants, on ne pouvait pas dire le contraire. Ah, si je devais choisir un pouvoir, je sais pas trop ce que je prendrais ... Le pouvoir de manipuler le feu très sûrement, ça serait ultra classe ! Vous imaginez, pouvoir balancer des boules de feux à distance, faire cramer les zombies, pouvoir s'éclairer la nuit sans briquets ... Un peu de pragmatisme quoi, les pouvoirs pouvaient aussi avoir un côté plus pratique au quotidien. La glace que pouvait créer ce petit - ou plutôt ce grand, vu qu'il me dépassait d'une bonne quinzaine de centimètre - c'était assez impressionnant ça aussi. Pouvoir créer à partir de rien, franchement, je trouvais ça cool. Je me demandais s'il pouvait faire des trucs plus extrêmes, du genre faire geler le sang des gens par le contact, parce que ça ! S'il pouvait faire ça, il deviendrait mon meilleur ami, parce que c'était trop classe !. Je récupérais mon couteau et le comparais du regard avec le sien : ouais, un vrai problème d'équilibre, malgré une forme qui paraissait un peu semblable à une dague normale. Je tendis alors la lame que je venais de récupérer, manche tendu vers lui.

" Impressionnant, les tours avec la glace, franchement c'est cool, j'aime bien. Prends celui là, essaye de le "recopier", de le reproduire enfin j'en sais rien ... J'aimerais bien voir comment tu fais ça, l'incitais-je gentiment. "

Il avait l'air toujours sur ses gardes, après tout ça se comprenait quand même. J'étais pas la personne qui mettait le plus en confiance les autres. Je haussais aussi les épaules face à sa réflexion : c'est vrai que c'était chacun pour soi, mais bon ... Je m'ennuyais. Et puis il avait pas l'air si méchant. Peut-être un peu trop propre sur lui par rapport à la plupart des gars, mais normal sinon.

" Tu sais quoi mon grand, je vais te dire les choses franchement : je m'ennuie. Et puis t'es là, t'as l'air de ne pas réussir à t'en sortir avec tes lancers mais moi je sais le faire alors bon, pourquoi pas ? Après tout, c'est pas parce qu'on est envahi pour les zombies qu'il faut arrêter de s'entraider. Et puis faut que je m'occupe alors bon, vu ton niveau en lancer de couteau, on en aura pour assez de temps pour que mon ennui passe, avouais-je avec un air taquin. Partant mon grand ? "

HARLEY-


_________________


Dress up like a little devil ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1156

» points : 2137

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mer 1 Mar - 22:23

Ian avait lâché la lame de glace avant de frotter sa main droite contre son jean. La glace lui brûlait la peau. La belle ironie. Mais c’était un fait, laisser de la glace trop longtemps sur une partie de la peau pouvait créer des brûlures… enfin, il en était encore loin quand même. Le corps était bien plus résistant qu’on pouvait le penser parfois. Il attrapa le couteau la femme lui tendait. Le problème c’était que le poids du métal et de la glace n’était pas du tout le même. La glace c’était beaucoup plus léger … enfin pour une surface similaire. Normal puisque son élément c’était de l'eau condensée alors que le métal c’était des minéraux. Disons que sans être un grand scientifique, il savait que la densité de la glace était plus légère que celle de l’acier par exemple. Il écouta ensuite les explications de l’inconnu en manipulant l’objet pour bien s’imprégner du poids de celui-ci. Elle avait de la chance de s’ennuyer. Beaucoup de gens aimeraient avoir ce luxe. Soit elle voyageait seule, soit elle n’était pas très utile à son clan… Ceci dit, Ian ne pouvait pas vraiment juger… son utilité se résumait à créer des blocs de glace dans des seaux, on les laissait fondre au soleil et paf, ça faisait de l’eau plutôt propre et saine… disons qu’avec la pollution ambiante et sans traitement, c’était juste de l’eau naturelle. Mais passons. Il haussa les épaules. Si ça pouvait lui être utile, pourquoi pas… En espérant qu’elle ne décide pas de le trucider d’un coup… mais bon, il n’avait pas grand-chose qu’on puisse voler, juste une bouteille d’eau.

« Ian, c’est mon prénom. » Qu’il répondit finalement. Il savait qu’il était grand, mais bon se faire appeler « mon grand » par une fille qui n’avait pas l’air beaucoup plus vieille que lui, c’était un peu chelou quand même. « Si ça t’occupe… je veux bien un coup de main pour apprendre le lancer de couteau… je n'aurais jamais pensé dire ça un jour dans ma vie. » Il avait lancé avec une certaine ironie surtout pour lui-même. Pour lui, c’était une activité de cirque, un truc qu’il n’aurait jamais eu l’idée d’apprendre. Déjà parce que ça sonnait vachement barbare et ensuite, parce qu’il avait mille trucs mieux à faire : du shopping, de l’équitation, draguer des mecs canons… bref, c’était ça son quotidien. Il avait donc le couteau en métal dans la main gauche et sa main droite ouverte pour commencer à créer un second couteau. « Ce n’est pas vraiment magique… c’est comme si je ressentais les particules d’eau dans l’air et qu’elles devenaient solides, s’attirant les unes contre les autres pour former un bloc uni à l’image de ce que j’ai en tête… Enfin dit comme ça semble facile mais c’est plus complexe que ça. » Le couteau qu’il venait de créer faisait le double de la taille de celui en métal. « C’est presque le même poids… mais c’est beaucoup trop compliqué à manipuler de cette taille-là. » Termina-t-il un peu embêté. Il regrettait de ne pas avoir Youtube là, il y avait bien un con qui s’amusait à faire des vidéos sur la création d’objet en glace, non ? En temps normal… il aurait fait une vanne sur la taille et la manipulation… mais bon, un peu de savoir vivre… s’il avait été avec Suraj, il ne se serait pas gêné.

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 635

» points : 634

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Morning Rose

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Lun 6 Mar - 13:45

Try not to feel the cold



Le lancer de couteau, c'est un truc que j'avais appris avec mon père quand j'étais jeune : quand il m'emmenait à la chasse, il ne m'avait pas seulement appris à utiliser différentes armes à feu et forcément des couteaux de chasses, pour vider les bêtes. Ouais, je sais, pas très ragoûtant pour une jeune fille de faire ça, mais ça ne m'avait jamais gêné en vérité. J'avais toujours été une petite fille un peu à part, un peu étrange. Comme maintenant, mais en moins pire. Je m'étais jamais vraiment dit que ça serait une compétence utile, enfin en tout cas pas avant le début de tout ce bordel. Allez, faut bien admettre qu'en tant qu'étudiante en criminologie, c'était pas des talents que je m'étais en oeuvre ou même en avant pour faire augmenter mes notes. Et puis comme je lui avais dis, au vu de son niveau pour l'instant, on allait en avoir pour un petit moment quand même avant qu'il ne réussisse vraiment à les lancer correctement. Peut-être que ça serait une bonne idée de d'abord s’entraîner avec des vrais couteaux avant d'essayer ses couteaux de glace ... Après tout, il avait pas vraiment l'air de s'en sortir à 100% pour ce qui était de la création glacée, alors autant commencer par le début, il pourrait bien apprendre à créer ses propres couteaux après. Ou pas ... Puisqu'il se lançait déjà dans une explication : j'avais pourtant dis voir, pas comprendre. On explique pas les secrets de ses tours si on est magicien ! Hochant la tête d'un air un peu désintéressé, j'en profitais pour le détailler un peu d'un regard appréciateur : dis donc, c'est qu'il semblait prendre encore bien soin de lui, contrairement à pas mal des gars que j'avais rencontré post-incident ... Sûrement qu''il avait été habitué à le faire avant tout ce bordel et qu'il ne voulait pas passer outre un minimum de classe physique. Mais disons qu'il devait pas rester grand monde pour apprécier ça, à moins qu'il ne soit dans un groupe, parce que bon, s'il vivait en solitaire, je vois pas pourquoi il perdrait du temps à faire tout ça. M'enfin, je n'avais jamais été vraiment coquette alors c'est peut-être pour ça aussi que je ne voyais pas l’intérêt. A quoi bon se maquiller et bien s'habiller quand on va chasser ? Voyant qu'il semblait avoir arrêté son blabla technique, je feignis un bâillement et lui adressais un regard un peu désolé.

" Bon, désolé de te décevoir Ian, mais hum, tout ce blabla ... Disons que lorsqu'on a pas les mêmes pouvoirs, c'est assez, voir même carrément abstrait, et puis j'suis pas biochimiste moi, alors bon, les molécules et tout le bazar ... Pas vraiment ma tasse de thé quoi. Moi c'est plus les trucs dangereux, comme la chasse ou le lancer de couteaux tu vois ? "

En tout cas, il avait l'air malin avec son couteau/épée le pauvre ... Et ça pesait le même poids que mon couteau ? Si la glace n'était pas aussi fragile face à de vraies armes, ça aurait été un véritable avantage qu'il avait là, une vraie révolution. Ça aurait été grandement utile, le genre d'arme qui ne peut pas t'incriminer après, car elle n'existe plus, elle a fondu ... L'arme parfaite. Je lui tapotais gentiment l'épaule en signe de compréhension devant sa mine un peu déconfite avant de lui emprunter sa création sans vraiment demander et de faire quelques mouvements du poignet avec.

" Après, c'est plutôt pas mal pour un premier essai. Ça tient plus d'un glaive que d'un couteau de lancer, faut rester réalistes, mais bon, au moins ça tient la route. Mais au pire si tu veux on va se contenter des miens pour l'instant, ça sera plus simple. J'en ai deux, alors on va dire que je te prête celui là, mais attention ! Il s'appelle reviens, okay ?! "

Oui, parce que s'il y avait bien une chose à laquelle je tenais et que je ne voulais pas perdre ou que l'on me vole, c'était bien mes armes. J'en avais bien trop besoin et puisque je n'avais pas réussi à remettre la main sur celles que j'avais laissé ici à la base - je supposais que mon frère les avait emporté avec lui - disons que je me contentais de celle que mon gardien et moi avions trouvé.
Je pris mon second poignard par la garde avant de lui montrer. En avant pour la première leçon rapide.

" Alors pour un débutant comme toi, je te conseille de lancer ton arme en le lançant comme ça, même si c'est plus pratique de le faire en le tenant par la lame. Ça serait con de te couper un doigt avant de réussir à le lancer, hein, le taquinais-je en lui mettant un petit coup de coude.  Ah au fait, j'y pense, je me suis pas présentée ! Je m'appelles Emilya, Emilya Donovan, déclarais-je en lui tendant ma main libre pour qu'il la serre. "

Ianou ♥:
 

HARLEY-


_________________


Dress up like a little devil ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1156

» points : 2137

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Lun 6 Mar - 16:52

Bon, bah si ça l’intéressait pas…tant pis pour elle. C’était pourtant cool de savoir comment ça marchait… Enfin, tout le monde n’était pas curieux comme Ian… C’était généralement surprenant d’apprendre que Ian était du genre à s’intéresser à plein de choses alors qu’il l’impression de n’être qu’une poupée gonflable ou une gourdasse sans cervelle. Ceci dit, il ne faisait rien pour démentir cette image qu’on avait de lui. Ça ne le gênait pas de passer pour un écervelé tant qu’on se disait qu’il était canon, bien fait et qu’il avait de superbes cheveux. Bon, en ce moment, c’était moins évident parce qu’il ne pouvait plus se faire de soins, lui qui passait autrefois une à deux heures par jour dans sa salle de bain était désormais contraint au strict minimum… enfin, ça ne l’empêchait pas d’essayer de garder une allure propre et présentable… Il hocha la tête de façon approbatrice suite à la remarque de la jeune femme au sujet du glaive. Au corps-à-corps c’était viable, mais de loin… bof. Il pouvait apprendre à faire des lances en glace, ce serait plus lourd que des couteaux, mais ça lui demanderait tellement plus d’énergie. Faire des petits trucs ce n’était pas compliqué, mais une lance, c’était quand même autre chose. De toute façon, il avait le temps de s'entraîner et d’aviser. « Je ne voudrais pas contrarier une chasseuse en lui volant son couteau » qu’il lâcha avec humour en réponse au fait que le couteau devait lui revenir. Quand on sait qu’on n’a pas l’avantage sur quelqu’un, mieux vaut éviter de le contrarier. Ian n’était pas encore suicidaire.

Il serra donc la main à la dénommée Emilya. « Ian Mills. » Ouais, Mills, comme l’homme politique. Mais bon, des Mills, il y en avait des millions dans les pays anglophones. Et lui-même était connu dans le milieu de la mode, mais généralement, les gens ne faisaient pas de rapprochement. Ce n’était plus qu’un souvenir, le monde de la mode. Enfin bref. Le grand brun observa le couteau, en effet, il ne voulait pas se couper comme un con. Il fit donc un premier essaie et sans surprise, l’objet se planta dans le sol, quelques mètres plus loin derrière les cibles improvisés… « Okay… comment tu vises ? Comment tu décides la trajectoire que va prendre l’objet ? Et comment tu doses la rotation du couteau ? » Demanda l’ex-mannequin en allant récupérer l’arme. Ça semblait tellement facile dans les films… Mais c’était loin d’être le cas. Mais Ian n’était pas un empoté. Il finirait par apprendre la technique. Une fois que ce serait fait, il apprendrait à la maîtriser. Il fallait juste qu’il ne meure pas avant. « Alors t’étais chasseuse avant tout ça ? » Termina-t-il un peu curieux. Lui, ce n’était pas son délire. Il se serait mis à vomir si on lui avait demandé de tuer puis dépecer un animal. En même temps, il avait été élevé dans un milieu très … précieux. On ne chassait pas. Et puis, Ian était un cavalier, il refusait de manger de la viande de cheval… enfin entre autres… pas question pour la diva de manger du cerf, du sanglier et d’autres produit issus de la chasse… De toute façon, il était plus branché fruits de mer que viande en général.

Spoiler:
 

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 635

» points : 634

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Morning Rose

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Dim 26 Mar - 19:33

Try not to feel the cold



J'avais toujours aimé apprendre. Mais pas dans le sens conventionnel du terme, pas comme mon frère qui dévorait tous les bouquins les plus intellectuels qu'il trouvait, qu'importe son âge et le niveau des livres en question. Ça m'avait toujours impressionné ça. Sa capacité à appréhender même ce qu'il ne connaissait pas alors que moi ... Et bien j'étais plus du genre à agir, qu'importe les conséquences. Et disons que j'aimais aussi agir de façon plus extrême que les autres. Pas pour rien que je me complaisais dans ce que je faisais. J'aimais ça, agir quand personne d'autre n'osait le faire, agir quitte à tout perdre, à faire des choses qu'aucun n'autre n'aurait imaginé faire. Tuer pour protéger les autres, pour veiller sur ceux qui ne pensent pas à le faire. Les gars comme Ian, qui n'avait sûrement jamais dû imaginer à avoir à défendre sa vie avant les événements du début d'année, eux-aussi je les protégeais en éliminant les menaces dont ils n'imaginaient même pas l'existence. Je fis encore quelques petits mouvements avec ce glaive de glace avant de le reposer, à cause de la sensation beaucoup trop froide dans ma main. Je me demandais s'il pouvait supporter ça lui : ressentait-il la sensation de froid ou y était-il insensible ? Autant je ne m’intéressais pas vraiment à la technique réelle de sa création de glace, autant j'aimais bien connaitre tous les petits détails techniques qui entouraient ce genre de pouvoir. Appelez ça de la curiosité malsaine si ça vous chante, moi j'appelais ça mon propre intérêt scientifique un peu bizarre mais qui m'était propre. M'enfin, je suppose que j'aurais bien le temps de me renseigner sur ce genre de petites choses le temps que je lui apprennes à se débrouiller avec un couteau. Je lui souris un peu en entendant sa remarque : il faisait bien. Il ne faisait pas bon de s'attirer ma rancune, surtout pas pour ce genre de chose. Je possédais peu de biens mais mes armes en faisaient partie. Et puis je les avais trouvé avec mon gardien ... Et je les avais encore trop peu utilisées.

" Bonne décision ! On dirait peut-être pas comme ça, mais je suis sacrément hargneuse quand on m'embête, déclarais-je en haussant les épaules de façon désinvolte. "

Ian Mills ... Il avait dit ça un peu comme si j'étais censé connaitre son nom, mais ça ne me disait rien. Sûrement parce que je ne m'étais jamais intéressée de près ou de loin à l'actualité, à part l'actu criminelle. Je fis une moue dubitative avant d'observer son lancer.

"Et bien Ian Mills ... Pour un premier essai, c'est plutôt pas trop mal tu sais. La plupart des gens ne le lancent pas assez loin par manque de force. Toi tu l'as lancé plus loin, ce qui veut dire que tu as les capacités nécessaires. "

J’entraînais dans ce que mon frère James appelait ma phase de "psychopathe ennuyeuse", ou la tueuse à coup d'explications ennuyeuses. Mais bon, après tout, c'est Ian qui avait posé les questions ...

" Alors ... Quand tu lances le couteau, tu dois le tenir fermement. Ton geste doit partir de derrière ta nuque et le mouvement de ton poignet doit rester dans la continuité de celle de ton avant-bras. Si tu laisses ton poignet un peu trop libre, ça déséquilibre ton lancer et ça t'empêchera de viser. Pour ça d'ailleurs, au début, je te conseille de fermer un oeil, celui du côté opposé à ta main de lancer, pour t'aider. Petit à petit, tu apprendras à faire avec les deux yeux ouverts, t'inquiète, le rassurais-je en lui tapotant l'épaule. Tu vas t'en sortir, c'est pas aussi compliqué que ça en a l'air au fond tu sais. Et si t'es motivé, ça va aller tout seul ! Regarde ... "

Je pris le mien en main, par la lame étant donné que je trouvais ça plus pratique pour lancer, et fis le mouvement dont j'avais parlé à Ian. Mon poignard fila se ficher dans une des cibles improvisées et j'émis un petit bruit de satisfaction, avant de lui répondre.

" Hum, ouais, on peut dire ça ... Disons que je chassais pas mal dans mon temps libre, quand j'étudiais pas ou que je bossais pas au commissariat. Et toi alors ? Tu chassais pas je dirais, mais bon, je pose la question quand même. Tu faisais quoi pour gagner ta vie toi ? "

HARLEY-


_________________


Dress up like a little devil ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 05/11/2016

» messages : 1156

» points : 2137

» avatar : francisco lachowski

» crédits : cranberry & tumblr

» multicomptes : Layne, cheyenne, allan & Ox



» pouvoir : cryokinesie, particulièrement hors de contrôle lorsqu'il est seul

» appartenance : il faisait partie du squad, il est au château desormais


Who I Am
» état de santé : toujours aussi beau donc va bien
» inventaire : à manger et à boire
» compagnons de route : Kjell (FB), le squad
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Mar 28 Mar - 19:58

Hargneuse hein ? Ian se servait bien permis une remarque sur les harpies et ce genre de choses en temps normal, mais le monde actuel n’était pas propice à risquer de vexer les gens. Avant, il se fichait bien de vexer ou choquer, mais maintenant, il n’y avait plus de loi pour le protéger et les gens s’emballaient parfois plus vite qu’avant. Il essayait donc d'être courtois avec tout le monde, surtout que sa survie dépendait des autres. Ouais, quand on n’était pas capable de se presser un jus d’orange soi-même, les tâches les plus compliquées de la survie, c’était encore un level au-dessus. Mais bon, à défaut de se faire un jus d’orange, il serait peut-être capable d’apprendre le lancer de couteau pour se défendre contre les morts-vivants. Il rit légèrement à la remarque sur sa force avant de répondre avec humour. « Ce n'était pas si inutile de pousser la fonte en salle de gym. » Ouais avoir un corps comme le sien, ça ne se gagnait pas en buvant de la bière devant la télévision à longueur de temps. Et en plus, il était grand, juste le mec parfait quoi. Et ceux qui n’étaient pas d’accord étaient forcément des rageux ou des personnes de mauvais goût, selon Ian en tout cas. Il avait donc récupéré l’arme et écoutait les conseils de la brune. Ouais, il finirait par y arriver, il n’en doutait pas, il avait assez de persévérance pour ça. L’abandon, c’était un échec alors merde, pas question de lâcher l’affaire juste parce qu’il n’y arrivait pas du premier coup… D’ailleurs, ce n’était pas possible donc autant être persévérant.

Elle bossait donc dans un commissariat. Une fliquette ? Du genre flic compromis ou pas ? Ian avait déjà failli finir en cellule de dégrisement pour ébriété sur la voie publique, deux fois. Une chance que les deux fois, il était tombé sur des petits flics faciles à acheter. Des flics sans doute trop blasés pour vouloir absolument faire respecter la loi. En même temps, il était capable de leur offrir dix fois leur salaire mensuel pour qu’ils oublient ce petit incident. Vu ce qu’ils touchaient, ce n’était pas étonnant qu’ils aient accepté. Tout le monde était content comme ça : ils avaient du fric et lui avait un casier aussi vierge le geek du lycée. « J’étais mannequin. La chasse aux contrats c’est différent de la chasse tout court… surtout que j’avais un booker pour faire ça à ma place. » Il rit un peu. Mais au fond, il lui manquait cet homme… ils avaient été proches, aussi bien physiquement que psychologiquement. Non, Ian n’avait jamais eu besoin de faire beaucoup d’efforts dans sa vie… mise à part pour les choses qu’il était le seul à pouvoir faire comme bosser en cours. « Alors tu étais flic ? Le genre qui courait après Jack l’éventreur ? » Demanda-t-il avant d’essayer de faire un nouveau lancé en appliquant les conseils de la brune… Ce n'était pas tombé loin… mais ça n’avait pas touché la cible… grrr à dix centimètres près quoi. Du coup le couteau avait continué sa course en tombant au sol, il n’avait pas atterri sur la pointe… c’était compliqué. Il n’avait plus qu’à retourner le chercher, encore une fois.

_________________

#princesseian:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t235-ian-i-love-my-lif
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 07/01/2017

» messages : 635

» points : 634

» avatar : Jaimie Alexander

» crédits : Morning Rose

» multicomptes : Black Syphilis / Baby Ezio



» pouvoir : Nécromancie


Who I Am
» état de santé : Very good !
» inventaire : deux flingues, un avec silencieux, l'autre non ; un couteau et une machette ; quelques fringues ; ses trois peluches fétiches, qu'elle a pu récupérer dans son ancienne appartement ( un hibou, un tigre et un monstre violet)
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: try not to feel the cold [Emilya & Ian]   Lun 10 Avr - 16:21

Try not to feel the cold



Plus je regardais le petit nouveau, plus je me disais que ça avait dû être dur pour lui l'adaptation au début. Il avait pas l'air d'être le genre de personne adapté à la survie à la base : le regard plutôt gentil, la carrure d'une star de cinéma pour adolescente, les compétences au combat d'une personne n'ayant jamais eu besoin de se battre, d'un enfant sans défense, bref ... Pas adapté quoi. J'avais eu plus de chance moi, avec le simple fait que mon père m'avait entraîné à me chasser dès mon enfance, que j'avais pratiqué ce sport assez régulièrement et que j'avais toujours eu en tête le fait de me battre pour survivre. De battre coûte que coûte, quoi qu'il arrive, quoi qu'il m'en coûte. Il avait beau avoir "poussé de la fonte" comme il disait, il avait dû en baver dans les premiers temps, surtout s'il était seul. S'il n'était pas dans un groupe, je me demandais bien comment il pouvait survivre. Après, il avait peut-être des compétences particulières, autre que son pouvoir de créer et de manipuler la glace, mais bon ... Bizarrement, j'avais un doute là-dessus. Il était sûrement compétent et utile pour certaines choses comme ... Comme faire joli dans l'appartement ? Mais bon, utile pour trouver de la nourriture, tuer des zombies et virer les survivants dangereux à coup de pompe dans le derrière ? No way. Bon, au moins, il écoutait les ordres et les conseils quand cela ne touchait pas à son domaine, c'était un bon point pour lui, ça avait dû lui faciliter la vie, la transition.

" Se muscler un peu, c'est toujours positif ! Et puis ça a l'air de plutôt bien te réussir, ajoutais-je en riant, avec un petit regard appréciateur

Ah, j'avais vu juste ou presque : il était pas acteur, mais mannequin. Ça collait plutôt bien à ce que j'avais perçu de lui. En tout cas, sa remarque sur la chasse aux contrats me fit doucement rire tandis que je le regardais se mettre en place pour un nouveau lancer. Un mannequin en chasse ... En chasse de gloire et de reconnaissance plutôt que de justice et de survie.

" Quel dommage, de ne pas au moins profiter de la petite dose d'adrénaline que procure le fait d'avoir mené une chasse à terme, que ce soit face à une proie ou un contrat. Et ton booker alors, il est dans le coin, à chasser pour toi ? "

Son lancer suivant était déjà un peu mieux, il s'améliorait rapidement, c'était positif. Finalement, il ferait peut-être parti des grands gagnants de la survie à Canterbury face aux zombies. Voyant son air dépité, je lui tapotais gentiment l'épaule en signe d'encouragement. C'était un bon début et il ne se vexait pas de ses échecs, contrairement à la plupart des gens. Peut-être que l'influence du milieu difficile que pouvait être le mannequinat lui apportait cette persévérance ?

" Nan, pas flic, ou du moins pas vraiment. Etudiante en criminologie et je bossais à temps partiel au commissariat pour payer mes études. En fait, à vrai dire, j'étais plutôt Jack l’Éventreur, plaisantais-je à voix basse, trouvant la comparaison à la fois flatteuse et tordue. J'ai fait de la prison en fait, je dois plaider coupable, ajoutais-je en corrigeant sa posture de lancer cette fois, après avoir haussé les épaules comme si ce n'était pas important. Alors dis-moi ... Comment un mannequin s'en sort face aux zombies ? Tu poses devant pour les déstabiliser de ton regard de braise ?"

Quoi, vous ne pouvez pas m'en vouloir, j'ai la taquinerie facile !

HARLEY-


_________________


Dress up like a little devil ♪

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t378-don-t-fear-death-
 
try not to feel the cold [Emilya & Ian]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Edwyn • Feel the cold [Acid]
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: Canterbury :: Whitstable-
Sauter vers: