AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 allan - have you ever looked at the violence you hide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1675

» points : 3035

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:05

Allan myers
It was always you that I despised, I don't feel enough for you to cry
NOM : Myers. Porter le nom d'un psychopathe... quand on connait son père, ça a du sens. PRÉNOM(S) : Allan, le prénom le plus basique de l'univers, ou presque. DATE & LIEU DE NAISSANCE : il est né le trente-et-un novembre 1993 en banlieue (pauvre) londonienne. ÂGE : vingt-deux ans. NATIONALITÉ : Anglais avec de lointaines origines américaines du côté de son père. STATUT CIVIL : célibataire. MÉTIER AVANT L’ÉPIDÉMIE : dealer à Londres entre 2012 et 2016. ARCHETYPE : anarchy for the UK. MUTATION : Oui, force surhumaine. AVATAR : cole sprouse. CRÉDIT : illyria & thesmolbean16.tumblr.
CARACTÈRE : [INTJ - the commander] bourru, surtout lorsqu'on essaie de lui parler de son passé. Sinon, le reste du temps, ça va. • coléreux. Allan est un garçon qui a beaucoup de colère en lui, ce n'est pas étonnant lorsqu'on sait par quoi il est passé... mais du coup, un truc qui peut sembler tout bête peut prendre des proportions délirantes pour lui. • consciencieux, une de ses rares qualités. Mais quand il entreprend quelque chose, il est à fond et fait en sorte de bien faire. • curieux, une partie de lui qu'il n'aime pas, il sait pourtant que la curiosité tue le chat, comme on dit... mais c'est plus fort que lui, il y a des choses qui l'interpellent et dont il doit se mêler. • cynique, ce ton désagréable qu'il utilise pour dénoncer ou se protéger des autres. • désordonné, aussi bien dans son rangement que dans ses pensées... s'il avait un palais mental ce serait une déchetterie. • énergique, le jeune a besoin de bouger, d'action, de se vider et se fatiguer... • envieux, quand on n'a rien, on ne peut que convoiter ce que les autres ont... • fier, justement parce qu'il n'a rien, s'il n'avait même pas de fierté, il serait surement mort sous les coups de son père ou serait devenu clochard... • impulsif, éduqué à la violence, forcement, il l'est devenu lui aussi. • indépendant. Allan ne pouvait pas vraiment compter sur son père ou sur sa mère, il a dû apprendre à faire seul. • insolent, disons que quand "sale merde" ou "pauvre con" sont les mots les plus utiliser à la maison, difficile d'apprendre la courtoisie. • joueur, ou plutôt, malicieux, ce genre de comportement lui permettait de s'évader un peu et même si son quotidien n'est plus merdique, il a conservé ce trait de personnalité. • loyal, lorsque le brun promet son soutien à quelqu'un, ce ne sont pas des mots en l'air. Il déteste les trahisons et ce genre d'action qu'il juge pire que tout.  • persévérant, c'est le seul moyen pour un gosse comme lui de s'en sortir, d'avoir assez de fierté et de persévérance pour arriver à garder la tête hors de l'eau. • rancunier, il est radin lorsqu'il s'agit de pardonner, il sait combien les blessures sont difficiles à soigner et combien c'est stupide de passer l'éponge lorsqu'une personne a fait quelque chose de mal : ça n'apportera que de nouvelles déceptions. Les gens ne changent pas. • sadique, envers ceux contre qui il a de la rancune uniquement. • spontané, il n'est pas très doué pour réfléchir avant de parler... ou pour réfléchir tout court ceci dit. COMPÉTENCES : capacités à encaisser les coups, rien de surhumain, mais quand on grandit sous les coups d'un homme bien plus fort que soi, on devient plus résistant, physiquement et mentalement... surtout mentalement. • self defense, combat aux poings, les phalanges qui craques sous les coups qu'on donne, ça ne fait pas si mal comparé aux coup qu'on reçoit. Donc oui, Allan sait se battre et se défendre, c'est important quand on traîne dans la rue... dans les rues merdiques de Londres surtout. • utilisation d'arme à feu type arme de poing, petit calibre. Il était obligé d'en avoir sur lui lorsqu'il fréquentait les quartiers malfamés de Londres. Il est incapable de viser avec un gros calibre en revanche. AUTRE INFORMATIONS : En temps normal, il s'éclaircit les cheveux pour être châtain et pas brun foncé... C'était la couleur de cheveux son père et il ne veut pas lui ressembler... Le hic c'est qu'avec l'apocalypse, il a de plus en plus de mal à s'occuper de ses problèmes capillaires... • En guise d'arme, il a un poing américain. Avec son pouvoir, il estime qu'il n'a pas besoin de plus que ça... Ceci dit, s'il venait à trouver un petit pistolet, pourquoi pas. Garder ses distances avec les zombies, ce n'est pas un mal parfois. • Il est encore puceau. Chaque fois qu'il est a deux doigts de passer à l'acte avec une nana, il commence à penser à sa mère, aux cris qu'il entendait à travers les murs de sa chambre... et forcement, ça n'aide pas à motiver les troupes dans son pantalon. • À propos de sa mère... Il ne s'est jamais senti aussi vivant que le jour où il l'a tuée... bon elle était déjà morte, mais c'était quand même jouissif de lui écraser le crâne, encore et encore... • Il sait qu'il peut être dangereux, mais il sait aussi qu'il est assez loyal pour ne jamais blesser les gens qu'il aime... sauf si on le trahit. Dans ce cas-là, il est vraiment dangereux. Il ne sait pas s'il aimerait être différent, une part de lui craint ces pulsions délétères le faisant ressembler à son père, l'autre part se dit que lorsqu'il devient violent c'est parce que les gens l'ont cherché. En fait, c'est surement ce que se disait aussi son père... c'est un sacré bordel dans la tête d'Allan à ce niveau-là. • Il fume... moins maintenant que trouver un paquet de clope c'est la croix et la bannière, mais il n'a pas arrêté pour autant.
Quel est son ressenti face aux zombies ? En a-t-il déjà tué ? Évidemment il en a déjà tué, ce sont eux ou lui. Donc franchement, ça ne le gêne pas de se salir les mains en explosant des têtes par ci, par là... car oui, avec son pouvoir, il peut tuer à mains nues... même si c'est particulièrement immonde et puant. De toute façon, ce sont des créatures déjà mortes, alors il ne va pas culpabiliser de tuer des morts. Son ressenti... aucun en particulier. Il préfère les zombies à son père ou sa mère... Mais bon, ce n'était pas pour ça qu'il est aime ces choses-là... ils sont là, il faut les tuer, c'est tout. Pas la peine de réfléchir sur leur situation ou sur un pseudo ressenti à leur égard.

A-t-il des projets pour le futur plus ou moins proche ? Il n'avait déjà pas de projets quand tout allait bien, alors maintenant... Il vit au jour le jour. Trucidant du zombie, trucidant les gens qui l'emmerdent... De toute façon, c'est pas la police qui va l'arrêter, les poulets n'existent plus et c'est tant mieux. Bien-sûr, il ne tue pas sans raison en mode yolo. Seulement ceux qui s'attaquent à lui dans l'espoir de lui voler ses provisions ou ses biens. Donc son principal projet c'est de rester en vie. C'est tout.

En quoi consiste votre mutation ? Quel est votre pouvoir ? Force surhumaine : comme le nom l'indique, Allan n'a pas besoin d'avoir des muscles de muscles dégueulasses de mettre bodybuildé à mort pour soulever le double du poids que ces mecs sont capables de soulever. Mais son pouvoir est très loin d'être illimité, le jeune homme peut soulever jusqu'à 300 kilos sans problème, mais au-delà de 350 kilos c'est mort. En gros, pas la peine de s'attendre à ce qu'il soulève une voiture dont le poids est en moyenne 1200 kilos. Avec sa force, il peut plier les métaux solides dont le diamètre ne dépasse pas 10 centimètres, ce qui est déjà impressionnant en soi Comme toute capacité physique, elle cause de la fatigue et demande beaucoup d’énergie, il lui est donc impossible de se balader avec une charge de 300 kilos sur le dos plus d'une à deux heures grand maximum. Une heure c'est déjà très fatigant.
l.mactans - morgane
personnage inventé
Quel âge as-tu ? 126 ans (-100) gaa Sous quel fuseau horaire tu vis ? France, sa mère! xD.Comment avez-vous connu le forum ? haha tu voudrais savoir hein 8D. Des suggestions ? naaa Un p'tit mot pour la route ? j'ai faim, comme d'hab.
▲ fiche par l.mactans pour BHBR ▲

_________________

#ilikeitrough:
 


Dernière édition par Allan Myers le Dim 26 Fév - 18:43, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1675

» points : 3035

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:06

Back and risen from the ashes
The good, the pleasure, and the pain could simply all be erased if I choose it to be
2001, huit ans.
Elle soupira fortement. Sa main vint pincer ses joues sans la moindre délicatesse. « Fous-moi la paix ! J’en ai ras-le-bol d’entendre tes conneries ou voir tes dessins dégueulasses ! Maman elle a marre ! Tu comprends ça ? Maman elle t’a porté pendant neuf putains de mois à douiller comme une chienne ! Maman elle a souffert le martyre en accouchant d’un petit merdeux qui fait des dessins immondes ! Tu peux chialer autant que tu veux, relative car rien ne sera jamais plus douloureux qu’un accouchement. Et c’était pas fini, il a fallu te nourrir et te calmer quand tu transformais mes nuits en cauchemar ! Alors maintenant tu vas poser ton cul dans ta chambre et me foutre vraiment la paix avant que perde patience. » Il avait huit ans, mais ces mots-là, il ne les oubliera jamais. Certains n’avaient pas beaucoup de sens à l’époque. Mais Allan s’est exécuté, il est allé dans sa chambre et il n’a plus jamais fait chier sa mère. Il a pleuré en revanche. Il n’était pas du genre à chialer, mais à partir de ce moment, il est devenu plus émotif. Et c’est ce qui a engendré la violence de son père. « Tu vas pleurer pour quelque chose » qu’il disait avant de le secouer et de lui donner des coups. « Les garçons qui pleurent ce sont des tarlouzes » … il ne savait même pas ce que c’était une tarlouze. La douce descente aux enfers avait commencé.

2004, onze ans.
« Pourquoi tu veux pas venir chez moi ? » Question d’un ami. De l’ami plutôt. Allan n’avait qu’un seul camarade et de toute façon, il n’avait pas besoin de plus. Il haussa les épaules. « C’est pas que je veux pas, c’est mon père qui voudra pas. » Son père. Cette blague. Cette force. Ces marques laissées sur son corps. L’éducation à la dure, comme il disait. Il se voyait mal lui demander d’aller dormir chez un ami. Il se voyait mal lui adresser la parole pour quoi que ce soit en fait. « Et moi je peux venir chez toi ? » Le petit Allan s’empressa de secouer négativement la tête de gauche à droite. « Surtout pas. Ma famille craint. » « La mienne aussi tu sais. » Un blanc. Changement de conversation. Carl était comme un frère pour lui. Vu le monde dans lequel ils évoluaient, se soutenir, c’était capital. Leur vie dans une banlieue pauvre et mal fréquentée de Londres, ça ressemblait à ses mauvaises séries policières pleines de clichées… Aucun gamin grandissant dans ce genre d’endroit ne se faisait pas d’illusions sur son avenir… et ce n’était pas la peine de compter sur les adultes pour espérer trouver une lueur d’optimisme.

2009, seize ans.
« Regarde ce que j’ai piqué à mon père ! » Carl brandit fièrement le pistolet dans sa main. « T’es dingue ! Si on nous voit avec ça ou s’il l’apprend, on va se faire tuer. » Rétorqua Allan, réellement choqué. Il n’avait peut-être jamais envisagé une vie de bien rangé pour son avenir, mais même une vie de merde, c’était mieux qu’une vie en taule. Son père n’arrêtait pas de le lui dire : « si tu fais des conneries, tu finiras en taule et tu veux vraiment pas savoir ce qu’il arrive au trou du cul des gamins dans ton genre là-bas. », il n’avait pas besoin d’un schéma pour comprendre. Vraiment pas. « Ho aller, vient on va sur le vieux terrain vague, on va tirer sur des bouteilles… c’est juste pour s’amuser. » Son ami était tellement plus imprévisible que lui, il aimait l’adrénaline et prendre des risques… Et Allan… il le suivait. Parce qu’il était son seul ami et parce qu’au fond, il n’avait pas de mal à se laisser entraîner. Ils allaient s’amuser puisque Carl le disait. Et ce fut le cas.

2011, dix-huit ans.
Ils étaient assis sur un banc, le brun tira une latte sur sa clope avant de prendre la parole, pensif. « Mes géniteurs se cassent … à Canterbury. » Carl haussa un sourcil. « Pourquoi ? C’est où ça ? Tu pars pas avec eux quand même… ? » Bonne question. Il n’avait aucune envie de rester avec son père violent… quoi que, il s’était calmé depuis qu’Allan dépassait légèrement le mètre quatre-vingt… ça ne l’empêchait pas d’être violent dans ses propos… il n’avait pas non plus envie de continuer à entendre sa mère hurler depuis la chambre à couché … c’était surement à cause d’elle qu’il était encore puceau, les bruits qui venaient de cette chambre, le soir, ça le dégoûtait et les murs étaient fins dans cette maison de merde. Il en avant marre l’ambiance de merde dans cette famille, quand ils ne baisaient pas comme des chiens, ils se hurlaient dessus … « sale pute », « petit bite »… c’était toujours très fleuri. « Ma grand-mère que j’ai jamais connue est mort, ils héritent d’une maison là-bas… le vieux veut ouvrir son propre garage… c’est dans le sud-est, un trou paumé j’imagine… » Il marqua une pause, réfléchissant finalement à la dernière question. « C’est pas avec le peu qu’on deal que je pourrais me payer un studio. » Comme lui avait souvent dit son vieux, il finirait en taule à force de faire des conneries… et ce serait bien fait pour lui. « On se trouve un truc en coloc, mon frère connaît un mec qui pourrait nous donner plus de taff ! »

2016, vingt-deux ans.
Cela faisait donc quatre ans qu’il vivait avec Carl dans un appart moisi, mal isolé et qu’il gagnait sa vie en dealant de la merde dans un quartier hyper craignos de Londres. La rue, ça l’avait formé… Enfin, ça avait terminé l’apprentissage que lui avait donné son géniteur. Le seize janvier 2016, Allan avait reçu un appel de sa mère. Son père était mort, il devait venir assister à l’enterrement et il devait venir s’occuper d’elle. « Tu vas quand même pas lui obéir ? » Lança Carl choqué. L’autre pouffa de rire avant de répondre. « Si. Juste pour la voir désemparée quand je repartirais en la laissant… et puis, j’en profiterais pour pisser sur la tombe du vieux. » Il était effectivement parti. Sa génitrice avait essayé de le prendre dans ses bras à son arrivée mais il avait esquivé.

Le jeune homme était donc à Canterbury depuis deux, il préparait son départ lorsque Carl l’appela. « Mec, c’est le bordel à Londres. Y a moyen que je vienne crécher chez ta mère moi aussi ? Juste le temps que ça se calme. » Allan était confus. Il avait vaguement entendu parler d’épidémie de grippe mais ne s’attendait pas à ce que Carl l’appelle dans cet état. « Attends, c’est juste une grippe, nan ? » « Nan, je sais pas ce que c’est… les gens sont… enfin, c’est comme dans Walking Dead, mec. C’est la folie. » La conversation s’était conclue par le fait que Carl allait venir à Canterbury et qu’Allan devait l’attendre. Super… Combien de temps encore allait-il devoir supporter sa mère ?

Carl n’est jamais venue. Allan a tué sa mère qui a essayé de le bouffer. C’est comme ça qu’il est devenu une sorte de mutant. Et depuis il vit pour lui-même, gardant toujours l’espoir que son meilleur ami viendra… mais depuis le temps…

▲ fiche par l.mactans pour BHBR ▲

_________________

#ilikeitrough:
 


Dernière édition par Allan Myers le Dim 26 Fév - 17:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 31/12/2016

» messages : 829

» points : 808

» avatar : Cykeem White

» crédits : Asp

» multicomptes : Lys, Gali et Scar

quoi ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueuule ?

» pouvoir : multiplier la bouffe

MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:21

Rebienvenue avec ce ptiot !

Il a l'air d'avoir un sacré caractère xD

_________________
slip
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016

» messages : 1486

» points : 1091

» avatar : Tom Hiddleston

» crédits : Schizophrenic

» multicomptes : PsychoEmi & Little Ezio



» appartenance : The Black Walkers


Who I Am
» état de santé : Bon
» inventaire : Un appart protégé - Un petit générateur & un grand - Deux petits flingues et deux couteaux
» compagnons de route : Cole, son chat noir - Les membres des BW
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:37

Rebienvenue chou ♥

J'ai hâte de voir comment tu vas jouer avec ce p'tit Allan, il me donne déjà bien envie le poussin siffle

Courage pour le reste de ta fiche

_________________

   

⊹ I'm one piece of a bastard

   
I ship ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t303-i-m-not-what-you-
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1675

» points : 3035

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:39

Merci à vous

J'ai hâte de le jouer pour ma part hihi (en même temps contraire ce serait chelou mdr )

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 06/01/2017

» messages : 692

» points : 1807

» avatar : Tyler Young

» crédits : mermaid tears

» multicomptes : Kyle, Nathaniel & Ryan



» pouvoir : invisibilité


Who I Am
» état de santé : mort de trouille, mais en bonne santé
» inventaire :
» compagnons de route :
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:40

Gniiiii ! J'adooore ♥

Rebienvenue !! hug

_________________

   
Run, Gabe, run !
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t373-i-m-not-a-magicia
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1675

» points : 3035

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 15:43

merci petit pipou perv

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
membre ; Days Gone Bye
» inscrit(e) le : 12/12/2016

» messages : 1201

» points : 1066

» avatar : James McAvoy

» crédits : cheschirecat

» multicomptes : Morrigan Williams & Christopher Winchester



» pouvoir : Télépathie

» appartenance : Maman poule des Black Walkers


Who I Am
» état de santé : Quelle est donc cette lumière éblouissante devant moi ? :DD
» inventaire : un arc + des flèches + deux armes à feu de petits calibres + quelques médicaments et autres soin + son sac à dos + un petit générateur
» compagnons de route : Alexou le goujat et deux chatons trop cute ♥
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 18:42

Re-bienvenuuuuuu ♥

_________________
I AM THE MASTER OF MY FATE AND THE CAPTAIN OF MY SOUL ✽
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t306-life-isn-t-the-on
avatar
admin ; Cherokee Rose
» inscrit(e) le : 26/02/2017

» messages : 1675

» points : 3035

» avatar : cole sprouse

» crédits : valtersen & tumblr

» multicomptes : Ian la princesse, Cheyenne le gerontophile, Layne le bébi paumé & Ox le sale gamin.



» pouvoir : force surhumaine

» appartenance : black walkers


Who I Am
» état de santé : R.A.S pour le moment
» inventaire : un poing américain, des conserves, une bouteille d'eau de pluie
» compagnons de route : le vent, le vent nous parle...
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 18:44

merciiii ♥

_________________

#ilikeitrough:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://betterhidebetterrun.forumactif.org/t487-allan-have-you-ev
avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: allan - have you ever looked at the violence you hide.   Dim 26 Fév - 18:53

(Re)bienvenue à ce nouveau petit loulou luv
Très bon choix d'avatar, je l'aime bien dans Riverdale red
Revenir en haut Aller en bas
 
allan - have you ever looked at the violence you hide.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» lourde chute pour allan jlr
» Stuart Allan Pot [validée]
» melon au jambon
» # Un guitariste sans bras qui joue avec les pieds
» Mon big boss, ma première conversion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Better Hide, Better Run :: First steps in life :: Blank Spaces :: Can't Hold Us-
Sauter vers: